Pas d’ac­cess de Mylène Farmer

Posté par francesca7 le 6 janvier 2016

Pas d’ac­cess : Recours au synthé, en complé­ment d’une basse, sur ce septième morceau, mais dans un style plus proche des Daft Punk que des dernières compo­si­tions de Laurent Bouton­nat. A nouveau, Mylène démontre toute l’éten­due de ses capa­ci­tés vocales, en oscil­lant entre registre bas et registre plus haut. Si le texte est l’un des plus sibyl­lins de l’al­bum, rédui­sant le monde à une cage pour les free-spirits (« Il n’y a pas d’ac­cess/ Il n’y a pas d’ac­cess/ Pour être libre (…) »), il permet aussi à Mylène d’ex­ploi­ter une nouvelle image­rie (« Rapace / Je m’évade/ Trou­ver son nid/ Cathé­drale/ Au Kamt­chatka/ Ou Sibé­rie (…) »). On aime, en outro, ce cri de faucon, aussi perché – dans tous les sens du terme – que déchi­rant. Nouvel animal totem ?

pas d'acces

A écouter en VIMEO ici : https://vimeo.com/148553929

 

Paroles de la chanson

Ballade
Astrale
Plus de ce monde
Sarcophage
Otage
Des jours Des ombres

L’espace
La grâce
De grâce
Délivrez-moi !

Il n’y a pas d’access
Il n’y a pas d’access
Pour être libre

Il n’y a pas d’access
De vaines promesses
Pas d’équilibre

Il n’y a pas d’access
Il n’y a pas d’access
Pour être libre

Rapace
Je m’évade
Trouver son nid
Cathédrale
Au Kamtchatka
Ou Sibérie

Décolle
Je m’envole
Plus ici
Je m’asphyxie

Obscures
Dérives
Nuits d’insomnies
Dissonnance
Errance
Lente agonie

Là, je vole
M’affolle
Suis faucon
Je suis birdy

Il n’y a pas d’access
Il n’y a pas d’access
Pour être libre

Il n’y a pas d’access
De vaines promesses
Pas d’équilibre

Il n’y a pas d’access
Il n’y a pas d’access
Pour être libre

Je suis birdy
Je suis birdy
Je suis birdy
Je suis birdy
Je suis birdy
Je suis birdy
Je suis birdy
Je suis birdy

Il n’y a pas d’access
Il n’y a pas d’access
Il n’y a pas d’access
Il n’y a pas d’access
Il n’y a pas d’access

écrit par Mylène Farmer (2015)

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...