• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 27 septembre 2014

FACE A : Mylène Farmer toute en images

Posté par francesca7 le 27 septembre 2014

 

JUIN 1987 – Entretien avec Hervé NAGUET

1987-18-aMylène, avant de parler de l’actualité immédiate, revenons un peu sur les disques précédents…

- Tout a commencé avec une maman et une infirmière pour « Maman a Tort », puis « On est Tous des Imbéciles », « Plus Grandir », « Libertine », et le tout dernier, « Tristana ».

Mais n’est-ce pas exceptionnel que des artistes français, dès leur premier 45-trs, arrivent à s’imposer au niveau des ventes ?

- Non, ça arrive fréquemment. Regardez « Les Bêtises » de Sabine Paturel, Jean-Pierre Mader, Marc Lavoine… Pour eux aussi, le premier 45-trs a très bien marché. C’est un métier très dur, mais c’est très facile de faire un premier disque. Presque n’importe qui peut faire un disque et le vendre.

D’accord, tu as fait un premier 45-trs et tu l’as bien vendu, admettons que tout le monde puisse le faire, mais la suite c’est quand même moins évident ?

- Oui, la difficulté arrive avec le deuxième, le troisième, etc. Car défendre son titre, faire la promo télé, radio, etc. c’est beaucoup plus compliqué.

Et ce qui t’a servi immédiatement, n’est-ce pas l’image que tu donnes de toi ? Tu es vraiment une artiste à images ?

- Pour « Plus Grandir », Laurent Boutonnat a réalisé un clip et là, il y a un travail d’image. A la télé aussi, on réfléchit aux chorégraphies que l’on va proposer et comme pour les interviews, le travail d’image est omniprésent.

A travers tous tes titres, tu dégages une image de ‘femme enfant’…

- Le mot ‘femme enfant’ est attribué un peu à n’importe qui, c’est ce qui me dérange un peu. Je ne suis pas Lolita comme on a pu le prétendre, ce n’est pas mon personnage. J’aime bien les Lolitas, comme tout le monde, mais je me rapproche plus, c’est vrai, d’une femme enfant, car je suis à un seuil où j’ai quitté l’adolescence et où le monde adulte m’effraie un peu, toute proportion gardée. Il se peut que je sois encore une femme enfant à quatre-vingts ans ! (rires)

 

un forum : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Publié dans Mylène en INTERVIEW | Pas de Commentaire »

DVD « ARTHUR ET LES MINIMOYS »

Posté par francesca7 le 27 septembre 2014

 

2007-01Doublage : Après une première édition DVD en juillet 2007, une version collector sort pour les fêtes de fin d’année avec un disque de bonus, au nombre desquels on retrouve un module sur le doublage des voix des personnages animés. C’est tout naturellement que quelques minutes sont consacrées au doublage de la princesse Sélénia par Mylène Farmer.

Un extrait de ce module avait été présenté à la sortie du film en décembre 2006 sur le plateau de « Vivement Dimanche ». On découvre Mylène Farmer au côté de Luc Besson en session d’enregistrement (en réalité une mise en scène) et en parallèle de ces images, Mylène répond aux questions d’un interlocuteur invisible.

Mylène Farmer : Luc Besson, j’avais déjà travaillé avec lui sur un clip et c’est une expérience qui s’était très bien passée.

Sur la première journée, il y a tâtonnements : on cherche le timbre de voix, on cherche l’énergie. Je dirais même une demi-journée ! Et puis après, c’est avant tout un plaisir. C’est un plaisir. Luc dirige très, très bien et est très, très précis. C’est un plaisir et c’est beaucoup de travail. Huit heures par jour debout, c’est difficile et à la fois très plaisant !

Luc est quelqu’un qui est j’allais dire presque resté dans le monde de l’enfance. C’est quelqu’un de très enthousiaste dans le travail, qui vous communique son enthousiasme.

J’avais de toute façon très, très envie de faire une voix dans un film d’animation. C’était un rêve caché, et Luc m’a donné cette chance.

 

Publié dans Mylène FILMOGRAPHIE | Pas de Commentaire »

Signification du prénom Mylène

Posté par francesca7 le 27 septembre 2014

 

Etymologie : Combinaison de Marie et Hélène.

Mylène TV 

Fête : 15 ou 18 août

Qui est elle ? 

Quelle séduction! Charme, vivacité, féminité et sensibilité caractérisent Mylène, femme particulièrement intuitive et imaginative. Son prénom est en rapport avec le maître nombre 11 : elle a la possibilité de vivre ses aspirations, que ce soit par la réalisation d’un idéal élevé, ou par celle de son ambition sociale. Sa grande créativité peut favoriser sa réussite. Et si la vie lui permet d’y accéder, ce ne sera pas sans tension nerveuse, due aux vibrations élevées du 11 qui l’entraîneront vers la passion et l’enthousiasme… Ce nombre est plus couramment vécu une octave au-dessous, sous l’influence du 2, avec son aspect d’hyperémotivité, de sensibilité, de dépendance. Alors, particulièrement féminine, et assoiffée de tendresse, elle recherchera la vie en couple, et se montrera affective, sociable, chaleureuse et communicative. D’un autre côté, elle est méfiante et prudente lorsqu’elle ne se sent pas à son aise. Par ailleurs, elle possède du sens pratique et est capable de travail acharné si elle est motivée. En fait, elle demeure assez cyclothymique et, selon l’humeur, elle est capable de choisir la facilité ou au contraire de s’enthousiasmer… Enfant, Mylène est fragile et influençable et son imagination peut la rendre vulnérable (craintes, peurs, besoin d’être protégée). Mais toute médaille a son revers, et la créativité est sa force.  

Qu’aime-t-elle ?
Sensible à la réussite sociale, aux biens matériels et au standing, Mylène possède un sens commercial certain. Elle est d’ailleurs courageuse et entreprenante s’il le faut. L’inconnu et la difficulté ne la découragent pas, ils la stimulent… La vie amoureuse est importante pour elle qui est à la fois tendre, sensuelle et conquérante. Mylène est attachante, moins frivole qu’elle n’en donne l’air même si elle résiste difficilement aux cadeaux : s’il ne s’agit que d’un beau bijou, ce ne sera pas bien méchant !

Que fait elle ? 

Avec cette nature profondément inspirée et intuitive, ce seront plutôt les professions artistiques ou esthétiques, ainsi que les sciences humaines qui lui conviendront le mieux. Néanmoins, le monde de la finance peut également l’attirer.

Publié dans Mylène Autrement | Pas de Commentaire »

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...