• Accueil
  • > Recherche : mylene farmer habite paris

Résultats de votre recherche

Mylène Farmer dans les Médias

Posté par francesca7 le 2 janvier 2012

 

Mylène Farmer dans les Médias dans Mylène dans la PRESSE MFBercy96_20aDès ses débuts en 1984, les chansons et les clips de Mylène Farmer créent souvent la polémique. Ses premiers titres, qui se distinguent par leur ambiance musicale et des textes novateurs, sont généralement perçus positivement par la presse. Néanmoins, au fil des ans, certains journalistes commencèrent à juger l’artiste trop commerciale, du fait de ses ventes importantes et de l’intérêt croissant de la presse people.

 Mylène Farmer évoque dans ses chansons l’amour, la mort, le temps qui passe, souvent empreint de mélancolie. « Une part de moi habite la mélancolie, et une autre aime aussi le rire et la gaieté. Malheureusement, le monde prête plutôt à l’état mélancolique, où le bonheur émerge parfois. » Ses textes, souvent basés sur le symbolisme, font débat : si certains y voient un véritable talent d’écriture, d’autres les considèrent pseudo-intellectualistes.

Ses concerts, inspirés des shows à l’américaine, ont conduit la chanteuse à être parfois accusée de mégalomanie. Parallèlement, de nombreux critiques reconnaissent la qualité musicale de ses albums, notamment Anamorphosée et Avant que l’ombre…

 Depuis quelques années, l’image de Mylène Farmer dans la presse a progressivement évolué. La durée de sa carrière et son succès ininterrompu semblent lui avoir conféré une certaine crédibilité, et son œuvre est jugée moins sévèrement ou simplement ignorée. Sa discrétion est respectée, et même saluée. Certains journaux autrefois critiques sont parfois devenus laudateurs, comme Le Monde : ses derniers spectacles (Tour 2009 et Avant que l’ombre… à Bercy) ont été très appréciés, alors que les précédents étaient parfois sévèrement critiqués. Toutefois, d’autres médias, devant son refus systématique d’interviews, publient des articles très critiques sur la chanteuse à partir de 2005 (Télé Star, Paris Match, France Soir, Platine…), et certains média la boycottent (Europe 2, M6…).

 Le texte de la chanson Je t’aime mélancolie aborde ce thème et semble apporter une réponse indirecte de Mylène Farmer aux critiques : « J’ai comme une envie / De voir ma vie en l’air / Chaque fois que l’on me dit / C’est de la mauvaise herbe / Et moi je dis : / Qu’une sauvage née / Vaut bien d’être estimée / Après tout elle fait souvent la nique / Aux « trop bien » cultivées, et toc ! […] En somme c’est ça : / Pour plaire aux jaloux / Il faut être ignorée. »

                                                                                            gifs étoiles

 

Publié dans Mylène dans la PRESSE | Pas de Commentaires »

Mylène et Ben Harper

Posté par francesca7 le 19 décembre 2011

Mylène et Ben Harper  2010

La chanteuse française a enregistré avec le chanteur américain une reprise du groupe australien, « Never tear us apart », vient de confirmer, lundi, la maison de disques Universal Music France à TF1 News.

 

VIDEO / Image de prévisualisation YouTube

 

Commentaire Ajouté par Mylène Gautier le 28 oct. 2010 : « Ce nouveau duo masculin de la chanteuse de « Oui mais… non » est basé sur la reprise du tube culte du groupe australien INXS en 1988, « Never Tear Us Apart ». Mylène Farmer en duo avec Ben Harper sur « Never Tear Us Apart » fait le parallèle avec un autre duo improbable. Cet automne, en plus de chanter aux côtés du chanteur californien, la si charmante Mylène Farmer crée aussi l’événement avec son premier duo féminin avec l’ex-reine du music-hall Line Renaud, la chanson originale « C’est pas l’heure ». De plus la sortie prochaine du 8eme opus de la chanteuse intitulé  » Bleu Noir « , un titre très peu commercial mais qui fait rêver les fans de la star, la production de l’album revient à RedOne, moby, archive avec 12 titres inédit juste avant Noël, la botte du père noël va être remplis de Mylene à notre plus grand bonheur. »

