Télévision néerlandaise : ÉMISSION INCONNUE avec Mylène

Posté par francesca7 le 29 mai 2015

 

Présenté par Monsieur X le 2 DÉCEMBRE 1990

tv-01-bEn fin d’année 1990, alors qu’elle finalise l’enregistrement de « L’Autre… », Mylène Farmer fait une apparition dans le talk­show le plus populaire des Pays­Bas à l’époque. Elle y répond à une interview et interprète « Pourvu qu’elles Soient Douces », dans les mêmes conditions que deux ans auparavant pour la promotion de ce même titre en France.

L’animateur annonce Mylène. Celle­-ci arrive sur le plateau dans sa petite robe noire « inversée » qu’elle avait déjà porté pour chanter le titre en 1988, les cheveux coiffés en chignon, et s’installe à la table, aux côtés de l’animateur. Il s’adresse à Mylène dans un français très correct. Les propos de cette dernière sont sous­titrés en néerlandais.

Monsieur X : Je ne peux pas vraiment dire que vous êtes une chanteuse française, parce que c’est différent, ce que vous faites. Vous chantez, bien sûr, mais quand même !

Mylène Farmer : Je souhaite être différente, c’est normal ! Mais je ne me considère pas uniquement comme étant une chanteuse, non, c’est vrai. J’aime en plus beaucoup Greta Garbo, j’aime le cinéma, j’aime tout ce qui peut inspirer le cinéma.

Mr X : Oui…Parce que quand vous chantez, vous faites de la danse aussi, vous faites beaucoup de spectacle en même temps…

MF : Parce que pour moi, c’est ma définition du spectacle. Le spectacle englobe beaucoup, beaucoup d’éléments, à savoir le chant, la danse, pourquoi pas le théâtre, ce sont des lumières…Tout ça, ça forme un spectacle. C’est vrai que moi je peux pas concevoir de monter sur scène sans faire un film sur scène, finalement.

Mr X : Je voudrais bien montrer un tout petit peu pendant que vous vous changez pour chanter la chanson différente (sic)… (Il poursuit en néerlandais et à l’image, des plans du clip de « Pourvu qu’elles Soient Douces » sont présentés) Vous aimez, vous venez de le dire, beaucoup le cinéma : est­ce que vous avez déjà joué au cinéma ?

MF : Non. J’ai eu quelques propositions, mais je crois que je vais attendre. J’ai un projet de long­métrage avec le réalisateur des clips, qui est également mon compositeur, qui s’appelle Laurent Boutonnat. Donc je crois que je vais attendre ce premier rôle.

Mr X : Vous êtes tellement une vedette en France, est­ce que c’est toujours important de venir peut­être par exemple ici, aux Pays­Bas ?

MF : C’est très important aujourd’hui. C’est vrai que le…je sais pas si c’est un but, en tout cas c’est une envie de tout chanteur que de traverser les frontières. C’est également mon souhait. Je sais que c’est un travail de longue haleine, ça sera difficile mais c’est aussi important, oui.

Mr X : Ce que vous faites quand vous chantez, c’est très bien, c’est toujours avec des danseurs, c’est toujours le style des vidéoclips. Quand on devient moins jeune, tout ça change : il vaut mieux chanter, plus chanter et moins danser ! Est­ce que vous avez peur de ça, de vieillir par exemple ?

MF : J’ai peur de vieillir comme tout un chacun ! Maintenant, me poser cette question­là aujourd’hui : non. Je ne pense pas de toutes façons chanter pendant dix ans, je crois que ma vie évoluera. J’ai envie de cinéma, j’ai envie d’écrire, j’ai envie de beaucoup de choses. Maintenant, est­ce que la vie me le permettra : ça, c’est une autre question !

Mr X : Dans tout ce que j’ai lu sur vous en France dans des journaux français, on dit ‘Elle n’aime pas du tout parler d’elle­même’. Mais quand même, vous avez choisi cette profession !

MF : C’est pas incompatible ! Je crois que je peux faire ce métier, j’essaie de le faire, tel que je voudrais le faire. C’est vrai que c’est difficile parce qu’on se heurte très souvent à ce problème de absolument devoir s’expliquer, s’exprimer. Moi, je pense que je n’ai pas à me justifier. Je préfère qu’on découvre la nature de mes sentiments dans mes chansons, dans mes textes. Maintenant, expliquer le pourquoi du comment je crois que, d’abord, je ne m’y sens pas du tout à l’aise, c’est la première raison. Et d’autre part, je crois que cette dame…

Mr X : (il précise) Greta Garbo…

tv-01-aMF : …a tout à fait compris ce qu’il faut faire. C’est non pas cultiver le mystère mais c’est une femme mystérieuse. Je ne sais pas si je suis une femme mystérieuse mais c’est vrai que j’ai du mal à parler de moi, donc je crois que c’est mieux de ne pas parler de soi dans ces cas­là.

Mr X : Alors je vous demande maintenant de nous montrer vos sentiments dans votre chanson !

MF : Je peux le faire ! (rires)

Mylène se lève et va se mettre en place pendant que le présentateur présente la chanson (renommée « Douces »). La prestation de Mylène pour ce titre est similaire à celle présentée en 1988. Elle est accompagnée des deux danseuses qui l’accompagnaient alors, Sophie Tellier et Dominique Martinelli, et la chorégraphie est rigoureusement identique.

Après la prestation, Mylène quitte le plateau.

 

Une Réponse à “Télévision néerlandaise : ÉMISSION INCONNUE avec Mylène”

  1. uturald dit :

    l emission s appelle VRIJDAGA VOND MET VAN WILLIGENBURG en français vendredi soir avec
    le presentateur s appelle HANS VAN WILLIGENBURG

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...