Les pours, les contres Mylène

Posté par francesca7 le 11 septembre 2011

 

Les pours, les contres Mylène dans Mylène 2005 - 2006 MF2000_19aMalgré les légères réticences des fans les plus assidus, l’album Avant que l’ombre.. est très vite certifié disque d’Or dès sa première semaine de sortie, soit 136 000 ventes en France ! Un début très honorable quand on connaît la crise que traverse le marché du disque… et ce, sans la moindre promotion ! 

 

Mais, une fois encore, cette absence de communication va en énerver plus d’un. En effet, si le magazine Elle du 20 Avril 2005 bat ses records de vente en affichant une Mylène presque souriante en couverture, d’autres média lui en veulent énormément de ne pas se prêter au  jeu de leurs questions. Une effroyable campagne de presse destinée à égratigner sérieusement l’image de la star débute. C’est VSD qui se lance le premier en publiant le 20 Avril 2005, une enquête sur la raison du silence de Mylène, et qui dénonce le système « Farmer ». 

 

A la même période, un petit vent frais fait oublier toutes ces pages assassines ; nous apprenons d’Alizée, en mais de cette même année, vient de mettre au monde une petite fille qu’elle a prénommée Anny-Lee. La maman se  porte comme un charme, et coule des jours heureux auprès de Jérémy Châtelain, son mari. Mais côté album, aucune information ne filtre… Avec Mylène ou sans Mylène ? 

 

Le silence répond à cette interrogation… La patience n’est-elle pas la meilleure des vertus ? 

Publié dans Mylène 2005 - 2006 | Pas de Commentaire »

La presse de Mylène 2005

Posté par francesca7 le 11 septembre 2011

La presse de Mylène 2005 dans Mylène 2005 - 2006 2005-04-00_rolling-stone

 

2005-04-08_journal-du-dimanche dans Mylène 2005 - 2006

Publié dans Mylène 2005 - 2006 | Pas de Commentaire »

Fausses rumeurs Mylène

Posté par francesca7 le 11 septembre 2011

 

 

Fausses rumeurs Mylène  dans Mylène 2005 - 2006 MF2000_71aAprès la courte carrière de Fuck Them all, Q.I, le deuxième single extrait de l’album est diffusé en radio. Contrairement à son prédécesseur, ce morceau a toutes les allures d’un hit potentiel ! Les paroles sont délicieusement perverses et la mélodie est aussi entraînante qu’une séance de gym tonique menée par Véronique et Davina. 

 

Un mois plus tôt, le 4 Juin 2005, le quotidien Le Parisien lance une rumeur qui s’avèrera finalement fausse. En effet, le journal annonce que Mylène va participer le 21 juin 2005 sur France 2 à une émission spéciale Fête de la Musique, en direct du Château de Versailles. Elle devrait y entonner justement son Q.I ! 

 

Ce bruit a tout pour être crédible quand on sait que c’est Anthony Souchet, un proche de Mylène, qui produit cette émission. Mais attention, le quotidien précise aussi que tout n’est qu’au stade des négociations avec le staff de la star… 

 

Hélas, la nouvelle s’avère être fausse. Dès le lendemain, les fans étant furieux, deux raisons timides sont invoquées ; d’abord, il n’a jamais été question que Mylène participe à cette émission, et puis, face à une organisation déplorable, la star ainsi que d’autres grandes vedettes auraient quitté le château de Versailles dans l’après-midi. Mais, le même jour, un fait divers sanglant fait la Une des journaux… Quatorze ans après le meurtre du réceptionniste de Polydor, une jeune policière, qui tentait d’obtenir une des affiches du futur concert de Mylène, a été poignardée par un inconnu… Il y a de quoi relativiser l’absence de la star ce soir-là ! 

Publié dans Mylène 2005 - 2006 | Pas de Commentaire »

Mylène et Benoît D.Sabatino

Posté par francesca7 le 10 septembre 2011

 

 

Mylène et Benoît D.Sabatino dans Mylène 2005 - 2006 728120303Mylène ne semble guère émue par tout ce désappointement. On dirait même qu’elle l’assume. Et puis, son titre Fuck them all fait un tabac en Russie. Et même sir les ventes de son album chutent, il s’en est déjà vendu 300 000 exemplaires, un chiffre qui semble lui suffire ! 

 

D’ailleurs, la star est plus préoccupée par ses prochains spectacles à Bercy. Et ce n’est pas grave si certains de ses fans font entendre leur grogne… Mylène souhaite reprendre une certaine liberté qu’elle avait perdue ces dernières années, perchée sur sa tour d’ivoire… Avec Benoît di Sabatino   à ses côtés, elle a changé et compte bien profiter de cette nouvelle vie. La preuve, celle qui ne sortait jamais s’adonne, le dimanche après-midi, à de longues promenades dans le quartier animé du Marais avant de déjeuner sur la terrasse d’une brasserie près de la place des Vosges. Elle partage également des plats de pâtes avec les copains de son nouvel ami, qui s’en reviennent toujours pas de côtoyer une star comme elle… 

 

Et, cerise sur le gâteau, Mylène assiste presque incognito avec son chauffeur en guise de garde du corps, au concert de U2 au Stade France le 11 juillet 2005…. Un concert conçu par le génial Mark Finsher que Mylène contactera pour ses futurs Bercy…. 

Publié dans Mylène 2005 - 2006 | Pas de Commentaire »

Mylène Derrière les Fenêtres

Posté par francesca7 le 10 septembre 2011

 

Pour comprendre ce texte, il est indispensable de lire le poème en prose « Les Fenêtres » de Baudelaire, que voici :

Mylène Derrière les Fenêtres  dans Mylène 2005 - 2006 mylenefarmer-vip-blog-com-847752p09q9bp8« Celui qui regarde du dehors à travers une fenêtre ouverte, ne voit jamais autant de choses que celui qui regarde une fenêtre fermée. Il n’est pas d’objet plus profond, plus mystérieux, plus fécond, plus ténébreux, plus éblouissant qu’une fenêtre éclairée d’une chandelle. Ce qu’on peut voir au soleil est toujours moins intéressant que ce qui se passe derrière une vitre. Dans ce trou noir ou lumineux vit la vie, rêve la vie, souffre la vie. 


Par-delà des vagues de toits, j’aperçois une femme mûre, ridée déjà, pauvre, toujours penchée sur quelque chose, et qui ne sort jamais. Avec son visage, avec son vêtement, avec son geste, avec presque rien, j’ai refait l’histoire de cette femme, ou plutôt sa légende, et quelquefois je me la raconte à moi-même en pleurant. 


Si c’eût été un pauvre vieux homme, j’aurais refait la sienne tout aussi aisément.
Et je me couche, fier d’avoir vécu et souffert dans d’autres que moi-même. 


