Déshabillez-moi – Mylène à l’Opéra

Posté par francesca7 le 17 août 2011

Mylene Farmer – (live at Grand Opera, 1988) 

Déshabillez-moi – Mylène à l'Opéra dans Mylène 1987 - 1988 mylene-farmer-deshabillez-moi-live-single

                    Video  :  Image de prévisualisation YouTube  Mylene Farmer: leçon de séduction ( déshabillez-moi) 

mylene-farmer-deshabillez-moi-live-single dans Mylène 1987 - 1988

                 Video  :    Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Déshabillez-moi

Posté par francesca7 le 17 août 2011

Déshabillez-moi est une chanson écrite par Robert Nyel et composée par Gaby Verlor.

Déshabillez-moi dans Mylène 1987 - 1988 mylene-farmer-deshabillez-moi-live-singleC’est une chanson d’amour et de séduction.

Il s’agit de la première chanson de la face B de l’album 33 tours de Juliette Gréco : La Femme paru en octobre 1967.

Cette chanson fut notamment reprise par Mylène Farmer dans son album Ainsi soit je…. Elle l’a également interprétée lors de sa tournée à Bercy en 2007, donnant lieu à la sortie d’un single.

Déshabillez-moi (live) est le quarante-cinquième single de Mylène Farmer sorti le 5 mars 2007. C’est le deuxième extrait de son quatrième album live Avant que l’ombre… à Bercy.

Single par Mylène Farmer
extrait de l’album
Avant que l’ombre… à Bercy 

Face A 

Déshabillez-moi (live) 

Face B 

Porno Graphique (live) 

Sortie 

5 mars 2007 

Durée 

4:12 

Genre 

Variété française 

Format 

CD 2 titres 

Parolier 

Robert Nyel 

Compositeur 

Gaby Verlor 

Producteur 

Stuffed Monkey 

Label 

Polydor
Universal Music 

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Presse Mylène 1988

Posté par francesca7 le 17 août 2011

 La presse s’enflamme 

 

Presse Mylène 1988 dans Mylène 1987 - 1988 MF80_66aComme Mylène ressent de plus en plus le besoin de se guérir de ses obsessions, elle signe tous les textes de Ainsi soit je, à l’exception de la reprise de Juliette Gréco et du premier titre qui annonce la couleur de l’album, L’Horloge, une fascinante reprise du poème de Charles Baudelaire issu des Fleurs du mal qui traite du temps qui passe comme un poids à supporter, démesurément long quand le poète s’ennuie. 

 

-          « Lorsque j’écris, j’ai besoin de concentration permanente et j’irai plus loin en parlant de viol organisé de ma personne (…). Le froid s’installe tout naturellement en moi lorsque j’écris. La température de mon corps chute. Je ne suis pas habituellement aussi frileuse, mais lorsque j’écris, je m’enveloppe de longs manteaux de laine. Je porte même un bonnet. Le froid m’est très désagréable, mais le désir d’écrie prédomine. J »écris chaque jour durant quatre heures au moins. La nuit, surtout« . Nous dit Mylène. 

 

Dès la sortie du disque, la presse s’enflamme devant son originalité. En mai 1988, Pilote et Charlies écrit : « Mylène possède cette qualité rare : elle peut agacer prodigieusement et, dans le même temps, rallier nombre d’inconditionnels qui ne sauront pas exactement pourquoi ils l’aiment. Pour ces derniers (les autres y viendront), son dernier 33 tours est l’aboutissement de tous les fantasmes de la jeune artiste, fantasmes qu’elle vous invité à partager. » 

 

Ainsi soit je est, par définition, un album romantique, en ce sens qu’il emprunte au mouvement artistique du XIXè siècle, son désenchantement élégant. Et ce ne sont pas les interviews de Mylène qui contredisent cette profonde tristesse : 

 

-          « La chose qui me tourmente le plus et qui me fait le plus mal, c’est la désillusion perpétuelle, c’est vivre avec cette notion du dérisoire, ça c’est très dur à vivre« . 

