C’EST L’EXPRESSION GROGNON

Posté par francesca7 le 24 juillet 2015

 

Si se décomposer de rire vous dit quelque chose, c’est bien Lisa qui en a compris la pose !!!!… Et de vriller par terre… Tout comme un ver de terre. Mais d’un rire éphémère, puisqu’elle va manquer d’air ! « Guizmo, c’est pas beau ! » pense Loup qui rit mou. Le piano s’est tu à présent. La petite aussi. Seules des notes froides s’amassent sur le parquet de bois, promises à un lendemain bien chagrin : les jouvencelles qui n’ont plus d’ailes finiront toutes à la poubelle !

« La propreté avant tout ! » disait Grand-Mère quand Lisa refusait de se laver le derrière… des oreilles ! « Tout doit briller comme l’étoile du berger. » Aussitôt dit, aussitôt fait ! Balai et pelle font un très beau ballet !!!

La journée passa ainsi, Lisa passa aussi de découvertes en galipettes, de longues lectures en confitures et de tristesse en housse de couette. Dehors, Loup et Lisa n’auront pas vu que la neige avait fondu, laissant apparaître un doux duvet d’herbe et des sourires sur les visages des passants. Ces derniers semblaient d’ailleurs plus légers, plus guillerets, enfin débarrassés de ce fardeau poudré…

Quel dommage ! L’hiver est si beau dans son trop grand manteau ; mais « l’Homme » de toute évidence a besoin de se sentir plus en confiance et redoute plus que tout l’ogre blanc aux crocs mous !

lisa0

 « L’HIVER ÉTOUFFE LEURS PAS ET ILS ONT PEUR DU GLAS ! »

 lui chuchote Grand-Mère, qui est au cimetière… … laissant traîner derrière elle un petit rire « SCELLÉ » : le cercueil est en bois et la terre dure comme l’r… Il faudrait des oreilles de chauves-souris pour distinguer le bruit !

Bien sûr, Lisa ne l’entend pas. Pourtant à cet instant précis, elle a pris dans sa main le mouchoir de lin que sa mamie lui avait offert, un soir d’hiver justement !

Un cadeau merveilleux, parce qu’il était destiné à sécher ses deux yeux ! « Si tes larmes coulent, il faut les ramasser pour en faire un collier », disait Grand-Mère. « Mais pas des larmes de crocodiles, petite fille !

Ça ne deviendrait qu’un collier de billes… » prévient-elle. « Non, des larmes de dérive, de peine, ou des larmes de rire… celles-ci sont des perles de vie comme les perles de pluie. Et tes larmes sont utiles ! Elles coulent pour faire des océans, pour rafraîchir la terre, pour faire pousser la force qui vit sous ton écorce, » Lisa n’a pourtant aucun souvenir des chagrins de Grand-Mère ?

 Peut-être était-elle un DIEU DE LA MYTHOLOGIE et n’avait pas les mômes problèmes que nous, les Hommes ?

Pas les mêmes tourments, ni les mêmes ennuis ! Mais, si elle était un dieu d’antan, serait-elle parmi nous, les vivants ?

LES MORTELS ONT UN CŒUR QUI S’ÉPUISE ; LES DIEUX, DES IMMENSES POUVOIRS QU’ ILS UTILISENT À LEUR GUISE !!!

Ils sont par conséquent indestructibles et sont si peu fragiles ? Alors, c’est impossible ! Mamie est un mythe au logis. Grand-Mère est une grand-mère comme toutes les grands-mères, puisqu’elle gît au cimetière ! Bien sûr… Elle se cachait tout simplement quand ses larmes dévalaient !

LISA NE SE DÉSESPÈRE PAS MALGRÉ L’ABSENCE…

Loup est là et le lieu lumineux ! Le soleil avait timidement, de ses aiguillons dorés, envahi la maison d’une chaleur adorée. La lumière caressait les fenêtres, s’invitant humblement à déposer ses baisers sur la vitre réchauffée… (Les deux amants discrets connaissaient les limites du bonheur, et pour ne perdre du temps, s’ouvraient déjà leurs cœurs.) La journée passa ainsi. Une chose importante a été accomplie aujourd’hui :

LA MAISON DE L’HOMME S’ÉTAIT LAISSÉ APPRIVOISER PAR NOS DEUX NOUVEAUX AMIS et, bientôt, elle reprendrait vie !

 

extrait de Lisa-Loup et le Conteur aux Éditions Anne Carriére

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...