La tournée de Métamorphosée

Posté par francesca7 le 24 août 2011

 

La tournée de Métamorphosée dans Mylène 1995 - 1996 t-XXLLa nouvelle tournée annonce « seulement » vingt dates à travers la France et en Belgique, dont deux rendez-vous à Bercy car le plateau d’envergure ne pourra pas se jouer dans les petites salles. Mylène sort le grand jeu avec une infrastructure gigantesque et une mise en scène époustouflante. 

 

Le coup d’envoi de ce nouveau spectacle est donné le 25 mai 1996 au Zénith de Toulon. Toulon, c’est ville du Front National, un parti politique qui n’est pas vraiment en bons termes avec la chanteuse… 

 

Le 9 avril 1996, à l’occasion d’un meeting électoral, Jean-Marie Le Pen décide, en guise de spectacle, d’inviter Line Gregory, un sosie de Mylène Farmer pour interpréter les chansons Sans contrefaçon et Désenchantée. En l’apprenant, Mylène est profondément choquée. Elle intervient en direct de Los Angeles lors du Journal de 20 heures sur France 2

 

-          « Je suis scandalisée d’apprendre que Monsieur le Pen a utilisé mon image, et a trompé les gens de cette façon. Je trouve que ce procédé est révoltant. C’est scandaleux, je suis triste et profondément malheureuse que des gens qui m’aiment bien aient pu penser un instant que je cautionne une telle politique. Il y a des gens qui ont appelé la maison de disques et qui ont fait un amalgame et qui n’ont pas pensé une seconde que c’était un sosie. » 

 

Mylène décide de porter plainte et, après un long procès, elle obtient réparation du parti politique et s’arrange ensuite à l’amiable avec le sosie. Un an après cette affaire, Mylène n’hésite pas un seul instant à présenter son show dans cette ville

 

-          « Je sais quels sont les problèmes à Toulon, maintenant, ma vie est celle du spectacle donc pourquoi refuser que d’aller dans cette ? Tous les gens n’ont pas choisi ce qu’il s’est passé et ce qu’il s’y passe (…) Et le Zénith de Toulon est une très, très belle salle, et le public était magnifique. »

 

 

Publié dans Mylène 1995 - 1996 | Pas de Commentaire »

Mylène à Toulon

Posté par francesca7 le 24 août 2011

Mylène à Toulon dans Mylène 1995 - 1996 1822Le Zénith Oméga de Toulon est une salle de concert toulonnaise, située non loin de la gare SNCF de Toulon. Sa capacité (jauge maximale) de 8 875 places en fait une des plus grandes salles de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

La salle Zénith Oméga inauguré en septembre 1992 a été construite par la ville de Toulon avec la participation de l’État, du Conseil Régional et du Conseil Général du Var, sous l’impulsion du Sénateur Maire François Trucy.

L’activité première d’un Zénith étant les concerts, la plupart des artistes français se sont produit sur cette scène tels que Mylène Farmer, Johnny Hallyday, Christophe Maé, Pascal Obispo, Michel Sardou, Charles Aznavour, Zazie, Jenifer pour ne citer qu’eux… mais aussi internationaux comme Elton John, George Michael, Lenny Kravitz, Iron Maiden, Sting, Supertramp, David Bowie, Marilyn Manson, Tina Turner, Joe Cocker, Depeche Mode.

Mais le Zénith de Toulon est aussi le lieu de salon tel que le salon idées week-end ou encore les salons du bien être, des médecines douces, du mariage.

Le Zénith comprend aussi une salle annexe baptisée Omega Live, avec une jauge allant de 50 à 700 places.

Publié dans Mylène 1995 - 1996 | Pas de Commentaire »

Mylène au Zénith àToulon

Posté par francesca7 le 24 août 2011

 

Mylène au Zénith àToulon dans Mylène 1995 - 1996 18442499Plus que quelques heures avant le début du concert et les spectateurs se pressent déjà dans la salle. Exit les grilles du cimetière du dernier concert de 1989, ils se retrouvent face à un énorme échafaudage et à un écran géant de 55 m². Dès les premières notes, le son très rock est dominé par une batterie surpuissante. La silhouette de la star apparaît sur l’écran et s’avance progressivement sur le devant de la scène. 

