Vidéo-clip de Tristana

Posté par francesca7 le 18 août 2011

 

 

Après le sulfureux clip de Libertine, tous les paris sont ouverts quant au scénario de la prochaine vidéo. 

 

Vidéo-clip de Tristana dans Mylène 1987 - 1988 ClipTristana1

 

 

Contrairement à ce que pensent certains, Laurent Boutonnat ne fera aucune allusion à la diaphane et angélique beauté de Catherine Deneuve. Au contraire, il dirige son regard vers les Etats-Unis pour réaliser un remake plutôt étrange du célèbre dessin animé Blanche-Neige et les sept nains de Walt Disney, qui s’était déjà approprié le texte des frères Grimm, le créateur originel. Si ce n’est que sa Blanche-Neige à lui se prénomme Tristana, qu’elle parle couramment le russe, que l’action se situe en pleine révolution d’Octobre et que son fiancé n’est pas un prince charmant, mais bel et bien un soldat au physique très commun appelé Rasoukine. Seuls les sept nains et la méchante sorcière (magnifiquement interprétée par Sophie Tellier) restent fidèles à ce conte de fées qui nous a tant fait rêver ! 

 

La réalisation de ce nouveau vidéo-clip suit la même trame que Libertine : une fin tragique, une durée de onze minutes et un tournage en extérieur de cinq jours sur les hauteurs enneigées de La Chapelle-en Vercors. 

 

mylene-farmer-tristana dans Mylène 1987 - 1988Un élément supplémentaire s’ajoute à cette vidéo : des acteurs et des dialogues en russe qui se ponctuent par un « Je ne sais pas » à la question de savoir si l’héroïne est vivante ou non à la fin, alors que Mylène, dans une superbe robe blanche, éclate de rire en jouant dans la neige avant le début de la musique de fin du générique. Un rire plutôt rare qui résonne comme une cascade. Et puis, on note également dans ce clip, l’apparition du loup dans l’univers de la chanteuse ; pour être plus exact, il s’agit de chiens de traîneau tout ce qu’il y a de plus inoffensifs, déguisés en véritables loups des steppes avec le délicat rôle de dévorer tout cru la vilaine sorcière et son vil serviteur qui viennent de causer la mort de la jeune et jolie Tristana

 

Pour cette insolite collaboration, Laurent Boutonnat a fait appel à ses amis Christian et Gaétan, les heureux propriétaires d’une ferme en Normandie où le couple héberge une véritable arche de Noé où l’on peut trouver chats, chiens, poules, panthère noire et chimpanzés ! Côté texte, les thèmes favoris de Mylène reviennent, comme la mort et le sang. En digne successeur de Libertine, un nouveau tube au romantisme exacerbé est né…. 

 

 

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Tristana au cinéma

Posté par francesca7 le 18 août 2011

 

Tristana au cinéma dans Mylène 1987 - 1988 ClipTristanaLe 6 mai 1987, le clip de Tristana (le plus cher de l’histoire à l’époque) est présenté en avant-première au cinéma UGC Normandie sur les Champs-Elysées. 

 

Comme il dure onze minutes et avec la disparition de la chaîne musicale TV6, il est très difficile de le faire diffuser sur les chaînes dans son intégralité. C’est alors que Laurent Boutonnat a une nouvelle idée de génie ! 

 

Il décide de sortir une première cassette vidéo incluant Tristana et tous les autres clips de Farmer depuis Maman a tort. Pour l’occasion, l’album Cendres de lune est réédité avec ce nouveau titre et les ventes décollent enfin ! 

 

 

1e vidéo de clips : « LES CLIPS » / Sortie en novembre 1987 

Maman a tort (1984 / 3’50)
Plus grandir (1986 / 7’40)
Libertine (1986 / 10’50)
Tristana (1987 / 11’30) 

Les 4 clips sont réalisés par Laurent Boutonnat 

 

 

2338267819_small_1 dans Mylène 1987 - 1988Après une soirée organisée du Privilège (la discothèque située au sous-sol du célèbre temple de la nuit le Palace) pour le lancement du clip de Tristana, Mylène enchaîne interview sur interview pour assurer la promotion de ce disque qui fait très vite une belle percée dans le Top 50 rejoignant rapidement la septième place avec 250 000 exemplaire vendus ! 

 

Son texte traitant du désespoir, la chanteuse décide d’adopter un nouveau langage face aux journalistes, comme une nouvelle ligne de conduite qu’elle se donnera durant de longues années, poussée par un Bertrand Le Page qui lui dévoile le secret du « parler le moins possible pour créer le mystère« . Alors qu’elle apparaît encore enfantine aux yeux de certains, elle annonce à tous qu’elle est une femme désespérée avant d’éclater de rire. 

 

-          « C’est une angoisse permanente, oui, de la vie, de plein, plein de choses ! »

 

 

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Interview de Mylène

Posté par francesca7 le 18 août 2011

 

1987……  - MYLENE FARMER  — COLLECTION TV, EXCLUSIVE VIDEO, INTERVIEW (SANTMAT)- 

 

VIDEO :  Image de prévisualisation YouTube

 

Le paradoxe commence à naître, mi-ombre, mi-lumière, et Mylène devient, aux yeux de tous, la personne la plus angoissée de la variété française tout en précisant néanmoins que « certains jours sont formidable » ! 

 

Après avoir joué la méchante sorcière qui offre la pomme empoisonnée à Tristana avant de lui lacérer le visage de ses ongles fourchus, Sophie Tellier répond à l’appel de son amie pour l’épauler dans la préparation de ses futurs passages télévisés. Mylène a déjà une chorégraphie en tête : elle souhaite être entourée de deux femmes avec un physique différent des playmates que l’on peut voir un peu partout. Elle les veut vêtues d’un costume sombre comme pour évoquer deux corbeaux au visage fermé et rigide. Toujours avec ce souhait d’être seule maîtresse de son image, la jeune femme désire une chorégraphie très visuelle, tout en restant très proche de la chanson qui évoque la Russie, une ambiance slave. L’une des deux danseuses sera bien évidemment Sophie Tellier. 

