• Accueil
  • > Recherche : mylene farmer boutonnat

Résultats de votre recherche

BERTRAND Le PAGE

Posté par francesca7 le 21 août 2011

 

BERTRAND Le PAGE jerome-dahan_001

Bertrand Le Page est né au Maroc en 1955, dans une ville qu’il fera découvrir plus tard à Mylène

 

Il partira vivre en Allemagne, à l’âge de 5 ans. Il y restera 12 années avant de vivre successivement à Angoulême, cognac et St Malo d’où ses parents sont originaires. 


D’un père militaire de carrière, aux manières rudes, ne voit pas d’un très bon œil l’attirance de son fils pour tout ce qui a un rapport avec l’univers du showbiz ! 

 

En effet, les idoles du jeune homme s’appelle Dalida, Sylvie Vartan et Rika Zaraï, des références que son père juge superficielles alors qu’il voudrait lui imposer la lecture des écrits de Saint Exupéry ! 

 

A 20 ans, tel un Julien Sorel aux jeans troués, mais au cœur rempli de rêves, le jeune homme décide de quitter sa province pour conquérir Paris. 


En 1974, Bertrand remonte donc à Paris avec seulement 500 francs en poche. Après des petits boulots et quelques cours de théâtre, Bertrand fera beaucoup de publicité pour les magazines, la télévision. 

 

Très vite, il troque sa première ambition de percer dans la chanson contre celle de devenir comédien et s’inscrit dans la foulée à des cours de théâtre. Comme Mylène, son physique de jeune play-boy rouquin lui permet de décrocher quelques contrats de modèles, histoire de subvenir à ses besoins. Mais cette activité de « pot de fleur » ne lui plaît guère car il veut avant tout créer et pas être un simple produit. C’est ainsi qu’il préfère tenter sa chance dans l’univers de la radio. Son projet d’émission intitulé : « Que sont-ils devenus » attire l’attention des responsables de Radio Bleue. 


Il rejoindra Radio Bleue, il produira par la suite grâce à la radio des musiques de films et de feuilletons. 

 

Grâce à cette nouvelle carrière qui s’ouvre à lui, le jeune dandy devient très rapidement une figure incontournable du milieu de la nuit parisienne et principalement de la nuit gay.

 

0Au bout de quelques mois, il noue une amitié avec Raymonde, l’une des chanteuses des Parisiennes, un groupe vocal féminin qui connut un succès en 1960 avec le tube « Il fait trop beau pour travailler. » et c’est justement l’époux de cette nouvelle amie, Jean-Bernard Rétreux, patron de Lorgère Musique qui lui propose d’embrasser la carrière d’éditeur musical. 

 

Ainsi, durant plusieurs années, Bertrand Le Page se spécialise dans les musiques de séries de télévision et de films. Il en écrit même parfois la chanson du générique. Nous lui devons notamment celle de « Pause Café «  interprétée par Véronique Jeannot … 

 

 

 

puis celle de l’émission de « Croque la vie » chantée par Fabienne Thibault. 

 

 

VIDEO : Image de prévisualisation YouTube

 

Le jeune homme est ravi ! Ses rêves d’enfant se concrétisent, car il fréquente enfin le milieu du show-biz et côtoie toutes ces étoiles du spectacle qui l’ont toujours tant fait rêver ! 

 

C’est Gérard Anfosso, le compositeur de Croque la vie qui va lui parler pour la première fois d’une jeune chanteuse prometteuse. Jacky Quartz. En 1983, Bertrand Le Page  rencontra Jackie Quartz  et acceptera de la coacher et de devenir son manager en association avec son ami marseillais qui endosse la casquette de producteur. Un choix qu’il ne regrettera pas car durant tout l’été 1983,   »Mise au point » qui fera un gros succès avec plus d’un million de 45 tours. 

 

Et pourtant, à la sortie du deuxième album en 1988 rien n’ira plus entre la chanteuse et son manager. Officiellement, il semblerait que Jackie Quartz ait été un peu trop indépendante pour cet être aussi dévoué qu’exclusif. Ils se séparent à cause de problèmes relationnels.

Bertrand Le Page  rencontra Laurent Boutonnat au début d’années 80 lorsque que Laurent frappe à sa porte. Laurent lui apporta l’affiche d’un film qu’il avait intitulé Giorgino et qu’il voulait le réaliser. Il lui présenta la chanteuse auréolée de son dernier succès : Bertrand Le Page rejoindra le groupe, en 1984, en devenant éditeur.

 

 

 

trio2Bertrand Le Page fut lemanager de nombreuses chanteuses françaises. (à droite). 


Il commença avec
Jakie Quartz et participa à son succès à l’époque de Mise au point (1983) jusqu’en 1989. Il s’occupa à la même période de Mylène Farmer, dès sa première chanson, Maman a tort. Il contribua à installer son statut de star jusqu’en 1989, date à laquelle la chanteuse aretta leurs collaboration. Parallèlement il s’occupait deBuzy, notamment à l’époque de Body physical, son plus gros succès. 

Dans les années 90, il manage Lio puis Ysa Ferrer, juste après son succès Mes rêves, et l’aide à finaliser son album Kamikase. Ils se séparent en 1998 à la demande de la maison de disques de la chanteuse. 

 

Bertrand revendra son catalogue d’éditions, soit 77 chansons. Pendant ces années, grâce à cet argent, il produira des disques et managera des comédiens, mais la recette ne marche pas…. 

 

Comme la plupart des proches de l’ex-manager, la chanteuse a appris par le carnet des décès de Libération du vendredi 9 avril 1999. Rédigée par un ami journaliste de Le Page, l’annonce débute et se termine ainsi : 

«Votre route a peut-être un jour croisé la sienne… Merci d’avoir une pensée pour lui et pour ceux qui l’ont aimé.» [...] 

 

Le magazine Elle (Farmer en fait la une, NDLR) est déjà dans les kiosques depuis plusieurs jours quand Farmer apprend la terrible nouvelle : Bertrand Le Page a mis fin à ses jours à l’âge de 46 ans

 

463618582_smallChaque nouvelle production farmérienne était reçue par  (Le Page) comme une souffrance supplémentaire. 

 

Un ami raconte : «Un jour de l’année 1996 (Après la rupture entre la chanteuse et son manager, NDLR, je l’ai vu s’effondrer en larmes au vu de l’affiche du concert de Bercy. Puis il s’est repris : « Bon, on oublie, on revient à Lio ! »» Depuis sa séparation d’avec Mylène, Bertrand s’occupait, on s’en souvient, des intérêts de l’interprète de Banana Split. [...] Entre excès, échecs professionnels et dépression, le cœur n’y était plus.

Bertrand Le Page était réputé pour son fort caractère et ses « coups de gueule », mais aussi sa capacité à « stariser » les artistes. Il se suicida en 1999 et fut enterré le jour de la sortie de l’album Innamoramento de Mylène Farmer. Ysa Ferrer lui dédia en 2002 une chanson, Mourir pour elles, tandis que son single Flash in the night (1999) était dédicacé « A Bertrand ». 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est donc à l’âge de 46 ans que Bertrand Le Page s’est donné la mort, apparemment gravement malade, il fût enterré le 7 avril 1999 à Saint Malo … eh oui, lors de la sortie du cinquième album de Mylène qui n’est autre qu’Innamoramento !

Pour moi, Mylène Farmer rime également avec la Spiritualité : http://devantsoi.forumgratuit.org/

La mort, Mylène l’a comprise ou presque et l’exprime….

 

fleurs

 

Publié dans | Pas de Commentaires »

LAURENT BOUTONNAT

Posté par francesca7 le 21 août 2011

 

LAURENT BOUTONNAT 380810000000000000                       beijing3

 

 

En 1979, il réalise avec les moyens du bord, c’est-à-dire en piochant dans le porte-monnaie de ses parents, sa troublante première fiction nommée La Ballade de la fée conductrice mettant en scène l’histoire d’une tueuse en série qui se déguise en clown avant de commettre chaque meurtre. Absolument ravi du résultat de son premier film, et espérant qu’il soit projeté balladefeeconductriceaffen salles, il propose son œuvre à la Commission de contrôle des films, qui n’en croit pas ses yeux. Tout cet amas d’images de castration et de nouveau-nés jetés dans un vide-ordures pousse l’institution à interdire le film aux mineurs.

 

Un comble pour le metteur en scène qui n’a même pas 18 ans !

 

Malgré cette censure, le film est projeté le 14 mai 1980 lors du Festival de Cannes et sort ensuite dans divers petites salles parisiennes d’art et d’essai. Mais à cause de l’obscurité du scénario et de la violence des images, La Ballade de la fée conductrice ne tient que deux semaines à l’affiche !

 

 

Après cet échec, plutôt que de retourner sur les bancs du lycée, le jeune homme se laisse vivre au gré de ses envies jusqu’à sa rencontre avec Jean-François Chauve, un grand reporter de télévision qui soit tourné plusieurs reportages scientifiques sur les énergies nucléaires. Laurent Boutonnat saisit sa chance et postule comme cameraman pour cette série d’émissions. Il avouera plus tard avoir prétendu s’y connaître en technique pour être engagé. 

Une fois embauché, il dut potasser le manuel pour que sa supercherie ne soit pas découverte par son nouvel employeur. Il part donc pour un an aux quatre coins de la France afin de tourner les images de ces reportages. Pour le jeune homme, être sur le terrain, la caméra sur les épaules, est de loin la meilleure des écoles !

 

 

 

 

Laurent Boutonnat a 20 ans quand il se lance dans une nouvelle aventure qui l’amène à conjuguer ses facultés d’écriture à son expérience récente dans le journalisme. Toujours avec le sens du subversif et le goût du morbide qu’on lui connaît, il débute des recherches pour rédiger un livre sur l’infanticide, mais le sulfureux bouquin ne verra finalement jamais le jour.

 

En attendant, il réalise des publicités télévisées, non pas par vocation, mais tout simplement pour gagner un peu d’argent. Il tourne plusieurs spots en s’associant à un producteur travaillant pour le circuit Parafrance. Ce producteur, emballé par l’énergie qui émane du jeune homme, lui propose de tourner un film d’horreur en deux semaines pour un budget de 225 000 €, qui, hélas, ne verra jamais le jour non plus.

 

 

C’est également à cette époque que le jeune réalisateur rédige réellement la première version du scénario de Giorgino.

