Chanson qui pourrait poser problème

Posté par francesca7 le 25 décembre 2014

0y15j3ku

À l’occasion de la publication, le 22 octobre 2014, de 100 Chansons censurées (Hoëbeke/Radio France) d’Emmanuel Pierrat et Aurélie Sfez, franceinter.fr a sélectionné cinq titres source de polémique. Aujourd’hui, la chanteuse Mylène Farmer et son clip Je te rends ton amour

 

« Je te rends ton amour », un clip offensant pour les catholiques

http://www.dailymotion.com/video/xuwfus

L’icone gay Mylène Farmer est aussi connue pour ses clips polémiques, notamment auprès des milieux catholiques pratiquants. En 1999, le clip de Je te rends ton amour est très vivement contesté par ces milieux. Dans ce clip réalisé par François Hanss, la chanteuse entre en confession dans une église, avant de se baigner dans une mare de sang et de reproduire une crucifixion.

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) émettra un « avis défavorable » sur le clip mais n’imposera pas la censure. Les médias la pratiqueront d’eux-mêmes. Après la consultation d’un comité de mères de famille, M6 n’a diffusé qu’une version tronquée du clip.

 

Extrait de 100 Chansons censurées

Mylène Farmer, n’ayant aucune envie de voir son œuvre charcutée, décide tout bonnement de mettre en vente la vidéo dans sa version intégrale. Quatre-vingt mille copies s’écoulent en quelques jours ! Interrogée quelques mois plus tard par un journaliste de MCM, elle revient sur l’épisode controversé de Je te rends ton amour : « Je crois que ça n’a aucun intérêt de vouloir choquer à tout prix pour que l’on s’intéresse à vous. Il se trouve que j’aborde des sujets qui sont peut-être épineux, voire tabous. C’est un risque. Maintenant, la censure, et spécialement en France, est un peu sévère. Elle s’attaque à tout et n’importe quel sujet. Je trouve cela regrettable.» Messieurs les censeurs, tenez-le-vous pour dit !

 

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...