 

C’est l’hystérie, Mylène ouvre le feu en apparaissant en tenue légère. Une céleste apparition qui donne à tous le « vertige » car jamais elle ne fut aussi sexy ! Tous, c’est son public composé d’honorables sexagénaires, d’adolescents et de nombreux homosexuels des deux sexes. Les tenues, qu’elle porte durant tout le spectacle, sont soit des créations originales de Paco Rabanne, soit d’anciens modèles refaits sur mesure. 

 

-          « J’éprouve un réel plaisir à porter toutes ces tenues de scène, et un réel plaisir à m’offrir. Se donner en public ne veut pas dire se  jeter en pâture. Une foule anonyme peut être oppressante, car ses réactions sont incompréhensibles. Mais, sur scène, je la désire. » 

 

Vidéo 

Image de prévisualisation YouTube 

 

Elle reviendra plus tard sur sa rencontre avec le styliste : 

 

-          « Paco Rabanne, cela fait partie des rencontres qui deviennent presque une évidence, une fois que c’est choisi? C’est quelqu’un qui aime le blanc, qui aime l’énergie et qui aime autant de choses qui avaient un rapport avec ce show. »

 

 

L’introduction du show est magistrale, les multiples décors se succèdent (dont cette immense araignée noire qui descend du plafond), les chorégraphies sont impeccables et Mylène maîtrise son spectacle du début jusqu’à la fin. Elle semble beaucoup moins introvertie qu’en 1989, plus exposée face à ce public hystérique et paradoxalement totalement irréel, comme sortie d’un conte de fées pour adultes. Elle propose ainsi une chorégraphie des plus sexy sur California, s’entoure d’hommes bulle, dont l’un d’entre eux exhibe carrément ses fesses que Que mon cœur lâche. Le public gay danse et chante à tue-tête son hymne, Sans contrefaçon, remis récemment au goût du jour grâce au succès du film Pédale Douce de Gabriel Aghion. 

Publié dans Mylène 1995 - 1996 | Pas de Commentaire »

Laisse le vent emporter tout

Posté par francesca7 le 24 août 2011

 

 

 

Laisse le vent emporter tout  dans Mylène 1995 - 1996Durant ce concert à Toulon, les plus désespérés se retrouvent ensuite dans les larmes abondantes de la belle quand elle chante Rêver et Laisse le vent emporter tout, et tous dansent à l’unisson quand les premières notes du tube Désenchantée résonne.**aucun détail n’est laissé au hasard. Les jeux de lumière sont orchestrés par Fred Pévéri. La prise de son pour la fragile voix de Mylène, parfois couverte par le son particulièrement rock, est confiée à Laurent Buisson  . Un habitué des petites voix et qui a déjà travaillé avec Etienne Daho ou Laurent Voulzy. Un travail doublement périlleux car la fluette voix de Mylène n’est pas toujours perceptible. Qu’à cela ne tienne ! Le public adore, adhère et hurle son amour pour la chanteuse. 

 

 

Cette première à Toulon fait un véritable tabac et laisse présager une tournée triomphale ! Pour fêter ce concert particulièrement réussi, Mylène et toute son équipe partent dîner au restaurant Le Lido sur la plage de Morillon avec une cinquantaine d’invités. Le quotidien Nice Matin du 29 mai 1996 rapporte de ce moment une anecdote désormais légendaire, qui confirme l’amour que Mylène porte aux animaux : « Vers quatre heures du matin, alors qu’on était toujours au champagne, le regard de la star s’est voilé. Elle venait de découvrir, l’air tout triste, dans le vivier de l’établissement, deux magnifiques tourteaux et quelques crabes. Un spectacle qui lui a déchiré le cœur. Elle s’est alors dirigée vers Jean-Claude et Bert, les restaurateurs, et leur a gentiment demandé s’ils pouvaient libérer les crustacés. « Pour moi, a-t-elle dit, c’est un symbole ! » Séduits par la grâce de l’interprète de Laisse le vent emporter tout, les deux amis ne pouvaient qu’acquiescer. 