 

 

 

 

 

trio2Mais l’aventure Mylène Farmer commence pour Laurent Boutonnat le jour où il décide avec son copain Jérôme Dahan et un troisième ami de monter sa propre boîte d’édition avec le « modeste » projet de donner naissance à des tubes !

 

Ils écrivent alors leur première chanson …. Maman a tort !

 

Et grâce à Bertrand Le Page font émerger de l’ombre la jeune Mylène

 

 

 

 

 

1356832008_smallLaurent Boutonnat. Un nom familier, surtout des admirateurs de « l’ange roux » et du milieu du spectacle, mais qui se fait de plus en plus connaître du grand public, notamment, grâce à la sortie de la super-production « Jacquou le Croquant« . Laurent-Mylène/Mylène-Laurent, un duo artistique qui dure depuis vingt-deux ans maintenant et qui n’a de cesse de nous apporter joie, bonheur, spectacles grandioses… Rappelons que selon Mylène (et il est vrai qu’elle a sûrement raison sur ce point !), si son chemin n’avait pas croisé celui de Laurent, elle n’en serait sûrement pas là où elle en est aujourd’hui… Alors merci Laurent ! Je vais tenter de vous faire découvrir un peu plus (avec le peu d’informations qui circulent à son sujet !), cet homme qui partage, comme Mylène, le goût du secret… 

 

 

Grâce à la promotion organisée par Bertrand Le Page, le manager de Mylène à l’époque, le duo Dahan-Boutonnat écrira plus tard deux autres chansons pour Mylène. « On est tous des imbéciles« , qui sortira en 45 tours avec pour face B « L’annonciation« , (chanson beaucoup plus Bouto-Farmerienne que la face A de ce vinyle) qui sera un échec. Déçu par l’accueil que reçu la chanson, et RCA (la maison de disques de l’époque) ne renouvelant pas le contrat avec le duo, Laurent se sépare de Jérôme Dahan, avec qui il est en désaccord sur la suite à donner à la carrière de Miss Farmer.

 

 

 

Un peu au hasard, Mylène écrit les paroles de Plus grandir, sur une musique de Laurent. Polydor (racheté par Universal) décide de miser sur Mylène et Laurent pour trois albums (et ils ont bien fait !), alors même que le duo n’a pour l’instant aucun véritable succès à son actif. Cela viendra très vite avec le 1er album de la rousse, « Cendres de Lune« , sorti en 1986, conçu quasi-entièrement par Laurent Boutonnat. 


Il signe la musique, presque toutes les paroles, et la pochette. Avec les photos de l’album, il commence à créer le « mythe Farmer« . Dans le livret de ce premier album, Laurent commence à se créer un délire (qu’il n’a toujours pas cessé !), en inventant des pseudonymes pour certains instruments, qui sont en réalité des samples ou des sons synthétiques. Il crée notamment pour cet album « Les Moines fous du Tibet« , pour nommer des chants Grégoriens ! 

 

 

Sur les albums qui suivirent, un certain Pol Ramirez Del Piu fait son apparition. Il s’agit en fait des sons crées par Laurent, mais cet homme sera crédité pour les flûtes, les percussions, la harpe (sur L’Autre), les bagpipes ( ?!) et cymbalum (sur Innamoramento), le xylophone (sur Avant que l’Ombre…), etc… 

 


Mieux, alors que c’est toujours Laurent lui-même qui s’occupe de programmer ses claviers, il s’invente un programmateur imaginaire sur l’album « L’Autre« , qu’il appellera Patrice Rouillon Tsernoff de Gironville !!! Sûrement un délire qui fait beaucoup rire Laurent… 


C’est pendant la promo de Cendres de Lune que Laurent veut monter son 2e long métrage dont il a écrit le script deux ans plus tôt. Il commence donc sa préparation, mais le succès inattendu de sa collaboration avec Mylène l’occupera trop pour finaliser ce projet. 


« Cendres de Lune » contient quand même d’énormes tubes comme « Libertine » (et son clip inoubliable ; le 45 tours sortira en même temps que l’album), ainsi que d’autres chansons moins connues mais tout aussi notables, telles « Vieux bouc » et « Chloé ». 


L’album sera applaudi par les critiques, « le décor Farmer-Boutonnat » est désormais planté.
La deuxième édition de l’album sortira 1 an plus tard, en 1987, avec cette fois « Tristana« . Laurent sera nominé cette même année aux Victoires de la Musique pour le clip de « Tristana« . 


« Cendres de Lune » sorti dans le commerce, Mylène et Laurent s’attèlent déjà à l’écriture du second album « Ainsi soit je… » qui sortira fin 1987. Laurent crée pour l’occasion sa première société de production discographique, Toutankhamon S.A. (qui a cessé depuis ses activités). 

 

 

Le clip de « Sans Contrefaçon » créera l’évènement, suivront ensuite Ainsi soit je…, puis le mythique clip « Pourvu qu’elles soient douces » (racontant la suite du clip de Libertine). Véritable petit film (il est le 2e clip le plus long du monde !), le clip sera nominé aux Victoires de la Musique


mfloloLe scénario du clip fût écrit avec Gilles Laurent, à qui Boutonnat présentera le synopsis du film ébauché lorsqu’il avait 18 ans : « Giorgino« . Ils travailleront dessus durant 4 ans. Une proposition de financement pour le film eut lieu, finalement abandonnée. Laurent décide alors de remanier l’histoire du film. 


Pendant que Mylène effectue la promotion de l’album, Laurent prépare sa future scène. Il crée alors Heathcliff S.A. (du nom du héros des Hauts du Hurlevent) , ce qui lui permettra de produire la tournée et ses prochains films. Pendant 2 semaines le Tour 89 se jouera à guichets fermés au Palais des Sports à Paris. Le spectacle se déplacera ensuite pour 60 dates, dont 2 à Bercy, compte tenu du succès parisien. 

 

Laurent quant à lui, filmera durant deux soirs (à Bruxelles) le spectacle, avec de gros moyens. D’autres scènes seront tournées dans les environs d’Arpajon, qui seront plus tard intégrées au film du concert. Le montage durera 1 an

Le 26 octobre 1989, Laurent et Mylène créent (à l’occasion de la sortie du CD et de la VHS En Concert) une société d’éditions phonographiques : Requiem Publishing. Cette société édite depuis tous les disques de Mylène… 


Parallèlement à la sortie du « En Concert« , Laurent écrit déjà les musiques du prochain album, L’Autre. Pendant les tournages de Désenchantée et Regrets en Hongrie (en février 91), il prend des repérages pour son prochain long métrage Giorgino. Le réalisateur sera nominé pour la 3e fois aux Victoires de la Musique pour le clip de Désenchantée

 

 

En 1992, Laurent se consacrera majoritairement à la préparation de Giorgino (décors, casting, etc…). Il tournera néanmoins « Je t’aime mélancolie » et « Beyond my control », qui sera son dernier clip pour Mylène avant de nombreuses années


En décembre 92 débute le tournage de Giorgino (d’abord les scènes d’extérieur en Hongrie, puis les plans d’intérieur en Slovaquie). 


Mars 93, montage et écriture de la musique, après un tournage éprouvant. Laurent retourne justement en Europe de l’est, afin d’enregistrer la musique avec l’orchestre philharmonique de Prague. 


La post-production de Giorgino se terminera en août 1994, soit plus d’un an après la fin du tournage. Laurent, sans doute trop perfectionniste se perdra dans les méandres. Après 2 années de travail, « Giorgino » sort enfin en salles le 5 octobre 1994. Laurent, tout comme le film, seront littéralement descendus par la critique et échoueront auprès du public. Un film trop long, et sans doute trop sombre pour le grand public, mais esthétiquement magnifique, du pur Boutonnat


L’accueil réservé à « Giorgino » blesse profondément Laurent et la relation qu’il entretient avec Mylène a également souffert durant le tournage. Le duo décide alors de stopper pour l’instant leur collaboration cinématographique, mais en maintenant bien sûr le côté musical. 

 


Mylène s’exile alors en Californie, seule, et commence à écrire quelques chansons. Laurent viendra la rejoindre en mars 1995 et lui composera la musique du futur album : « Anamorphosée ». Laurent ne réalisera pas les clips de l’album (dommage, devoir « subir » ceux de Marcus Nispel, merci bien…), ne revenant à la réalisation pour Mylène qu’en 1996, pour le Live à Bercy, dont le film fût conçu avec François Hanss, son assistant depuis longtemps. 


En 1998, le cascadeur Mario Lurashi (qui a souvent collaboré avec le duo Farmer-Boutonnat), fait appel à Laurent pour composer la musique de son premier long métrage, « Le Pèlerin« . Le résultat se rapproche de la B.O de « Giorgino« , avec des sons empruntés à « Vertige« , qu’il a composé quelques mois auparavant pour Mylène


Laurent refuse les interviews et la diffusion de Giorgino, voulant visiblement oublier ce film. Il rachète même les droits, afin, et il le dira lui-même 10 ans plus tard, de mettre dans un tiroir cette histoire et ne plus jamais en entendre parler. Le film a tout de même été diffusé en novembre 1995 sur Canal +, avant que Laurent ne rachète les droits de diffusion. Boutonnat ne reprendra vraiment la caméra qu’en 1997 pour réaliser quelques clips pour Nathalie Cardone (Hasta Siempre, Populaire, etc..). 

 

 

 

 

BoutonnatPhoto03Laurent a semble t-il à ce moment là, privilégié sa carrière d’homme d’affaires, plutôt que son côté artistique. En effet, il fondera une société de production pour Nathalie Cardone (Calliphora S.A.), le 19 juin 1997. Il délaisse peu à peu Heathcliff S.A. et Toutankhamon, qui cessera ses activités en 1997. Mylène produira désormais elle-même ses disques, via sa société de production Stuffed Monkey


En mai 1999 sort « Innamoramento », le 5e album studio de Mylène Farmer. Laurent composera 9 titres pour cet opus. L’album est, comme les 4 premiers, un succès, et s’écoulera à plus d’un million d’exemplaires. Laurent ne réalisera là encore aucun clip de l’album, et se révèlera absent de la tournée Mylenium Tour. Il ne réalisera donc pas le film du concert, laissé aux mains de François Hanss. 


Le 10 mai 2000, Laurent étend ses activités financières en créant LB Société Civile Immobilière, qui s’occupe de la vente de biens immobiliers. Strictement rien à voir avec le penchant artistique de Laurent !!! 

