• Accueil
  • > Archives pour octobre 2014

MIDI-PIC reçoit Mylène Farmer

Posté par francesca7 le 2 octobre 2014

 

27 MARS 1987 – Présenté par Philippe BACHMAN - FR3 ÎLE-DE-FRANCE

1987-03-aMylène retrouve une fois encore l’animateur Philippe Bachmann dans cette émission de la mi-journée. Elle interprète « Tristana » puis répond à quelques questions de l’animateur avec qui Mylène est toujours aussi détendue et spontanée.

PB : Mylène Farmer, sa nouvelle chanson : « Tristana ». Impressionnante au niveau de la chorégraphie, c’est de mieux en mieux ! (rires de Mylène) Parce que déjà tu nous avais habitués à pas mal de chorégraphies sur les anciens titres… Je te laisse reprendre ton souffle, tu remarqueras…

Mylène Farmer : Oui ! (rires)

PB : …je discute pendant ce temps-là tranquillement, parce que c’est épuisant, croyez-moi, le métier de chanteuse ! (Mylène acquiesce d’un mouvement de tête) Il ne suffit plus de chanter, il faut savoir aussi danser !

MF : Vous avez des spots qui sont très violents ici, il fait très, très chaud !

PB : Oui, oh c’est pas le seul studio où y a des spots violents, je crois de toute façon !

MF : Non !

PB : (Alors que la pochette du 45-Tours de « Tristana » est montrée à l’écran) C’est un titre qui ne ressemble pas du tout au précédent.

MF : Non, on a essayé de faire exactement le contraire, en fait, de « Libertine »…

PB : Oui…

MF : …de ne pas plagier cette chanson.

PB : Mais toujours dans la même qualité, quand même !

MF : C’est gentil ! Et puis avec une nouvelle ambiance, une nouvelle atmosphère…

PB : Oui…

MF : Et là on a pris justement un peu tout l’univers russe.

PB : Oui, alors ça tombait bien justement…

MF : Ca tombait bien !

PB : …puisqu’on va recevra dans quelques instants Igor Moïsseïev (chorégraphe russe, invité suivant de l’émission, ndlr). Cela dit, un clip en perspective, je suppose ?

MF : Oui, on va tourner je pense d’ici deux semaines. On va prendre comme décor des plaines enneigées et puis ma foi après, c’est un secret !

PB : Tu vas pas aller tourner en Union Soviétique, quand même ?

MF : J’aurais bien aimé, mais je compte faire un voyage là-bas. J’ai vraiment envie d’y aller.

PB : Vraiment envie d’y aller…

MF : Oui !

PB : Tu penses souvent, et depuis le début j’ai remarqué, souvent ‘image’.

MF : Oui.

PB : Parce que tu ne penses pas seulement à la voix, tu penses à l’image, c’est pour ça que je parlais de la chorégraphie tout à l’heure. On parle pour dans quelques mois de la sortie de disques lasers, mais audio et vidéo. Tu dois être au courant, non ?

MF : Un petit peu, mais…

PB : Qu’est-ce que tu en penses ?

MF : Pourquoi pas…

PB : Pour le métier ?

MF : Je sais pas, moi je…On parle toujours de la suppression de TV6 (chaîne essentiellement musicale supprimée trois semaines auparavant et remplacée aussitôt par M6, ndlr) et c’est quelque chose qui, moi, me tient vraiment à cœur parce que c’était une chaîne qui développait un peu autre chose…

PB : C’est vrai.

MF : …et une fois de plus c’est une chaîne qui a été enlevée. Maintenant, des disques dont vous parlez je trouve ça très bien, oui bien sûr.

1987-03-bPB : Enfin on murmure qu’il y aura peut-être une septième chaîne qui sera peut-être thématique dans le style de l’ancienne TV6.

MF : (en chuchotant) Je n’ai pas entendu les murmures ! (rires)

PB : Si, si on le dit, on le dit en tout les cas ! Bon, merci, en tout les cas, et puis on le passera, tiens, ton clip !

MF : D’accord !

PB : Na ! Merci, Mylène Farmer.