Peut-être direz-vous: « Es-tu sûr que cette légende soit la vraie? » Qu’importe ce que peut être la réalité placée hors de moi, si elle m’a aidé à vivre, à sentir que je suis et ce que je suis?
 »

Il s’agit donc de voir dans ce texte les fenêtres comme une barrière, notamment entre un couple et une personne seule… 

 

Analyse du site : http://www.innamoramento.net/mylene-farmer/analyses/17/Derriere_les_fenetres/ 

Publié dans Mylène 2005 - 2006 | Pas de Commentaire »

Un nouveau spectacle Mylène

Posté par francesca7 le 10 septembre 2011

 

Un nouveau spectacle Mylène dans Mylène 2005 - 2006 431366038_smallL’été 2005 se déroule ainsi, calme et reposant. Le public de Mylène guette toutes les nouvelles couvertures des magazines pour voir si la belle rousse y est présente et tend une oreille attentive à toutes les nouvelles rumeurs. Mylène va produire un nouvel artiste, un garçon, cette fois-ci…. 

 

Elle pourrait très prochainement sortir son septième album composé de tous les autres titres écartés de Avant que l’ombre… Pour ses prochains concerts, une forêt serait suspendue à l’envers sur un immense lac et la chanteuse ferait son entrée en marchant sur l’eau… 

 

Ou encore des acrobates accompagneraient la chanteuse qui volerait, tel un condor royal, au-dessus de son public, tandis que des hologrammes de la diva seraient diffusés un peu partout dans la salle de telle sorte que la star pourrait venir chanter à côté de tout un chacun… et pour finir, Laurent Boyer préparerait une spéciale « Mylène Farmer » où elle viendrait interpréter deux de ses titres… 

 

Hélas, chaque nouvelle « indiscrétion » apporte une nouvelle déception… Certains accusent même le staff de la star de colporter tous ces bruits via Internet, le meilleur moyen qu’ils auraient trouvé pour faire fantasmer les esprits sur ce spectacle dit « intransportable » ! Une manière en quelque sorte de distiller des soupçons de promotion au compte-gouttes et sans lever le moindre petit doigt. 

 

Malgré l’échec tout relatif de son dernier album, Mylène est la troisième artiste la mieux payée de la pop française en 2005, avec des revenus s’élevant à environ 3,5 millions d’euros. 

 

 

 

mylene_bercy_2006_21 dans Mylène 2005 - 2006Parallèlement, le deuxième long-métrage de Laurent Boutonnat, Jacquou le croquant, dont le budget culmine à 20 millions d’euros, est annoncé comme l’un des films les plus chers du cinéma français. Le tournage s’achève le 19 Août 2005 en Dordogne avec, pour acteur principal, Garpart Ulliel. Mais comme pour Giorgino, la sortie est sans cesse repoussée. Annoncée initialement pour la fin 2006, elle ne se fera finalement qu’en janvier 2007. Notons une jolie surprise dans le générique : la présence d’une certaine Clémence Gautier, la nièce de Mylène, âgée de 14 ans, la fille de son frère Jean-Loup décédé en 1996. 

Publié dans Mylène 2005 - 2006 | Pas de Commentaire »

Le Slow de Mylène

Posté par francesca7 le 10 septembre 2011

 

 

Le Slow de Mylène dans Mylène 2005 - 2006 MF2000_03aFinalement, le single Q.I ne se vend qu’à 80 000 exemplaires. Mais, c’est sans compter les téléchargements légaux, grâce auxquels il devient deuxième des ventes lors de sa sortie devenant ainsi la onzième chanson francophone la plus diffusée dans le monde. Pour lui succéder, c’est le slow Redonne-moi qui est choisi. 

 

Ce qui en étonne plus d’un car, si beaucoup trouvent ce titre très bien écrit et aussi poétique qu’une berceuse pour enfants, cette ballade est aussi la plus lente de l’album et n’a pas, a priori, un potentiel commercial énorme. 

 

Mais c’est aussi un excellent moyen pour Mylène de faire des apparitions à la télévision sans devoir créer une nouvelle chorégraphie ! 

 

Daniela Lumbroso a réussi à persuader la chanteuse de venir enregistrer son dernier titre pour son Symphonic Show sur France 2, un mini événement sur-médiatisé, car c’est sa première promotion depuis la sortie de Avant que l’ombre… 

Publié dans Mylène 2005 - 2006 | Pas de Commentaire »

Mylène Symphonic Show sur France 2

Posté par francesca7 le 10 septembre 2011

 

Vidéo émission 

Image de prévisualisation YouTube 

 

 

mercredi 5 octobre 20905, la chanteuse arrive vers 14 heures dans les studios de La Plaine Saint-Denis en chemiser blanc et pantalon noir, sans maquillage et le chignon relevé. Elle prend la direction du plateau du Symphonic Show, où les invités doivent normalement reprendre des tubes des années 1979, accompagnés par un orchestre symphonique. La question est sur toutes les lèvres ; Mylène va-t-elle reprendre Les Rois mages de Sheila ou l’un des éternels tubes de Claude François ? 

 

Mylène Symphonic Show sur France 2 dans Mylène 2005 - 2006 272552983_smallOn l’imagine mal… Mais Mylène est une star rare et précieuse qui ne fait rien comme les autres, aussi se contentera-t-elle d’interpréter… Redonne-moi... A son arrivée, toute la production demande aux artistes, présents pour l’enregistrement de l’émission, de ne pas quitter leur loge car la chanteuse souhaite ne rencontrer personne sur son passage. 

 

Mylène enregistre son titre Redonne-moi sans la présence du public. Pour ajouter au côté extraordinaire de sa prestation, elle est la seule invitée à bénéficier d’un enfumage du plateau et 200 bougies sont allumées pour accentuer le côté diva. Vêtue sobrement, avec un énorme crucifix en pendentif, c’est l’air nerveux et fatigué que Mylène enregistre une nouvelle version de Redonne-moi accompagnée par un orchestre symphonique et par le dévoué Yvan Cassar au piano. Même si l’émotion est à son comble – elle laisse même couler une petite larme sur sa joue à la fin de sa chanson – sa prestation est loin de faire l’unanimité

 

De son côté, l’animatrice, excitée de jouir de cette exclusivité, trépigne et son visage rayonne de bonheur ! La chanson finie, elle s’empresse de rejoindre Mylène et improvise une interview. Daniela Lumbroso évoque alors les 200 000 billets de Bercy vendus un an à l’avance et réussit même l’exploit de lui soutirer quelques mots à propos de ses futurs concerts : 

 

-          J’appréhende et j’ai très hâte de remonter sur scène. C’est le meilleur moment pour un artiste

 

Avant d’avouer dans un rire mutin que tout est loin d’être prêt. 

 

Daniela Lumbroso garde de cette rencontre un souvenir ému qu’elle confie sur Europe 1 dans l’émission de Jean-Marc Marandoni ! 

 

-          Elle est extrêmement gentille, chaleureuse, agréable. Pas du tout star

 

L’animatrice en profite au passage pour comparer notre star français à Madonna, pour laquelle elle avait organisé, quelques années auparavant, une émission spéciale. Contrairement à Mylène, Madonna avait eu beaucoup d’exigences : 

 

-          Elle était venue avec un bataillon qui l’entourait, des vêtements à n’en plus finir, des gens pour la conseiller (…) C’était beaucoup plus compliqué ! Mylène, elle, a une équipe autour d’elle, mais qui est beaucoup moins important et pas pesante (…) La, franchement avec Mylène Farmer, c’est assez calme et agréable.

