Mylène et spiritualité

Posté par francesca7 le 21 août 2011

  

Mylène et spiritualité dans Mylène 1993 - 1994 bpf001Au bout de cinq mois d’exil, Mylène demande à Laurent Boutonnat de venir la rejoindre dans sa villa car elle se sent à nouveau prête à travailler sur un prochain album. Epanouie par ses récentes lectures dont le fameux Livre tibétain de la vie et de la mort de Sogyal Rinpoché, un ouvrage simple sur la pensée bouddhiste, Mylène se sent plus forte que jamais ! 

 

 

-          « Un vrai détonateur. En le lisant, j’étais émue jusqu’aux larmes car auparavant, la mort m’obsédait. L’idée qu’un être disparaisse, me donnait un vertige qui m’attirait vers le bas. Je me dis aujourd’hui que la vie n’est pas vaine. Qu’il y a peut-être un passage. Un au-delà qui justifie notre combat. » 

 

Acceptant enfin l’idée de la mort, la star s’ouvre à la vie et son esprit tourmenté découvre une nouvelle manière de penser, plus constructive, qui va l’aider à profiter du moment présent sans s’angoisser sur le futur. Alors à cours d’inspiration, ce livre lui permet de retrouver un nouveau souffle créatif. Dure comme un roc et plus forte qu’une péninsule, Mylène n’a plus peur du lendemain. Et elle le fait savoir ! 

 

Face à l’appel de sa sirène, Laurent Boutonnat n’hésite pas un seul instant et saute dans le premier avion. Direction Los Angeles. Immédiatement, il engage les meilleurs musiciens de Californie et la machine est lancée. Le travail sur ce nouvel album tant attendu durera plus de sept mois… 

Publié dans Mylène 1993 - 1994 | Pas de Commentaire »

Nouveaux textes de Mylène

Posté par francesca7 le 21 août 2011

Nouveaux textes de Mylène dans Mylène 1993 - 1994 0Toute timide, Mylène ose à peine monter à Laurent Boutonnat sa première composition, le premier morceau qu’elle ait osé écrire seul, Tomber sept fois… Une chanson qui reprend justement l’un des théories bouddhistes et une règle universelle : tomber, d’accord, mais pour mieux se relever ! 

-           » Je ne me donne pas le droit de tomber, en tout cas pas plus bas que terre. Par ailleurs, j’ai toujours cette volonté de relever la tête, comme l’illustre cette image de résurrection, cette envie de repartir. » 

Laurent Boutonnat apprécie le morceau, la félicite et c’est reparti pour des vacances studieuses ! Giorgio est oublié

trogen dans Mylène 1993 - 1994Thierry Rogen (photo), qui fut responsable du mixage du film, se fâche avec Laurent Boutonnat dès son arrivée à Los Angeles. Il commence à peine l’enregistrement qu’il décide de tout abandonner, cédant sa place à Bertrand Châtenet. L’ingénieur du son des débuts de Mylène n’a jamais souhaité s’étendre sur cette dispute et confirmera simplement s’être brouillé avec Laurent Boutonnat et non avec Mylène. D’ailleurs, avant l’arrivée de Laurent Boutonnat sur le sol américain, il a même failli produire en collaboration avec la chanteuse, un disque de rap du professeur d’anglais de Mylène

Finalement, cet opus sera produit, mais sans lui. Le groupe s’appelle les Underbelly et Mylène est co-compositrice de cet album baptisé Shade, finalement sorti en 1994 et qui comprend six titres; en toute discrétion et uniquement aux Etats-Unis. Mylène ne serait-elle pas un brin cachotière ?  Pour l’heure, de l’autre côté de l’Atlantique, la rumeur s’amplifie pour la plus grande joie des fans. Ils en sont à présent certains : Mylène prépare son grand retour musical ! 

Publié dans Mylène 1993 - 1994 | Pas de Commentaire »

Mylène et Rogen

Posté par francesca7 le 21 août 2011

Mylène et Rogen dans Mylène 1993 - 1994 trogenThierry Rogen commence sa carrière en 1979 au Studio Jean Jaurès, Porte de Pantin. Entré en tant qu´assistant, il passe rapidement ingénieur et, après avoir travaillé en free lance au Studio du Palais des Congrès ou Plus XXX, rencontre Roland Guillotel. Thierry est embauché à Guillaume Tell en 1983, il en part quatre ans plus tard pour fonder en avril 1987, avec Frédéric Rousseau, le Studio Mega, Porte de la Muette à Paris. Abrité dans un ancien gros bunker de l’armée allemande, le studio verra passer les plus grands noms français et internationaux. De nombreux producteurs américains ou anglais apprécient particulièrement le Studio Mega, un fait assez rare à Paris ! Thierry Rogen, très fier de les accueillir, assure lui-même de multiples séances. Il passe pour un fou de micros, et compte parmi les plus grands fans de l’école américaine de prise de son (Swedien, Massenburg et consorts). Un de ses plus grands souvenirs est l’album de Mylène Farmer qu’il part enregistrer à Los Angeles, à Ocean Way, le repaire d’Allen Sides.