 

Une incapacité à affronter la vie et ses contingences comme elle le chante  si bien dans son premier texte écrit en anglais, La Ronde triste, mais qui ne l’empêche pas d’avancer la tête haute. Peut-être est-elle déjà fière de cette bombe qu’elle s’apprête à larguer dans le paysage musical français. Pourvu qu’elles soient douces, le troisième extrait de l’album. 

 

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Presse pour Mylène 1988

Posté par francesca7 le 17 août 2011

articles de presse

                            Presse pour Mylène 1988 dans Mylène 1987 - 1988                    dans Mylène 1987 - 1988  

prensa3903

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Disque d’hier à aujourd’hui

Posté par francesca7 le 17 août 2011

LE DISQUE d’HIER et d’AUJOURD’HUI

Disque d’hier à aujourd'hui dans Mylène 1987 - 1988 ainsisoitje-m45t

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Libertine, le retour

Posté par francesca7 le 17 août 2011

 

Libertine, le retour dans Mylène 1987 - 1988 mylene-farmer-ainsi-soit-jeAlors que ses nombreux fans se remettent tant bien que mal des larmes de la belle Mylène lors de ses dernières apparitions télévisées, la chanteuse se prépare à sortir, le 12 septembre 1988, le jour même de ses 27 ans, son nouveau single, un nouveau tube, Pourvu qu’elles soient douces

 

« allez les amis ! semble vouloir affirmer la chanteuse, il est maintenant l’heure d’oublier ses longs et violents sanglots pour revenir sur le devant de la scène en traitant cette fois-ci d’un thème osé et provocateur : la sodomie et la bisexualité ! «  

 

Sans demi-mesure, Pourvu qu’elles soient douces rompt catégoriquement avec le romantisme du single Ainsi soit je pour se lancer sur une voie déjà ouverte par Gainsbourg en son temps, qui avait déjà abordé ce thème dans sa chanson, La décadence interprétée par Jane Birkin en 1971, ainsi que dans un long-métrage Je t’aime moi non plus sorti en 1976. Un film qui mettait en scène les amours d’un homosexuel et d’une jeune femme à l’allure d’un adolescent. Dès les premières diffusions en radio de Pourvu qu’elles soient douce, la France frémit de plaisir et Libération qui n’a jamais réellement considéré Mylène, conçoit qu’elle a au moins l’avantage de « sadomiser  le Top 50 » ! 

 

Bien sûr, tout le monde attend le clip qui accompagnera le titre remixé pour l’occasion. Et là… c’est la grande surprise ou plutôt la grosse déception pour les plus enclins aux images censurées car il est hors de question pour Laurent Boutonnat de choisir la voie de la facilité et de filmer ce que les paroles très imagées auraient pu suggérer ! Non, le réalisateur préfère tout simplement donner une suite à son clip Libertine pour la plus grande joie de Mylène qui retrouve le personnage qui lui a apporté le succès. 

 

   Image de prévisualisation YouTube 

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Le clip de Pourvu qu’elles soient douces

Posté par francesca7 le 17 août 2011

 

Le clip de Pourvu qu'elles soient douces dans Mylène 1987 - 1988 ClipPQSD01

 

Le clip de Pourvu qu’elles soient douces, sous-titré Libertine II, débute par la dernière image de Libertine. Alors que tous pensaient que la belle rousse et son amant avaient succombé aux nombreux coups de fusil qui avaient transpercé leurs corps, on apprend que Libertine, toujours plus jolie et encore plus androgyne, qu’avant, est bel et bien vivante. 

 

Elle est tellement androgyne que les deux soldats qui retrouvent son corps couché sur l’herbe humide se demandent même si c’est un garçon ou une fille. 

 

Nous sommes toujours au XVIIIè siècle et l’action se déroule pendant la guerre de Sept ans. Le valeureux capitaine anglais, Alec Parker, tombe à tel point amoureux de Libertine qu’il se moque éperdument du fait que sa troupe ait fait fausse route….. etc ! 

 

(je vous raconterai le clip dans un autre article à cet intention ! ok !) 