 

 

En mai 2000, Mylène et Laurent produisent la petite Alizée, via leur société Requiem Publishing. Mylène écrira les textes d’Alizée et Laurent se chargera de la musique. Il réalisera également le clip de « Moi…Lolita« . Le disque sortira le 4 juillet 2000, soit deux semaines avant la sortie d’ »Innamoramento« . 


En mars 2001 sortent pour la seconde fois en numérique, l’intégrale des clips de Mylène Farmer, avec un meilleur son et une meilleure image que les supports édités auparavant. 

 


En revanche, le « Tour 89 » n’a toujours pas le droit à une sortie DVD, et « Giorgino » reste introuvable dans le commerce. 


Laurent reprend la caméra pour Mylène en 2001, afin de réaliser le clip « Les Mots » et celui de « Pardonne-moi« . Il s’occupe aussi des clips d’Alizée (« Parler tout bas« , « J’ai pas vingt ans« ). La mise en scène du spectacle d’Alizée à l’automne 2003 sera également signée par Laurent


En novembre de la même année, Mylène et Laurent auraient eu d’assez grosses difficultés financières avec leurs sociétés immobilières et leurs sociétés de production, le « Pôle de Européen de gestion et d’économie » mettant son nez dans les comptes des entreprises. 

 

 

 

En 2004, un peu de nouveau pour Laurent… Il produit l’artiste kabyle Kamal Kacet et son nouvel album

 

Il part ensuite en tournage pour son nouveau film, une adaptation du roman Jacquou le Croquant. La sortie du film en salles est prévue pour le 12 octobre 2006. Gageons que Laurent sera enfin reconnu par le grand public et par la profession… Un si grand talent ne peut rester dans l’ombre !!! Toujours en 2004, Laurent fait également entrer Mylène en studio pour son nouvel album, Avant que l’Ombre… 


Il assurera également la conception du spectacle et la régie, pendant les 13 concerts de janvier 2006, au Palais Omnisports de Paris-Bercy. 


boutbout2004C’est d’ailleurs là qu’un journaliste du quotidien Libération a observé minutieusement l’attitude de Laurent : « Le compositeur Laurent Boutonnat, entouré d’une armée d’ingénieurs du son et d’informaticiens avec ordinateurs portables, fait soudain des gestes sur une partition imaginaire. Dansotte, prend des notes, prend des notes, rallume sa pipe, descend une énième bouteille d’eau. Puis, derrière sa console, redevient aussi imperturbable qu’un ingénieur de Kraftwerk. Le Pygmalion observe sa créature. Arrivé à ce point du concert, on a toujours pas saisi le phénomène.[…]«  

 

 

A ce jour, Jacquou le Croquant doit sortir le 17 Janvier 2007… Souhaitons grandement bonne chance à Laurent (même s’il y a fort à parier que son nouveau film marchera très bien !), car un autre échec, pourrait cette fois être beaucoup plus dur à supporter pour lui… Laurent Boutonnat… un TRES grand monsieur… une très belle œuvre… 

 

 

 

barre étoile

 

 

Filmographie

 

1er Film 1978 : La Ballade de la féconductrice

  • 1994 : Giorgino
  • 2007 : Jacquou le Croquant

 

1er Clip 1984 : Mylène Farmer – Maman a tort

  • 1985 : Mylène Farmer – Plus grandir
  • 1986 : Mylène Farmer – Libertine
  • 1987 : Mylène Farmer – Tristana
  • 1987 : Mylène Farmer – Sans contrefaçon
  • 1988 : Mylène Farmer – Ainsi soit je…
  • 1988 : Mylène Farmer – Pourvu qu’elles soient douces
  • 1989 : Mylène Farmer – Sans logique
  • 1989 : Mylène Farmer – À quoi je sers
  • 1990 : Mylène Farmer – Allan (live)
  • 1991 : Mylène Farmer – Désenchantée
  • 1991 : Mylène Farmer – Regrets
  • 1991 : Mylène Farmer – Je t’aime mélancolie
  • 1992 : Mylène Farmer – Beyond my control  
  • 1997 : Nathalie Cardone – Hasta siempre
  • 1998 : Nathalie Cardone – Populaire
  • 1999 : Nathalie Cardone – Mon ange
  • 2000 : Nathalie Cardone – Baïla si
  • 2000 : Alizée – Moi… Lolita
  • 2001 : Alizée – Parler tout bas
  • 2001 : Mylène Farmer – Les Mots
  • 2003 : Alizée – J’ai pas vingt ans
  • 2002 : Mylène Farmer – Pardonne-moi
  • 2004 : Kamal KacetIfkis

 

barre coeurs

 

 

Concerts

 

Composition de Laurent

  • Mylène Farmer – Cendres de Lune (1986) – Produit et compose 9 des 10 titres de l’album (assisté de Jérôme Dahan sur Maman a tort), en écrit 5
  • Mylène Farmer – Ainsi soit je… (1988) – Produit et compose 9 des 10 titres de l’album

  • Mylène Farmer – L’autre… (1991) – Produit et compose l’album dans son intégralité

  • Mylène Farmer – Dance Remixes (1992) – Compilation de remixes réalisés par Laurent Boutonnat et Thierry Rogen pour les maxi-singles – Produit par Laurent Boutonnat

  • Mylène Farmer – Anamorphosée (1995) – Produit et compose 11 des 12 titres de l’album

  • Nathalie Cardone – Album éponyme (1999) – Produit et compose 4 des 12 titres de l’album (assisté de Nathalie Cardone sur Antonio et L’homme qui saura pleurer)

  • Mylène Farmer – Innamoramento (1999) – Produit et compose 8 des 13 titres de l’album
  • Alizée – Gourmandises (2000) – Produit et compose les 10 titres de l’album
  • Mylène Farmer – Les mots (2001) – Best-of, produit et compose les 3 titres inédits
  • Alizée – Mes courants électriques… (2003) – Produit et compose les 11 titres de l’album
  • Mylène Farmer – Avant que l’ombre… (2005) – Produit et compose l’album dans son intégralité (assisté de Mylène Farmer sur L’amour n’est rien…)

  • Mylène Farmer – Point de Suture (2008) – Produit et compose 10 des 11 titres de l’album

Il est en outre l’arrangeur musical de tous les albums.

Compositions annexes : L’annonciation (1985), Dernier Sourire (1989), À quoi je sers (1989), La veuve noire (1989), Puisque (1989), Mylène is calling (1991), Que mon cœur lâche (1992), Effets secondaires (1999), L’histoire d’une fée, c’est… (Bande originale du film Les Razmokets à Paris) (2000), Devant-soi (2007) Bande originale du film Jacquou le Croquant.

 

 

 

 

 

 

 

 

VIDEO LAURENT BOUTONNAT ET MYLENE FARMER

Image de prévisualisation YouTube 

 

 

 

 

Que sait-on de Laurent Boutonnat ? 

 

Finalement peu de choses, tant ses interviews sont rares ; qu’il a été dans les années 80/90 le réalisateur de clips dont a le plus parlé sans jamais le voir ; ceux de Mylène Farmer. L’écrivain Philippe Séguy évoque le mieux, en peu de mots, le mieux le réalisateur :

 

« Laurent Boutonnat fonctionne par odeurs. Celles de la neige, du vent, du froid et celle acide de la misanthropie. L’œuvre est souvent tragique et affiche une douleur, une solitude et un univers qui lui sont propres. Ses films qui n’ont pas d’âge nous parlent d’un monde mélancolique qui a le couleur de la fatalité« .

 

 

hqdefaultMylène s’exprime sur l’absence de Laurent Boutonnat – décembre 2010 

Pour son prochain opus, intitulé « Bleu noir » qui sortira ce lundi en métropole, Mylène Farmer s’est passée des services de son compère LaurentBoutonnat pour la première fois dans sa carrière. Cette nouvelle avait fait poser beaucoup de questions chez les fans de la rousse, mais elle a tenu à rassurer ses fans.  

  

Dans une interview accordée à Paris match, elle déclare : «  Je ne me suis en aucun cas éloignée de lui. Après la tournée et les concerts au Stade de France, il s’opère une effrayante descente aux enfers malgré le succès, un vide sidéral, un manque. Vous recevez tant d’amour, de vibrations, autant de sensations qui vous donnent l’envie… d’écrire. Laurent a tout à fait compris mon besoin de créer. C’est aussi ça, la complicité  ». 

  

L’album Bleu Noir a été concocté par Mylène en personne en collaboration avec le roi de l’électro Moby, le duo anglais Archive et le producteur à succès RedOne à qui l’on doit Poker Face et Bad Romance de Lady GaGa

  

Ce nouvel opus est toujours aussi sombre et rythmé à l’instar de ces prédécesseurs. Mylène explique d’ailleurs : «  J’ai essayé la joie de vivre, mais ça n’a pas marché !  »Elle parle d’inspiration bien sûr et non de sa manière de vivre. 

 

5ml8h8xb

Si ce blog existe, c’est aussi parce que : 

Pour moi, Mylène Farmer rime également avec la Spiritualité  voir ici : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Publié dans | Pas de Commentaires »

Mylène et Jeff Dahlgren

Posté par francesca7 le 21 août 2011

 

Mylène et Jeff Dahlgren dans Mylène 1993 - 1994 MF2000_50aLaurent Boutonnat en est convaincu : il a enfin déniché son Giorgino. Et tant pis pour Hugh Grant qui a été contacté, mais qui avait déjà pris des engagements avec Mike Newell, le réalisateur de Quatre mariages et un enterrement. Aussi, c’est sans hésitation que Boutonnat propose à ce jeune musicien issu d’un groupe punk (les Wasted Youth, autrement dit les « Jeunesses gâchées« ) et photographe à ses heures, de participer à cette aventure

 

Arrivé à Paris, Jeff Dahlgren apprend qu’il va tourner avec la fameuse Mylène Farmer, l’une des chanteuses françaises les plus en vue du moment. Il ne la connaît pas encore mais il a des amis à Paris qui possèdent tous ses albums et surtout tous ses clips. Très impressionné, le jeune homme est pressé de faire sa connaissance. 