En 1995, confronté au manque de place, Thierry Rogen aménage à grands frais une ancienne usine de plasturgie à Suresnes. Inauguré mi-96, le nouveau Studio Mega est bien plus vaste que l’ancien et encore mieux équipé

(bio extraite du site http://www.studiomega.com/html/body_managers.html

 

Thierry Rogen est porté disparu depuis le tsunami de 2004.

 

 

Publié dans Mylène 1993 - 1994 | Pas de Commentaire »

Tomber 7 fois…

Posté par francesca7 le 21 août 2011

 

Tomber 7 fois... dans Mylène 1993 - 1994Radio Contact:  Mylène, on vient d’écouter Tomber 7 fois « se relever 8″, c’est un peu votre devise dans la vie ? 


Mylène Farmer : Oui, en tout cas, ça fait réellement partie de moi. Je ne me donne pas le droit de tomber, en tout cas plus bas que terre, et j’ai toujours cette volonté  que de relever la tête. Ce n’est surtout pas moi qui inventé cela, c’est un proverbe chinois qui dit: « tomber sept fois, toujours se relever huit ». Et , c’est toujours une belle idée, c’est toujours cette notion… cette résurrection, cette envie que de se redresser donc, c’était quelque chose que j’avais envie d’exprimer.

Radio Contact: Dans un autre genre plus futile dirons-nous, il y a Alice, la petite araignée. Les araignées, ce sont des petites bêtes qui vous intéressent ?! 


Mylène Farmer: J’ai une phobie des araignées (rires) mais j’ai toujours eu en mémoire l’histoire d’une petite araignée dans une cellule et qui était le compagnon et le seul compagnon du prisonnier, ce qui n’a rien à voir avec le thème d’ Alice, mais… mais je peux apprivoiser aussi une petite araignée ! (Rires)

Radio Contact: On dit « araignée du matin chagrin, araignée du soir espoir ». Est-ce que l’araignée est un symbole particulier pour vous ? 


Mylène Farmer : Non, non, l’araignée… vous savez, parfois, on a des choses qui vous viennent, vous ne savez pas pourquoi… et c’est vrai, quand j’ai entendu cette musique, il y a cette boucle, cette répétition et j’y voyais bien le… la marche d’un petit animal. (…) Alice est devenue l’artiste et la représentation du mal-être de l’artiste. (Rires)
 

Publié dans Mylène 1993 - 1994 | Pas de Commentaire »

Nom de l’album : Anamorphosée

Posté par francesca7 le 21 août 2011

 

 

 

Nom de l'album : Anamorphosée dans Mylène 1993 - 1994 5m2t9c4bJeff Dahlgren, musicien rock de son état, est aussi de l’aventure, en charge de la partie « guitares énervées ». L’univers « farmerien« , plus accoutumé aux boîtes à rythmes électroniques, mélangé à un son rock américain : voilà qui laisse présager de bons moments. Le titre de cet album est déjà trouvé : Anamorphosée

 

 

A… na quoi ? 

 Un mot que Mylène sort des méandres de la langue française. Chacun se jette sur son dictionnaire pour connaître la définition de ce terme cinématographique : « Une anamorphose est une image déformée et grotesque, donnée par un miroir courbe« , explique le Robert. 

 

Tout un programme…. 

 

Mais……… Tous les fans, curieux d’en savoir plus, devront encore attendre la fin de l’été 1995 pour entendre en exclusivité sur NRJ, XXL, le tout nouveau single de Mylène. Une excellente surprise, car l’attente est à la hauteur des espérances.  Ce titre n’a rien à voir avec ce que la chanteuse avait enregistré auparavant. Les guitares électriques sont ultraprésentes, le rythme est rock, plus agressif et les paroles d’une simplicité rare………

 

 

Publié dans Mylène 1993 - 1994 | Pas de Commentaire »

12
 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...