Les plus grands artistes se sont réunis pour un album hommage au groupe australien INXS, dont le leader, Michael Hutchence, est décédé en 1997. D’après nos informations, la chanteuse Mylène Farmer a enregistré à Paris au début du mois un titre qui va figurer sur ce fameux disque avec… Ben Harper, interprète du sublime With My Own Two Hands et mari de l’actrice Laura Dern !

Les deux artistes ont chanté ensemble en français et en anglais le tube d’INXS, Never Tear Us Apart. Elle est la seule artiste française à figurer sur cet album dont la sortie est prévue à la rentrée. Ecoutez la version originale ci-dessus, en attendant celle de Mylène et Ben. Ce n’est pas la première fois que la chanteuse fait un duo international puisqu’elle nous a déjà ravi avec son duo avec Seal, Les Mots.

Voilà une fabuleuse nouvelle pour la belle Mylène qui avait déjà brillé l’an dernier au cours de sa tournée record (632 000 spectateurs) habillée par Jean-Paul Gaultier, un show disponible en DVD

Ben Harper FIJM 2003.jpgBenjamin Chase « Ben » Harper (né le 28 octobre 1969 à Claremont, Californie) est un guitariste, auteur, compositeur et chanteur américain, accompagné de différents back bands (The Innocent Criminals, The Blind Boys of Alabama, Relentless Seven) avec lesquels il pratique une musique mixant les influences folk, blues, gospel, rock, funk et reggae. Depuis 2008, Ben Harper s’est lancé dans un nouveau projet musical vers un son plus rock au sein du groupe Relentless7.

 Ben Harper est celui-là, qui a couché la guitare sur ses genoux pour y imprimer les lettres de noblesse du slide.

 Né le 28 octobre 1969 dans la ville californienne de Claremont (où sa mère Ellen Chase-Verdries tient toujours le Folk Music Center, magasin et musée d’instruments de musique fondé par ses grands-parents), Benjamin Chase – dit Ben – Harper ne tarde pas à montrer de sérieuses dispositions pour la gratte.

 Féru de guitare acoustique dès son enfance, Ben Harper enregistre dès 1992 son premier LP – vinyle – (Pleasure and Pain), avec la complicité de son ami Tom Freund. Un coup d’essai, un coup de maître : le label Virgin Records le signe illico, et le premier album de ce jeune talent, Welcome to the cruel world, défraye la chronique en 1994.

Mylène et Ben Harper dans Mylène en DUOS 220px-Ben_Harper Son deuxième effort, Fight for your mind (1995), album de la maturité, révèle toute la dimension politique qui l’habite et l’anime, et qui trouvera un écho tout au long de sa carrière, dans ses nombreux engagements de bienfaisance (comme, par exemple, sa participation à l’album For the lady, en 2004, en soutien au prix Nobel de la paix Aung San Suu Kyi, sequestrée par la junte birmane, ou encore l’album Instant Karma au profit de l’action d’Amnesty International au Darfour, en 2007).

 Une autre influence importante de Ben Harper est le reggae. Outre les nombreuses reprises de Bob Marley que les Innocent Criminals jouent sur scène, Ben Harper a enregistré le morceau Love Gonna Walk Out On Me avec les légendaires Toots and the Maytals.

 http://fr.wikipedia.org/wiki/Ben_Harper

Publié dans Mylène en DUOS | Pas de Commentaires »

Mylène apprécie J.Gréco

Posté par francesca7 le 2 décembre 2011

 

Juliette gréco.jpgJuliette Gréco – Univers Mylène Farmer 

Chanteuse et actrice française née en 1927, Juliette Greco fut surnommée « la muse de Saint-Germain-des-Prés ». La chanson Déshabillez-moi de Juliette Greco fut l’objet de scandale en 1968… Chaque passage télévisé de l’artiste fut dès lors marqué par le « carré blanc » et la censure condamna les soupirs de la chanteuse. 