 

Mylène, très impliquée dans le choix du casting de Giorgino, rencontre Jeff Dahlgren. Dès les premières paroles échangées, une complicité s’installe, début d’une forte amitié qui les aidera à surmonter ensemble un tournage très dur physiquement en grande partie à cause de la météo, la température atteignant souvent les – 20° C. malgré ces conditions parfois rudes, Jeff Dahlgren ne remerciera jamais assez Laurent Boutonnat de lui avoir fait confiance et il restera toujours fidèle à Mylène qui a toujours su le réconforter quand il commençait à perdre courage

Publié dans Mylène 1993 - 1994 | Pas de Commentaires »

Mylène, World Music Awards

Posté par francesca7 le 21 août 2011

Mars 1993 –  

 

Mylène, World Music Awards dans Mylène 1993 - 1994 4hbnvjzdEn mars 1993, Mylène quitte un moment la peau de la belle et tourmentée Catherine et les plaines enneigées de Slovaquie pour revêtir son habit de chanteuse et son peignoir blanc. Direction Monte-Carlo à l’occasion des World Music Awards, où elle est conviée pour avoir été la meilleure vendeuse francophone de disques de l’année. 

 

Oubliée la romanesque Catherine, la jeune femme redevient Mylène Farmer le temps d’interpréter Que mon cœur lâche devant un parterre de stars et notamment Michael Jackson qui, rappelons-le, fut ridiculisés dans ce dernier clip. C’est unique apparition de la chanteuse avant la sortie du long-métrage. Mais ce jour-là, Mylène n’a pas vraiment le cœur à chanter, tellement pressée de revoir son nouvel ami Jeff Dahlgren et son compagnon de toujours, Laurent Boutonnat, qu’elle voit sous un autre jour : 

 

-          « J’ai découvert un autre homme. Il a changé de tout au tout. C’est quelqu’un qui, pour moi, était totalement nouveau. Il y avait d’un côté une confiance absolue et de l’autre côté, une absence de dialogue…. » 

 

Et pourtant, que ce soit du côté des acteurs ou des techniciens présents sur le tournage, personne n’a jamais entendu l’actrice se plaindre ou refuser de travailler. Laurent Boutonnat lui demandait de tomber encore et encore dans la neige ? 

 

Mylène l’écoutait et tombais dix fois de suite s’il le fallait. Si Mylène confie avoir découvert un autre homme dans cette interview, c’est que sur place, Laurent Boutonnat est dur avec elle. Surtout avec elle. Et des conflits naissent entre les deux amis. D’ailleurs, par la suite, Laurent Boutonnat présentera ses excuses d’une manière détournée

 

-          « Dès le début du tournage, mon comportement est devenu incontrôlable. Je ne pensais ni à moi ni aux autres, mais uniquement au film. J’étais devenu quelqu’un d’autre. J’avais l’impression d’être fou, dans un autre monde. J’aurai pu tuer froidement quelqu’un ! » 

 

Publié dans Mylène 1993 - 1994 | Pas de Commentaires »

Succès pour Mylène

Posté par francesca7 le 21 août 2011

 

Décembre 1993

 

C’est l’événement ! le visage apeuré et désespéré de Catherine Degrâce, alias Mylène Farmer dans Giorgio, fait la couverture du magazine Studio qui va jusqu’à classer le film comme l’un des plus attendus de l’année 1994. 

 

 

Succès pour Mylène dans Mylène 1993 - 1994 mylene-farmer-giorgino_18-imgLes cheveux de Mylène sont toujours aussi roux et longs, et ils contrastent parfaitement avec les paysages enneigés de Giorgino. Même si le public s’en était douté, ce premier long-métrage ne sera pas une suite des Bronzés et ce n’est pas là que l’on verra Mylène dans le rôle de la caissière d’un supermarché ! Dans l’interview menée par le magazine de cinéma, qui annonce en avant-première le film, elle évoque son personnage de Catherine qui refus de vieillir, mais aussi sa carrière de chanteuse et son besoin de s’exposer tout en souhaitant rester en retrait : 

 

-          « Ce paradoxe de l’artiste est très réel : avoir un désir névrotique de lumière et envie de se cacher. » 

 

Et à la question d’un prochain album ? 

 

-          « J’attends que le réalisateur veuille bien délaisser ses caméras pour reprendre son piano. » 

 

Une déclaration qui explique que si, à l’avenir, les disques se font de plus en plus attendre, ce n’est pas du fait de Mylène Farmer, comme ses fans les plus virulents le lui reprocheront souvent, mais bel et bien de celui de Laurent Boutonnat. Et mieux vaut ne pas lui proposer, à cette époque, de se tourner vers d’autres compositeurs : elle n’en a pas envie ! De même quand on lui parle d’une nouvelle tournée : 

 

-          « C’est quelque chose pour moi, qui ne peux pas être routinière. L’émotion que j’ai eue au travers de la scène, c’est quelque chose que je ne pourrais pas ressentir de la même façon éternellement (…) Donc, j’ai le sentiment aujourd’hui que je ferais peut-être une deuxième scène et peut-être jamais… » 

 

113498838 dans Mylène 1993 - 1994La sortie du film est prévue le 14 AOUT 1994 et, plusieurs semaines avant, les affiches publicitaires sont visibles un peu partout avec ce slogan accrocheur : « Il est certaines histoires dont personne ne souhaite être le héros ». Néanmoins, après dix mois de postproduction, et après avoir visionné la première version du film en mai 1994, le distributeur AMLF le juge beaucoup trop long (plus de quatre heures) et ordonne au réalisateur de l’amputer d’une bonne heure. Le film pend du retard, mais Laurent Boutonnat obtempère et le ramène alors à une durée de trois heures et quart puis à trois heures et trois minutes. Au final, le film durera deux heures et cinquante sept minutes. 

Publié dans Mylène 1993 - 1994 | Pas de Commentaires »

Nouveau look pour Mylène

Posté par francesca7 le 20 août 2011

Nouveau visage,  


Nouveau look pour Mylène dans Mylène 1991 - 1992 248044_224486127564646_100000097824993_945546_8154396_n-189x300Souhaitant changer de visage pour marquer son grand retour, Mylène rencontre le coiffeur Jean-Marc Maniatis qui en aura la délicate mission. Si la chanteuse refus d’abandonner sa couleur rousse, elle accepte néanmoins d’adopter une coupe garçonne afin de remettre sur le devant de la scène son côté « pantin de bois » après avoir été si féminine lors de sa dernière tournée.

 

-          « J’ai voulu me changer de tête sans me transformer« .

 

Mais quand, le 7 avril 1991, Laurent Boyer affirme sur le tournage de son émission Pour un clip avec toi :

 

-          « Décidément, Mylène Farmer est de plus en plus masculine ! »

 

Mylène se défend :

 

-          « Oh, non, je ne pense pas, non. En tout cas, ce n’est pas mon souhait. Et je pense qu’on peut avoir des cheveux très courts et être très féminine quand même.

 

Avant de prendre comme exemple Audray Hepburn et de conclure sur un pied de nez :

 

-          « Et puis, c’est plus facile de se coiffer quand on a les cheveux courts ! »

 

Si la belle Mylène, toujours aussi soucieuse de son image, se fait jeune et jolie pour préparer son grand come-back, Laurent Boutonnat, lui est parti en Hongrie en janvier 1991 pour effectuer les repérages des prochains clips qui assureront la promotion des deux premiers extraits de l’album, Désanchantée et Regrets.

 

 

Publié dans Mylène 1991 - 1992 | Pas de Commentaires »

TV tournage de Désenchantée

Posté par francesca7 le 20 août 2011

 

 V

ideo interview pour le tournage de DESANCHANTEE 

Image de prévisualisation YouTube 

Fait exceptionnel, Mylène et Laurent Boutonnat acceptent pour la première et dernière fois de leur carrière, qu’une équipe de télévision vienne sur les lieux du tournage pour les interviewer.  En effet, lors du cinquième et avant-dernier jour de tournage, Laurent Boyer de M6 est sur place avec toute son équipe. L’émission s’appelle Pour un clip avec toi, et c’est justement cette rencontre avec Mylène qui inspirera le concept d’une autre émission qui s’intitulera plus tard Fréquenstar. Mais Mylène n’est pas dupe du sourire enjôleur qu’affiche Laurent Boyer. Elle commence à connaître les animateurs et elle est bien décidée à ne dévoiler que ce qu’elle souhaite.

 

TV tournage de Désenchantée dans Mylène 1991 - 1992 sam-raimi-tournae-spiderman-3_294Ni plus ni moins. S’il est là pour rencontrer l’héroïne de son nouveau titre Désenchantée, il aura en face d’elle ce même personnage sorti tout droit d’un roman de Charles Dickens, toujours aussi timide et tellement désenchantée, mais version chic et glamour car les costumes du clip sont une nouvelle fois signés par le talentueux Thierry Mugler !

 

 

Les photos du tournage sont prises par Marianne Rosensthiel et Thierry Suc, avec qui Mylène se sent en confiance, est toujours aux côtés de la chanteuse pour veiller au grain. Il arrive, en effet, à apaiser ses angoisses, même si, parfois elle repense avec nostalgie à son ancien manager, Bertrand Le Page, elle sait qu’elle s’en est séparée pour son bien !

 

En France, elle est attendue de pied ferme par tous ses gans qui espèrent désespérément un éventuel retour qui ne vient pas. Internet n’étant pas encore aussi développé qu’aujourd’hui, aucune rumeur ne filtre, d’autant que la chanteuse n’a pas le moindre fan-club qu’elle s’est toujours refusé à créer, comme en témoigne Danyèle Fouché, ex-attachée de presse de Farmer :

 

-          « de mon temps, elle en refusait déjà totalement l’idée. Parce que crois que cela impliquait in certain nombre de contraintes dont elle ne voulait pas. Et puis, je pense que les fans, ça la mettait mal à l’aise. Ce n’était pas quelque chose qu’elle vivait très bien.

 

040533007 dans Mylène 1991 - 1992   Laurent Boyer

 

 

De retour à Paris, Laurent Boyer est comme le Messie qui apporte la bonne nouvelle. Mylène Farmer revient et attention aux yeux ! Le public peut enfin découvrir avec ravissement les premiers clichés de ce nouveau clip qui promet d’être aussi grandiose que les précédents.

Publié dans Mylène 1991 - 1992 | Pas de Commentaires »

Désenchantée de Kate Ryan

Posté par francesca7 le 20 août 2011

 

Désenchantée de Kate Ryan dans Mylène 1991 - 1992 desenchantee-004Désenchantée est une chanson de Mylène Farmer, écrite par Mylène Farmer et composée par Laurent Boutonnat, sortie en 1991.