 

 

Hélas pour ces infortunés anglais, des officiers français ayant repéré leur campement, engagent une troupe de prostituées (dont le chef est la rivale de Libertine) pour semer le trouble dans le campement anglais… La bataille qui suit est douloureuse et mortelle pour presque tout le monde… Même si le thème avoué de la sodomie n’est pas explicitement filmé, ce clip fait clairement référence à une pratique sexuelle que d’aucun jugent perverse : 

 

-          « La perversité des uns est la normalité des autres« , justifie Mylène

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Mylène au livre des records

Posté par francesca7 le 17 août 2011

Entrée dans le livre des records 

Le tournage de ce clip de dix-huit minutes a nécessité cinq jours de tournage (jour et nuit) dans la forêt de Rambouillet plus de 600 figurants ont été mis à disposition par l’armée de terre.

 

-          Il y avait des engagés et des appelés, et je peux vous dire qu’ils étaient ravis d’avoir une semaine de vacances, même si on leur a demandé beaucoup de travail.

 

Le budget atteint les 225 000 € (et non 450 000 € comme annoncés à l’époque). Pour la petite histoire, le vidéo-clip a bien failli ne jamais voir le jour en l’état, en raison d’une pénurie de costumes, car nous sommes alors à la veille de la commémoration du Bicentenaire de la Révolution française et pas moins de vingt films sont en tournage à ce moment-là sur le sujet !

 

Mylène au livre des records dans Mylène 1987 - 1988 MF80_42aPour les nombreuses cascades à cheval, Laurent Boutonnat fait appel à Mario Luraschi que Mylène avait rencontré pour la première fois dans sa ferme de l’abbaye de Caalis, dans l’Oise. Pour satisfaire les désirs de celle qui deviendra une intime, Mario Luraschi prête à la chanteuse son meilleur cheval, Llamado, un magnifique andalou alors âgé de neuf ans.

 

-          « Les chevaux de Mario sont si bien dressés qu’on a l’impression d’être le meilleur cavalier du monde ! » affirme alors Mylène.

 

Le cascadeur reviendra sur cette expérience lors d’une émission de radio, Secrets de stars sur France Inter, consacrée à Mylène, le 1er décembre 1989 :

 

-          « Au début, on m’avait dit qu’elle montait à cheval. Et j’ai été très agréablement surpris de voir qu’elle montait parfaitement bien. Au départ, je lui avais donné un cheval hyper cool, si on peut dire, que je donne régulièrement aux comédiens. Et j’ai très vite changé d’avis. Je lui ai plutôt donné un cheval qui avait beaucoup plus d’allure. Elle avait tendance à toujours vouloir les grands galops et les choses comme ça. Ça été très sympa« .

 

Dans ce clip qui entre dans le Livre des records l’année suivante pour sa durée et son budget, il serait indécent, voire irrévérencieux, d’oublier la présence explosive de Sophie Tellier qui revient avec son rôle de rivale pour finir à son tour « empalée », mais d’une autre manière…

 

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Androgyne, Farmer !

Posté par francesca7 le 17 août 2011

                    VIDEO CLIP  /  Image de prévisualisation YouTube  Pourvu qu’elles soient douces est un chef-d’oeuvre démesuré pour un clip et qui marque les esprits et la grande majorité des journalistes présents à l’avant-première, le 6 octobre à l’UGC Normandie, sont conquis, comme Graffiti :

« Dans Pourvu qu’elles soient douces, telle une chevalière sans honte et sans reproche, Mylène a posé sous toutes ses coutures, et via cette violence romanesque, digne des épopées d’antan, elle a flirté avec les fleurs du mâle… Androgyne, l’ambiguïté calquée à son « Moi je », Farmer pourchasse les bonnes manières, fouette les tabous et coupe l’herbe sous le pied des lignes « bien pensantes« .

Iconoclaste et révoltée, l’âme entre deux désespoirs, Mylène joue dans ses clips celle qui n’est ni tout à fait elle, ni tout à fait une autre. Incandescente, irréelle et décadente. Farmer chuchote les mots et montre les images. Laurent Boutonnat, son frère d’émotion, vénère sa muse. Il lui fait chanter des notes d’auteur et lui taille des portraits à travers des clips cinématographiques.