 

Interview de Mylène dans Mylène 1987 - 1988 1677898086

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Affiche TRISTANA

Posté par francesca7 le 18 août 2011

Affiche TRISTANA dans Mylène 1987 - 1988 tristana_bo_02

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Mylène chante Tristana

Posté par francesca7 le 18 août 2011

 

Mylène chante Tristana dans Mylène 1987 - 1988 0C’est réellement à partir de Tristana que les passages télévisés de Mylène commencent à faire énormément parler d’eux. Presque autant que ses clips d’ailleurs. En effet, comme Laurent Boutonnat, Mylène a compris l’importance de l’image dans sa jeune carrière et rien ne doit être laissé au hasard. 

 

Quand elle apparaît sur un plateau de télévision, Bertrand Le Page reste toujours en régie pour surveiller les lumières et le cadrage car Mylène est devenue très exigeante et très perfectionniste, au risque de passer pour quelqu’un de tatillon aux yeux des gens de la profession. Mais la chanteuse se moque totalement de leurs avis ! 

 

Au contraire, plus elle les énerve et plus elle s’en réjouit. Côté public, si certains la jugent un peu folle, d’autres commencent à crier au génie, et tous s’accordent à dire que cette fille a réellement quelques chose de différent, voire d’exceptionnel. 

 

Des plateaux de télévision, jamais Mylène n’en aura fait autant. C’est durant cette période de promotion que Mylène se risque à chanter une seule fois Tristana, en direct live à la télévision. Une prestation qui renforcera sa répulsion à participer à la va-vite à des concepts dans lesquels toutes les conditions d’enregistrement ne seront pas réunies pour offrir le meilleur d’elle-même. 

 

Nous sommes le 1er avril 1987, et c’est à l’occasion de l’émission « La Nouvelle Affiche » que la belle rousse interprète sa chanson, entourée de ses danseuses. C’est la catastrophe, car Mylène ne maîtrise pas encore ses aigus et sa voie déraille trop souvent à chaque fin de phrase. Un véritable calvaire pour la jeune femme qui jure que plus jamais on ne l’y reprendra……………

 

 

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Collection TV Mylène

Posté par francesca7 le 18 août 2011

 

MYLENE FARMER  — COLLECTION TV, EXCLUSIVE VIDEO, INTERVIEW    

   Image de prévisualisation YouTube 

  

 MYLENE FARMER — COLLECTION TV, EXCLUSIVE VIDEO, INTERVIEW 

 Image de prévisualisation YouTube  

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Préserver l’image de Mylène

Posté par francesca7 le 18 août 2011

Préserver l'image de Mylène dans Mylène 1987 - 1988 MF80_53a 

Durant ces longues et éreintantes interviews que la chanteuse accorde encore à la presse, comme toute jeune artiste qui débute, elle évite de parler d’elle. 

 

Intelligemment, Mylène arrive toujours à dévier les questions sur sa vie privée et à évoquer simplement l’existence de son singe qu’elle adore plus que tout au monde ! Nous ne saurons strictement rien de ses amours : si elle est plutôt comme Libertine aimant jouer nue avec des jeunes filles dans sa baignoire avant de faire l’amour avec un homme, ou si elle est comme Tristana, la femme d’un seul être et ce, jusqu’à ce que la mort les sépare. 

 

Et puis, sans raison apparente, Mylène décide du jour au lendemain de refuser que ses entretiens soient enregistrés au magnétophone lors de ses interviews pour la presse écrite. Un comportement étrange pour une chanteuse ! Cette nouvelle ligne de conduite lui attire immédiatement la critique de quelques journalistes qui prennent ce comportement pour un nouveau caprice. 

 

Mais Mylène n’en a que faire, car elle sait que commence à se créer un culte autour d’elle. D’ailleurs, en dehors de cette exigence, la jeune femme reste toujours très sympathique et plie vis-à-vis de cette presse qui n’a pourtant pas toujours été très tendre envers elle. C’est juste que la chanteuse apprend les règles du métier et gare à ceux qui osent à présent lui tenir tête. Seul Laurent Boutonnat peut oser la contredire parce qu’elle aime tout ce qu’il fait et que c’est le seul à avoir compris qui elle était vraiment. 

 

Consciencieusement, Mylène apparaît comme une artiste possessive qui aime s’entourer d’excellentes pointures au bon caractère et au comportement anti-star car la star, c’es elle ! Danyèle Fouché qui fut de Tristana à Ainsi soit je, son attachée de presse explique à ce propos : 

 

-          Disons qu’elle était assez exclusive. Par exemple, elle voulait que Bertrand ne s’occupe que d’elle. J’ai en mémoire une émission des Carpentier en Tunisie. Des journalistes nous suivaient pendant le voyage parce qu’ils voulaient faire un sujet sur Mylène. Lors de l’escale à Tunis, elle a refusé qu’ils se mettent à table parce qu’elle voulait qu’on soit toutes les deux pour le dîner. Le reportage commençait bien ! Je me souviens aussi qu’elle m’avait fait une scène parce que, lors d’une émission, la chanteuse Patti Layne, dont je m’occupais aussi, reprenait Déshabillez-moi. Mylène, qui devait chanter ce titre, a dû changer de chanson et elle m’en a voulu, alors que je n’y étais pour rien. 

 

 

Si Mylène peut se permettre de rompre à sa guise toute relation professionnelle avec autrui, elle exige néanmoins l’exclusivité de ses proches collaborateurs. Christophe Mourthé en fera les frais, après une relation professionnelle et passionnelle qui aura duré trois années ! 

 

Le portraitiste pour stars se souvient de cette habitude que Mylène avait de vouloir tout régenter : 

 

-          « Elle refusait que je bosse pour d’autres artistes. J’ai eu droit à une véritable crise le jour où elle apprit que Jackie Quartz souhaitait travailler avec moi; quand Mylène a su que j’avais accepté, elle m’a demandé combien cette séance devait me rapporter et m’a fait un   chèque du montant exact en me glissant : « Tu n’iras pas ! » J’étais amoureux, j’ai cédé« .