C’est le premier single extrait de l’album L’autre…, le second N°1 en France pour Mylène Farmer et son plus gros succès single, qui dépassa les frontières françaises (n°3 aux Pays-Bas, n°16 en Autriche…). Restée 9 semaines N°1, Désenchantée a été la chanson la plus diffusée en 1991, et celle qui a rapporté le plus de droits d’auteur. Elle s’est vendue à plus de 1 300 000 exemplaires.

En 2005, elle a également été la chanson française la plus diffusée dans le monde.

Désenchantée a été repris par la chanteuse belge Kate Ryan en 2002.

Désenchantée est une chanson Dance / Trance de la chanteuse belge Kate Ryan. Cette chanson a eu un grand succès commercial en Europe.

Montreal 2010.jpgKate Ryan, de son vrai nom Katrien Verbeek (née le 22 juillet 1980 à Tessenderlo, Limbourg, Belgique) est une chanteuse belge néerlandophone qui chante en anglais et en français, connue en France grâce à sa reprise du tube Désenchantée, de Mylène Farmer.

Née d’une famille musicienne, elle maîtrise rapidement le piano et la guitare. Elle a gagné de nombreux prix musicaux lorsqu’elle était enfant. Elle a toujours rêvé de devenir chanteuse, raison pour laquelle on pouvait souvent la croiser, guitare à la main, dans les bars, les cafés et les discothèques. À l’âge de 16 ans, lors d’un de ses concerts officieux, elle fut repérée par un agent d’artiste qui voulait la faire enregistrer en studio. Elle devient par la suite membre d’un groupe pop, Melt. En 2001, son disque Scream for more sort et elle devient une chanteuse dance connue en Europe, grâce à la chanson Désenchantée, une reprise de Mylène Farmer.

Le 18 mai 2006, elle représente la Belgique au Concours Eurovision de la chanson avec le titre Je t’adore, mais ne passe pas la demi-finale ; sept points seulement la séparent de la qualification. Plus récemment, Kate a repris le titre de Desireless Voyage, voyage, en français. En 2008, elle sort une adaptation de la chanson de France Gall, « Ella, elle l’a » et tente une percée sur le marché espagnol avec le titre « Tonight We Ride/No digas que no » en duo avec la chanteuse espagnole Soraya Arnelas. Le 12 avril Kate Ryan sortit un nouveau single appelé : lovelife. L’album sera intitulé « Electroshok »

 

Publié dans Mylène 1991 - 1992 | Pas de Commentaires »

l’Autre…

Posté par francesca7 le 20 août 2011

 paroles et musique de l’Autre…. 

 

Paroles : Mylène Farmer
Musique : Laurent Boutonnat 


vidéo 

   Image de prévisualisation YouTube

l’Autre…. 

 

Quel émoi devant ce moi
Qui semble frôler l’autre,
Quel émoi devant la foi
De l’un qui pousse l’autre,
C’est la solitude de l’espace
Qui résonne en nous
On est si seul parfois
Je veux croire alors qu’un ange passe
Qu’il nous dit tout bas
Je suis ici pour toi
Et toi c’est moi.

Mais qui est l’autre
Quel étrange messager
Mais qui est l’autre
Ton visage est familier
Mais qui est l’autre
En toi ma vie s’est réfugiée
C’est un ami, c’est lui.

Toi et moi du bout des doigts
Nous tisserons un autre
Un autre moi, une autre voix
Sans que l’un chasse l’autre,
J’ai dans ma mémoire mes faiblesses
Mais au creux des mains 

Toutes mes forces aussi
Mais alors pour vaincre la tristesse
Surmonter ses doutes
Il nous faut un ami
L’ami c’est lui.

l'Autre... dans Les Chansons de Mylène 51wgel10l-L._SL500_AA300_

Publié dans Les Chansons de Mylène | Pas de Commentaires »

Coups de cœur Mylène/Murat

Posté par francesca7 le 20 août 2011

 

Coups de cœur Mylène/Murat dans Mylène 1991 - 1992 duo-avec-mylene-farmerExtrêmement discrète quant à ses relations avec les personnalités du show-biz – nous savons juste qu’elle fréquente Alain Chamfort, Yves Lecoq et qu’elle est copine avec Lio – Mylène offre ainsi deux scoops à ses fans.

 

D’abord, elle apprécie le travail de Luc Besson et puis elle peut aussi partager un peu de sa lumière avec un autre artiste. Jean-Louis Murat en l’occurrence. Parmi les dix morceaux de nouvel album qui allient érotisme et sacré, la voix cristalline de Mylène se marie avec celle, chaude et grave, de Jean-Louis Murat sur le titre Regrets qui deviendra le deuxième extrait de l’album.

 

Ce duo est pour le moins inattendu, couronnant l’association d’une chanteuse « commerciale » souvent bafouée par la presse dite « tendance » pour son côté tourmenté et d’un chanteur plus « underground » porté aux nues par cette même presse. A cette époque, Murat n’est pas encore le chanteur célèbre et prolifique que nous connaissons. Certes, cet artiste alors âgé de 37 ans avait déjà sorti en 1981 un premier titre : « Suicidez-vous, le peuple est mort » qui avait tout pour séduire Farmer. Le titre s’était fait remarquer par la critique, mais le public n’avait pas suivi.

 

C’est en 1989 qu’il sort son premier réel album « Cheyenne Automne « qui sera acclamé par la profession et bien accueilli par le public. Si je devais manquer de toi, le premier single issu de cet album, est un tube. Ce chanteur aux faux ais de Laurent Boutonnat, le regard bleu azur est le chouchou de la presse rock comme Les Inrockuptibles qui n’est pas du genre à encenser Mylène. 

 

VIDEO Murat :       Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

2909328123_small_1 dans Mylène 1991 - 1992Et pourtant, l’univers créé sur Regrets est unique. Coup de pub ou réel coup de cœur que cette union discographique ? Le doute peut subsister même si une amitié pure et sincère naît entre les deux artistes. D’un côté il y a une belle chanteuse à qui tout sourit et qui vend ses albums par millions, mais qui recherche une crédibilité aux yeux d’un public plus pointu ; et de l’autre, il y a u artiste énigmatique, ancré dans ses montagnes natales du Massif Central, qui doit,  à l’occasion de son dernier album « Le Manteau de pluie », séduire un public plus large s’il ne veut pas abandonner la chanson !

 

Publié dans Mylène 1991 - 1992 | Pas de Commentaires »

Les voix… Remixes Mylène

Posté par francesca7 le 20 août 2011

 

 

Les voix… Remixes Mylène dans Mylène 1991 - 1992 2909329955_small_1Le clip de Regrets  est tourné au même moment que Désenchantée  dans un fascinant cimetière juif de Budapest désaffecté depuis la Seconde Guerre mondiale. Et personne n’est déçu en visionnant ce clip sobre, en noir et blanc, dans lequel les deux esprits romantiques et torturés se mêlent à merveille.

 

L’homme, Jean-Louis Murat, pénètre dans le cimetière pour renouer avec l’amour de sa femme défunte, interprétée par Mylène. Pour la première fois, Laurent Boutonnat reste fidèle aux paroles de la chanteuse sans vouloir transcender la chanson. Merveilleux, le clip baigne dans une lumière très surexposée et abuse de nombreuses superpositions de regards.

 

 

Devenus une habitude, des remixes accompagnent la sortie du single en juillet 1991. Le Stergen Dub mix est essentiellement composé de samples des voix de Mylène et de Jean-Louis Murat remasterisées et passées à l’envers, comme des messages subliminaux. On entend surtout (et dès le début) Mylène dire une phrase incompréhensible, qui se trouve être en fait nos âmes se confondent passées à l’envers. D’ailleurs, notons que le titre du remix en question est lui-même Regrets en écriture inversée….

 

Après avoir un peu craché dans la soupe au moment de la sortie du single – suite à des problèmes de droits – Jean-Louis Murat fera son mea culpa quelques années plus tard :

 

-          « dans le business, les deux personnes les plus estimables que j’ai rencontrées, ce sont Mylène et Laurent. Je les adore et les respecte infiniment. Ce sont les plus intelligents. D’une intelligence à la Warhol. Ce sont ceux qui comprennent le mieux les mécanismes de ce business, qui sont en meilleure positon pour le pervertir, en tirer tous les fruits. Ils cranent dessus tout en faisant cracher le fuit. Pas mal (…) Leur but, c’est de faire cracher les fans. C’est un challenge profondément immoral, intéressant. Laurent Boutonnat est un vrai immoraliste, au sens noble du terme. Il y a une sorte pulsion consumériste dans la population, autant être là pour en profiter. Il vaut mieux que les jeunes achètent des T-shirts de Mylène Farmer plutôt que des T-shirts de la Star Ac’ ! (…) Par rapport à Goldman, Mylène Farmer c’est du Wagner ou du Bach ! Il y a chez elle quelque chose de simple, populaire, féminin et pervers aussi. C’est très excitant sexuellement tout ça. Et c’est parfaitement maîtrisé dans une sorte de tradition décadente. A côté de Mylène, Jennifer on dirait un Caterpillar.

 

Tour en avouant :

 

-           » Grâce à ce duo, Mylène Farmer m’a offert son public ; une partie est restée, et j’ai gagné rapidement une dimension que j’aurais sans doute mis des années à acquérir !

Publié dans Mylène 1991 - 1992 | Pas de Commentaires »

Le Clip de Regrets

Posté par francesca7 le 20 août 2011

Le Clip de Regrets dans Mylène 1991 - 1992 mylene-farmer-regretsCe clip est une production Requiem Publishing et Heathcliff SA. Il dure 6 minutes et 17 secondes. Réalisé par Laurent Boutonnat, la vidéo a été filmée à Budapest en février 1991 pendant deux jours, en même temps que celui de Désenchantée, dans un cimetière juif abandonné, avec un budget de 35 000 euros. Le train qui conduit au cimetière n’a été mis en marche que pour le tournage. Il a été diffusé à la télévision pour la première fois le 9 septembre 1991 sur TF1 dans l’émission Stars 90. Lors d’une interview, Jean-Louis Murat déclara qu’il avait été très surpris par le grand professionnalisme de Laurent Boutonnat.