« Mes chers frères prions pour elle ; la pécheresse officielle de cette fin de siècle. N’est-il pas vrai qu’il y a du « Marie-Madeleine » en elle, mais en doutiez-vous ? Après les mots, les photos tournées en forêt de Rambouillet avec décors et costumes… s’il vous plait… quel faste ! »

Androgyne, Farmer ! dans Mylène 1987 - 1988 MF90_105aD’autres journalistes font la fine bouche, légèrement outrés par les nombreuses images de nudité. Après cette avant-première, il est une nouvelle fois prévu que Pourvu qu’elles soient douces soit diffusé avant la projection de certains films dans les salles de cinéma. Mais cette idée est abandonnée car beaucoup de distributeurs craignent que ce vidéo-clip fasse de l’ombre au film diffusé ensuite. C’est que l’on appelle être victime de son génie ! Fatalement, tous les journalistes demandent à Mylène : « Alors, c’est pour quand le cinéma ? » C’est à cette période qu’elle l’annonce officiellement :

-          « Je ne vais pas vous cacher qu’on y pense, Laurent  et moi et un jour, c’est sûr, on le fera. Mais ça n’est pas encore tout à fait le moment. Pour l’instant toute mon énergie est tournée vers le 18 mai 1989, date à laquelle je ferai mes débuts sur la scène du Palais des Sports. Je ne me suis encore jamais produite en public, donc l’enjeu est grand ! 

Il n’est pas question que je me disperse. D’ailleurs, je n’en ai pas le temps car, dès maintenant, je me prépare moralement et psychiquement à cette aventure. Toute proportion gardée, j’ai envie de dire que je me mets en condition avec autant de sérieux que Robert  De Niro le fait pour tenir un rôle. Ça veut dire régime alimentaire : j’ai remplacé le Coca (ma drogue avec la cigarette) par un entraînement physique. Ça n’est pas une mince affaire, mais le défit est trop grand et trop important pour moi pour que je puisse me plaindre« .

signé Mylène.

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Pourvu qu’elles soient douces

Posté par francesca7 le 17 août 2011

Pourvu qu'elles soient douces  dans Mylène 1987 - 1988 MF90_186a     Pourvu qu’elles soient douces est le neuvième single de la carrière de Mylène Farmer sorti en septembre 1988. Ce single est le troisième extrait de l’album Ainsi soit je… Il propose l’inédit Puisque comme face B.

Après le succès de la chanson Ainsi soit je…, Mylène Farmer choisit de sortir Pourvu qu’elles soient douces en tant que troisième single de l’album Ainsi soit je…. La chanson a été exportée en dehors de la France sous le titre Douces en Allemagne et aux Pays-Bas, avec une photo de pochette moins sexy . Elle est également sortie au Japon. En 2003, elle est remixée par Paul Oakenfold pour l’album RemixeS.

Paroles et musique

La musique, très dynamique (avec une intro au sonorité « Hip-Hop »), éclipse les mots très osés (beaucoup de gens n’ont pas encore compris le thème de la chanson). Dans le refrain, Mylène s’adresse à son amant qui ne pense qu’à ses fesses. Selon les fans, les critiques et Mylène Farmer elle-même, la chanson traite de la sodomie, alors que certains la considèrent comme une suite logique à son succès de 1986, Libertine, qui traite de la prostitution. Mylène Farmer a déclaré que Pourvu qu’elles soient douces était « un pamphlet écrit comme une revanche sur les hommes, les tabous, l’enfance. »

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Promo de Pourvu qu’elles soient douces

Posté par francesca7 le 17 août 2011

Promouvoir Pourvu qu’elles soient douces 

 

Promo de Pourvu qu'elles soient douces dans Mylène 1987 - 1988Certains n’y croyaient plus et pourtant c’est bien vrai : Mylène, cette nouvelle star qui commence à faire tant d’ombre à ses consœurs, se produira prochainement sur scène, pour le plus grand bonheur des fans qui vont enfin pouvoir approcher leur chanteuse préférée de près.