 

 

Publié dans Mylène 2005 - 2006 | Pas de Commentaire »

Redonne-moi

Posté par francesca7 le 10 septembre 2011

Redonne-moi dans Mylène 2005 - 2006 redonne_moiNous sommes début octobre. L’album « Avant que l’ombre » sorti le 18 avril 2005 commence à s’essouffler. Les fans attendent un troisième single décapant. Les titres « Aime », « Dans les rues de Londres » et « L’amour n’est rien » sont annoncés.

Mais voila qu’une nouvelle va en enchanter plus d’un ! Mylène Farmer aurait enregistré une émission télé appelée « Symphonic show » (présentée par Daniella Lombroso) pour promouvoir son album. Le titre « Redonne-moi » ! Le choix en étonne plus d’un et est loin de faire l’unanimité… mais l’attente d’une telle promo est enthousiaste.
Mi-octobre sont envoyés les promos aux radios. Le titre est peu diffusé. Une vraie désorganisation va alors s’en suivre…

Des premières photos du clip vont alors apparaître sur le net, puis disparaître selon les souhaits (et procès) de la star.

L’émission « Symphonic show » est confirmée mais repoussée plusieurs fois. Elle sera finalement diffusée le 12 novembre 2005 soit un mois après son enregistrement. Un second plan promotionnel est envoyé pour l’album, annonçant une opération d’envergure mi-novembre sur NRJ qui n’aura finalement pas lieu.

Le 6 décembre, les chaînes musicales reçoivent le clip mais ne doivent pas le diffuser tout de suite. Le single est annoncé pour début décembre, puis mi décembre puis finalement pour début janvier. On parle d’une édition limitée à 50 000 exemplaires.

Le 2 janvier 2005 sort enfin le single sous format digipak limité et ce 3 mois après l’envoi des promotionnels ! Quelques jours plus tard est diffusé le clip sur les chaînes du câble. Le clip plait aux fans. Un clip sobre, beau, simple de François Hanss (qui avait déjà réalisé « Je te rends ton amour » et « Innamoramento »). Une polémique naît alors auprès de M6 qui refuse de diffuser le clip, Mylène refusant de faire de la promo sur son antenne

Publié dans Mylène 2005 - 2006 | Pas de Commentaire »

Fou de Mylène Farmer

Posté par francesca7 le 10 septembre 2011

 

Le 18 novembre 2005 sort la première biographie d’un fan, Christophe-Ange Papini. Son livre s’intitule Fou de Mylène Farmer

 

Fou de Mylène Farmer dans Mylène 2005 - 2006 9782915957044C’est la retranscription de son journal intime, dans lequel il raconte les deux années de sa vie passée devant l’immeuble parisien de la star… La presse et la télévision, enchantées d’avoir enfin un sujet sur Mylène à se mettre entre les dents, en profitent. Et le jeune auteur, tout étonné de son succès, est l’incité de toutes les émissions. Pour la presse, ce livre dresse le portait type du fan désespéré proche de la caricature. Même si l’auteur s’en défend : 

 

-          Quand on est jeune, on ne se rend pas compte de tout ça. Les journalistes sont gentils au début et, à la fin, ils cassent. C’est comme la journaliste du quotidien 20 Minutes, adorable et mignonne tout plein, qui a écrit n’importe quoi. L’image du fan de Mylène n’a jamais été très avantageuse, mais je pense que, parfois, j’en ai donné une nouvelle image. Mais, jamais, je n’ai senti un réel manque de respect… sinon j’airais tout arrêté ! 

 

Et, justement, les fans de Mylène rodent dès le 24 décembre 2005 autour du Palais Omnisport de Bercy, où une trentaine de semi-remorques viennent d’arriver pour installer le décor des futurs concerts. La mise en place va nécessiter une bonne dizaine de jours, ne laissant plus qu’une semaine à Mylène et à toute son équipe pour les dernière répétitions avant la générale du 12 JANVIER 2006

Publié dans Mylène 2005 - 2006 | Pas de Commentaire »

Mylène, belle de scène 2006

Posté par francesca7 le 10 septembre 2011

 

L’année 2006 sera Mylène Farmer ou ne sera pas ! 

 

Mylène, belle de scène 2006 dans Mylène 2005 - 2006 2931035935_1_3Pour commencer, l’hebdomadaire VSD publie des clichés de la star pris en mars de l’année précédente par l’Autrichienne Ellen Von Unwerth, des images sulfureuses version porno chic. Le public est ravi car ces photographies laissent présager des concerts fabuleux et puis, surtout, Mylène vient enfin d’accepter une nouvelle interview après avoir répété qu’on ne l’y reprendra plus jamais. En fait, une fois de plus, c’est Thierry Suc qui a poussé Mylène à donner un entretien exclusif à Thomas Hugues et à Laurence Ferrari dans l’émission dominicale Sept à Huit, diffusée sur TF1 le 8 janvier 2006, cinq jours avant le début des concerts. 

 

C’est un vrai succès. Souriante et détendue, Mylène se livre pendant vingt minutes aux intelligentes questions de Thierry Demaizière, même si nous n’apprenons rien de nouveau sur les concerts, la chanteuse ne voulant pas gâcher l’effet de surprise. Et quand le journaliste lui parle de ce fameux rideau d ‘eau et de cette scène centrale en forme de croix, elle répond en souriant ; 

 

-          Ce sont les fameuses rumeurs d’Internet.  

 

Reste le souvenir d’une Mylène souriante, qui confirme son refus de vieillir et son amour pour les fraises Tagada, tout en montrant du doigt ce métier qui peut être dur pour celui qui n’arrive pas à se protéger. Un entretien qui démontre à quel point la chanteuse est réellement devenue la reine de la communication ou plutôt de la non-communication. Pour clore l’émission, cerise sur le gâteau, les premières images du clip Redonne-moi sont diffusées ! 

Publié dans Mylène 2005 - 2006 | Pas de Commentaire »

TOUS CES COMBATS

Posté par francesca7 le 10 septembre 2011

TOUS CES COMBATS dans Mylène 2005 - 2006 1196520606_smallAux jours livides qui semblent me dire « Je voudrais t’immerger dans un silence » Je crains qu’ils dansent – Beauté du doute, oser un souffle- Vivre est ce qu’il y a de plus rare au monde, pourtant les ombres…

Ces ombres se rapprochent chaque jour de nous, et souvent nous n’en prenons pas assez garde pour jouir pleinement de notre vie.

Ces vers sont tirés de la chanson « Tous ces combats » de Mylène Farmer, une ode à la vie qui chaque jour se voit confrontée à la dure réalité de la destruction (temps éphémère, passions qui s’amenuisent), et qui ne peut perdurer que par la force de ce sentiment transcendant qu’est l’amour. Des thèmes poétiques, qui je l’espère sauront illustrer ce blog. 