Au début du clip, un tram s’arrête devant l’entrée d’un cimetière couvert de neige. Jean-Louis Murat sort du tram et entre dans le cimetière. Il passe devant une biche et s’arrête devant une tombe. Lorsqu’il s’assied, Mylène Farmer arrive derrière lui et met ses mains sur ses yeux. Jean-Louis Murat la prend par la main, puis ils courent, rient et se blottissent l’un contre l’autre. Ils s’assoupissent sur une pierre tombale puis se disent au revoir. Jean-Louis Murat reprend le tram et s’en va.

D’après une analyse effectuée par le magazine Instant-Mag, le clip est « la métaphore d’un amour passé et regretté ». Il « montre l’indispensable lien entre deux êtres, ainsi que l’inévitable destin de ce lien : nous pouvons nous attacher à l’autre mais aussi le perdre. »". Avec ce clip, Mylène Farmer  » a atteint la quintessence de l’élégante tristesse que comporte son travail ». D’après cette analyse, le personnage joué par Jean-Louis Murat serait vivant et essaierait de rencontrer le personnage de Mylène Farmer qui serait mort. Le train représenterait la transition entre ces deux mondes. La biche serait le symbole de la féminité et le bouquet de chardons évoquerait le désir d’amour « inconditionnel avec l’autre ». Quant à la neige, elle participerait à l’atmosphère morose de la vidéo et symboliserait « un masque doux mais mortel » qui isole les deux univers. Le biographe Bernard Violet a écrit que Laurent Boutonnat n’a fait que transposer la chanson en ajoutant son esthétique personnelle, dans ce cas un noir et blanc contrasté et surexposé.

Tout ce qui représente la réalité a été filmé à vitesse normale, tandis que tout ce qui décrit le rêve, l’espoir ou le regret, a été filmé au ralenti.

Le clip figure sur le DVD Music Videos I.

 

Publié dans Mylène 1991 - 1992 | Pas de Commentaires »

Regrets…

Posté par francesca7 le 20 août 2011

 Paroles et musique de « Regrets… » 

 

VIDéO 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Regrets 

  • Artiste : Mylène Farmer 

  • Paroles : M. Farmer / L. Boutonnat 

  • Maison de production : Polydor / Universal 

 

Loin très loin du monde
Où rien ne meurt jamais
J’ai fait ce long,
Ce doux voyage,
Nos âmes se confondent
Aux neiges éternelles
L’amour cachait
Son vrai visage

Oh viens, ne sois plus sage
Après tout qu’importe
Je sais la menace
Des amours mortes
Gardons l’innocence
Et l’insouciance
De nos jeux d’antan, troublants.

N’aie pas de regret
Fais moi confiance, et pense
A tous les no way
L’indifférence des sens
N’aie pas des regret
Fais la promesse,tu sais que
L’hiver et l’automne n’ont pu s’aimer

Debout la tête ivre
Des rêves suspendus
Je bois à nos amours
Infirmes
Au vent que je devine
Nos lèvres éperdues
S’offrent des noces
Clandestines

N’ouvre pas la porte
Tu sais le piège
De tous les remords
De l’anathème
Je me fous des saisons
Viens je t’emmène
Là, où dorment ceux qui s’aiment.

N’aie pas de regret …

Regrets… dans Les Chansons de Mylène

 

Publié dans Les Chansons de Mylène | Pas de Commentaires »

Je t’aime mélancolie

Posté par francesca7 le 20 août 2011

Je t'aime mélancolie dans Mylène 1991 - 1992 mylene-farmer-plan-media-je-t-aime-melancolie-IMGH1275746555-2328050 

Je t’aime mélancolie est le seizième single de Mylène Farmer, le troisième single extrait de l’album L’autre… sorti en novembre 1991.

Je t’aime mélancolie est une chanson enregistrée en 1991 de Mylène Farmer, troisième single album studio. La chanson a été publiée en décembre. Caractérisée par ses paroles et ses sombres clips tournés sur une boxe anneau, il atteint le succès devant l’un des dix succès en France et en Belgique. La chanson traite de la mélancolie et le suicide. Je t’aime mélancolie est aussi la réponse ironique du chanteur aux journalistes qui la critiquent en raison de son image de son image de chanteuse triste et son grand succès.

Dans cette chanson Mylène Farmer agit comme un observateur de sa propre vie et affirme son amour pour la mélancolie, la tristesse et la solitude. Elle démontre le rôle important que prend la douleur dans la vie.

Dans les couplets, les notes sont faibles, sombres et saccadées, suggérant ainsi une soumission à la mélancolie. Toutefois, les refrains sont plus légers.

La vidéo a été réalisée par Laurent Boutonnat qui a également écrit le scénario. Cette publication Requiem et le coût de production Heathcliff SA est d’environ 75000 euros et a été tourné à Los Angeles pendant 4 jours : deux pour le combat dans le ring de box et les deux autres pour la chorégraphie. Les vêtements sexy que portent Mylène et ses danseurs en porte-jarretelles noires notamment. Alors qu’ils sont sur le ring de boxe dans la vidéo ont été faites par le styliste jean-Paul Gaultier.

Mylène fut forcée de prendre une préparation physique intense pour la vidéo, bien que les scènes sportives ont été réalisées par une cascadeuse. L’interprétation la plus probable de cette vidéo pourrait faire référence à la relation conflictuelle entre l’agriculteur et les média. La lutte serait le symbole de la défense de la chanteuse au sujet de son droit de souffrir et d’en parler dans ses chansons. Elle peut également signifier que Mylène Farmer écrase la masculinité, symbole d’autorité.

 

Publié dans Mylène 1991 - 1992 | Pas de Commentaires »

Curiosité musicale

Posté par francesca7 le 20 août 2011

 

 

Curiosité musicale dans Mylène 1991 - 1992 medium_jean_pierre_foucault.2Après la diffusion de cette vidéo, les mouvements lesbiens et féministes applaudissent une nouvelle fois. Grâce à l’intrépide Mylène, la femme n’est plus l’égale de l’homme, elle lui donne une bonne leçon ! Ce clip sexy à souhait contribue bien évidemment au succès du single qui se vend à 300 000 exemplaires.

 

Sur l’Extented Club Remix, Mylène insère une curiosité musicale, l’inédit Mylène is Calling. Dans cette chanson, une sorte d’instrumental aérien et mélancolique, on peut entendre la voix de Mylène laissant un message sur le répondeur de Laurent Boutonnat. Mylène est seule chez elle. Elle a le bourdon et tente de joindre en vain son compagnon de toujours suite à une émission de télévision qui l’a fortement déprimée tout comme cette coupe de cheveux courts qu’elle ne supporte plus. Malin et surtout opportuniste, le compositeur en profite pour garder un extrait de cet enregistrement.

 

Allô oui c’est moi, tu n’es pas là ? 

Je me sens toute seule 

Je suis toute seule 

 

L’autre curiosité de cette version maxi reste le final de l’un des remixes de Je t’aime mélancolie qui finit ni plus ni moins par la détonation d’un coup de fusil.

 

 

A cette époque, comment ne pas repenser au carnage de Polydor, même si le remix a été enregistré quelques semaines avant le drame ?

 

Pour ce qui est de la promotion du titre, Mylène fait quelques émissions chez ses fidèles : Jean-Pierre Foucault, Michel Drucker et Patrick Sabatier. Alors qu’on aurait pu s’attendre à la voir enfiler le costume sexy signé Jean-Paul Gaultier, la chanteuse, le regard taquin et le brushing volumineux, nous sait profiter de sa nouvelle chorégraphie encadrée par ses « Farmerettes », habillées des pieds à la tête d’une salopette rouge et d’un col roulé noir !

 

Lien vidéo… 

Publié dans Mylène 1991 - 1992 | Pas de Commentaires »

Mylène is calling

Posté par francesca7 le 20 août 2011

Mylène is calling dans Mylène 1991 - 1992 app_full_proxy.php?app=4949752878&v=1&size=o&cksum=d89c7752a2f8f631f8bdacb557258f2d&src=http%3A%2F%2Fimg.youtube.com%2Fvi%2FmrvoEYtdBfE%2F2C’est une des chansons les plus énigmatiques de Mylène Farmer, présente sur le maxi CD français de « Je t’aime mélancolie » (1991). La légende raconte que les paroles « Allo oui c’est moi, tu n’es pas là ? » sont un message de Mylène sur le répondeur de Laurent Boutonnat. Ce dernier aurait samplé les paroles et écrit une musique par-dessus, en y ajoutant des bruits de gouttes d’eau. A noter que le titre reprend pour la première fois le nom de la chanteuse.

On retrouve étrangement cette chanson (en playback) lors du « Mylenium Tour ». Mylène, de dos, dont on n’aperçoit que la silhouette dans un faisceau lumineux effectue une chorégraphie de ses mains. On la retrouve également dans l’édition « Long Box » du best-of « Les mots » (2001).

Publié dans Mylène 1991 - 1992 | Pas de Commentaires »

Que mon cœur lâche

Posté par francesca7 le 20 août 2011

Nous sommes en novembre 1992 : les ventes de l’album « L’autre » sorti un an et demi plus tôt atteint maintenant les 1 800 Que mon cœur lâche dans Mylène 1991 - 1992 1933474305_small_9000 exemplaires. C’est d’ailleurs à ce jour l’album le plus vendu de Mylène !
Pourtant la chanteuse prépare une surprise pour tous ses fans : sa première compilation ! Mais là où une Lio ou Jeanne Mas ordinaire aurait sorti un best of, Mylène préfère innover avec la sortie d’une double compilation des meilleurs remixes de ses tubes précédents intitulée « Dance remixes » (incluant 2 remixes inédits). Il faut noter qu’au début des années 90 c’était un choix très rare de compiler les « versions longues » de ses chansons, choix que l’on pourrait qualifier de précurseur.

Comme premier extrait de cette compilation, une titre inédit « Que mon cœur lâche » traitant d’un sujet plus que d’actualité : le sida et les préservatifs. « J’ai essayé de ne prendre aucun engagement. Faut-il en mettre ou ne pas en mettre ? Il me semble évidemment qu’il faille en mettre, mais ce n’est pas le message que je voulais faire passer dans la chanson. Il n’y a pas de message d’ailleurs dans cette chanson, simplement un constat sur l’amour de nos jours. Un amour perverti par la menace de la maladie, par la question du préservatif, qui se pose d’emblée dès que l’on ressent un élan vers l’autre. En clair, je dis que chacun doit prendre ses responsabilités devant la maladie. Chacun est en effet confronté à cette réalité, et je trouve ça triste. On ne me fera pas dire que mettre un préservatif est lâche. Dans la situation actuelle, la conduite à adopter pour se prémunir contre la maladie me parait aller de soi. »
A noter que 5 ans auparavant, en 1987, Mylène Farmer avait posé, une boite de préservatifs à la main, auprès de 25 autres artistes pour une photo à la une du magazine VSD proclamant le message : « Vive l’amour, mais apprenez à vous protéger ».