 

 

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Mylène et la vie associative

Posté par francesca7 le 18 août 2011

 

 

 

Mylène et la vie associative  dans Mylène 1987 - 1988 ZLrgq2dv_LMais attention, Mylène n’en reste pas moins une jeune femme fragile et sensible aux choses qui l’entourent. Et malgré ses récents succès, elle arrive à faire abstraction de son ego pour penser à tous ceux qui souffrent et qui n’ont pas la chance de vivre comme elle. La première cause que la jeune star défend officiellement est la lutte contre le cancer. En effet, cette même année, Mylène participe au projet Le cadeau pour la vie, une opération menée conjointement par l’Arc (l’Association pour la recherche sur le cancer) et l’Unesco

 

A partir de 1975, et durant plusieurs années, une compilation vendue au profit de la recherche contre le cancer sort une fois par an.  Ce double album est composé d’un disque comprenant des morceaux de musique classique et d’un second opus reprenant les succès de la variété française. Mylène y participe pour l’édition de 1987 avec le titre Tristana, et marque ainsi sa toute première collaboration à ce genre d’opération. Cette même année, en avril, Mylène répond présente pour une autre cause : celle du sida. 

 

C’est le magazine VSD qui organise cette rencontre de plusieurs artistes pour une séance photos qui fera la Une avec ce message : « Vive l’amour, mais apprenez à vous protéger« ‘. Avec Mylène, d’autres vedettes du Top 50 de l’époque figurent sur la couverture, comme Jean-Pierre Mader, Yianna Katsoulos ou Elie Medeiros. Ils sont vingt-six au total à poser pour cette photo, chacun tenant dans sa main une boîte de préservatifs. C’est un véritable événement médiatique car, à la fin des années 1980, il est encore très rare que des personnalités s’engagent publiquement contre cette maladie considérée encore par certains comme honteuse ! 

 

Heureusement, les temps vont changer lors de la prochaine décennie et de nombreuses opérations, comme le Sidaction, vont appeler aux dons, faisant avancer la recherche et l’aide aux malades. Mylène rejoindra également el projet de la compilation Urgence quelques années plus tard…. 

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Mylène Comme un garçon

Posté par francesca7 le 18 août 2011

 

Mylène Comme un garçon  dans Mylène 1987 - 1988 Mylene-Farmer-1987-Elsa-Trillat-Sans-ContrefaconAlors que Tristana poursuit toujours une belle carrière, Mylène et Laurent Boutonnat réfléchissent déjà à la préparation de leur second album. Après tout ce travail, il serait inconscient de ne pas profiter de ces récents succès. C’est donc l’esprit léger qu’ils se remettent au travail pour façonner un nouveau personnage, digne successeur de Libertine et de Tristana

 

C’est ainsi que le troisième plus grand tube de la chanteuse jusqu’à ce jour naît, au bord d’une piscine, pendant des vacances passées sur la Côte d’Azur, à la Grande-Freinet dans le Var, en compagnie de la photographe Elsa Trillat, devenue amie avec Mylène après avoir réalisé un reportage photo pour Paris match quelques mois plus tôt ! Très vite, les deux jeunes femmes se trouvent des points communs. 

 

-          « Dès lors, on commence à s’appeler beaucoup et à se voir plusieurs fois par semaine, se souvient Elsa Trillat. Mais pas dans les palaces ou les grands restos. Elle n’a pas beaucoup d’argent, à l’époque – elle m’explique qu’elle n’a toujours pas reçu les royalties de Libertine – donc c’est plutôt restos chinois et Mac Donald’s. Nous passons des journées entières chez elle, en sirotant du Coca, à regarder la télé et surtout à refaire le monde, avec E.T. (le singe) sur la tète qui nous épouille les cheveux. On lui tendait parfois des feuilles et des stylos et il se mettait à dessiner : incroyable, ce singe qui savait même reboucher les feutres. » 

 

 

Pour dire à quel point leur complicité est totale : Elsa Trillat est souvent invitée chez la mère de Mylène pour l’accompagner à des réunions familiales, un privilège extrêmement rare car, pour pénétrer au sein du clan Farmer, il faut montrer patte blanche ! 

 

Mais revenons à cette journée passée sur la Côte d’Azur. Les deux amies s’amusent loin des plaines enneigées de Tristana. Elsa Trillat, qui admire Sylvie Vartan depuis des années, bassine Mylène avec l’un de ses tubes favoris Comme un garçon. Celle-ci lui avoue alors que lorsqu’elle était toute petite, les gens la prenaient parfois pour un garçon ! 

 

-          « Certains trouvaient même que Mylène était un prénom charmant pour un garçon, alors pour que la confusion soit plus réelle, je m’amusais à me mettre un mouchoir au creux du pantalon ! » 

 

C’est à ce moment-là que Mylène lui dévoile, sans vraiment réfléchir, que le titre de sa nouvelle chanson s’intitulera justement Sans Contrefaçon, je suis un garçon

 

Au final, le titre est raccourci, mais cela n’empêche pas Mylène d’écrire ce texte autobiographique à l’aide d’un dictionnaire des synonymes et avec son amie Elsa, au bord de la piscine. C’est ainsi qu’elles créent d’une manière collégiale, les paroles de la chanson Sans Contrefaçon en l’espace d’une demi-heure ! 

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Nouveau style vestimentaire pour Mylène

Posté par francesca7 le 18 août 2011

 

 

 

La différence entre la nouvelle composition de Mylène et le standard de Sylvie Vartan est purement politique. En effet, Nouveau style vestimentaire pour Mylène dans Mylène 1987 - 1988 1182764045lorsque l’idole des yé-yés chante : Comme un garçon, mois je suis têtue, et bien souvent, mois je distribue, des corrections faut faire attention, Mylène, quant à elle, prévient : Prenez garde à mes soldats de plomb, c’est eux qui vous tueront

 

Tout comme Sylvie Vartan rappelle dans sa chanson que sous ses airs masculins, elle redevient une femme auprès de l’homme qu’elle aime alors que Mylène reste mec, mec en se foutant totalement des qu’en dira-t-on ! C’est certainement une question de génération ! 

