Incident in a ghost land pour Mylène Farmer

Posté par francesca7 le 9 août 2016

 

Incident in a ghost land, c’est le titre, encore provi­soire mais vapo­reux à souhait, du long-métrage, dont les premières scènes seront tour­nées à New York, avant des prises de vues à Toronto, en août prochain. Derrière la caméra : Pascal Laugier, nouveau maître du fantas­tique (Saint AngeMartyrs,The Secret), dont l’œil bleu faus­se­ment limpide a déjà su impo­ser une autre Mylène, plus hybride que sexuée, dans le clip de sa chan­son City of love. Mécon­nais­sable sous ses couches de maquillage et de latex, parée de griffes et d’ailes déchi­rées, la chan­teuse incar­nait une créa­ture, entre la goule et l’ange déchu, à la recherche d’une trace d’hu­ma­nité le long des couloirs d’une maison aban­don­née, dans cette dernière vidéo.

mylène blog francesca

Pour son retour sur le grand écran, la star inter­prè­tera une mère de famille qui hérite de la maison d’une de ses tantes et doit sauver ses deux filles de mani­fes­ta­tions malfai­santes, dès leur première nuit sous ce toitMais ces deux filles restent les héroïnes prin­ci­pales du film. Réunies dans la demeure seize ans après cette nuit d’hor­reur, les deux sœurs – l’une jouée par Crys­tal Reed, héroïne de la série TeenWolf ; l’autre par Anas­ta­sia Phil­lips, déjà aperçue au géné­rique des Enquêtes de Murdoch et de Skins –  vont devoir confron­ter leurs souve­nirs et les modes de vie qu’elles se sont choi­sis pour occul­ter leur passé trau­ma­tique.

Peurs remon­tant à l’en­fance, hantises, duali­té… Mylène Farmer, malgré un rôle secon­daire à l’image, avan­cera en terri­toire fami­lier. Pour la première fois cepen­dant, la chan­teuse, fantasme de femme-enfant dans l’ima­gi­naire psycho­tique de son ex-complice Laurent Bouton­nat, incar­nera une femme adulte et accom­plie. Une évolu­tion qui, après trente ans de carrière, lui semblait néces­saire et même clé pour les années à venir.

Corres­pon­dant régu­liè­re­ment avec Pascal Laugier depuis leur première colla­bo­ra­tion, à l’au­tomne dernier, « l’ange roux » a fini par s’en­ga­ger dans le projet Incident in a ghost land, il y a quelques semaines. Impos­sible, malgré le tour­nage éprou­vant de Gior­gino et le projet avorté d’une adap­ta­tion de L’ombre des autres, roman de son amie Natha­lie Rheims, de faire l’im­passe sur ce « scéna­rio extrê­me­ment intel­li­gent », « dans la veine du film Les Autres d’Alejan­dro Amena­bar », selon son entou­rage.

C’est néan­moins avec l’hu­mi­lité et la discré­tion la carac­té­ri­sant que la star souhaite désor­mais se prépa­rer à cette co-produc­tion améri­cano-franco-cana­dienne, en langue anglaise, à laquelle sont égale­ment asso­ciés les noms de Clément Mise­rez, époux d’Ales­san­dra Sublet, à la tête de Radar Films (Belle et Sébas­tien), et de Jean-Charles Lévy, diri­geant de Fore­cast Pictures (Faces).

SOURCE : http://www.gala.fr/

Publié dans Mylène 2015 - 2016, Mylène dans la PRESSE | Pas de Commentaire »

Apparition Cinéma pour Mylène F.

Posté par francesca7 le 5 août 2016

 

C’est le site spécialisé Bloody-disgusting.com qui a révélé l’information, confirmée ensuite par l’entourage de la chanteuse au magazine Gala. Mylène Farmer tournera donc sous la direction du réalisateur adepte de l’épouvante (MartyrsSaint Ange) avec qui elle a déjà collaboré cette année pour son clip City of Love, tiré de son album Interstellaires. Le tournage aura lieu dès le mois d’août entre Toronto et New York.

Image de prévisualisation YouTube

Mylène Farmer, dont la première apparition au cinéma date de 1994 avec l’énorme four Giorgino, de son complice de longue date Laurent Boutonnat, incarnera une mère de famille qui reçoit en héritage une maison peuplée de créatures malfaisantes. Installée avec ses filles, seize ans après un drame survenu dans la demeure, elle devra les protéger tant bien que mal… Ses filles seront incarnées par Crys­tal Reed (une des stars de la série pour ados Teen Wolf) et Anas­ta­sia Phillips (Les Enquêtes de MurdochSkins).