C’est Etienne Daho qui serait à l’origine de la chanson « Que mon cœur lâche ». En effet, celui-ci désirait commercialiser une compilation « Urgence – 27 artistes pour la recherche contre le SIDA » qui regroupait des chansons inédites de 27 artistes français dont Mylène Farmer. C’est pour cette compilation que la chanteuse avait enregistré « Que mon cœur lâche » qui ne sera pas retenue à cause des paroles jugées ambiguës. Ce sera la chanson « Dernier sourire » qui sera préférée, spécialement réenregistrée pour l’occasion dans une version épurée.

Le single sort sous 45T, maxi 45T et CD single 2 titres. A noter l’absence étonnante de maxi CD… Pour la pochette du single et de l’album « Dance remixes », Mylène ressort les photos prises pour la pochette du single précédent « Beyond my control ».

Le clip est pour la première fois tourné par un « étranger », disons autre que Laurent Boutonnat (occupé par le tournage du film Giorgino), à savoir Luc Besson. « Je connais bien Luc Besson. Nous nous sommes rencontrés, il nous a invité Laurent et moi en Arctique pour un très très beau voyage donc nous le connaissions bien et puis c’est un très bon metteur en scène. […] Nous avons des univers assez différents et Luc je crois a su nous apporter une légèreté et peut être une dédramatisation par rapport au thème de la chanson. ».
Le clip, assez drôle, met en scène Dieu, des libertins, Michael Jackson, des homosexuels… Mylène, en tant qu’ange de l’amour gardien recommandé par Dieu se doit de faire un constat sur ce qu’est devenu l’amour. Elle reviendra pervertie de son périple !

Mylène Farmer enregistre 2 télés dont une prestation aux World Music Awards où elle remporte le prix de l’interprète francophone ayant vendu le plus de disques en 1992. Prix qu’elle recevra en murmurant ces quelques mots (en anglais) : « Merci beaucoup. Je vous souhaite une bonne nuit ».

Le titre sera interprété lors de la tournée 1996 dans une version énergique. Mylène danse alors autour d’une barre en fer verticale. De part et d’autre de la scène, ses 2 danseurs dansent enfermés dans d’immenses sphères en plastique.
La chanson sera également interprétée lors des dates russes de la tournée « Mylènium Tour ».

A noter la version anglaise intitulée « My soul is slashed », principalement éditée pour l’Allemagne.

Publié dans Mylène 1991 - 1992 | Pas de Commentaires »

Pas de doute…

Posté par francesca7 le 20 août 2011

 

Les paroles sont de Mylène Farmer et la Musique de Laurent Boutonnat. Cette musique est extraite de l’album  » L’Autre  » sorti en 1991. Pas très difficile à comprendre, c’est une femme se plaignant des problèmes sexuels de son amant.

Pas de doute... dans Mylène 1991 - 1992 prsentationcopieElle se plaint d’abord des troubles de l’ érection de son amant. C’est apparemment assez fréquent que celui-ci rate son entrée (XD)

Petit jeu de mots, bien sûr le proverbe est  » mieux vaut tard que jamais  » car en général, plus on s’y prend tôt, mieux c’est. Mais ici tout est différent, son amant est également éjaculateur précoce et elle voudrait bien qu’il prenne un peu plus son temps, elle reste quand même arrangeante et se contente de ce qu’elle a, en espérant que les choses changeront d’ici peu

Le refrain nous conforte dans l’idée que cet homme a des petits soucis. Elle se plaint, il n’a pas le droit de lui retirer son plaisir comme ça.

Cette fois elle lui reproche de ne pas être inventif. Décidément notre pauvre homme cumule !

De plus il est macho, elle en profite pour se moquer un peu de lui, lui si supérieur aux femmes et si nul au lit !

Et pour finir Monsieur n’aime pas être critiquer et fuit face aux reproches !

Malgré tout ses défauts elle reste avec lui, espérant toujours un changement prochain. Mais elle menace tout de même de partir. On peut penser qu’elle reste avec lui tant qu’elle ne trouve pas mieux ailleurs. (ce qui devrait pas être trop difficile ! XD) 

Publié dans Mylène 1991 - 1992 | Pas de Commentaires »

Beyond my Control

Posté par francesca7 le 20 août 2011

Beyond my Control dans Mylène 1991 - 1992 1223328365_mt_russieBeyond My Control est le dix-septième single de Mylène Farmer, le quatrième single extrait de l’album L’autre… sorti en avril 1992. En dépit de son clip censuré, le titre s’est vendu à 200 000 exemplaires.

Réalisé par : Laurent Boutonnat
Diffusé le : Mai 1992
Durée : 5’00 

 

Deux loups féroces guettent l’arrivée d’un homme qui marche vers l’inconnu. Il s’arrête et regarde Mylène, ligotée sur un bûcher enflammé qui essaie de se débattre. On retrouve alors des scènes sensuelles de ces derniers qui s’embrassent tendrement. Puis on voit Mylène, habillée d’une robe longue et ample qui marche en regardant loin devant elle. Le clip est entrecoupé par des ébats amoureux de plus en plus torrides, de Mylène qui brûle sur le bûcher, qui marche en chantant… Finalement, elle entre dans une maison et voit son homme en flagrant délit d’infidélité au lit avec une autre femme. Les scènes d’amour s’accélèrent et deviennent très chaudes. Certaines images pourraient être extraites de films pornographiques. On retrouve Mylène et son homme qui s’embrassent. Mylène le mord à l’épaule. Du sang dégouline le long de son dos. Enfin ils s’embrassent longuement. Du sang coule de leur bouche tandis que l’on voit des loups déchiqueter le corps d’un homme mort…

 

A la vue de ce clip très « sexe » et « sang », on se demande si Laurent Boutonnat n’a pas volontairement voulu que ce clip soit censuré…(??)

 

 

Publié dans Mylène 1991 - 1992 | Pas de Commentaires »

Mylène et les émotions

Posté par francesca7 le 18 août 2011

 

 

mylene farmerLorsque Mylène rejoint la scène, la chanteuse redevient cette troublante interprète qui se sert à ravir de son côté comédienne. Quand elle pleure sur tel ou tel titre, elle pleure vraiment, contrairement à ce que de mauvaises langues peuvent dire. Même lors des répétitions, les larmes ont souvent raison d’elle et Mylène, penaude, se retrouve alors dans l’incapacité de continuer à chanter. 

 

C’est la preuve que les textes qu’elle écrit sont si personnels qu’elle éprouve souvent des difficultés à les interpréter jusqu’au bout. Et même quand elle chante les mots des autres, si le texte la touche (comme Je voudrais tant que tu comprennes…, la séquence grande émotion de son final), il lui arrive de ne pas pouvoir réprimer ses larmes : 

 

-          « là, j’ai senti les larmes me monter aux yeux. Au début, j’ai refusé de les laisser couler, puis j’ai fini par admettre que cette fausse pudeur n’était que lâcheté devant un public qui demandait des émotions vraies. » 

 

 

Et des émotions, Mylène en donnera des cargaisons entières au cours de tous ses concerts… Après, est-il nécessaire de souligner, sans dévoiler sa vie privée, avec tout ce travail abattu, et malgré l’amour des ses fans, qu’elle rechercher encore l’amour avec un grand A ? Cet amour qui ne lui a pas encore souri et qu’elle attend de pied ferme ! Qu’à cela ne tienne. Mylène sait être patiente et avance sans se plaindre durant cette tournée, en se levant de bonne heure tous les jours pour continuer son entraînement sportif ! 

 

Heureusement, Laurent Boutonnat et Thierry Suc veillent sur elle. Et quand son moral est au plus bas et que son physique ne suit plus, ils sont toujours présents pour lui redonner un souffle d’énergie.

 

 

Publié dans Mylène 1989 - 1990 | Pas de Commentaires »

Faux pas de Le Page

Posté par francesca7 le 18 août 2011

Le faux pas du Dandy Le Page 

 

 

En concert est enfin dans les bacs et tous se ruent sur cet album qui a été enregistré les 20 et 21 octobre 1989 à Bruxelles et qui est mixé par Thierry Rogen. 

 

Faux pas de Le Page dans Mylène 1989 - 1990 f956ffe9En concert paraît d’abord en double album, accompagné d’un superbe livret comprenant des photos signées Marianne Rosentiehl. Par ailleurs, c’est aussi la dernière fois qu’un album de Mylène est édité par Bertrand Le Page car la chanteuse et Laurent Boutonnat ont créé en octobre 1989, leur propre société d’édition musicale, Requiem Publishing. Tout comme l’album Cendres de lune, ce live ressortira en 2005 dans un nouveau boîtier CD. 

 

La tournée est donc enfin terminée. L’édition du journal France Soir du 8 décembre 1989 titre : « Mylène Farmer a gagné à Bercy : » Ces deux derniers concerts ont en effet clôturé dans l’apothéose cette tournée marathon, et c’est avec l’accord de Polydor que Bertrand Le Page décide d’organiser une grande fête au cours de laquelle on doit remettre à Mylène son disque de diamant certifié par l’album Ainsi soit je

 

 

Pour que tout soit fabuleux et démesuré comme il en rêve, il invite le 8 décembre 1989 plus de 500 personnes à l’école des Beaux-Arts, à Saint-Germain-des-Prés, pour célébrer la formidable réussite de sa protégée. Il veut quelque chose de très star et de très solennel, digne de la diva qu’il est certain d’avoir façonnée. Il invite ainsi tout le gratin du show-biz et de la presse. 

 

Hélas pour lui, cette soirée, qui devait être aussi extraordinaire qu’un feu d’artifice du 14 juillet, est un véritable flop. Alors qu’il ne souhaitait que faste et fanfare, le disque de diamant est remis par Alain Lévy, PDG de Polydor, à la jeune star pendant que tous les convives ont le nez plongé dans leur assiette. Personne ne fait attention et le drame éclate. Le manager entre dans une foudroyante colère en brisant des chaises. Face à ce scandale naissant, Mylène menace de sortir de la salle sur le champ s’il ne se calme pas immédiatement, mais c’est déjà trop tard car de nombreux invités ont déjà pris congé. 