 

En attendant ce moment de partage et de communion, nous sommes vers la fin 1988  et il est l’heure pour Mylène de se lancer dans la promotion de Pourvu qu’elles soient douces. Nouveau titre, nouveau déguisement (dixit la principale concernée) et nouvel habillage pour ce tube. Extrêmement féminine dans une robe à paillettes dénudée dans le dos et le chignon relevé, elle ressemble à une star américaine sortie tout droit d’un épisode de Dynastie. Entourée de Sophie Tellier et d’une deuxième danseuse au décolleté plongeant, elle fascine une fois de plus avec une nouvelle chorégraphie étudiée au millimètre près, tout en lançant des répliques de plus en plus empreintes de mystère lors des interviews.

 

Mylène ne veut plus trop parler, et moins elle en dit et plus elle fascine. La rareté crée l’envie.

 

 

Sans conteste, 1988 reste l’année de tous les succès pour Mylène. Les lecteurs de Télé Loisirs lui décernent l’écran d’ord de la personnalité favorite des Français et Les Victoires de la musique lui déroulent le tapis rouge le 19 novembre 1988 en la sacrant « meilleure interprète féminine de l’année » devant France Gall et Guesh Patti. Un événement de taille qui marquera aussi le divorce de la star avec l’organisation de ce prix. Retour sur scène mystique.

 

 

 

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Victoire pour Mylène

Posté par francesca7 le 17 août 2011

 Novembre 1988 – Victoires de la Musique 

C’est Alain Souchon qui annonce le nom de la chanteuse élue. Dans un ensemble blanc, la chevelure détachée à la lionne, sans maquillage, le regard perdu vers un ailleurs qui n’appartient qu’à elle, Mylène vient chercher son pris sur la scène. De sa vois grave et éteinte par l’émotion, elle dira ces quelques mots :

Ben !!! voyez par vous-même….

VIDEO  Image de prévisualisation YouTube 

Une fois son discours achevé, c’est le silence gêné qui prend le dessus car tous attendent que la chanteuse interprète ce nouveau titre Sans logique qui doit bientôt sortir, mais en vain.

Mylène ne souhaite plus qu’une chose : retrouver sa chambre noire, son appartement pour réfléchir à ce fabuleux destin qu’elle est en train de vivre, à ce fulgurant succès qu’elle assume avec difficulté. A cette même période, de fausses rumeurs de tentative de suicide circulent dans les coulisses du show-biz, avec cette question brûlante : Mylène peut-elle réellement supporter un tel succès ?

La réponse est évidente aujourd’hui et ces médisances apparaissent simplement comme de pures inventions destinées à égratigner la réputation de la chanteuse.

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Victoires Musique 1988

Posté par francesca7 le 17 août 2011

Les potins des victoires de la musique 1988 

Victoires Musique 1988 dans Mylène 1987 - 1988 0Toujours à propos de cette dernière prestation lors de la remise de son prix, Libération, qui n’est décidément pas du côté de la chanteuse, ne manque pas d’observer dans son édition du 21 novembre 1988 : « Meilleure chanteuse  » l’énigmatique » Mylène Farmer, Hermione geignarde, fut la seul à ne pas chanter (Tiens ?) se contentant de remercier « le public » et de marmonner « contente et triste ». Faute d’explication, son laconisme soulève de nouveaux mystères. Maîtresse secrète de Platini ? Est-ce son contrat que Rocard a négocié à l’étranger ? Est-il pénible d’être riche ? »

 

Ce à quoi Mylène réplique :

 

-          « J’ai toujours  eu du mal à distinguer le bonheur de la tristesse. Chez moi, ils se conjuguent parfaitement. En prenant ma récompense, j’ai vu défiler les plus belles images de ma vie et les plus cruelles aussi. On dit bien que la jouissance est une petite mort. Je n’ai pas voulu chasser le naturel, je n’avais préparé aucun texte, j’ai tout dit spontanément. »

 

Surfant sur le succès de Pourvu qu’elles soient douces qui se vend à plus de 6000 000 exemples et qui reste durant cinq semaines à la première place du Top 50, le titre rebaptisé Douces sortira deux ans plus tard sans grand succès à l’étranger, même s’il restera néanmoins classé dans les hit-parades allemands, hollandais et japonais.