 

Le soir même, dans la grande villa de style provençal, Laurent Boutonnat se munit de son synthétiseur, s’imprègne des paroles et trouve immédiatement l’accroche musical. Le titre écrit, Mylène pense à son nouveau style vestimentaire. C’est dans le magazine Elle qu’elle repère un costume à carreaux et à rayures qui fera parfaitement l’affaire pour habiller sa gracile silhouette. 

 

Aussitôt, elle demande à Bertrand Le page d’avoir ce style androgyne avec une casquette vissée sur la tête pour les visuels de ce prochain 45 tours ! De retour à Paris, Mylène pose donc habillée en gavroche devant l’objectif d’Elsa Trillat. Son nouveau personnage est né. 

 

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Sans Contrefaçon !

Posté par francesca7 le 17 août 2011

   Sans Contrefaçon ! dans Mylène 1987 - 1988 1276-MAG-UNE-FARMER-1Le single sort en octobre 1987, et c’est le succès immédiat ! 

Une nouvelle bombe est lâchée, qui prouve que le duo Farmer-Boutonnat peut radicalement rompre avec les anciens tubes ténébreux pour proposer au public un titre beaucoup plus léger, débutant par cette charmante et naïve interrogation que beaucoup de fillettes ont maintes fois posée à leur mère : Dis, maman, pourquoi je suis pas un garçon

Une phrase prononcée sur un ton enfantin qui se colle très vite sur toutes les lèvres, la réussite est telle que l’équipe de Mylène est prise au dépourvu quand le tube fut venu… en effet, Sans contrefaçon est déjà classé dans les premières places du Top 50 alors qu’aucun clip n’est encore tourné. 

Mais Mylène préfère ne pas y penser pour se concentrer sur ses prochains passages télévisés; si cette fois-ci, Sophie Tellier ne fait pas partie de ses danseurs car Mylène veut être exclusivement entourée de garçons, elle lui demande toutefois de s’occuper de faire passer les castings à des jeunes danseurs, tout en lui demandant de l’aide pour la création de cette chorégraphie qu’elle veut fluide, ludique, mais légèrement virile. 

Très vite, son amie débute les castings afin de recruter des garçons un peu androgynes. 

Christophe Danchaud, qui deviendra par la suite l’un des meilleurs amis de Mylène et qui participera à sa première tournée, sera jugé trop âgé pour accompagner la chanteuse qui ne souhaite pas de danseurs de plus de 18 ans. 

La promotion commence sur les chapeaux de roue. Le 23 novembre 1987, sur le plateau de Nulle part ailleurs sur Canal+, Mylène annonce joyeusement à Philippe Gildas qu’elle vient d’adopter un deuxième singe baptisé Léon, un petit mâle alors qu’E.T était une petite fille. Un scoop ! Puis, bien contrainte de parler enfin de sa carrière, elle admet sa surprise face à ce succès fulgurant : 

-          « Je crois que c’est le 45 tours qui est parti le plus vite (…) Le public dit « oui » au fur et à mesure et de plus en plus fort. C’est de plus en plus paniquant ! » 

VIDEO du 23 novembre 1987 : Mylène Farmer Sans contrefaçon lors de l’émission « Nulle part ailleurs » sur Canal+  :  

Image de prévisualisation YouTube 

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Mylène et Provoc.

Posté par francesca7 le 17 août 2011

L’amour de la Provocation

Mylène et Provoc. dans Mylène 1987 - 1988 MF2000_147aMais Mylène n’a pas vraiment le temps de réellement paniquer, car à peine sortie de Nulle part ailleurs, une nouvelle émission l’attend dans le studio voisin ! 

Au final, la chanteuse aura écumé plus de vingt plateaux de télévision pour défendre un tube assuré. Comment s’étonner alors que, dans les années 2000, la chanteuse soit aussi réticente à se plier à cet exercice qu’elle a toujours profondément détesté et pratiqué jusqu’à l’excès ?  A cette époque, Bertrand Le Page est encore derrière elle pour lui rappeler que la promotion est indispensable, au cas où sa bonne volonté viendrait à flancher… Mylène est donc de tous les shows, quitte à interpréter le rôle d’un ridicule travesti au cours d’un Cocoricocoboy

Pourtant, paradoxalement, Mylène n’a jamais été la marionnette de quiconque car, si elle écoute les conseils des uns et des autres elle sait aussi parfaitement ce qu’elle veut et surtout ce qu’elle ne veut pas. Qu’on se le dise : Mylène n’est aux ordres de personne.    

 

 

 

1685576462 dans Mylène 1987 - 1988Lors de ce marathon promotionnel, l’émission la plus marquant de cette période est sans conteste Mon Zénith à moi, sur Canal +, diffusée le 10 octobre 1997

Le principe ? L’invité vedette endosse le rôle de rédacteur en chef pour faire découvrir aux téléspectateurs ce qu’il apprécie le plus, l’objectif étant de mieux cerner une célérité en découvrant ses goûts et son univers. C’est ainsi la première fois qu’une émission est entièrement consacrée à la chanteuse qui s’investit à fond, car c’est l’une des rares que Mylène avait vraiment envie de faire. 

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Mylène à L’émission Canal+

Posté par francesca7 le 17 août 2011

  »Mon zénith à moi »   

 

10 octobre 1987 – Mylène Farmer Interview sur Canal+ lors de l’émission « Mon zénith à moi  »  

Image de prévisualisation YouTube 

Suivant les conseils avisés de Bertrand Le Page, elle décide de frapper fort dans l’inconscient collectif, quitte à en faire des tonnes car la chanteuse n’est pas aussi « tordue » que ce qu’elle a bien voulu montrer. 