 

Le lendemain, Mylène qui s’était pourtant habituée à tous ces débordements, n’en peut plus : son manager vient ce soir-là de dépasser les limites du raisonnable. Elle en parle à Laurent Boutonnat et ils décident d’un commun accord de se séparer de ce génie du spectacle. Bertrand Le Page se sent trahi par celle qu’il surnommera la « mygale » avant de confier plus tard à la presse : « Mylène m’a tué » !

 

 

Publié dans Mylène 1989 - 1990 | Pas de Commentaires »

la voix de Mylène

Posté par francesca7 le 18 août 2011

 

 

Laurent Boutonnat excelle dans l’art de créer des refrains diablement entêtants. Cela tient certainement au fait que la plupart des mélodies se limitent à seulement quelques notes qui s’enchaînent pour former un ensemble marquant et difficile à se retirer de la tête. Le deuxième couplet reprend, le refrain est répété, puis vient le pont, encore un des points forts de Laurent. la voix de Mylène dans Mylène 1989 - 1990 a1y3otfrIl introduit généralement dans cette partie instrumentale au milieu d’un morceau un nouveau gimmick instrumental, ultra entêtant donc ultra efficace, qui sera répété en boucle jusqu’à la fin de la chanson. Parmi les ponts les plus magistraux de Laurent, on notera le synthé de « Sans contrefaçon », les fausses trompettes de « Désenchantée », la guitare de « California », la fausse flute d’« Innamoramento », le clavier de « Je t’aime mélancolie », les guitares électriques de « Que mon cœur lâche »… Beaucoup de ponts bénéficient également de chœurs, de Mylène ou d’autres, comme sur « L’amour naissant » et ses chœurs africains. Pour Mylène, on retiendra les ponts de « Sans logique », « Optimistique-moi », « L’amour n’est rien… » et beaucoup d’autres. 


Après ce pont, les refrains reprennent, répétés en boucle avec ce fameux gimmick musical. La chanson se termine éventuellement par une fin instrumentale, appelée outro, comme « Avant que l’ombre… », « Innamoramento », « L’histoire d’une fée, c’est… », « Ainsi soit je… »… 

 

Tout cela est diablement efficace donc. Mais la musique de Laurent ne se limite heureusement pas à cet aspect commercial et plus formaté. Il lui arrive parfois de se lâcher totalement et d’offrir de véritables bijoux, originaux, décalés, de véritables OVNI dans la production française. Chaque album dispose d’au moins un titre de ce genre. « Chloé », « La ronde triste », « Psychiatric », « Alice », « Mylenium », « Porno Graphique », mais encore « Vieux bouc », « The Farmer’s conclusion », « Nobody knows ». Beaucoup de faces B inédites sont des titres de cette teneur, comme « L’annonciation », « Mylène is calling » ou « Effets secondaires ». Ces titres n’obéissent à aucune règle, sont un festival expérimental de sons étranges, de voix déformées, de samples… Ainsi les couplets d’« Alice » sont chuchotés, la voix de Mylène déformée rythme toute la chanson « Psychiatric », « Mylene is calling » réutilise – selon la légende – un message que Mylène aurait laissé sur le répondeur de Laurent… Ces titres, méconnus du grand public, sont des merveilles d’originalité.

 

 

Publié dans Mylène 1989 - 1990 | Pas de Commentaires »

En février 1987 – TRISTANA

Posté par francesca7 le 18 août 2011

 

mylene farmer C’est en février 1987 que sort un inédit, Tristana, après la sortie avortée de Au bout de la nuit, un extrait de Cendres de lune qui avait un instant été pressenti avant d’être finalement jugé trop lent pour succéder à la bombe Libertine. Au bout de la nuit qui, rappelons-le, marque le deuxième rendez-vous de Mylène avec l’écriture… 

 

Pour la plus grande joie de Laurent Boutonnat pour qui l’écriture reste un véritable calvaire, c’est Mylène qui écrit pour la troisième fois les paroles de Tristana. Une fois le texte achevé, le compositeur fait appel à un nouveau partenaire, Thierry Rogen qui a pour mission de mixer le titre. C’est vraiment lui le créateur du son « Farmer« , un son synthétique reconnaissable parmi tant d’autres dès les premiers accords. 

 

Contrairement à ce qui fut souvent écrit dans les différentes biographies parues sur la chanteuse, Mylène n’a jamais écrit les paroles de Tristana en pensant au film éponyme réalisé par l’espagnol Luis Buńuel et qui fit scandale en 1969, avec la belle Catherine Deneuve. 

 

En février 1987 – TRISTANA  dans Mylène 1987 - 1988Rappelez-vous, Tristana, c’est histoire de cette jeune fille placée sous la tutelle de Don Lope, un aristocrate âgé qui deviendra son amant. Deux ans plus tard, elle s’éprend du peintre Horacio, un jeune homme de son âge qui l’abandonne le jour où elle apprend qu’on doit lui amputer une jambe. Dépitée et blessée, Tristana revient vers un Don Lope devenu riche qu’elle épouse pour le laisser ensuite mourir. En conclusion, l’histoire d’un veuf indigne qui tente de séduire sa jeune nièce… Une histoire délicieusement perverse qui aurait pu se fondre à merveille dans le tableau Farmer-Boutonnat. Mais il n’en est rien, Mylène n’ayant d’ailleurs pas vu ce film avant l’enregistrement de la chanson. 

 

-          « c’est vrai que Tristana est plus un nom espagnol, et moi quand je pensais Tristana, je pensais russe. » 

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaires »

Vidéo-clip de Tristana

Posté par francesca7 le 18 août 2011

 

 

Après le sulfureux clip de Libertine, tous les paris sont ouverts quant au scénario de la prochaine vidéo. 

 

Vidéo-clip de Tristana dans Mylène 1987 - 1988 ClipTristana1

 

 

Contrairement à ce que pensent certains, Laurent Boutonnat ne fera aucune allusion à la diaphane et angélique beauté de Catherine Deneuve. Au contraire, il dirige son regard vers les Etats-Unis pour réaliser un remake plutôt étrange du célèbre dessin animé Blanche-Neige et les sept nains de Walt Disney, qui s’était déjà approprié le texte des frères Grimm, le créateur originel. Si ce n’est que sa Blanche-Neige à lui se prénomme Tristana, qu’elle parle couramment le russe, que l’action se situe en pleine révolution d’Octobre et que son fiancé n’est pas un prince charmant, mais bel et bien un soldat au physique très commun appelé Rasoukine. Seuls les sept nains et la méchante sorcière (magnifiquement interprétée par Sophie Tellier) restent fidèles à ce conte de fées qui nous a tant fait rêver ! 

 

La réalisation de ce nouveau vidéo-clip suit la même trame que Libertine : une fin tragique, une durée de onze minutes et un tournage en extérieur de cinq jours sur les hauteurs enneigées de La Chapelle-en Vercors. 

 

mylene-farmer-tristana dans Mylène 1987 - 1988Un élément supplémentaire s’ajoute à cette vidéo : des acteurs et des dialogues en russe qui se ponctuent par un « Je ne sais pas » à la question de savoir si l’héroïne est vivante ou non à la fin, alors que Mylène, dans une superbe robe blanche, éclate de rire en jouant dans la neige avant le début de la musique de fin du générique. Un rire plutôt rare qui résonne comme une cascade. Et puis, on note également dans ce clip, l’apparition du loup dans l’univers de la chanteuse ; pour être plus exact, il s’agit de chiens de traîneau tout ce qu’il y a de plus inoffensifs, déguisés en véritables loups des steppes avec le délicat rôle de dévorer tout cru la vilaine sorcière et son vil serviteur qui viennent de causer la mort de la jeune et jolie Tristana

 

Pour cette insolite collaboration, Laurent Boutonnat a fait appel à ses amis Christian et Gaétan, les heureux propriétaires d’une ferme en Normandie où le couple héberge une véritable arche de Noé où l’on peut trouver chats, chiens, poules, panthère noire et chimpanzés ! Côté texte, les thèmes favoris de Mylène reviennent, comme la mort et le sang. En digne successeur de Libertine, un nouveau tube au romantisme exacerbé est né…. 

 

 

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaires »

Tristana au cinéma

Posté par francesca7 le 18 août 2011

 

Tristana au cinéma dans Mylène 1987 - 1988 ClipTristanaLe 6 mai 1987, le clip de Tristana (le plus cher de l’histoire à l’époque) est présenté en avant-première au cinéma UGC Normandie sur les Champs-Elysées. 

 

Comme il dure onze minutes et avec la disparition de la chaîne musicale TV6, il est très difficile de le faire diffuser sur les chaînes dans son intégralité. C’est alors que Laurent Boutonnat a une nouvelle idée de génie ! 

 

Il décide de sortir une première cassette vidéo incluant Tristana et tous les autres clips de Farmer depuis Maman a tort. Pour l’occasion, l’album Cendres de lune est réédité avec ce nouveau titre et les ventes décollent enfin ! 

 

 

1e vidéo de clips : « LES CLIPS » / Sortie en novembre 1987 

Maman a tort (1984 / 3’50)
Plus grandir (1986 / 7’40)
Libertine (1986 / 10’50)
Tristana (1987 / 11’30) 

Les 4 clips sont réalisés par Laurent Boutonnat 

 

 

2338267819_small_1 dans Mylène 1987 - 1988Après une soirée organisée du Privilège (la discothèque située au sous-sol du célèbre temple de la nuit le Palace) pour le lancement du clip de Tristana, Mylène enchaîne interview sur interview pour assurer la promotion de ce disque qui fait très vite une belle percée dans le Top 50 rejoignant rapidement la septième place avec 250 000 exemplaire vendus ! 

 

Son texte traitant du désespoir, la chanteuse décide d’adopter un nouveau langage face aux journalistes, comme une nouvelle ligne de conduite qu’elle se donnera durant de longues années, poussée par un Bertrand Le Page qui lui dévoile le secret du « parler le moins possible pour créer le mystère« . Alors qu’elle apparaît encore enfantine aux yeux de certains, elle annonce à tous qu’elle est une femme désespérée avant d’éclater de rire. 

 

-          « C’est une angoisse permanente, oui, de la vie, de plein, plein de choses ! »

 

 

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaires »

1...2728293031
 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...