Publié dans Mylène 2005 - 2006 | Pas de Commentaire »

Mylène par Th.Demaizière

Posté par francesca7 le 10 septembre 2011

L’émission Sept à Huit TF1 – 08 janvier 2006

 

Emission Présentée par :
Laurence Ferrari et Thomas Hugues
Interview par Thierry Demaizière 

 

(à la question sur l’absence) 

C’est une nécessité, c’est par timidité, croyez-moi! »

« Je vous dois une semaine et demie d’insomnies et un presque ulcère! »

« J’aime le 13. Je n’ai pas de superstitions »

« Je crois profondément que rien n’est acquis. On a toujours peur de l’abandon. Je pense que le sentiment d’abandon est quelque chose qui me hante. » 

 

Mylène par Th.Demaizière dans Mylène 2005 - 2006Thierry Demaizière: 

« Vous pourriez dire comme Barbara: « Ma plus belle histoire d’amour, c’est vous » au public? » 

 

Mylène farmer: « Je le dis, oui, c’est ma confession. »

« On dit beaucoup de choses sur moi, on dit beaucoup de choses totalement erronées, on invente, j’imagine, ma vie, on invente mes émotions. » 

 

Je sais le risque du silence » Il y a certainement des personnes qui m’en veulent, parce que ce silence, qui pensent que c’est de nature hautaine, alors que ce n’est que discrétion de ma part, que j’ai beaucoup de mal à me raconter. »

« Je suis consciente une fois de plus de la nature de ce mystère et ce que ça peut engendrer. Maintenant, est-ce une stratégie? je vais vous dire non. C’est ma nature profonde.  »


« Je ne fais pas partie de ce système en ce sens que c’est vrai que je fais très très peu de télés, je ne fais quasiment pas d’interviews, mais une fois de plus, j’en reviens à ma nature profonde. Et quand on ne fait pas partie d’un système, le système veut vous détruire. »

« Je trouve un petit peu dommage (…) ce manque de mystère chez la plupart des artistes. Je n’ai pas envie de savoir ce qu’elles mangent le soir, je n’ai pas envie de savoir avec qui elles… Je ne dirai pas le mot. Je crois qu’il faut se préserver un petit peu. » 

 

Je fais partie de ces personnes qui sont effectivement un petit peu obsédées par la mort, l’idée de mort. Tout simplement, le fait d’être mortel est quelque chose d’insupportable, donc j’ai ce fardeau avec moi. »

 » Vous dire que je suis quelqu’un de morbide, que je dors dans un cercueil et que je m’alimente d’araignées: non. J’aime les fraises Tagada! » 

 

« J’avais une personne qui me disait fréquemment quand j’étais plus petite que « Mylène » était très joli pour un garçon, parce qu’en fait j’avais une voix assez grave. »

 » Je n’ai pas plein de miroirs chez moi, au contraire, je crois n’en avoir aucun. »

« La nécessité de se regarder en permanence (…) je crois que c’est plus de la nature d’une angoisse que d’un narcissisme profond. » 

 

 dans Mylène 2005 - 2006« Je crois que pour faire ce métier, il faut avoir les reins solides parce qu’il y a des ennemis mortels ».

« Je crois que c’est aussi le fait de n’avoir que très très peu de souvenirs de mon enfance, et j’avoue que c’est troublant pour moi-même . (….) Je pense que ce sont des pages effacées (…) laissons ça dans l’obscurité. »

« Je suis née en colère. J’ai commencé par le « je déteste », et puis après j’ai appris à aimer. »

« Vieillir, je l’accepte parce que c’est une fatalité. Mais, grandir, non! »

« Il y a des personnes qui vont vous raconter, se raconter volontiers. J’ai plus de facilité, peut-être, moi, à raconter des désirs sexuels, des épanchements. »

« Je déteste le tiède! » 

 

J’avais écrit « C’est une belle journée / Je vais me tuer » , à la place de, « C’est une belle journée / Je vais me coucher ». (…) J’ai changé ce mot pour un autre parce que c’était peut-être tout d’un coup quelque chose de trop fort, trop déterminant. »

« Ce métier a été ma survie. Ça a été vraiment vital pour moi, sinon je n’avais aucun sens à ma vie.  »

« J’ai le sentiment que ce sera mon dernier interview » 

 

« Je me suis toujours dit que je ne serai jamais dirigée par mes propres peurs, parce que les peurs peuvent engendrer des choses terribles. Mais, je n’ai jamais cédé à mes peurs. » 

 

(depuis, Mylène a accordé d’autres interviews mais, bien plus brèves, sur RTL le 01er décembre 2006 à l’occasion de la sortie du film « Arthur et les Minimoys » et le 12 décembre 2006 sur le plateau du journal de 20 heures de TF1 avec Patrick Poivre d’Arvor).

Publié dans Mylène 2005 - 2006 | Pas de Commentaire »

Interview Mylène janvier 2006

Posté par francesca7 le 10 septembre 2011

 

 

« SEPT à HUIT » et Mylène parle, tout simplement 

Par Frank Besnier  

Voici le Texte issu du Numéro Spécial Live IAO – n°7 de 2006 (qui n’existe plus de nos jours

 

 

Dimanche 8 Janvier 2006. A moins d’une semaine de son grand retour sur scène, Mylène Farmer surprend en acceptant de répondre aux questions de Thierry Demaizière, pour l’émission de TF1, « Sept à Huit ». 

 

Interview Mylène janvier 2006 dans Mylène 2005 - 2006 312719347_smallL’entretien est enregistré une semaine avant Noël, non loin de la Place des Victoires à Paris, dans le sous-sol d’une petite boutique, un ancien parking réaménagé en galerie d’art. Il dure une heure et quart. Seules vingt-deux minutes seront gardées au montage (Mylène n’a demandé aucun droit de regard). 

 

L’heureux journaliste va faire savoir qu’il est l’homme qui fait parler ceux qui ne parlent pas. Lui que, d’ordinaire, on ne voit jamais le voilà désormais en photo dans tous les magazines, accordant entretien sur entretien. Mylène Farmer est clairement la seule artiste à provoquer ce genre d’ineptie ; on n’interviewe plus la célébrité, mais celui qui a rencontré la célébrité. 

 

 

Hallucinant ! Comme le disait Stéphan Bern, invité du « Grand Journal » sur Canal + le lendemain : « Tout le monde s’est servi sur la bête ». Vous aurez compris que « la bête », c’est Mylène… Et Bern d’ajouter : « Mais la bête n’a rien donné». 

 

Et c’est bien le problème. A force de clamer partout que ce qui va se produire est énorme, on risque de décevoir. « Mylène Farmer est si rare que ses paroles sont précieuses ». « Ecoutons-là, c’est peut-être la dernière fois qu’elle parle » ; avec de tels lancements, non seulement on vire au grotesque, mais en outre on crée une attente qui n’a pas lieu d’être. Certes, Mylène n’est pas une habituée des entretiens télévisés, mais ça reste une simple interview. Ceux qui connaissent un tant soit peu la discrétion de la chanteuse se doutent bien que, en aucun cas, cet entretien ne sera « l’interview confession » annoncée. Les autres sont sans doute partis déçus de cet entretien. Parmi eux, on trouve bien sûr le tout Paris médiatique et showbizien, bien content qu’on lui donne des cartouches pour tirer sur une de ses cibles favorites. 