Elle veut que les gens se souviennent de son passage. Au programme, la chanteuse nous parle donc de son attirance pour les prêtres, son fantasme premier étant justement de coucher avec l’un d’entre eux. Ensuite, elle choisit de diffuser des images très violentes sur des mises à mort, notamment par décapitation, des images qu’utilise Amnesty International pour dénoncer la torture 

 

-          « J’aime la violence, j’aime la regarder, commente Mylène. Ce n’est pas un plaisir sadique, mais presque. J’ai une sorte de complaisance vis-à-vis de la violence dans ces images de mort. Ça suscite plein de réflexions. J’aime bien voir ça. Je crois bien que ça provoque en moi une forme d’excitation. » 

 

 

 

Mylène à L'émission Canal+ dans Mylène 1987 - 1988 MF80_80aMylène présente ensuite un reportage tourné, caméra à l’épaule, à l’hôpital de Garches que la jeune femme aime visiter et dont elle parle avec compassion. Dans ce reportage, elle brosse le portrait d’une petite fille très émouvante, souffrant d’une maladie des os. Un autre sujet plus léger traite de la mode, l’éternelle passion de Mylène. 

 

Pendant une bonne partie de l’émission, elle a pour voisin de canapé un chimpanzé ! Il ne s’agit pas de l’un de ses deux singes qui sont des sajous capucins. Elle nous le confirme en invitant – chose exceptionnel – une caméra à pénétrer dans son appartement parisien. Elle offre ainsi au public un petit film personnel mettant en scène E.T que l’on voit jouer, dessiner, dormir et même cirer ses chaussures ! Un moment rare et touchant comme jamais plus Mylène n’en dévoilera. 

 

D’ailleurs, notons que la jeune femme est alors sereine et enjouée. Une Mylène à des années lumière de sa future image de diva tourmentée ! Côté invités, elle choisit de faire venir les Mint Jupes et la chanteuse Basia. Elle souhaite également que soit diffusé Don’t Give up, le duo de Kate Bush et de Peter Gabriel, ses deux chanteurs préférés. Nous voyons également un extrait d’un film russe – une référence très certainement soufflée par Laurent BoutonnatRequiem pour un massacre et un de Bambi, le film de toujours de Mylène

 

-          « Sans doute le film que je verrai le plus souvent tout au long   de ma vie«  : reconnaît-elle.

 

 

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Mylène, une histoire avec Zouc

Posté par francesca7 le 17 août 2011

 

Mylène, une histoire avec Zouc dans Mylène 1987 - 1988 MF90_108aTout est là : provocation, sexe, morbide, violence, enfance troublée, mal être et même les singes ! Le mythe continue…. 

 

En fin d’émission, Mylène invite l’humoriste Zouc, une actrice peu coutumière des plateaux de télévision. Les deux femmes ne se connaissent pas, mais de leur relation se dégage un respect certain, voir même une forme de fascination. A peine arrivée, Zouc s’exclame : 

 

-          « On est très sœurs »

 

Et Mylène de rajouter : 

 

-          « J’adore l’univers de Zouc. C’est quelqu’un qui a le geste, la voix et surtout le silence. C’est pour moi un personnage de Bergman. Et Dieu sait si j’aime son cinéma ! J’aime vraiment beaucoup cette femme »

 

 

 

02-personnalite_zouc76-p dans Mylène 1987 - 1988Mylène, la pudique, dévoilant aussi clairement ses sentiments, il est impossible de douter un instant de sa franchise, comme une délicieuse déclaration d’amour ! Les deux femmes ont cette répulsion commune du monde de l’enfance tout en ayant paradoxalement beaucoup de mal à le quitter. 

 

-          « J’ai lu le livre de Zouc, explique Mylène. Il est vraiment formidable. Je l’ai lu en une heure de temps. Et j’ai mis en exergue une phrase relatant son enfance : « Je ne voulais pas être un chou. Je ne voulais pas être ici. Est-ce qu’il y a quelque chose pour moi ici ? » J’ai eu moi aussi ce sentiment dans mon enfance. Je cherchais vainement un endroit où me blottir… un cocon. » 

 

 

Contre toute attente, l’émission fait scandale dès sa diffusion et beaucoup en parleront encore longtemps….. 

 

ZOUC de son vrai nom Huguette Dreikaus. Voilà… 

Extrait :                 zouc 

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Mylène dans la provocation

Posté par francesca7 le 17 août 2011

 

Mylène dans la provocation dans Mylène 1987 - 1988Au cours de la promotion de Sans contrefaçon qui lui vaut les honneurs – qui ne se démentiront jamais – de la communauté gay, Mylène accepte de rappeler à ses (déjà !) nombreux admirateurs que, derrière ce gavroche espiègle, se cache toujours une femme et une vraie ! 

 

La chanteuse revient donc plus féminine que jamais pour reprendre un standard (l’une de ses rares reprises, mais à la sauce Boutonnat) : le célèbre Déshabillez-moi, cette chanson mythique, composée par Gaby Verlor et Robert Nyel, qui fut d’abord immortalisée par Juliette Gréco. Accélérez le rythme, demandez à Mylène d’être mi-autoritaire et mi-coquine faites-la jouer avec une chaise, habillée dans une jolie robe noir qui laisse entrevoir un sein et filmez-la en contre-plongé pour montrer une jolie culotte blanche, et voilà l’un des moments forts de la soirée de remise des Oscars de la mode au Palais Garnier le 21 octobre 1987

 

A la fin de l’émission, Mylène est contrariée que son sein ait pu être ainsi dévoilé car, contrairement à ce que certains ont pu penser, cette provocation n’était pas le moins du monde orchestrée ! Devant l’engouement de cette dynamique reprise, la chanteuse pense un instant sortir ce « cover » en single, mais la Canadienne Patti Laine lui coupe l’herbe sous le pied avec sa propre version, plus reggae. 

 

Une fois cette coquine parenthèse fermée, toute l’équipe retrouve les studios Megas, avenue du Maréchal Maunoury, dans le XVIè  arrondissement, pour peaufiner l’enregistrement du deuxième album tant attendu ! 