En 1987, Mylène Farmer reprendra le titre Déshabillez-moi qui fera parti de l’album Ainsi sois je… C’est une version plus interprétée que chantée. 

 

Plus d’informations sur Juliette Gréco ! http://fr.wikipedia.org/wiki/Juliette_Gr%C3%A9co 

 

Juliette Gréco, née le 7 février 1927 à Montpellier, est une chanteuse et actrice française.

 

 En 1939, elle est petit rat à l’Opéra de Paris. Sa mère l’entraîne dans la résistance. Capturée, elle n’est pas déportée à cause de son jeune âge, mais elle est emprisonnée à Fresnes, alors que sa mère et sa sœur aînée Charlotte sont déportées à Ravensbrück d’où elles ne reviendront qu’en 1945, après la libération du camp par les Américains. Début 1942, Juliette est libérée de Fresnes et, après avoir récupéré ses affaires au siège de la Gestapo dans le 16e arrondissement de Paris, elle se retrouve à 15 ans seule et sans ressources « sur l’avenue la plus belle du monde, l’avenue Foch » avec un ticket de métro en poche. Elle se rend alors chez la seule personne de sa connaissance résidant dans la capitale, Hélène Duc, qui fut son professeur de français à Bergerac et une amie de sa mère. Elle sait qu’Hélène habite rue Servandoni, près de l’église Saint-Sulpice. Hélène Duc la loge dans la pension où elle-même demeure et la prend en charge. 

 

Le quartier de Saint-Germain-des-Prés est à deux pas de là et, en 1945, Juliette découvre le bouillonnement intellectuel de la rive gauche et la vie politique à travers les Jeunesses communistes. Hélène Duc l’envoie suivre les cours d’art dramatique dispensés par Solange Sicard. Juliette décroche quelques rôles au théâtre (Victor ou les Enfants au pouvoir en novembre 1946) et travaille sur une émission de radio consacrée à la poésie. 

 

Mylène apprécie J.Gréco dans Mylène et les AUTEURS Juliette_Gr%C3%A9co_%281963%29_by_Erling_Mandelmann_-_2Juliette noue des relations amicales avec de jeunes artistes et intellectuels de Saint-Germain-des-Prés, dont Anne-Marie Cazalis et Boris Vian. C’est dans l’un des bistrots de la rue Dauphine, Le Tabou, qu’elle découvre par hasard que celui-ci dispose d’une grande cave voûtée inutilisée que le patron appelle « le tunnel ». Juliette et ses copains trouvent l’endroit idéal pour y faire de la musique et danser tout en discutant philosophie. Juliette, devenue la célèbre muse de Saint-Germain-des-Prés sans n’avoir rien accompli de probant, décide alors de justifier sa célébrité en optant pour la chanson. Jean-Paul Sartre lui confie une sorte de mélopée qu’il a écrite pour sa pièce de théâtre Huis clos et lui conseille d’aller voir le compositeur Joseph Kosma pour que celui-ci en réécrive la musique qu’il ne trouvait pas réussie. C’est ainsi que Juliette interprète La Rue des Blancs-Manteaux, œuvre née de la plume du chantre de l’existentialisme et d’un compositeur rompu à l’art de mise en musique de la poésie (notamment celle de Jacques Prévert). 

 

En 1949, disposant d’un riche répertoire (de Jean-Paul Sartre à Boris Vian…), Juliette Gréco participe à la réouverture du cabaret le Bœuf sur le toit. Elle rencontre cette année-là Miles Davis dont elle tombe amoureuse. En 1951, elle reçoit le prix de la SACEM pour Je hais les dimanches. En 1952, elle part en tournée au Brésil et aux États-Unis dans la revue April in Paris.