 

Et l’on a vu Mylène, suivie par ses musiciens, ses choristes, ses danseurs, ses électriciens, ses régisseurs, et les quelques dizaines de fans qui l’attendaient sur la plage, se diriger vers la mer avec tout le contenu du vivier qui a été déposé le plus au large possible. Mylène Farmer, heureuse comme un enfant, a pu enfin aller prendre un peu de repos. »

 

 

Publié dans Mylène 1995 - 1996 | Pas de Commentaire »

Mylène et Paul Amar TV

Posté par francesca7 le 24 août 2011

 face à face avec Paul  Amar TV 

 

Mylène et Paul Amar TV dans Mylène 1995 - 1996 3005-20hparispremiereUn soir de mai 1996, Mylène accepte l’invitation de Paul Amar sur Paris Première pour participer à une longue interview d’une heure à l’occasion de l’émission 20 Heures Paris Première. Cette émission est enregistrée quelques heures avant son grand retour sur la scène de Bercy et reste jusqu’à ce jour l’une de ses meilleures interviews. Le journaliste et Mylène offrent aux spectateurs un face-à-face exceptionnel, rempli d’intelligence et de pudeur. La star semble à l’aise devant ce journaliste et une profonde sincérité ressort dans ses propos. Elle parle de ses aspirations, de ses lectures et de l’amour immodéré que lui porte son public. Elle s’excuse même de l’admiration qu’elle provoque, sans doute liée à ses silences : ne rien dire pour attiser le mystère

 

VIDEO 1ère partie 

Image de prévisualisation YouTube 

 

VIDEO 2ème partie. 

Image de prévisualisation YouTube 

 

et pourtant, il faudrait être aveugle pour ne pas s’apercevoir que cette jeune femme souriante aime jouer avec sa timidité. Et d’ailleurs, pourquoi sourit-elle durant toute cette interview ? 

 

-          « Je souris parce que vous m’êtes sympathique », dira-t-elle à Paul Amar

 

L’entretien se conclut par des remerciements de la star tout en précisant : 

 

-          « ce sera, je pense, ma dernière interview… » 

 

Une affirmation depuis démentie, car Mylène a accordé des entretiens à quelques autres journalistes. Peu, certes, mais quelques uns quand même….

 

 

Publié dans Mylène 1995 - 1996 | Pas de Commentaire »

Rêver

Posté par francesca7 le 24 août 2011

 

Rêver dans Mylène 1995 - 1996 mylene-farmer-rever_2sdan_12rzwiLa chanson « Rêver » tient une place particulière dans la carrière de Mylène Farmer ! C’est une chanson forte en émotion et qui a fait couler beaucoup de larmes sur scène.

Suite à sa chute lors d’un concert à Lyon le 15 juin 1996, la chanteuse a du mettre en suspens sa tournée. Elle décide de sortir un cinquième et dernier extrait de l’album « Anamorphosée » qui a déjà dépassé le million d’exemplaires vendus (bien qu’il n’ait été prévu initialement que quatre singles). A noter que c’est ce titre qui permettra à l’album de se classer pour la première fois en première position des meilleures ventes d’albums et ce un an et demi après sa sortie !

Le single sort en CD 2 titres et en maxi CD dont une version limitée en digipak incluant un remix inédit de XXL. La face B du single sera la version live en attendant la sortie de l’album live. Le single se vendra à 100 000 exemplaires.

Pour la promotion, Mylène enregistre l’émission « Les enfants de la guerre » où elle chante sa chanson (en playback) dans la même robe que les concerts.