L’animateur rejoint ses invités et l’émission continue.

un forum : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Publié dans Mylène en INTERVIEW | Pas de Commentaire »

C’EST ENCORE MIEUX L’APRÈS-MIDI avec Mylène

Posté par francesca7 le 2 octobre 2014

 

9 AVRIL 1987 - Présenté par Christophe DECHAVANE

ANTENNE 2

1987-06-bEn tout début d’émission, Mylène est seule sur le plateau, assise sur une marche dos au public, en tailleur noir et cheveux maintenus par un ruban noir, pour interpréter « Au bout de la nuit ». Elle finit la chanson les yeux baignés de larme.

On la retrouve un peu plus tard dans l’émission. Elle porte alors une tenue différente (en l’occurrence un costume beige) et Christophe Dechavanne l’invite à s’asseoir à ses côtés sur le canapé et la présente à Georgina Dufoix.

Christophe Dechavanne : Mylène, venez à côté de moi ! (…) Donc, ça y est vous avez fait connaissance ?

Mylène Farmer, Georgina Dufoix…

Georgina Dufoix : Oui, oui. Moi j’ai une grande admiration pour elle depuis tellement longtemps !

Mylène Farmer : J’en ai une autre (d’admiration, ndlr) pour madame Georgina Dufoix.

CD : Voilà, si vous voulez vous pouvez vous faire quelques compliments pendant quelques secondes !

MF : C’est déjà fait ! (rires)

CD : Je suis ravi de vous avoir toutes les deux côte à côte. C’est vrai que votre chanson (« Au bout de la nuit », ndlr) était très jolie et qu’en plus c’était très touchant, voilà !

MF : Merci !

Georgina Dufoix présente ensuite une de ses amies qui est styliste et qui propose un petit défilé de ses créations sur le plateau. A l’issue de ce défilé, Christophe Dechavanne demande à Mylène quelles tenues ont sa préférence et Mylène en désigne deux en souriant (un tailleur rose à ceinture verte et une robe noir et blanc à poix à ceinture jaune).

Après plusieurs rubriques auxquelles elle n’assiste pas, on retrouve Mylène qui prend place au bar de l’émission pour la rubrique culinaire. Georgina Dufoix complimente la diététicienne Michèle Rayjal, présente sur le plateau pour parler d’équilibre alimentaire.

GD : Michèle est la vivante incarnation du fait que quand on mange bien, on est belle ! (…)

CD : Mylène ?

MF : Alors ça veut dire que je suis laide parce que j’ai une alimentation épouvantable !

CD : Qu’est-ce que vous mangez ?

MF : Beaucoup de Coca-cola, beaucoup de bonbons…

CD : (…) Beaucoup de choses sucrées, donc.

MF : Coca-cola et beaucoup de bonbons !

CD : Oui, Coca-cola c’est pas la peine de le citer douze fois !

MF : Je fais ce que je veux ! (sourire)

CD : Sinon vous mangez hamburgers, frites… ?

MF : Ca m’arrive, oui. Mais c’est vrai que j’ai une alimentation épouvantable.

CD : Mais des choses diététiques, des choses comme ça ?

MF : (rires) Pas du tout !

Michèle Rayjal présente alors une recette diététique, une mousse de pêches aux fraises et à la menthe, que Georgina Dufoix fait goûter à Mylène avant de le goûter elle-même. Christophe Dechavanne en prend également une portion, tout ça avec une seule et même cuillère !

CD : (…) Vous avez trouvé ça comment, Mylène ? Parce que vous dites rien, et quand vous dites rien… !

MF : Qu’ai-je dit ?!

1987-06-aCD : Justement, rien !

MF : Je trouve ça très bon, mais pas assez sucré ! Donc, voilà moi je rajouterai un petit peu de sucre !

CD : Oui, mais alors ça perd ses propriétés amincissantes ! Remarquez, vous avez pas vraiment besoin de mincir !

MF : Pas vraiment, non !

D’autres rubriques ont lieu sans Mylène, et on retrouve celle-ci en toute fin d’émission pour chanter « Tristana » entourée de ses deux danseuses. A la fin de la chanson, Christophe Dechavanne rejoint Mylène, accompagné de Georgina Dufoix, pour saluer les téléspectateurs.

 

Publié dans Mylène en INTERVIEW | Pas de Commentaire »

12
 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...