 

 

Citation de Juliette Greco : Je suis là pour servir, je suis interprète 

« Dans tout ce que je chante et dans ma vie, je suis là quelque part. […] Les mots, c’est très grave, pour moi. […] Je ne peux pas mettre dans ma bouche des mots qui ne me plaisent pas. […] Je suis là pour servir. Il y a une belle phrase dans la Bible, qui dit : « Je suis la servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon votre parole. » Et moi, mes Seigneurs, ce sont les écrivains et les musiciens. Je suis là pour servir, je suis interprète. […] La chanson est un art particulier, extrêmement difficile (quand c’est bien), contrairement à ce qu’on peut croire. Il faut écrire une pièce de théâtre ou un roman en 2 minutes ½ / 3 minutes et c’est un exercice extraordinaire. C’est grave, une chanson. Ça va dans les oreilles de tout le monde, ça se promène dans la rue, ça traverse la mer, c’est important une chanson, ça accompagne votre vie… […] Les poètes, les musiciens, ils ont besoin d’interprètes. Ils ne sont pas toujours les meilleurs interprètes de leurs œuvres, ce n’est pas vrai. Quelquefois, nous, interprètes, nous trouvons des choses qu’ils n’ont pas entendues, d’eux-mêmes… » 

 

En 1954, elle chante à l’Olympia. Elle rencontre son futur époux, le comédien Philippe Lemaire, sur le tournage du film Quand tu liras cette lettre de Jean-Pierre Melville. Ils divorcent en 1956 après la naissance de leur fille Laurence-Marie. 

En 1965, elle effectue une tournée des Maisons des Jeunes de la Culture de la banlieue parisienne offrant gratuitement à un public constitué de jeunes étudiants et d’ouvriers qui la découvrent tous les auteurs et les compositeurs qu’elle se donne comme mission de servir. Toujours en 1965, elle tient un rôle de premier plan dans le feuilleton télévisé Belphégor ou le Fantôme du Louvre. La même année, lors d’un dîner de têtes d’affiches organisé par un grand magazine populaire, elle se retrouve assise aux côtés de Michel Piccoli qui deviendra son mari en 1966. Ils se sépareront en 1977.

 

 Elle est faite Chevalier de la Légion d’honneur par le Premier ministre Laurent Fabius, le 23 octobre 1984. 

Elle retrouve l’Olympia en 2004.

 

 290px-Juliette_Gr%C3%A9co%2C_Wiener_Festwochen_2009_a dans Mylène et les AUTEURSLe 10 mars 2007, les Victoires de la musique la couronnent d’une « Victoire d’honneur » pour toute sa carrière. Pour la première fois, le 27 octobre 2007, elle donne un concert à la Salle Pleyel accompagnée d’une formation réduite. 

En novembre 2008, elle enregistre en duo la chanson Roméo et Juliette avec Abd Al Malik (album Dante). En mars 2010, un nouveau documentaire, Je suis comme je suis de Brigitte Huault-Delannoy, est projeté en son honneur et en sa présence à Montréal (Place des Arts).

 

 Fin mai 2011, le compositeur Louis Siciliano lui propose d’interpréter avec Bichou, chanteur vauclusien, une de ses dernières compositions intitulée Bonjour Paris. Juliette Gréco accepte, l’enregistrement de la chanson doit être effectué en septembre 2011. 

Elle est membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie de la culture de paix et de non-violence. Proche de la gauche, elle a cosigné, avec Pierre Arditi, Maxime Le Forestier et Michel Piccoli une lettre ouverte, le 4 mai 2009, à l’intention de Martine Aubry, première secrétaire du Parti socialiste, appelant les députés socialistes à adopter la loi Création et Internet

Ses grandes chansons 

 

Publié dans Mylène et les AUTEURS | Pas de Commentaires »

Mylène Farmer, vraiment phénoménale

Posté par francesca7 le 2 octobre 2011

Voici un premier extrait de l’article signé Benoît Cachin consacré à Mylène publié dans Télé Câble Sat Hebdo du lundi 17 janvier 2011.