La chanson sera interprétée dans une version très émouvante parsemée de larmes lors de la tournée 1996. Lors du « Mylenium Tour » en 2000, la chanteuse larmoyante l’interprète et demande au public de chanter les refrains. Pour les concerts de « Avant que l’ombre… A Bercy » en 2006, Mylène retiens un peu ses larmes mais l’interprétation est toute aussi émouvante.

Le titre sera interprété lors des NRJ Music Awards 2003 en live et en direct accompagnée par Yvan Cassar au piano. C’est la première fois depuis plus de 17 ans que Mylène chante en direct à la télévision. Sa dernière prestation télé en direct date de 1987 pour « Tristana » où des problèmes techniques étaient au rendez-vous.

Cette chanson sera l’hymne des Enfoirés en 2002 bien que Mylène Farmer ne participe au chant. A noter qu’Alizée interprète seule le premier couplet de cette version plutôt réussie.

Un vers du refrain fait référence à un livre de Vernon Sullivan, alias Boris Vian : « J’irai cracher sur vos tombes ». Ce livre scandale avait fait polémique en 1947 par ses propos violents et sexuels. L’auteur sera même condamné à une amende de 100 000 francs pour outrage aux mœurs par l’intermédiaire de son livre.

 

 

Publié dans Mylène 1995 - 1996 | Pas de Commentaire »

Laisse le vent emporter tout

Posté par francesca7 le 24 août 2011

Laisse le vent emporter tout  dans Mylène 1995 - 1996 45475911Elle laisse le vent (ici désigné par la mort) emporter ce frère et tous les souvenirs qui lui font mal: tel est son choix. Elle laisse ce vent apaiser les maux (« Laisse le  vent prendre soin de tout« ).

Dans le deuxième couplet, Mylène nous explique qu’elle a vu le fantôme de Jean-Loup en rêve (« Je t’ai rêvé homme sans pied« ). Il s’est transformé en un Dieu (« symbole de la vie éternelle« ) ou en névé (symbole de la glace et donc de la mort)… Les deux réunis retracent la vie éternelle dans l’au delà et ainsi l’incapacité de le toucher. le « bruit doux » signifie le flottement de l’âme fraternelle, son murmure. Elle a songé à le rejoindre, car c’est ainsi que son mal aurait pu se dissiper(« Là j’irai bien te chercher« ). Elle n’est plus la même (« J’ai tellement changé« ): sa réserve profonde s’est transmuée en une simple réserve et c’est pourquoi elle saurait lui dire ces mots qu’elle n’a jamais pu tracer à l’instant où il était encore auprès d’elle.

Mais elle sait que ce n’est pas une solution et c’est pourquoi elle répète ces vers du premier couplet (« Mais tout ce qui s’est passé/ Glisse à côté/ Comme l’eau sur les joues« ). En se remémorant son dernier contact avec son frère (« Quand je t’ai pris par la main/ C’était un matin« ) qui a eu lieu trop tôt à ses yeux, elle réalise qu’elle n’a pas le pouvoir de changer les choses et se résigne donc (« Bien« ).

Elle laisse la mort emporter les douloureux souvenirs de ce jour tragique avec elle (« Je laisse le vent emporter tout« ) et apaiser ces maux (« Laisse le vent prendre soin de tout« ). Elle laisse ce vent veiller sur son frère et la sienne afin que tous les deux soient apaisés et qu’elle ait la force de continuer sans lui.

Publié dans Mylène 1995 - 1996 | Pas de Commentaire »

Chute de Mylène lors d’un rappel

Posté par francesca7 le 24 août 2011

 

Chute de Mylène lors d'un rappel dans Mylène 1995 - 1996 2289951247_small_1Après ces deux concerts parisiens à guichets fermés, la tournée démarre fort et même les journalistes les plus réfractaires sont bluffés par cette jeune femme à l’apparence si fragile, mais au tempérament d’une véritable gagnante. Mylène apparaît tantôt timide et effacée dans la vie, tantôt dynamique et provocante sur la scène, comme si le fait d’être devant ces milliers d’yeux lui donnait une énergie qu’elle ne peut trouver ailleurs. 