 

Et ils ne sont pas gênés. Mais on notera qu’ils ont tous regardé l’émission ! 

Le fait est que, pour des raisons diverses, Mylène suscite depuis longtemps ce type de réactions. On y perçoit l’amertume des uns (régulièrement éconduits dans leur demande d’interview de la star), la jalousie des autres (agacés de devoir faire le tour des plateaux de télé alors que Mylène vend plus qu’eux en restant chez elle) et l’incompréhension chez la plupart de ces névrosés narcissiques qui ne comprendront jamais pourquoi Mylène fuit les sunlights et les bravos et qui crieront à l a stratégie du silence (qu’ils sont pourtant incapables d’appliquer à leur propre carrière). 

 

MF2000_10a dans Mylène 2005 - 2006Le fait est que la communication autour de cette interview a été non seulement disproportionnée, mais surtout mensongère. Comment, par exemple, a-t-on pu laisser affirmer un partout que Mylène n’avait pas donné d’interview à la télévision depuis dix ans ? Son dernier long entretien télévisé date de juin 2000 ! 

 

C’était pour « Le Mag » de MCM, alors présenté par Lynda Lacoste. Cela fait donc moins de six ans. Si l’on parle de chaînes hertziennes, la dernière grande interview de Mylène remonte à 1991 ; il s’agissait de « pour un clip avec toi » de Laurent Boyer, sur M6. Dans ce cas, cela fait près de quinze ans ! 

 

Second mensonge, dans le lancement du sujet de « Sept à Huit », on annonce : « Mylène Farmer lève un point du voile de mystère qui l’entoure (…) Elle rétablit la vérité sur les rumeurs les plus folles qui courent à son sujet ». Pour qui a vu l’interview, il est clair qu’on n’a rien eu de tout ça ! Il n’y a pourtant pas lieu d’être déçu par cet entretien, et c’est cela le drame. Mylène était divinement belle. Elle s’est exprimée avec ces mots exquis et cette grâce qui lui sont propres. C’était un pur moment de joie que de la retrouver dans la petite lucarne ; cela constituait en soi un véritable événement qui se suffisait à lui-même. Il n’y avait donc nul besoin de faire dans le sensationnel… 

Publié dans Mylène 2005 - 2006 | Pas de Commentaire »

Tournage du clip Redonne-moi

Posté par francesca7 le 10 septembre 2011

 

Tournage du clip Redonne-moi dans Mylène 2005 - 2006 6493146_qPour le tournage du Clip Redonne-moi, ’est pour la troisième fois, François Hanss qui s’y colle. Et avec quel brio ! On y découvre une Mylène très humaine qui découvre, dans un atelier son double en statue. Les images sont très belles et Mylène resplendit. Cette vidéo ajoute une dimension à ce titre qui squatte très vite les premières places des hits. 

 

Hélas, M6 refus de diffuser le clip. En effet, suite la diffusion de l’émission Fan de, dans laquelle la chanteuse aurait très moyennement apprécié le portrait réalisé d’elle, Mylène aurait tout simplement refusé que la production envoie à la fameuse chaîne des invitations à son concert. D’où ce fameux boycott… Mais une fois de plus, Mylène n’en a que faire. 

 

Retrouver l’histoire du clip sur ce blog 

 

Publié dans Mylène 2005 - 2006 | Pas de Commentaire »

Clip Redonne-moi

Posté par francesca7 le 10 septembre 2011

Clip Redonne-moi  dans Mylène 2005 - 2006 2428810997_1

Mylène entre dans l’atelier abandonné d’un sculpteur. Elle évolue parmi les statues, les découvrant des draps blancs qui les recouvrent, jusqu’à en révéler une qui lui ressemble étrangement. Cette sculpture reprend la posture qu’elle avait dans le clip « Je te rends ton amour », six ans plus tôt : nue, à genoux, les mains sur la poitrine. Lorsque Mylène se place devant un miroir, nous comprenons qu’elle n’est qu’une âme errante, un fantôme. Un chat accompagne la chanteuse dans ses divagations. 

 

Si les Ateliers du Louvre sont remerciés à la fin du clip Redonne-moi, c’est parce que ce sont eux qui ont fournis les reproductions des
statues que l’on peut observer dans le clip. Les Ateliers du Louvre sont spécialisés dans les moulages. Les oeuvres originales ne sont pas toutes au musée du Louvre. Parmi celles que l’on voit, certaines sont en province.
- Le 19 novembre 2005, un membre d’un forum partage des captures tirées du clip avant traitement, obtenues grâce à une connaissance travaillant dans la boîte réalisant le montage de la vidéo. 

Publié dans Mylène 2005 - 2006 | Pas de Commentaire »

Préparation Concert Mylène 2006

Posté par francesca7 le 10 septembre 2011

  

 

Depuis quelques mois déjà, on connaît le nom de celui qui va plancher sur les décors du futur show de Mylène ; c’est le talentueux Mark Fisher, à qui l’on doit la réalisation des scènes des derniers concerts des Rolling Stones, de Robbie Williams et même de notre Johnny Hallyday national !  

 

Préparation Concert Mylène 2006 dans Mylène 2005 - 2006 1706503944Son nom est un gage de qualité. Pour Mylène, il va reprendre les idées qui ont contribué à son succès, c’est à dire l’écran géant divisible en quatre parties, le plateau central, sorte d’immense passerelle qui rejoint une scène située au milieu de la fosse. Ces trouvailles sont bien sûr adaptées aux exigences scéniques de la chanteuse. C’est toujours dans le sud de la France et dans la plus grande discrétion, que les décors sont élaborés, comme cette croix géante qui servira de scène centrale, cette porte massive qui s’ouvrira dès le début du show ou encore cette nacelle en forme de chandelier qui fera irrémédiablement penser à l’univers merveilleux et magique de Harry Potter ! 

 

Un autre élément de ce futur spectacle attise la curiosité ; le fameux rideau d’eau et ses lettres inscrites à l’intérieur, un procédé inédit que Michel Kintzig, le directeur technique, découvre pour la première fois lors d’une convention Renault, au printemps 2005. Il s’empresse d’en parler à Mylène qui trouve l’idée plus que séduisante. Mais un problème se pose aux équipes techniques. En effet, le rideau présenté lors de cette convention automobile était un prototype de 6 mètres de haut alors que celui de Mylène devrait atteindre les 15 mètres ! 

 

Après plusieurs mois de travail tout est finalement prêt, et le 26 Décembre 2005, le système est testé pour la première fois dans les conditions du Live. A noter que pour recueillir toute l’eau nécessaire, un bassin de 20 mètres de long est installé sous la scène de Bercy. Du jamais vu ! 