Mylène Farmer, vraiment phénoménale dans Mylène 2011 - 2012 l_671ace0cbd1249509c27dbf5a6bf16ef« Du haut de ses vingt-sept ans de carrière et de ses (presque) 50 ans, Mylène Farmer peut se targuer d’être encore au sommet des hit-parades. Ses passages à la télévision distillés au compte-gouttes créent toujours l’événement, comme samedi 22 janvier lors des NRJ Music Awards sur TF1… »

Mylène Farmer, vraiment phénoménale  
Diffusion: Samedi 22 janvier 2011 à 20:45 sur TF1

Du haut de ses vingt-sept ans de carrière et de ses (presque) 50 ans, Mylène Farmer peut se targuer d’être encore au sommet des hit-parades. Ses passages à la télévision distillés au compte-gouttes créent toujours l’événement, comme samedi 22 janvier lors des NRJ Music Awards sur TF1. 

Véritable phénomène discographique, Mylène Farmer entonnera samedi 22 janvier (en live ou enregistré dans les conditions du direct ?), à l’occasion des NRJ Music Awards, l’un des titres de son huitième album, Bleu noir, qui fait un carton avec ses 300 000 ventes en quelques semaines seulement. 

Si la star délaisse, pour la première fois, son réalisateur-compositeur historique, Laurent Boutonnat, elle est ici entourée d’un casting de rêve : Archive, Moby et le fameux producteur-compositeur marocain RedOne, faiseur de tubes pour Lady Gaga. «Ça fait du bien d’avoir de nouvelles mélodies, Boutonnat commençait vraiment à tourner en rond», précise Thibault Kervannec, admirateur de la belle depuis 1995. 

Les fans ne sont pourtant pas spécialement gâtés par la star : elle a interdit, par exemple, toute création de fans-clubs officiels. Toutes les photos d’elle publiées sur le Net sont soigneusement scrutées par une horde d’avocats au droit à l’image. Une distance qui participe à la légende et qui amène certains fans à des situations extrêmes. Comme elle habite dans une rue privée parisienne impossible d’accès sans “laisser-passer”, quelques-uns ont même essayé de soudoyer des livreurs pour pénétrer dans la propriété en s’installant dans leur coffre ! 

 

Vidéo
Image de prévisualisation YouTube

 


Une icône intouchable

Côté communication, là encore, Mylène Farmer reste attachée à sa stratégie pour la sortie de son nouvel album : deux ou trois interviews radio, une pour Paris Match, une autre pour le JT de France 2 et un passage aux NRJ Music Awards. Une parcimonie de com’ qui ne semble embêter que les journalistes et les professionnels de l’audiovisuel, prêts à lui dérouler leur tapis rouge pour un passage de quelques minutes. Mais hors de question pour elle de s’afficher chez Drucker, Ruquier et consorts. Une façon de garder le mythe intact et donc de renforcer le côté exceptionnel de chacune de ses apparitions… 

Retrouvez l’intégralité de l’article consacré à Mylène Farmer et ses fans dans le Télécâble Sat Hebdo n°1081 en kiosque à partir du lundi 17 janvier 2011.

barre_126.gif

Publié dans Mylène 2011 - 2012 | Pas de Commentaires »

Premier concert de Mylène

Posté par francesca7 le 10 septembre 2011

« Horloge, Dieu sinistre, Effrayant, Impossible » 

Source IAO7 avril 2006 – spécial Live 

Cinq ans après ses débuts dans la chanson et forte d’une poignée de tubes Mylène Farmer mont enfin sur scène. C’est Premier concert de Mylène dans CONCERTS DE MYLENE MFConcert89_04al‘événement de l’année 1989. Pour ce premier flash-back dans la carrière Live de la chanteuse, nous avons rencontré Gilles Laurent, co-concepteur du spectacle, Edwige Chandelier, l’une des danseuses de la troupe, et Bruno Fontaine, le directeur musical du concert. 