 

Laurent Boutonnat à la composition, l’adepte de la dance-music Thierry Rogen au son et Mylène travaillent très fur car ils savent être attendus au tournant. Pour sa prise de voix, la chanteuse exige d’être isolée afin de se retrouver seule avec ses sentiments. Souvent, quand un trop plein d’émotion la trahit, Mylène doit arrêter son chant pour laisser couler ses larmes. Ses mots sont du sang qui coule… heureusement, une fois que chaque titre est dans la boîte, Mylène retrouve son sourire et Laurent Boutonnat, tout hagard, débouche une bouteille de champagne rosé pour exprimer sa satisfaction du travail accompli ! 

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Mylène prépare…

Posté par francesca7 le 17 août 2011

Préparation d’un nouvel album 

 

                                                                     

Mylène prépare... dans Mylène 1987 - 1988 MF90_107aAlors que ce nouvel album se conçoit entre rires et larmes, Bertrand Le Page réfléchit à tous les futurs looks que Mylène pourrait adopter. Toujours aussi exubérant, il aime lui aussi ponctuer leurs soirées de travail par ses grands éclats de voix et par ses magnums de Don Pérignon. 

 

C’est un vrai personnage, un peu hautain et exigeant, un « roi soleil’ qui règne sur sa cour ! 

 

Et Mylène plaisante dans un rire d’ivresse approuvant cette autorité tout en l’observant du coin de l’œil. Telle une éponge, la belle s’imprègne de son génie. 

 

 

 

 L’album enfin fini, il faut sérieusement songer à tourner le clip de Sans contrefaçon qui fait déjà depuis plusieurs semaines un véritable carton pour atteindre assez rapidement les 500 000 exemplaires vendus. 

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Mylène, Pinocchio revisité

Posté par francesca7 le 17 août 2011

  

 

Mylène, Pinocchio revisité dans Mylène 1987 - 1988 ClipSansContrefacon14

 

Le clip de Sans contrefaçon est tourné en décembre 1987, à La Hague, non loin de Cherbourg, avec un budget de 55 000 € environ. Mylène, qui participe pour la première fois au scénario de la vidéo, souhaitait au départ qu’il soit tourné dans un camp de concentration, mais ce projet a finalement été abandonné pour laisser place à un autre univers tout aussi clos : celui d’un cirque ambulant appelé Giorgino (et oui…) sur une plage triste, dans un décor de ciel et de mer. Après avoir rendu un hommage à Blanche-Neige dans le clip de Tristana, Laurent Boutonnat décide cette fois-ci de s’attaquer au conte de Pinocchio de Mario Collodi en réalisant une version de ce petit pantin créé pour l’occasion à l’effigie de la chanteuse. C’est Frédéric Lagache, un séduisant acteur qui s’est illustré dans différents films érotiques des années 1970 dont Emmanuelle 2 : l’antivierge, qui interprète ici le rôle du vieux marionnettiste rajeuni,  pour l’occasion, de trente ans.

 

 Au début de la vidéo, le pauvre homme est renvoyé d’un cabaret de transformistes où il travaillait avec son petit bonhomme de bois. Deux travestis le jettent violemment sur un chemin boueux. Humilié, il s’en va donc avec son bonhomme de bois sous les bras. Le temps est gris et pluvieux. Il fait froid. Il blottit sa marionnette contre son cœur. Après plusieurs heures de marche, il aperçoit un cirque avec des bohémiens aux physiques détruits avec la dirigeante de ce cirque interprété avec brio par l’humoriste Zouc qui accepte de jouer dans le clip en échange d’un important cachet et en imposant cette unique condition : être conduite sur les lieux du tournage en ambulance afin de pouvoir rester couchée durant tout le voyage ! 

….. 

 

Ainsi se poursuivra l’histoire dont je vous reporterai en détail dans un autre article consacré aux vidéo clips …. !

ClipSansContrefacon09 dans Mylène 1987 - 1988

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

vidéos d’interview Mylène

Posté par francesca7 le 17 août 2011

31 décembre 1987 -  VIDEO Mylène Farmer Sans contrefaçon dans l’émission « La Une sur son 31″ sur  TF1

 

 Image de prévisualisation YouTube 

 

Pastiche exclusif  - MYLENE FARMER  — COLLECTION TV, EXCLUSIVE VIDEO, INTERVIEW (SANTMAT)-

 

 

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Sans contrefaçon

Posté par francesca7 le 17 août 2011

un clip truffé de symboles 

 

   Image de prévisualisation YouTube 

Sans contrefaçon est évidemment un clip truffé de symboles et chacun y va de son explication. Certains y voient le mythe de Pygmalion (le marionnettiste et sa créature), alors que d’autres gardent plus simplement le souvenir de la dernière apparition officielle d’une grande dame, Zouc

 

Malgré l’attirance que Mylène éprouve pour ce personnage à l’univers si particulier, Zouc est une femme instable que beaucoup pensent folle. En 1980, elle était sortie d’une très grave dépression, avant son retour sur le devant de la scène, en 1987, avec son spectacle L’Alboum. Après le tournage de Sans contrefaçon, Zouc aurait rechuté. Personne, depuis, ne sait ce qu’elle est devenue. Certaines rumeurs affirment qu’elle serait en hôpital psychiatrique depuis 1988. Interrogée à ce sujet en 1996 par Paul Amar, Mylène avoue ne pas être au courant de son sort. Elle se rappelle seulement de son « comportement étrange pendant le tournage« . 

 

Plus de vingt ans après, dans un spectacle intitulé Zouc par Zouc, Nathalie Baye rendra hommage à cette artiste suisse et à son co-auteur préféré, l’écrivain Hervé Guilbert mort du sida à 36 ans et à qui l’on doit le troublant roman A l’ami qui ne m’a pas sauvé la vie

 

Au final, le single Sans contrefaçon (qui sera le premier 45 tours à sortir en CD single et maxi avec le Boy et le Girl Remix) reste classé durant vingt-trois semaines au Top 50 en atteignant la deuxième place ! 