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

2ème album de Mylène

Posté par francesca7 le 17 août 2011

 2ème Album de Mylène : Ainsi soit Je 

 

No  

Titre 

Durée 

1. 

L’Horloge 

5:03 

2. 

Sans contrefaçon 

4:07 

3. 

Allan 

4:46 

4. 

Pourvu qu’elles soient douces 

4:52 

5. 

La ronde triste 

4:13 

6. 

Ainsi soit je… 

6:18 

7. 

Sans logique 

4:30 

8. 

Jardin de Vienne 

5:17 

9. 

Déshabillez-moi 

3:45 

10. 

The Farmer’s Conclusion (musical) 

2:15 

 

2ème album de Mylène dans Mylène 1987 - 1988 0602498282625

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

clip de Pourvu qu’elles soient douces

Posté par francesca7 le 17 août 2011

Réalisé par Laurent Boutonnat, le clip vidéo a été filmé, durant sept jours, à Rambouillet. Il a été censuré à la télévision à cause de la présence de nudité féminine – en particulier de Mylène Farmer – et de sexe. Il s’intitule Pourvu qu’elles soient douces – Libertine II, car il s’agit de la suite du clip Libertine et se déroule pendant la Guerre de Sept Ans, au XVIIIe siècle. Des extraits ont été diffusés en exclusivité le 12 septembre 1988, dans le cadre de l’émission Nulle part ailleurs, sur Canal +. Il apparait dans le Livre des records en 1989 en tant que clip vidéo le plus cher (plus de 3 millions de francs, soit 450 000 euros), le plus long (17 minutes et 52 secondes) et avec le plus de figurants (environ 500).

clip de Pourvu qu’elles soient douces dans Mylène 1987 - 1988 2430718023_1L’histoire se passe le 18 août 1757. Un jeune enfant anglais avec un tambour découvre le corps couvert de sang de Libertine. Il appelle William, un soldat plus âgé, qui croit que Libertine est un homme, alors que l’enfant dit que c’est une femme. Plus tard ils réalisent qu’elle est toujours en vie et l’emmènent dans leur camp pour la soigner. Pendant ce temps, le capitaine de l’armée britannique se rend compte que ses troupes se sont trompées de route et se trouvent en France, au lieu d’être en Prusse (les dialogues, en anglais, sont sous-titrés en français). Puis, pendant que la chanson commence, le capitaine apporte une coupe de fruits à Libertine qui dort dans une tente. Avec son fouet, il soulève le drap pour regarder ses fesses, mais l’enfant au tambour entre et le surprend. Pour le punir, le capitaine le fouette devant les autres soldats. Il tend le fouet à Libertine, pensant qu’elle veut aussi fouetter l’enfant, mais elle se retourne et fouette le visage du capitaine.

Sous la tente, l’homme, très en colère, jette des vêtements à Libertine et la regarde se déshabiller. Elle casse une bouteille sur sa tête et s’enfuit à cheval. Le capitaine la suit, la retrouve blessée au pied d’un arbre et la ramène dans ses bras au camp. Pendant qu’ils font l’amour, la rivale de Libertine, de connivence avec l’armée française, amène des prostituées au camp afin de distraire les soldats britanniques. Le lendemain, l’armée française bombarde le camp anglais, pendant que la rivale tue le capitaine. Libertine, qui a vu toute la scène, se bat et finit par la tuer avec une baïonnette. Libertine prend l’enfant au tambour sur son cheval et quitte le camp brûlé sous les yeux de l’armée française. Le petit tambour, narrateur de l’histoire, rappelle que son père l’avait mis en garde contre la Mort et son grand cheval Noir : « si par malheur elle s’arrête devant toi, surtout ne la regarde pas, ne la regarde pas. ».

Le clip vidéo devait être projeté au cinéma en tant que bande-annonce, mais les producteurs avaient peur que la vidéo ne soit mieux que le film projeté après. Cependant, le clip a été diffusé en exclusivité le 6 octobre 1988 sur les Champs-Élysées. Le clip a été nommé aux Victoires de la Musique de 1989 mais n’a pas gagné.