 

Après avoir été souvent critique à l’encontre de la chanteuse, le journaliste Alain Morel du Parisien écrit : « En body ou en dentelles, en robe lamée ou manteau de cuir, parfois à demi nue sous ses voiles mauves et oriflammes blanches, elle danse et défile à la fois, ténue, une ode à la beauté et au désir, à la musique et à l’espoir. Une ode à sa manière : sans contrefaçon ! » 

 

Hélas, un accident vient entacher la tournée. En effet, le 15 juin 1996, Mylène fait une chute de plusieurs mètres lors de son final à Lyon sur la scène de la Halle Tony-Garnier devant un parterre de 9 000 fans, malheureux témoins de la mésaventure de leur idole. 

 

Alors que Mylène chante et danse sur XXL, elle entonne un troisième et dernier rappel. L’un des danseurs, David Martiano, monte sur la balustrade derrière elle, mais la barrière de sécurité est mal mise et ils chutent tous les deux. Mylène crie en tombant la première et le danseur s’écrase… sur son poignet gauche. Douloureuse conclusion : une double fracture ouverte. Si  le danseur se relève aussitôt, un peu assommé, Mylène totalement inconsciente, reste à terre. 

 

C’est la panique dans la salle ! Les choristes et les danseurs restent pétrifiés alors qu’Abraham Laboriel Jr et Jeff Dahlgren courent à son secours. Sans perdre de temps, ce sont les gardes du corps de la star qui la conduisent directement aux urgences de l’hôpital Edouard-Herriot. Dans la salle, le public est interloqué. Une personne vient alors sur la scène pour annoncer que le show est fini, en rassurant tout le monde sur l’état de santé de l’idole. Mylène est ensuite transportée à la clinique du Parc pour être opérée. 

 

Evidemment, Mylène se voit contrainte et forcée d’annuler le reste de sa tournée le temps de sa convalescence. 

Publié dans Mylène 1995 - 1996 | Pas de Commentaire »

Presse de Lyon – Tour 1996

Posté par francesca7 le 24 août 2011

Presse de Lyon - Tour 1996 dans Mylène 1995 - 1996                          dans Mylène 1995 - 1996

 

 

Publié dans Mylène 1995 - 1996 | Pas de Commentaire »

Pause du TOUR 1996

Posté par francesca7 le 23 août 2011

 

Pause du TOUR 1996 dans Mylène 1995 - 1996 dvd-music-videos-2-et-3_comme-j-ai-mal_023Cet accident (fracture ouverte du poignet de Mylène) provoque donc une pause à durée déterminée de ce Tour 96. En attendant, le quatrième single de Anamorphose sort.  Intitulé Comme j’ai mal, il apporte la preuve que Mylène Gautier ne manque pas d’humour et de recul sur ce que vit le personnage de Mylène Farmer

 

Ce single, qui sort en août 1996, marque le retour de Marcus Niespel aux commandes du clip dont le scénario est co-écrit avec Mylène. Une  première version de charmantes bêtes un peu trop sauvages saccagent tout le studio. Le projet est abandonné et les fauves remplacés par des insectes beaucoup plus inoffensifs. 

 

 

Le clip est ainsi tourné en deux jours à Lors Angeles. Mylène y apparaît tantôt en papillon surnaturel, tantôt en jeune fille effrayée par la violence de son père. Comme j’ai mal plaît à ravir aux fans de la première époque par son ton dépressif, mais il ne  remporte pour autant pas le succès escompté : seuls 90 000 exemplaires s’écoulent. 