Publié dans Mylène 2005 - 2006 | Pas de Commentaire »

Le casting du Bercy 2006 de Mylène

Posté par francesca7 le 10 septembre 2011

 

 

Le casting du Bercy 2006 de Mylène dans Mylène 2005 - 2006 868296Dès le début de l’année 2005, le casting des futurs danseurs commençait. C’est à New York que Mylène déniche huit jeunes femmes qu’elle surnomme d’une façon poétique ses « petites abeilles ». Quant aux Los Vivancos, ce groupe connu à travers le monde entier pour ses flamencos acrobatiques, Mylène les découvre grâce à un plateau télévisé français, Le plus grand cabaret du monde. Aussitôt, Thierry Suc contacte le groupe espagnol. La première rencontre avec la star a lieu le 26 Janvier 2005 et la troupe hispanique accepte sans hésiter l’invitation de Mylène. Puis, Hervé Lewis est à son tour approché pour redonner du peps au corps de la chanteuse. 

 

 

Le « Rambo de la gymnastique » lui refait ainsi découvrir les joies du footing, pour que ses abdominaux redeviennent aussi fermes que de l’acier ! Car Mylène devra une nouvelle fois revêtir des tenues sexy… 

 

Pour ce qui est des costumes justement, c’est Franck Sorbier qui en est chargé, Mylène étant tombée sous le charme de ce créateur à l’univers baroque et coloré. Les deux artistes se rencontrent pour la première fois en juillet 2005. Franck Sorbier lui montre le book de ses créations haute couture, qui pourraient correspondre à l’univers particulier de la chanteuse, tandis que Mylène lui dévoile les futurs décors du spectacle. Le deuxième rendez-vous a lieu directement chez Franck Sorbier dans le XIè arrondissement. Suivent alors des discussions, des dessins et des essayages sans fin. Parallèlement, le styliste doit aussi s’occuper des tenues des danseurs, des musiciens et des choristes ! Un réel travail de fourmi à raison de deux rendez-vous par semaine pendant quatre mois car tout est taillé sur mesure. 

 

Ainsi, le fameux manteau rouge du final, brodé d’or et de perles de Tahiti, demandera plus de 400 heures de travail. Et puis, chaque costume est réalisé en double, au cas où le moindre accroc se produirait – à l’exception de quatre costumes de la chanteuse impossibles à dupliquer. 

Publié dans Mylène 2005 - 2006 | Pas de Commentaire »

LE BERCY Mylène 2006

Posté par francesca7 le 8 septembre 2011

 

LE BERCY Mylène 2006 dans Mylène 2005 - 2006 MFBercy2006_72aVendredi 13 Janvier 2006. La météo n’est pas clémente et le froid d’hiver est au rendez-vous à Paris. Des gouttes de pluie tombent de temps à autre empêchant la faible lueur du soleil de percer pour réchauffer le bitume. Et pourtant, pour rien au monde les fans n’auraient raté cet événement attendu depuis près d’un an ! 

 

Les plus téméraires ont même  passé la nuit précédente sous la tente pour être certains d’être placés dans les premiers rangs. D’autres un peu moins téméraires, mais tout aussi enthousiastes, sont arrivés à l’aube de ce lundi, munis de leur couverture de survie. Après des heures et des heures d’attente, les portes de Bercy s’ouvrent enfin. Sur la scène habituelle, un temple est fermé par une lourde porte métallique dorée et ornée de personnages. Une autre scène centrale en forme de croix est posée en plein milieu de la fosse. 

 

 

A 20 H 45, un écran géant se déploie et diffuse le court-métrage d’Alain Escalle intitulé Le conte du monde flottant. Ce film étrange et poétique, qui date de 2002 et a obtenu le prix Imagina, traite d’Hiroshima. Le public reste dubitatif face à ses héros japonais aux corps dénudés et abîmés

 

21 H 15. Après un bref entracte où chacun va de son commentaire sur le film diffusé, la salle de Bercy est plongée enfin dans le noir le plus total. Trois, deux , un ! Elle arrive… Les amplis ouvrent le concert par les premières notes énergiques de Peut-être toi. Mylène n’apparaît toujours pas. Une sorte de capsule translucide s’illumine alors au plafond de la salle, au milieu de la scène centrale. Alors que ce vaisseau commence à descendre, els regards les plus aiguisés peuvent enfin y distinguer une Mylène allongée, les yeux fermés eet les cheveux courts et ébouriffés

 

MFBercy2006_28a dans Mylène 2005 - 2006Pour son entrée, la chanteuse choisit cette fois la symbolique de la résurrection. Une fois à terre, des porteurs, dont le fidèle Bruno Batlo, ouvrent le sarcophage. Une passerelle descend alors entre le plateau central et la scène principale où Mylène est transportée. L’immense portail, reprenant les motifs du  Sacrifice d’Isaac de Lorenzo Ghiberti, s’ouvre enfin. Majestueux. La capsule se relève ensuite à la vertical et la star ouvre les yeux comme si elle renaissait après des années de cryogénisation. La chanson Peut-être toi, que tout le monde attend en ouverture, tien pleinement ses promesses. Les tensions se relâchent ; 

 

Bercy est debout, en transe face à l’idole, magnifiquement vêtue de broderies dorées et d’une cape frangée, et qui sourit et qui joue avec le public, ce qu’elle fera durant tout le concert. Elle est lumineuse et jamais nous ne l’avions vu aussi heureuse. S’enchaînent ensuite quatre chanson sans réelle chorégraphie dont XXL. , Dans les rues de Londres, California et Porno graphique. Les lumières de Fred Pévéri sont magiques et multicolores et, comme Laurent Boutonnat l’avait promis, des caissons de basse sont installés partout dans Bercy, afin de permettre une qualité de son égale dans toute la salle. Porno graphique s’achève par le fameux ; « T’as pas un petit mojito ? », tandis que les danseurs espagnol, Los Vivancos, assurent la transition pour permettre à la chanteuse de changer de tenue. 

Publié dans Mylène 2005 - 2006 | Pas de Commentaire »

Peut-être toi

Posté par francesca7 le 8 septembre 2011

Peut-être toi » : 

 est le quarante deuxième single de Mylène Farmer sorti le 21 août 2006. C’est le cinquième extrait de son sixième album studio, Avant que l’ombre….

 

 

Peut-être toi dans Mylène 2005 - 2006 169490_8E6NQCG26356CGUXJFCNECDGK7QIZA_mylene_farmer_bercy_13012006_05_H141911_LNous sommes début juin 2006. Le single « Dans les rues de Londres » est murmuré comme nouveau single extrait de l’album « Avant que l’ombre ».
Finalement, mi-juin, le single « Peut-être toi » est annoncé, après maintes reflexions du staff Farmer, ce qui ravit les fans : enfin une chanson commerciale !