Ce clip vidéo figure sur les DVD Les Clips Vol. II et Music Videos I.

La musique qui accompagne le générique de fin est la version instrumentale de la chanson Puisque…, face B du single. Cette chanson figure sur l’édition long-box du best-of Les Mots.

barre de séparation

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

L’horloge de Baudelaire

Posté par francesca7 le 17 août 2011

 

L’horloge est le dernier poème de la section « Spleen et Idéal »

     

 L’horloge de Baudelaire dans Mylène 1987 - 1988 reprise-horloge-mylene-farmer_23dld_w15z2Thème du temps, classique dans la poésie romantique et dans Les Fleurs du Mal. Pour Baudelaire, le temps est un poids, démesurément long quand le poète s’ennuie, c’est un supplice. 

Ce poème ne figurait pas dans la première édition des Fleurs du Mal (1857). Il fut publié dans la revue L’artiste du 15 octobre 1860 et intégré dans l’édition de 1861 sous le numéro 85 (LXXXV). Il porte le numéro 107 (CVII) dans l’édition posthume de 1868. 

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

La chanson Allan

Posté par francesca7 le 17 août 2011

La chanson Allan dans Mylène 1987 - 1988Allan est une chanson de Mylène Farmer, écrite par Mylène Farmer et composée par Laurent Boutonnat, extraite de l’album Ainsi soit je…

 

Une version live, Allan (live), a servi de single pour le premier album live de la chanteuse En concert en janvier 1990.

Histoire

 

Allan fait référence à Edgar Allan Poe, un poète et écrivain américain que Mylène Farmer apprécie beaucoup et qu’elle a évoqué dans quelques interviews

Passage TV

 

5 mai 1988 : Fête comme chez vous sur Antenne 2 (2 ans avant le single live)

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Allan pour Edgar Poe

Posté par francesca7 le 17 août 2011

 Allan fait référence à Edgar Allan Poe, un poète et écrivain américain que Mylène Farmer apprécie beaucoup et qu’elle a évoqué dans quelques interviews 

 

Allan pour Edgar Poe dans Mylène 1987 - 1988 220px-Edgar_Allan_Poe_portraitIl naît le 19 janvier 1809 à Boston, dans le Massachusetts. Sa mère, Elizabeth Arnold (1787-1811) est la fille de deux acteurs londoniens, Henry (ou William Henry) Arnold et Elizabeth Smith. À la mort de son père, en 1796, elle suit sa mère en Amérique. Arrivée le 3 janvier à Boston à bord de l’Oustram, elle monte sur les planches trois mois plus tard, âgé d’à peine neuf ans. elle rejoint ensuite avec sa mère, qui meurt quelque temps après, une petite troupe de théâtre, les Charleston Players.

À l’été 1802, elle se marie avec le comédien Charles Hopkins, à Alexandria, en Virginie, qui meurt trois ans plus tard, le 26 octobre 1805. À 18 ans, déjà veuve, elle épouse un garçon tuberculeux et alcoolique de 21 ans, David Poe Jr., dont le père, le général David Poe Sr., un commerçant patriote de Baltimore originaire d’Irlande, s’était illustré durant la guerre d’indépendance. David Poe Jr. avait abandonné ses études de droit pour s’engager, en juin 1805, dans les Charleston Players. C’est là qu’il a rencontré Elizabeth Arnold Hopkins, qu’il épouse le 14 mars 1806. À l’époque, ils jouent au Federal Street Theater de Boston. Elizabeth est danseuse et chanteuse, mais David est alcoolique, tuberculeux et piètre acteur.

Edgar est le deuxième de trois enfants du couple. Son frère, William Henry Léonard, né le 30 janvier 1807, mourra le 1er août 1831, à l’âge de 24 ans, alcoolique et tuberculeux, tandis que sa sœur, Rosalie, née le 20 décembre 1810, contractera à douze ans une maladie inconnue, peut-être une méningite, qui la laissera arriérée mentale et nécessitera une mise sous tutelle durant toute sa vie.