 

Quelque temps auparavant, en novembre 1987, Laurent Boutonnat crée sa société, Toutankhamon, qui doit lui permettre de produire plus facilement les prochains albums et les clips de Mylène Farmer

 

Le deuxième album institué Ainsi soit je est précédé de la sortie du single du même nom le 14 mars 1988

 

Sans contrefaçon dans Mylène 1987 - 1988 ClipSansContrefacon12

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Mylène, Princesse de larmes

Posté par francesca7 le 17 août 2011

  

VIDEO clip  SANS CONTREFAÇON  Image de prévisualisation YouTube 

A des années lumières du vif et gai(y) Sans contrefaçon dont le refrain trotte encore dans la tête de chacun, Mylène revient sur le devant de la scène avec une ballade des plus mélancoliques. Comme l’artiste a réalisé qu’elle avait le don pour ancrer les voyelles et les consonnes dans l’esprit des gens, les paroles sont une nouvelle fois signées de sa main. Ses mots font mouche et nombreux sont ceux qui partagent à présent ses peurs et ses angoisses. La musique, très proche d’une Nocturne de Chopin, est bien évidemment signée par Laurent Boutonnat, qui retrouve son incommensurable amour pour la musique classique. 

 

Mylène, Princesse de larmes dans Mylène 1987 - 1988 barbaraAinsi sois-je est le tout premier slow de Mylène à sortir en single et ceux qui ne connaissaient que ses tubes pop et sucrés sont surpris en découvrant que la coquine androgyne peut aussi exprimer une mélancolie et un mal de vivre proche de la « dame en noir », Barbara

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Clip de Ainsi Soit Je

Posté par francesca7 le 17 août 2011

 

 

 

Vidéo  Ainsi soit-je :  Image de prévisualisation YouTube 

 

Par rapport aux précédents clips qui ont fortement contribué au succès de Mylène, Laurent Boutonnat choisit cette fois-ci la carte de la tempérance pour la vidéo de Ainsi soit-je – qui reste encore à ce jour, l’une des préférées de Mylène. Pour l’occasion, le réalisateur et producteur réserve pendant deux jours les modestes studios de Stains en banlieue parisienne afin de réaliser ce clip d’une sobriété inhabituelle. 

 

Il faut dire que le duo travaille déjà sur la préparation du premier concert de Mylène et surtout sur le prochain clip de Pourvu qu’elles soient douces. Aussi, ils n’ont ni le temps ni les moyens de réaliser une vidéo de grande envergure. Pour cette chanson, beaucoup plus lente, ils prennent le parti de reconstituer un environnement naturel en studio. Le duo veut créer son propre univers en mettant en avant ses éléments les plus poétiques. 

 

Filmée dans les teintes sépia, Mylène revient dans Ainsi soit je en femme fragile, à l’image d’une enchanteresse amie et complice d’une nature nocturne. Elle joue à la balançoire, dit bonjour à une biche (Bambi ?), se fait un masque de boue et le torse nu, elle se transforme en hibou pour mieux disparaître noyée. L’eau. La présence de cet élément, qui ne lui est pas amical, peut être considérée comme un clin d’œil au titre Chloé. Tout est conçu ici pour métamorphoser Mylène en un personnage intemporel. 

 

Mi-vivante, mi-morte, mi-humaine, mi-déesse et surtout désespérément seule.

Clip de Ainsi Soit Je  dans Mylène 1987 - 1988 MF90_78a

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Le visage baigné de larmes

Posté par francesca7 le 17 août 2011

 

 

 

VIDEO chanson de  AINSI SOIT JE   :Image de prévisualisation YouTube   

 

Pour défendre ce slow, la jeune femme reprend ses plus beaux habits de lumière et se lance dans une importante promotion. Ainsi met-elle à la poubelle ses costumes de gavroche pour revêtir à chacun de ses passages à la télévision, une nouvelle robe, digne d’une princesse de conte de fées. Ce style rajoute à son répertoire une touche totalement romantique à une époque où le groupe Début de Soirée fait un tabac avec sa Nuit de folie

 

Le visage baigné de larmes dans Mylène 1987 - 1988Une fois de plus, ses apparitions télévisées sont calculées à la seconde près et même si la demoiselle chante seule et statique devant la caméra, sa présence frappe tous les esprits. Si nos grands-mères, plus habituées aux émissions de Pascal Sevran et de ces artistes qui chantent « avec leur cœur« , continuent de trouver Mylène bien étrange, les adolescents se retrouvent dans ses craintes et dans ses peurs. Elle qui est si merveilleusement différente de ses consœurs. 

 

 

 

Mais le détail que le spectateur retiendra le plus lors de ses nouvelles prestations, et qui deviendra très vite la « marque » Mylène Farmer, c’est le fait qu’elle finit toujours sa chanson, le visage baigné de larmes. 

 

Et là,  les plus jaloux qui ne trouvaient plus rien à lui reprocher ricanent du genre : « Oh, mais quelle est bonne comédienne ! ». Ce à quoi d’autres ripostent : « Oui, mais au moins elle, elle vit ses chansons ! » 

 

Quoi qu’il en soit, que l’on aime ou que l’on déteste cette artiste, personne ne peut nier que cette jeune femme, naturellement introvertie, a décidé de jouer à fond la carte du mystère, et Bertrand Le Page fait tout son possible pour la façonner en Greta Garbo des années 1980. Ainsi, lorsque Mylène est invitée sur le plateau de télévision, il va par exemple jusqu’à l’enfermer à double tour dans sa loge pour éviter qu’elle ne côtoie d’autres vedettes, car une aura de mystère est à préserver.

 

 

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Ainsi soit-je

Posté par francesca7 le 17 août 2011

Ainsi soit je… est le second album de Mylène Farmer, sorti en avril 1988.

ainsi soit-je  mylene farmer les mots, mylène farmer ainsi sois je, mylène farmer pourvu quelles soient douce, ainsi soi je mylene farmer filetype:jpgIl permet à la chanteuse de confirmer son succès, puisqu’elle devient alors la chanteuse française no 1.