Tout juste auréolée de sa Victoire de la Musique de meilleure chanteuse pour l’année 1988, et alors que son second album « Ainsi soit je…» flirte déjà avec le million d’exemplaires vendus, Mylène annonce ses débuts sur scène pour le printemps 1989

Le Palais des Sports de Paris est réservé pour près de dix dates au mois de mai. Une tournée en province est programmée pour l’automne. Les places parisiennes se vendent si vite que, avant même le premier concert, deux dates sont ajoutées pour clore la tournée en décembre… ce sera à Bercy, la plus grande salle de la capitale ! 

Déjà très secrète sur ses projets, Mylène ne livre aucune clé sur ce qu’on peut attendre de ses débuts scéniques. Les journalistes ne parviennent pas à obtenir la moindre info sur le contenu du concert. Les rumeurs les plus folles courent alors dans les rédactions. On dit que Mylène sera nue, que des chevaux seront sur scène… Chacun s’attend en fait à retrouver les clips de la chanteuse en  Live. Le spectacle sera plus sobre que la vidéographie légendaire de la divine, mais tout aussi habité ! 

On y retrouve l’essence même de l’univers Farmerien de l’époque : la noirceur, le morbide, la sensualité, l’enfance, l’intemporalité. Mylène ne se contente pas d’enchaîner les chansons, elle construit un vrai spectacle, avec un début et une fin. Entre rires et larmes, la chanteuse étire ses tubes (« Pourvu qu’elles soient douces » frôle les 9 minutes, « Libertine » atteint les 12 !) et conquiert définitivement le public. 

MFConcert89_11a dans Mylène TOUR 1989Les tous premiers pas de Mylène sur scène se font à Saint Etienne le 11 mai 1989, une semaine avant les dates parisiennes. Le jour du premier Palais des Sports les amis de Mylène achètent une pleine page dans le quotidien « Libération ». Des lettres noires sur une page blanche, quelques mots, un encouragement : « Mylène ceux qui t’aiment te saluent ». Le concert est un véritable succès. Après le dernier show dans la capitale, une grande soirée est organisée dans les Jardins de Bagatelle où le tout Paris médiatique est convié. Mylène part ensuite se ressourcer en Inde, avant d’attaquer une grande tournée de trois mois. Entre temps, ses premiers pas sur scène lui ont inspiré une chanson : « A quoi je sers ». le titre sort en single et intègre le tracklisting des prochains concerts. 

Le périple en province se passe remarquablement bien, malgré deux ou trois dates annulées (en raison de réservations insuffisantes). Dans la carrière de Mylène, le Tour 89 reste celui qui compte le plus de concerts. Deux Bercy viennent conclure majestueusement cette belle rencontre entre l’artiste et son public. Après le tout dernier concert, une nouvelle soirée est organisée pour célébrer le succès de la tournée et de la chanteuse qui reçoit le premier disque de diamant de sa carrière, pour les ventes exceptionnelles de l’album « Ainsi soit Je…. ». 

Hélas, cette soirée sera gâchée par le comportement de Bertrand Le Page, le manager de Mylène. La chanteuse s’en sépare aussitôt. C’est la fin d’une collaboration mythique…

Publié dans CONCERTS DE MYLENE, Mylène TOUR 1989 | Pas de Commentaires »

J.Paul Gaultier et Mylène

Posté par francesca7 le 20 août 2011

Jean-Paul Gaultier.jpgJean-Paul Gaultier, né le 24 avril 1952 à Arcueil (Val-de-Marne), est un styliste français, fondateur de la société Jean Paul Gaultier, membre de la Chambre de la Haute couture.

fils unique d’une mère caissière et d’un père comptable. Ses parents déménagent pour habiter la ville voisine d’Arcueil. Il est entouré de parents affectueux et d’une grand-mère bien-aimée qui l’initie à la couture, alors qu’il est très jeune. C’est ce milieu qui sera une des sources d’inspiration de ses futures créations. Le jeune Jean-Paul faisait déjà, alors qu’il n’avait que six ans, des expériences « stylistiques » sur son ours en peluche, après avoir découvert des corsets, dans une malle de sa grand-mère, qui deviendront les symboles de sa future marque. A 15 ans, il dessine les esquisses d’une collection de vêtements pour enfants.