Le 20 juin est diffusé pour la première fois le nouveau single en radio. Et surprise, ce n’est pas la chanson que l’on connaît mais une version remixée avec des sons de cloches, plus de synthés et de batterie… Le CD promo montre quelques coups de crayons noir sur fond blanc d’une Mylène manga-isée. Fait rarissime, il contient un remix, le « Miss Farmer’s remix », par the Bionix, remix plutôt affreux aux tonalités R’n'B. A noter que la maison de disque aurait décidé d’arrêter les promos de luxe.
La sortie du single est alors annoncée pour le 21 août 2006, soit plus de 2 mois après la première diffusion radio
!!!

Des rumeurs de duo avec un artiste international commencent à naître. Le nom de Moby est suggéré. Du côté des fans du chanteur, aucune info.

Début juillet, des rumeurs de clip commencent à naître : il s’agirait d’un clip manga. Les premières images sont mises en téléchargement sur I-mode. Il est diffusé mi juillet. Effectivement c’est un manga réalisé par Kusumi Naoko, Kazuchika Kise (également responsable du dessin du CD promo) et Shuichi Hirata . Mylène et son compagnon tentent d’échapper à des robots maléfiques. Les fans sont ravis de voir Mylène croquée en manga mais un peu déçus par le scénario assez pauvre.

Les rumeurs de duo avec Moby semblent se confirmer. Ce serait un titre inédit qui figurerait sur le best-of à venir du chanteur. Un clip aurait même été tourné par l’artiste lui-même donnant une image nouvelle de la chanteuse… (On parle même de 2 duos enregistrés et que le prochain album de Mylène serait composé par Moby !) Mi aout le duo devient quasi officiel : ce serait donc une reprise de « Slipping away », extrait du dernier album du chanteur.

On parle également du titre live « Avant que l’ombre » annoncé pour novembre… Le clip aurait même été tourné !
Niveau rumeur, on murmure également un duo avec Madonna. En effet les deux chanteuses ont un point commun : elles vont doubler toutes les deux la princesse de Selenia dans la dernière production de Luc Besson : « Arthur et les Minimoys ».

Au final, les rumeurs vont bon train et le nouveau single est presque oublié.
Il sort en single digipak, CD Maxi digipak et Maxi vinyle. Deux remixes efficaces de Chris Cox s’ajoutent à celui présent sur le promo.
Comme toujours depuis le single « Redonne-moi », le single est édité en version limitée. (on parle de 50 000).
 

Publié dans Mylène 2005 - 2006 | Pas de Commentaire »

Dans les rues de Londres

Posté par francesca7 le 8 septembre 2011

Dans les rues de Londres dans Mylène 2005 - 2006 MF80_108aCette chanson est dédiée à Virginia Woolf, célèbre écrivain anglais. Celle-ci a connue une vie très difficile, Mylène Farmer s’est donc intéressée à elle. Les romans de Virginia Woolf racontent la vie de l’écrivain. Transposer une vie sur du papier, écrire un roman c’est « réduire » sa vie, La difficulté d’écrire un roman qui raconte sa vie ; nuancer : d’une couleur à l’autre. Voir sa vie à l’infini (sans fin) passée par des hauts et des bas

En effet Virginia Woolf écrit des romans sous forme de dialogues avec le lecteur. On peut donc les considérer comme des « lettres ». De plus ses romans sont autobiographiques et évoquent sa famille. On peut considérer le roman comme une déclaration aux personnes décédées. En effet, Virginia a eu un début de vie très difficile : sa mère, sa demi-sœur puis son frère préféré meurent lorsqu’elle est jeune.

Transposer sa vie dans un roman autobiographique. Mais un roman « mouvementé, fou  » tout comme sa vie.  Malgré toute cette vie, son âme (maintenant qu’elle est morte) est bien Virginia Woolf vivait à Londres . Elle a prit trop de lumière. La lumière = les Cieux. Elle a voulu y goûté mais elle est allée trop loin, et meurt … Dieu l’accompagne. Les morts l’attendaient de l’autre côté : c’est ce que pense Virginia Woolf . Parmi les pierres tombales, sa famille décédée, elle essayait de vivre mais en vain, elle décide de se suicider. 

Publié dans Mylène 2005 - 2006 | Pas de Commentaire »

Spectacle à Bercy Mylène

Posté par francesca7 le 8 septembre 2011

 

Spectacle à Bercy Mylène dans Mylène 2005 - 2006C’est mutine et espiègle, comme la jeune et jolie Candy, en chapeau haut de forme, et vêtue d’une robe vaporeuse façon plumes d’autruche que Mylène revient entonner sur scène Sans contrefaçon, Q.I et C’est une belle journée. Mylène est à l’écoute de son public. Elle le laisse chanter et demande à sentir sa présence. 

 

Malgré le gigantisme du show, la connivence entre la star et ses fans est palpable à chaque instant. Mylène entame ensuite une série de chansons plus douces et émouvantes en faisant une arrivée aérienne remarquée juchée sur un lustre géant qui survole la salle avant de se poser sur la scène centrale toute proche. Ange parle-Moi, Redonne-moi, Rêver, L’Autre, toutes sont sobrement interprétées en piano-voix, accompagnées par le maître Yvan Cassar. 

 

Lors de ces morceaux lents et émouvants, l’interprétation est parfaite. Encore une fois, Mylène a peaufiné son apparence, elle porte des cuissardes et une veste-robe mauve impeccablement aillée. La chanson L’autre est un grand moment durant lequel Mylène semble très émue et très investie ; le public le ressent et n’en est que plus à l’écoute. Mylène a réussi son pari ; créer l’intimité dans l’immensité ! 

 

Passé le moment émotion et après une gorgée d’eau à la menthe, Mylène rigole à nouveau. Déboule alors une tempête qui emporte tout sur son passage. Désenchantée, toujours sur la scène centrale et face au public, rompt avec la  langueur des morceaux précédents. Dans une version survoltée, qui reprend la chorégraphie des prestations télévisées de 1991, elle redonne au public une occasion de chanter et de rester debout durant plus d’une dizaine de minutes après plusieurs rappels. Autre décor et autre ambiance sur la scène principale : Mylène apparaît celle fois-ci tout de noir vêtue, nuisette de dentelle, mini short, petit haut et bottes simili cuir. 

 

 

Nobody Knows, Je t’aime mélancolie, L’amour n’est rien, nous replongent alors dans un univers plus subversif. Avec Déshabillez-moi, Mylène joue toujours plus de se sensualité, puis en l’absence de Seal, elle interprète avec son batteur, Abraham Laboriel Jr, Les Mots. Le batteur, d’ailleurs, n’en revient toujours pas de cette participation : 

 

-          J’ai été le premier surpris quand elle me l’a demandé. En fait, elle voulait quelque chose de différent pour cette chanson, afin d’apporter une ponctuation au spectacle

 

Une aubaine pour l’Américain que Mylène remercie tous les soirs par un baiser sur la bouche. 

 

-          Mylène et moi, on s’adore. On se connaît depuis tellement longtemps. Mais c’est en tout bien tout honneur. Ce baiser, c’est plus une marque d’affection qu’autre chose ! 