Ainsi soit je… est le premier Disque de diamant (plus d’un million de ventes) décroché par une femme – il a aujourd’hui atteint les 1 800 000 copies. Il est l’album féminin le plus vendu en France dans les années 1980, et gardera son record de ventes jusqu’à la parution de son album suivant, L’Autre…, en 1991 (qui dépassera quant à lui les deux millions).

Chacun des singles extraits atteindra les sommets du Top 50, la chanteuse s’offrant même le luxe d’être simultanément no 1 du Top Albums et no 1 du Top 50 (avec Pourvu qu’elles soient douces).

Grâce à cet album, Mylène Farmer se verra récompensée d’une Victoire de la Musique en tant qu’« Artiste de l’année », et le Livre Guinness des Records lui accordera une page entière afin de souligner ses résultats exceptionnels.

Notes : Le titre L’Horloge est une adaptation musicale du poème de Charles Baudelaire. Quant au titre The Farmer’s Conclusion, il s’agit d’un instrumental mettant en musique des cris d’animaux, en clin d’œil à ses détracteurs qui la surnommaient « Vilaine Fermière ».

 

Sortie 

avril 1988 

Durée 

45:06 

Genre 

Pop 

Producteur 

Laurent Boutonnat 

Label 

Polydor 

Albums de Mylène Farmer 

 

 

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

Mylène à Sacrée soirée

Posté par francesca7 le 17 août 2011

Mylène à Sacrée soirée : mai 1988. 

 

Mylène à Sacrée soirée dans Mylène 1987 - 1988 arton21166Le 18 mai 1988, c’est l’heure de Sacrée soirée. Une émission de variété pleine de paillettes et de bonne humeur  dans laquelle Mylène est l’une des invitées principales. Lors de cette émission, chaque personnalité doit raconter un événement marquant de sa vie. Fait étonnant, la chanteuse choisit un drame en évoquant la disparition d’un proche…. 

 

-          « Et paradoxalement, cette absence m’insuffle une force pour continuer. Durant toutes les télés que je fais, je pense à cette personne« . Dira Mylène. 

 

(dommage, cette vidéo n’existe plus sur youtube, elle a été supprimée

 

 

En voyant le regard brillant de la jeune femme à la fin de cette confidence, Jean-Pierre Foucault insiste. Parle-t-elle de son père qu’elle a récemment perdu ?  D’un autre proche ? 

 

Mais, il aura beau faire, aucune réponse ne sort de la bouche de la jeune femme, apparemment très émue d’en avoir déjà trop dit. En coulisses, c’est un tout autre visage que la chanteuse offre à son équipe. Furieuse, Mylène se sent trahie. Elle entre dans une énorme colère car elle a très peu apprécié l’indélicatesse de l’animateur. Puisqu’elle est obligée de rester continuellement sur ses gardes, elle se promet de ne plus s’étaler d’une manière aussi indécente dans ce genre d’émissions 1421803377_small dans Mylène 1987 - 1988destinées à chercher du sensationnel dans le vécu des invités. Quant au film qui a été diffusé pendant l’émission, mettent en scène des images de cette enfant qu’elle a toujours refusé de dévoiler, elle en veut énormément à Bertrand Le Page de les avoir si facilement confiées à la production ! 

 

Cet épisode marque certainement le début des hostilités entre la chanteuse et son manager, comme une incompréhension mutuelle qui va s’installer jusqu’au divorce total quelques mois plus tard. De son côté, Bertrand Le Page reproche à Mylène d’en avoir un peu trop fait, surtout lorsqu’un Bambi en peluche lui a été offert par le responsable du nouveau parc Disney en France. Avait-elle réellement besoin de fondre en larmes ? 

 

Sans rien dire, Mylène acquiesce. Elle reçoit le message. C’est réellement à partir de ce Sacrée soirée qu’elle décide, d’un commun accord avec Laurent Boutonnat, que ses futures émissions devront se faire au compte goutte car elle veut pouvoir tout contrôler : de la lumière au montage. Idem pour ses interprétations : Mylène refusera dorénavant de chanter si toutes les conditions ne sont pas réunies pour faire de sa prestation un moment inoubliable.

 

 

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

L’univers de Mylène

Posté par francesca7 le 17 août 2011

  La confirmation d’un univers pour Mylène 

 

L'univers de Mylène dans Mylène 1987 - 1988 MF80_178aDans la foulée du succès de Ainsi soit je, sort en avril 1988 le deuxième album de Mylène, également baptisé Ainsi soit je. Cet album, qui a demandé six longs mois de travail, reste le disque le plus emblématique de l’univers « farmerien » qu’elle a réussi à imposer en douceur. On y retrouve l’ambiguïté sexuelle, le travestissement et les idées noires qui nous plongent dans la mort et la folie. 

 

Des thèmes, certes déjà évoqués dans son premier album, mais habillées cette fois-ci d’une couleur plus contemporaine. Grâce à Thierry Rogen, le son est plus actuel et surtout plus pop et aucune choriste black ne vient poser sa voix sur le moindre titre car tous les chœurs de l’album sont faits par Mylène elle-même, accompagnée par ces fameux Moines fous du Tibet

 

Deux ovnis ressortent néanmoins de cet album : la reprise synthétique de Déshabillez-moi qui plaît autant qu’elle surprend ainsi que le pied de nez malicieux et comique qui clôture l’album, The Farmer »s conclusion

 

Un instrumental mi-champêtre, mi-gémissements de plaisir d’un homme qui répond au surnom que l’on entend déjà beaucoup : la vilaine fermière. Une vanne immortalisée par Thierry Séchan, le frère du chanteur Renaud. Preuve que Mylène, en plus d’avoir la provocation chic et glamour, a aussi le goût de l’autodérision ! 

 

 

 

Publié dans Mylène 1987 - 1988 | Pas de Commentaire »

1234
 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...