C’est après avoir vu le film Falbalas, de Jacques Becker, qu’il se décide à faire de la couture sa profession. Il envoie ses croquis à Pierre Cardin. Le jour même de ses dix-huit ans, il intègre la prestigieuse maison de couture, où il restera un peu moins d’un an avant de rejoindre Jacques Esterel, puis, en 1971 l’équipe de Jean Patou.

  

J.Paul Gaultier et Mylène dans Mylène 1991 - 1992 SHEILA-ET-JEAN-PAUL-GAUTHIERSheila sera la première chanteuse habillée par Jean-Paul Gaultier pour son Zénith en 1985 et le sera encore en 2004, avant Yvette Horner avec sa robe Tour Eiffel. Puis Madonna qu’il a habillée lors de ses deux tournées Confessions Tour en 2006 et le Blond Ambition Tour en 1990à qui il fera porter ses mythiques « seins pointus ». Un soupçon de provocation s’ajoutera dès lors aux collections.

jean-paul-gaultier-apportant-un-bouquet-de-roses-noires-a-mylene-farmer-a-la-fin-de-son-defile_90621_w250 dans Mylène 1991 - 1992Jean-Paul Gaultier a aussi créé, entre autres, des tenues pour Mylène Farmer dans les années 1990 ; il signera les tenues sexy que la chanteuse porte sur le shooting de son album Anamorphosée, dans le clip Je t’aime mélancolie ainsi que la robe semi-transparente du clip L’instant X et dans le clip « Lonely Lisa » en 2011. Il l’habille à nouveau lors de sa tournée « No5 on Tour » de 2009. Il a également habillé Kylie Minogue pour sa tournée de 2008.

Il a lancé également des parfums à son nom.

En 1995, il a présenté les MTV Europe Music Awards à Paris.

En mai 2011, Jean-Paul Gaultier réalise un reportage intitulé « Gaga by Gaultier où il interview la chanteuse Lady Gaga sur sa vie intime..

Du 17 juin au 2 octobre 2011, il fera l’objet d’une exposition au MBAM (Musée des Beaux-Arts de Montréal). Elle étalera les 35 ans de travail du designer avec quelque 120 pièces de Haute-couture et certaines de prêt-à-porter.

Ouvertement homosexuel, il est considéré comme un symbole de la culture gay française et internationale.

Le 06 juillet 2011 défilé haute-couture automne/hiver 2011/2012 avec comme pour invité « exceptionnel » Mylène Farmer qui a clôturé le défilé. Elle présentait ainsi une robe de mariée noire faite de plumes comme la plupart des créations de cette collection. Cette robe prédestinée pour la chanteuse a été nommée par le créateur : Libertine Swan.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Paul_Gaultier 

 

Publié dans Mylène 1991 - 1992 | Pas de Commentaires »

Boutonnat frère de sang

Posté par francesca7 le 15 août 2011

 

Boutonnat frère de sang dans Mylène 1982 - 1984 laulau2Laurent Boutonnat est un jeune homme au look de poète maudit, les cheveux ébouriffés et l’air mélancolique, qui voit le jour un 14 juin 1961 à Paris dans le XIIIe arrondissement. Il est l’aîné d’une famille de cinq enfants qui habite alors au 51, boulevard Auguste-Blanqui. C’est d’ailleurs avec ses frères et sœurs qu’il montera ses premières sociétés d’éditions phonographiques et avec son petit frère Dominique qu’il réalisera son premier long-métrage La Ballade de la fée conductrice, un film qu’il tourne en 1978 alors qu’il n’a que 17 ans !