L’entourage de Mylène Farmer a évoqué un « scéna­rio extrê­me­ment intel­li­gent (…) dans la veine du film Les Autres d’Alejan­dro Amena­bar« . Tournée en anglais, cette coproduc­tion améri­cano-franco-cana­dienne pourra aussi compter sur Clément Mise­rez (mari d’Ales­san­dra Sublet) et sa société Radar Films ainsi que Jean-Charles Lévy pour Fore­cast Pictures.

La star tiendra un second rôle dans Incident In a Ghost Land, du réalisateur Pascal Laugier. Mais cependant, notre Star a décidé de ne pas partir en tournée après avoir sorti son dernier disque, elle « a tout le temps nécessaire pour se lancer dans un autre projet »…

article de Thomas Montet

blog francesca

Publié dans Mylène 2015 - 2016, Mylène en VIDEOS, Mylène FILMOGRAPHIE | 1 Commentaire »

Mylène en deuil en Juillet 3016

Posté par francesca7 le 5 août 2016

 

Vingt ans après la mort de son père, Mylène Farmer pleure celle de sa mère.

Triste nouvelle pour Mylène Farmer, en deuil. Le magazine Ici Paris, en kiosques cette semaine, nous apprend que la chanteuse canadienne de 54 ans a perdu sa maman il y a quelques jours. Si l’on ignore les causes exactes de sa disparition, la regrettée Marguerite Gauthier, ancienne secrétaire devenue mère au foyer, a été enterrée au cimetière du Père Lachaise à Paris vendredi (8 juillet) dernier. Un moment forcément douloureux pour l’interprète de City Of Love qui entretenait une relation particulière avec sa mère.

D’après le journaliste Hugues Royer qui a travaillé pour le magazine Voici et publié un livre consacré à la jolie rousse qui veille depuis toujours a entretenir le mystère autour de sa vie privée et de sa personnalité, Mylène Gauthier de son vrai nom a vécu une enfance à distance de la figure maternelle. Maman a tort pour la jeune Mylène qui grandit entourée de trois frères et soeurs – Brigitte et Jean-Loup ses aînés et Michel le petit dernier de la fratrie – mais entretient un lien privilégié avec sa grand-mère paternelle et un père qui incarne l’homme idéal.

 mylène pleure (francesca)

Publié dans Mylène 2015 - 2016, Mylène dans la PRESSE | Pas de Commentaire »

Elle fait parler d’elle notre Mylène

Posté par francesca7 le 5 août 2016

 

 

 

Un tube automnal qui n’augurait en rien la tonalité planante et particulièrement envoûtante d’un disque comprenant 11 titres au total, écrit et co-composé par Mylène Farmer avec le patron du label Cherrytree Records : Martin Kierszenbaum.

Une douceur d’été aux influences funky

De celui-ci on retient notamment la piste d’introduction, éponyme, qui prend la forme d’une invitation au voyage dans l’espace – ou plutôt dans les songes et les rêves de la chanteuse. Un titre aux accents rock rappelant d’ailleurs l’album Anamorphosée, de 1995 (« California », « XXL »…). « A rebours », lui, séduit par sa mélodie, tout comme « City of Love » qui avait par ailleurs été illustré par le réalisateur Pascal Laugier. Leur collaboration a effectivement donné lieu à un clip original dans lequel la chanteuse prend la forme d’un extra-terrestre découvrant… l’amour. Elle se prolongera cet été avec le projet de long-métrage « Incident In A Ghost Land ».

 Mylène chez francesca

 

Mais avant de s’envoler pour l’Amérique ou seront tournées les premières scènes de ce film d’épouvante, Mylène Farmer poursuit l’exploitation d’Interstellaires. Elle choisit d’en extraire la piste la plus efficace et parfaitement calibrée pour les radios à l’heure où l’été s’apprête à pointer le bout de son nez. Aux influences funky, le titre « C’est pas moi »prend des allures d’hymne anti-conformiste« La vie, mais que vaut-elle / Sans danger sans sexe / Et sans choix / Marcher sa vie entière à / Côté de soi / Tant d’âmes se méprennent / Un oui / Un non / Une ligne droite » chante Mylène sur un couplet entêtant et aussi imparable que le refrain. Une douceur d’été qui pourrait bien faire grand bruit…

La pochette du single envoyé ce main aux radios, dans sa version originale, a été réalisée d’après un dessin de Mylène Farmer, dans la veine de ceux qui avaient déjà servi à illustrer le tube « C’est une belle journée » en 2002, son livre « Lisa-Loup et le conteur »l’année suivante, et plus récemment le conte philosophique « L’étoile polaire » de Michel Onfray (2015).

 

Publié dans Mylène 2015 - 2016 | Pas de Commentaire »

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...