 

Le titre est largement diffusé en radio et cela permet aux fans de patienter tout l’été 1996 avant la reprise de la tournée car il est hors de question pour Mylène de ne pas revenir sur scène… 

 

Un été que la chanteuse consacre essentiellement aux entraînements et aux répétitions. Le star revient également à la télévision, le 24 octobre 1996 lors de l’émission Tiptop présentée par Eric Jean-Jean. Pour l’occasion, la production propose à Mylène une liste de chanteurs avec qui elle souhaiterait faire un duo. Sans hésitation, elle choisit un artiste très différent de son univers : Khaled, l’heureux interprète du tube Aisha écrit par Jean-Jacques Golman et qui fut l’un des plus gros tubes de l’année précédente. Pour ce duo, le titre que Mylène choisit est un standard de Michel Polnareff, un artiste qu’elle a toujours admiré, La poupée qui fait non

 

Video TV 96 : 

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Mylène 1995 - 1996 | 1 Commentaire »

comme j’ai mal

Posté par francesca7 le 23 août 2011

 

comme j’ai mal dans Mylène 1995 - 1996 mylene_farmerLe 25 mai 1996, Mylène Farmer a débuté sa grande tournée dans toute la France. C’est un véritable succès et les médias en font une bonne critique ! L’album « Anamorphosée » ne cesse de se vendre ! On atteint déjà le million d’exemplaire !

Le 15 juin 1996, pendant un concert à Lyon, Mylène est accidentellement entraînée dans sa chute par un danseur et se casse le poignet. La tournée est momentanément interrompue. L’ironie fait que 2 semaines plus tard sort le quatrième extrait de l’album intitulé « Comme j’ai mal ».

Le clip est encore une fois confié à Marcus Nispel : Mylène, enfant, amoureuse des insectes se fait violenter par son père. Elle trouve un moyen de s’enfuir et se transforme en papillon, une métamorphose de l’enfance à l’adulte…

Le single sort sous CD 2T en édition limitée digipak triptyque. Il se vendra à peine à 90 000 exemplaires.

Mylène Farmer interprète la chanson dans l’émission « Tip Top ». Durant la même émission, elle chantera en duo avec Khaled une reprise de Michel Polnareff : « La poupée qui fait non » dans une version arabisée.

La chanson sera interprétée uniquement lors des concerts de la tournée 1996.

 

 

Publié dans Mylène 1995 - 1996 | Pas de Commentaire »

Mylène comme j’ai mal

Posté par francesca7 le 23 août 2011

Réalisé par : Marcus Nispel
Diffusé le : Juillet 1996
Durée : 4’00 

Mylène comme j’ai mal  dans Mylène 1995 - 1996 1t6o1_480x270_q9o0fDans une maison assez sombre, une jeune fille prend plaisir à contempler ses insectes. Mais se sentant menacée par son père, elle cache ses insectes dans une boîte. L’homme arrive alors, tape la fillette. La fille, tremblante se cache alors dans son placard, un insecte à la main. Mais bientôt, elle va aller chercher dans la cuisine tous les ingrédients nécessaires à sa métamorphose. Elle se couvre alors de miel et, avec le temps, se retrouve dans un cocon. Elle commence à en sortir, le corps gluant et se retrouve dans un lieu étrange, des ailes au dos, les ongles très longs, les cheveux dans tous les sens. La métamorphose en papillon est alors terminée… 

Voir analyse plus précise dans les clips sur ce blog… 

Publié dans Mylène 1995 - 1996 | Pas de Commentaire »

Frère de Mylène

Posté par francesca7 le 23 août 2011

DC tragique de Jean-Loup 

 

 

Frère de Mylène dans Mylène 1995 - 1996 2009ObsequesDeClaudeBerri12Autant le duo avec Jean-Louis Murat avait plu aux fans de Mylène, autant ce choix mariant le soleil de Khaled et les ténèbres est à la limite du crédible. Ils entrent néanmoins aux Studios Mega et le titre est enregistré en quatre heures de temps, car Mylène ne chante plus en direct sur les plateaux de télévision depuis Sans Contrefaçon

 

Deux jours plus tard, c’est un drame d’ordre familial qui frappe la chanteuse, 1996 n’est décidément pas son année sur le plan de sa vie personnelle. En effet, son grand frère, Jean-Loup Gautier décède dans un accident de la circulation le 26 octobre. Le jeune homme de 36 ans venait de quitter en roller son domicile de Saint-Cloud pour aller chez des amis. 