 

Comme Mylène, Laurent Boutonnat gardera de son éducation stricte, reçue chez les jésuites, une noirceur que l’on retrouvera tout au long de son œuvre future. Toujours à 15 ans, l’adolescent délaisse l’apprentissage de la musique pour suivre durant trois années, des cours de théâtre, qu’il se paye grâce à des petits boulots.

 

Mais c’est vraiment le cinéma qui l’attire comme un aimant. Il devient cadreur à l’âge de 16 ans, une expérience qui lui permet de se familiariser avec ce monde qui l’attire tant et qui est son unique but.

 

C’est à cette époque qu’il commence à travaille sur plusieurs projets de longs-métrages, dont un film nommé Giorgino qui verra le jour dix ans plus tard….

 

Tout comme Mylène, en attendant, il réalise des publicités télévisées, non pas par vocation, mais tout simplement pour gagner un peu d’argent. Il tourne plusieurs sports en s’associant à un  producteur travaillant pour le circuit Parafrance. Ce producteur, emballé par l’énergie qui émane du jeune homme, lui propose de tourner un film d’horreur en deux semaines pour un budget de 225 000 €, qui hélas, ne verra jamais le jour. C’est également à cette époque que le jeune réalisateur 178259-laurent-boutonnat-mylene-farmer-et-637x0-3 dans Mylène 1982 - 1984rédige réellement la première version du scénario de Giorgino.

 

Mais l’aventure Mylène Farmer commence pour Laurent Boutonnat le jour où il décide, avec son copain Jérôme Dahan, et un troisième ami, de monter sa propre boîte d’édition avec le « modeste » projet de donner naissance à des tubes !

 

 

 

Ils écrivent une première chanson qui aurait dû être interprétée par Lion, mais le troisième associé refuse catégoriquement de la donner à la pétillante chanteuse, car il compte bien garder la totalité des droits éditoriaux ! « Ce n’est pas grave, se disent les deux autres associés, tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir ! » Et même si Jérôme Dahan est au chômage et que ses nuits sont plus belles que ses jours, il reste convaincu que le soleil se lèvera bientôt pour eux.

 

  

 

Publié dans Mylène 1982 - 1984 | Pas de Commentaires »

Enfance de Mylène

Posté par francesca7 le 15 août 2011

Mylène Farmer de son vrai nom Mylène Gautier est née le 12 septembre 1961 à Pierrefonds, petite ville située à 30 km de Montréal au Québec. Elle mesure 1,67 m, pèse environ 50 kg, à les yeux marrons clairs et les cheveux châtains foncés (coloration rousse) et elle est vierge ascendant vierge. Elle vie actuellement entre Paris, Los Enfance de Mylène dans Mylène 1961 - 1979 2727311722_1Angeles, la Corse. De père Français et de mère Québécoise (Canada), elle hérite de la double nationalité.Elle est le troisième enfant d’une famille de quatre. Son père (aujourd’hui décédé) était ingénieur aux ponts et chaussées, il travaillait à la construction d’un barrage. Sa mère ne travaillait pas. Elle a une soeur Brigitte et deux frères Michel et Jean-Loup, ce dernier est lui aussi décédé en 1996, renversé par une voiture.

Mylène a désormais 8 ans, son père qui a fini ses travaux de construction de barrage au Canada rentre en France. Mylène quitte donc le Canada et ses plaines enneigées avec sa famille pour rejoindre la France. Elle habite alors à ville D’Avray en banlieue Parisienne. Ce changement brutal provoque un choc chez Mylène, elle devient une petite fille introvertie et commence à s’enfermer dans un mutisme profond en se repliant sur elle-même. Elle s’oppose alors souvent et violemment à ses parents. C’est sa grand-mère qui l’initie aux promenades dans les cimetières lugubres

 

 

 

Publié dans Mylène 1961 - 1979 | Pas de Commentaires »

12
 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...