LA DERNIÈRE HEURE (Belgique) pour Mylène

Posté par francesca7 le 21 janvier 2015

 

1996-17-b7 DÉCEMBRE 1996 – Entretien avec Eddy PRZYBYLSKI

A propos de l’interruption de la tournée suite à sa chute sur scène :

­ J’en ai vraiment été angoissée. Mais il y a tellement de gens qui souffrent et qui vivent de vrais problèmes que je ne me sens pas le droit de me plaindre. Aujourd’hui, je ne conserve que le mauvais souvenir de cette chute.

A propos de son caractère :

­ Je suis tout et mon contraire, aussi. Les gens très sûrs d’eux­mêmes m’inquiètent ! Je suis humaine, et beaucoup plus forte aujourd’hui car j’ai la chance d’avoir pu surmonter mes névroses et chasser les démons qui s’entrechoquaient. Exister entre enfer et paradis, ce n’est pas toujours simple.

A propos de son succès :

­ Parfois, je me demande ce que le public me trouve et pourquoi il vient aussi nombreux…

A propos de l’échec de « Giorgino » :

­ Je crois que cet échec a été un bienfait pour moi. Après quatre ans d’absence, j’ai l’impression d’être morte une fois pour renaître aujourd’hui.

A propos des clips :

­ Je suis née avec la ‘génération clip’. Le clip est le prolongement de la voix, mais les mots restent plus importants que l’image. Si on me demande de choisir, je garde les mots et la voix. Je préfère un  demi­mot qu’une longue phrase.

A propos de sa philosophie :

­ L’esprit bouddhiste qui est en moi, je ne l’évoque jamais mais il est important dans mon quotidien.

 

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...