 

A un carrefour, il est heurté de plein fouet par une voiture conduite par un jeune homme qui ne l’a pas vu arriver. Affolé, l’automobiliste appelle les premiers secours. Hélas, le temps que Jean-Loup Gautier soit transporté aux urgences de l’hôpital Foch de Suresnes, il succombe à ses blessures. Mylène est effondrée. La disparition de son grand frère vient briser le fragile équilibre qu’elle avait, depuis peu, réussi à trouver et laisse la porte ouverte à ses ombres et légendaires angoisses. 

 

Les obsèques se déroulent le jeudi suivant à l’église de Garches, dans les Hauts de Seine. Mylène est présente. Les cheveux relevés, les lunettes noires sur le front et le manteau sombre, son visage est fermé par une souffrance sans nom. Et pourtant, une fois de plus, la chanteuse relève la tête. Courageuse, elle sait que ce n’est pas le moment de flancher, que son public l’attend et qu’elle doit avancer. 

 

 

 

Publié dans Mylène 1995 - 1996 | 5 Commentaires »

Le Mylène Tour 96 redémarre

Posté par francesca7 le 23 août 2011

 

Le Mylène Tour 96 redémarre dans Mylène 1995 - 1996 2549819027_small_2Dès le lendemain de cette tragédie, Mylène participe sur TF1 à l’émission Les enfants de la guerre, en faveur de l’association caritative parrainée par Luciano Pavarotti, War Wild Chance

 

Dans un merveilleux costume transparent qui émeut le ténor, Mylène interprète, jours en play-back, cette chanson qui deviendra l’un de ses titre culte – tant de fois repris mais jamais égalé ( Rêver , cette émouvante prestation entraînera une invitation de Luciano Pavarotti pour venir participer à sa fête annuelle Pavarotti and Friends, mais Mylène décline l’offre. Solitaire, elle est, solitaire elle restera ! 

Video TV du 27 NOVEMBRE 1996 

 

 

Comme prévu, le Tour 96 redémarre de plus belle et Mylène arrive à oublier ses peines pour vivre sur scène ses plus belles émotions de star. Depuis le décès de son frère aîné. Laisse le vent emporter tout prend une tournure si personnelle. Rarement la chanteuse fut si émouvante en interprétant, les larmes aux yeux, ce titre qui la touche profondément. Le public ne s’y trompe pas et lui assure à ce moment-là, un véritable triomphe et lui hurle de ne pas pleurer… qu’elle n’est pas seule… « Mylène on t’aime ! »

  

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Publié dans Mylène 1995 - 1996 | Pas de Commentaire »

Mylène en larmes

Posté par francesca7 le 23 août 2011

  

Mylène en larmes  dans Mylène 1995 - 1996 0Le 16 novembre 1996, c’est justement Rêver qui est choisi pour être le cinquième single extrait de Anamorphosée. Rêver est certainement l’un des titres le plus émouvant du répertoire de Mylène. Rêver sert de transition entre le dernier album studio et le futur live à venir

 

Le clip est un extrait du concert où Mylène apparaît dans une robe en lamé doré, les yeux baignés de larmes et la voix cristalline à la limite de la cassure. Sur la pochette du single, devant l’objectif de Karl Dickenson, elle pose à genoux, totalement nue, si pudique dans sa manière de se dévoiler, ou l’éternel paradoxe d’une artiste qui hésite sans cesse entre l’exhibitionnisme et la volonté de se cacher du regard des autres. 

 

 

Quelques semaines avant la sortie de l’album Live à Bercy que tous les fans attendent avec impatience, La poupée qui fait non sort en single en avril 1997, avec l’autre live en second extrait.

 

 

Publié dans Mylène 1995 - 1996 | Pas de Commentaire »

1234
 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...