• Accueil
  • > Recherche : chloe soeur mylene farmer

Résultats de votre recherche

Chloé

Posté par francesca7 le 16 août 2011

 


Dans cette chanson, Mylène prend la voix d’une petite fille pour raconter la mort de son amie (fictive) Chloé. Cette dernière se noie dans un ruisseau : « Eh oh ce matin y a Chloé qui s’est noyée ».

Chloé dans Mylène 1985 - 1986 mylene_farmer_-_optimistique_moiLa scène est décrite de façon très nette, si bien qu’on voit parfaitement ce qui se passe : « j’ai vu ses cheveux flotter », « sous les chênes », etc. La vision est délivrée de façon crue, violente « Sa p’tite tête a cogné » / « Quand Chloé a crié ». Et pourtant Mylène parle avec une voix entraînante, ce qui renforce le décalage. Et on devine assez vite d’où vient ce décalage : Mylène parle au passé. Il s’agit donc d’un récit, comme lorsque la police interroge les témoins après un décès suspect.

Par ailleurs, ce titre fait clairement référence à « Hamlet », de Shakespeare, avec le personnage d’Ophelia. 


Sur Wikipédia : « Ophélie : fille de Polonius, elle et Hamlet partagent une idylle bien qu’ayant été implicitement mis en garde contre l’impossibilité d’un mariage. Hamlet l’éconduit pour accréditer sa propre folie. La mort de son père la rendra folle et elle se donnera la mort en se noyant dans un ruisseau.  »
Dans la mythologie grecque, Chloé est également un nom attribué à la déesse Déméter (ou à son équivalent romain Cérès). http://fr.wikipedia.org/wiki/Chlo%C3%A9

C’est  Boutonnat, qui a écrit la musique et les paroles, plus tard on verra qu’il utilisera des répliques de « Hamlet », en les sampans lors de l’intro de Libertine.

220px-Odysseus_and_Calypso dans Mylène 1985 - 1986On sent aussi le lien qui unit Mylène et Chloé. Le thème du double apparaît ainsi pour la première fois, et sera repris d’ailleurs un peu plus tard dans « Allan » (duel Ligeia/Rowena), dans le clip de « L’Ame-Stram-Gram » (l’une des deux soeurs jumelles est tuée sur les marches d’un escalier), et bien sûr « L’autre…  » (« Et toi c’est moi »). Ainsi, Mylène appelle Chloé « ma moitié », « petite soeur » ou « petite fée ». Le terme « petite » est bien sûr un terme affectif, mais insiste sur la notion d’enfance.

« Chloé » est donc un avant-goût de plusieurs thématiques farmeriennes, à savoir : la mort, l’enfance, la folie, la cruauté, et le double. 

 

Publié dans Mylène 1985 - 1986 | Pas de Commentaires »

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...