 

 

 

vous pouvez retrouver tout sur Bercy 2006…. Sur ce blog 

Publié dans Mylène 2005 - 2006 | Pas de Commentaire »

Nobody knows

Posté par francesca7 le 8 septembre 2011

·      Nobody knows dans Mylène 2005 - 2006 farmer-ombre   Album Version (4’31) 

·         Live Version 2006 (5’39) 

 

Les albums qui contiennent la chanson « Nobody knows » :

           

Avant que l’ombre… A Bercy (2006) 

Coffret collector – Double CD – Double CD Collector – Double DVD – Double DVD Collector – Quadruple 33T

  

            Avant que l’ombre… (2005) 

CD – CD (Japon) – CD (Taïwan) – CD Digipak – CD promo Japon – Coffret collector – Double 33T – Double 33T (Réédition 2009) 

Publié dans Mylène 2005 - 2006 | Pas de Commentaire »

Fantasmagorie inventive pour Mylène

Posté par francesca7 le 8 septembre 2011

 

 

Fantasmagorie inventive pour Mylène dans Mylène 2005 - 2006 MFBercy2006_01aEnfin, le titre phare du dernier album, Fuck them all, marque la fin du concert Bercy 2006. Tous les danseurs sont sur scène. Mylène parcourt les deux plateaux pour côtoyer une dernière fois son public. Elle quitte la scène principale, qui ne se rallume que pour une dernière chanson : Avant que l’ombre. Jamais la chanteuse n’a proposé un final aussi éblouissant. 

 

Mylène, en kimono rouge orangé, apparaît derrière un fin mur d’eau qui projette son image en gros plan. Le rideau s’ouvre enfin et elle s’avance devant son public. L’eau forme ensuite à plusieurs reprises le mot « passé » et esquisse la silhouette de la chanteuse. Sur ces dernières notes, Mylène quitte la scène en gravissant un escalier interminable où elle abandonne sa tenue pour n’être plus vêtue que d’une fine tenue dorée

 

Son ascension terminée, de profil, elle surplombe la salle alors que la porte se referme pour la laisser disparaître. 

 

Tout Bercy est à nouveau plongé dans le silence. Les plus sensibles, qui voient dans cette sortie comme un aller direct vers les ténèbres, pleurent. D’autres, moins démonstratifs, restent cependant sans voix, mais tous sont unanimes pour confirmer que Mylène vient de renaître de ses cendres. Et quels musiciens ! Mylène a conservé les indispensables comme Yvan Cassar, Abraham Laboriel Jr, Eric Chevalier et ses choristes Johanna et Esther ! 

 

Pour le reste ce sont des musiciens habitués aux concerts des Rolling Stones ou d’Elton John comme l’Irlandais Perry Gwynned et Milton Mac Donald à la guitare ou Paul Bushnell à la basse… Si le public de Mylène semble avoir mûri avec elle, la chanteuse, elle, est toujours aussi belle et encore plus talentueuse… et la presse ne s’y trompe pas. Le Monde qualifie même ses concerts de « fantasmagorie inventive » ! 

Publié dans Mylène 2005 - 2006 | Pas de Commentaire »

Parmi les fans de Mylène….

Posté par francesca7 le 8 septembre 2011

 

Une jeune femme, qui s’est elle-même baptisée Tristanamophose, et qui a créé son blog, fait partie des chanceux à avoir été invités par Mylène sur la scène centrale pour chanter avec elle. Un moment qu’elle ne sera pas prête d’oublier : 

 

Parmi les fans de Mylène…. dans Mylène 2005 - 2006 MF2000_99a-          J’ai vécu des moments merveilleux, avec Mylène, et pendant l’attente aussi ! J’ai assisté à dix concerts, en fait, à tous les concerts sauf les samedis. Je ne regrette pas, ils étaient à la hauteur de mes espérances… Mylène sublime, radieuse, bien dans sa peau, beaucoup plus proche du public, à l’aise, heureuse (..). Le concert commence, Mylène descend du plafond dans son sarcophage de verre et se pose juste devant nous ! C’est la première fois que je vois l’entrée en scène de si près, elle est magnifique, allongée, les yeux clos ! Le concert se poursuit, on est trop loin pour bien voir, mais les décors sont sublimes sur Porno graphique, on en prend plein les yeux ! Enfin Ange, Parle moi commence, Mylène va enfin se retrouver devant nous ! En effet, c’est génial de vivre ces moments de si près, d’habitude c’est sur l’écran géant que nous vivions ça ! Dès son arrivée, Mylène nous remarque, mes amis et moi. Elle a l’habitude de nous voir au premier rang ! On sent son regard sur nous pendant quelques instants ! Puis s’enchaîne Redonne-moi, très émouvant, l’habituel Rêver, et Mylène commence à chanter l’Autre…, accompagnée des magnifiques notes de piano d’Yvan Cassar. « Cette chanson est un cadeau pour vous », commence-t-elle, très émue. On sait qu’à ce moment, elle a pour habitude de faire monter quelqu’un sur scène avec elle. (…) Et là, tout s’enchaîne à une vitesse folle ! Je la vois qui nous regarde, qui se baisse vers nous et mes amis qui, tout d’un coup, semblent surexcités ! Quoi, elle fait signe à l’un d’entre nous de la rejoindre sur scène ? Mais là, je ne sais pas ce qu’il se passe, le vigile nous regarde tous et ne sachant pas à qui Mylène s’adresse, me soulève et me voilà sur la scène ! Je n’ai rien compris, j’ai cru défaillir ! Me voilà donc avec Mylène, « Mon artiste », je n’en crois pas mes yeux ! Je jette un dernier regard à mes amis. Mylène me prend par la taille, elle est aussi en train de chanter, je suis dans le flou total, je ne réalise pas. Je suis devant 13 000 personnes, c’est incroyable ! Mylène me prend ensuite par la main et on se promène un peu, puis elle me prend dans ses bras, et me serre très fort… Je peux sentir son parfum ! Tout est un peu flou dans ma tête, mais je me souviens de ça ! Ensuite, elle continue de chanter, j’essaie de regarder le public, mais o ne voit que les premiers rangs ! Les autres sont dans l’obscurité. Je me vois soudainement sur l’écran géant, et là, je détourne vite la tête, je ne sais que faire ! Etant de nature peu expansive et timide, je me sens très intimidée, et très émue surtout. Je n’ai pas pleuré, j’étais si heureuse ! Mylène termine la chanson en me regardant droit dans les yeux : « C’est un ami, c’est vous »… Là, je crois mourir ! Je la serre encore dans mes bras et la remercie. Voilà, c’est terminé, le vigile me raccompagne dans le public, et moi, je suis dans les étoiles. La suite du concert, je ne m’en souviens pas. J’étais dans ma bulle, sur ma planète, à me repasser en boucle ce moment, es moments qui resteront à jamais gravés dans ma mémoire, j’ai encore du mal à réaliser qu’ils ont bien eu lieu ! 

 

 

Après ce témoignage, qui osera encore affirmer que Mylène ne respecte pas son public ? Rares sont, en effet, les artistes qui permettent à leurs fans de vivre des moments aussi forts.

Drag and drop me

Publié dans Mylène 2005 - 2006 | Pas de Commentaire »

123
 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...