Lire la suite ici….. http://fr.wikipedia.org/wiki/Edgar_Allan_Poe

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Sans Logique

Posté par francesca7 le 17 août 2011

Sans Logique est le dixième single de la carrière de Mylène Farmer sorti en mars 1989. Ce single est le quatrième extrait de l’album Ainsi soit je…. Il propose l’inédit Dernier Sourire comme face B.

Sans Logique dans Mylène 1987 - 1988Après le succès des extraits Sans contrefaçon et Pourvu qu’elles soient douces, Farmer décida en février 1989 de lancer un nouveau single, Sans Logique, le quatrième de l’album Ainsi soit je afin de faire patienter ses fans jusqu’à sa première tournée en France, Belgique et Suisse.

L’enregistrement a du être réalisé à deux reprises car la première fois un ennui technique empêchât la sauvegarde du morceau. Les mots   »This is a blank formatted disket  » entendus en début d’extrait réfèrent donc au problème rencontré et sert de mémento aux problèmes techniques.

Sans Logique fut beaucoup diffusé à la radio, et fut l’une des chansons ayant rapporté le plus de droits d’auteurs en 1989.

Peu après le lancement de l’extrait, le Parti des Travailleurs Européens utilisa une photo tirée du clip, où l’on aperçoit la chanteuse aux yeux blancs et portant ses cornes métalliques, avec un sous-titre l’accusant de promouvoir les drogues et la laideur. Farmer poursuivit le secrétaire du parti, Jacques Cheminade, l’accusant d’avoir utilisé son image sans son consentement, en plus de propos diffamatoires. Le Tribunal de Grande instance de Paris jugea en faveur de la chanteuse.

 

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Bilan pour Mylène

Posté par francesca7 le 17 août 2011

   BILAN de l’Année 87-88 

Bilan pour Mylène dans Mylène 1987 - 1988 mylene_farmerAinsi soit je… est le second album de Mylène Farmer, sorti en avril 1988.

Il permet à la chanteuse de confirmer son succès, puisqu’elle devient alors La Chanteuse Française No 1. 

Ainsi soit je… est le premier Disque de diamant (plus d’un million de ventes) décroché par une femme – il a aujourd’hui atteint les 1 800 000 copies. Il est l’album féminin le plus vendu en France dans les années 1980, et gardera son record de ventes jusqu’à la parution de son album suivant, L’Autre…, en 1991 (qui dépassera quant à lui les deux millions).

Chacun des singles extraits atteindra les sommets du Top 50, la chanteuse s’offrant même le luxe d’être simultanément no 1 du Top Albums et no 1 du Top 50 (avec Pourvu qu’elles soient douces).

Grâce à cet album, Mylène Farmer se verra récompensée d’une Victoire de la Musique en tant qu’« Artiste de l’année », et le Livre Guinness des Records lui accordera une page entière afin de souligner ses résultats exceptionnels.

 dans Mylène 1987 - 1988Notes : Le titre L’Horloge est une adaptation musicale du poème de Charles Baudelaire. Quant au titre The Farmer’s Conclusion, il s’agit d’un instrumental mettant en musique des cris d’animaux, en clin d’œil à ses détracteurs qui la surnommaient « Vilaine Fermière ».

« Ainsi soit je« , paru en 1988, est le témoignage de l’univers farmerien. Ambiguïté sexuelle, idées noires, la Mort… Le nom « Farmer » se lit sur toutes les lèvres et marque l’un des plus grands moments de la variété française des années 80. Les tubes s’enchaînent et son image provocatrice par l’intermédiaire de ses clips (chefs d’œuvre signés Boutonnat) la propulse parmi les chanteurs les plus appréciés de l’époque.

Mais la France l’attend au tournant. Le « Tour 89 » ne devait pas décevoir le public.Tout a été mis en œuvre pour en mettre plein la vue (les costumes…) : un vrai show à l’américaine. Pari réussi comme nous le savons, fort heureusement d’ailleurs car il va nécessiter deux années de préparation !

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

1234
 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...