Spectacle de Mylène FARMER avec Thierry FONTAINE

Posté par francesca7 le 5 juin 2014

 

Thierry FONTAINE est le directeur général de Pathé Live, la société chargé de distribuer « Mylène Farmer – Timeless 2013 le Film » dans les cinémas de France, Suisse et Belgique, mais également au Québec et en Russie. Il revient ici sur la mise en place de projet, ainsi que sur son succès. Interview de Sophie Khairallah

ob_2e78b0_timeless

 

Les spectacles (opéras, artistes de variété, comiques) diffusés en direct ou en différé au cinéma se généralisent. D’où vient cette idée ?

Nous avons commencé en 2008, avec le Metropolitan Opera de New York, qui était diffusé en direct dans les salles de cinéma en France. Ensuite, fin 2009/ début 2010, nous avons lancé les Ballets du Bolchoï, en direct au cinéma également ; L’idée, c’était de profiter de la numérisation des salles et de la retransmission par satellite, ce qui permettait – justement parce qu’il n’y avait plus besoin de pellicule – d’offrir un nouveau genre de programme aux spectateurs. Cela attire dans les salles des gens qui n’ont peut-être pas l’habitude d’aller au cinéma, mais permet aussi aux spectateurs de découvrir des œuvres qui ne sont pas accessibles facilement ; On ne va pas à New York ou à Moscou toutes les semaines. C’est donc un bon moyen de démocratiser la culture. Et l’idée a plu puisque le succès a été immédiat.

 

Qu’est-ce qui explique ce succès, selon vous ?

La qualité des programmes, l’accessibilité et le prix. Il y a aussi une vraie dimension de partage. Les spectateurs se retrouvent ensemble, en groupe, pour vivre un événement, qu’il soit en direct, ou comme dans le cas de Mylène, en différé. Pour les fans qui n’auraient pas vu le concert de Mylène, cela leur permet de vivre certaines émotions comme s’ils le voyaient « en vrai ». Pour ceux qui l’on vu, cela leur permet de revivre ces émotions et, surtout de redécouvrir le show d’une autre manière, car ils vont forcément voir des détails qu’ils n’avaient pas remarqués lors du concert. Nous espérons aussi que des gens qui n’ont jamais vu un de ses spectacles profiteront de la diffusion au cinéma pour venir la découvrir.

« L’équipe de Mylène est enchantée que les fans suivent comme ça et qu’il y ait eu cette réactivité. Tout le monde est heureux de pouvoir faire cet événement, et surtout que ce soit un événement de qualité ».

 

Mais l’effervescence dans les salles de cinéma peut-elle être identique à celle qui peut exister dans une salle de spectacle ?

Tout a fait. Il y a une dimension sociale qui est très forte quand même, avec ce sentiment de partage qui est déterminant. Au-delà de l’amour que l’on peut avoir pour l’artiste, c’est quand même plus sympa de partager un moment comme ça tous ensemble que chacun chez soi devant un DVD. La dimension événementielle est très importante aussi. C’est pour ça que l’on concentre ce genre d’événement sur une date précise à une heure précise. Si nous diffusions « Timeless 2013″ Le Film comme un film de cinéma classique, avec plusieurs dates et plusieurs séances par jour, ç n’aurait pas la même dimension. Mieux vaut vivre ce genre d’événement avec des salles pleines que de venir le matin à 11 h dans une salle où il y a trois personnes.

 

Qui est à l’origine de la demande pour la diffusion de « Timeless 2013 Le film » au cinéma ? L’équipe de Mylène ou Pathé Live ?

Tout le monde éprouvait vraiment le besoin de le faire. Il y avait déjà eu une diffusion au cinéma en 2009. Mais pas à une aussi grande échelle. Je vous avoue que j’ai harcelé mon contact chez Universal pendant pas mal de temps pour le fait (rires). On sait que Mylène Farmer est la seule qui arrive, en France, à faire d’aussi grands spectacles, et la seule qui soit vraiment attachée au fait d’offrir ce genre de show à son public. Et on sait que c’est adapté pour le cinéma car la production, l’artiste, et son management ont eu une démarche tournée vers la qualité et la dimension cinématographique dès le départ. Ce tournage a nécessité trente caméras, dont des caméras 2K utilisées pour le cinéma. Et l’image est en format cinémascope, c’est-à-dire un format d’image qui occupe toute la surface de l’écran en largeur. C’est pour ça que le titre « Timeless 2013 Le film » est tout à fait approprié. Il ne s’agit pas techniquement d la projection du DVD (qui proposera le même film que celui diffusé au cinéma) sur un écran. C’est une projection très qualitative, aussi bien au niveau de la définition de l’image que du son. C’est une vraie démarche artistique, et ce depuis le début.

 

Concernant les ventes des places pour ce film, vous attendiez-vous à un tel succès ou est-ce une surprise ?

On s’attendait à ce que ce soit un succès, car nous savons que Mylène et l’artiste française musicale la plus populaire en France, et ce depuis longtemps. Une artiste, en plus, qui a su renouveler son public au fil du temps. Mais nous ne nous attendions pas non plus à un succès de cette ampleur, ni aussi rapidement. Dès qu’on a ouvert la billetterie, 10 000 places se sont vendues en quelques heures. On n’avait jamais vus ça !

 

Sur combien de places mises en vente ?

Il n’y a pas de limite. Les cinémas adaptent la capacité en fonction du niveau de réservation. Ils commencent par envisager d’ouvrir une salle. Et s’ils voient que ç a marche, ils ouvrent une autre salle, le même jour à la même heure. Là, aujourd’hui, il est évident que Mylène va être jouée dans les plus grandes salles de tous les cinémas qui participent à l’événement. Et si les grandes salles sont complètes, comme c’est déjà le cas actuellement dans certaines villes de France, les cinémas ouvriront une deuxième grande salle.

 

Comment avez-vous, à l’origine, déterminé les villes où « Timeless 2013 LE Film » serait projeté ? Avez-vous plus particulièrement ciblé celles où Mylène est passée en tournée ainsi que les villes alentour ?

Non pas du tout. On s’est dit qu’on le faisait partout. On a d’abord mis en vente dans tous les cinémas avec lesquels on a l’habitude  de travailler, c’est-à-dire une centaine. Et après, avec le succès, on a rajouté des salles au fur et à mesure. Pour ce film, beaucoup de salles indépendantes avec lesquelles nous ne travaillions pas habituellement nous ont appelés en nous disant : « On veut Mylène Farmer ». Et dès que nous avions des demandes de fans, que ce soit sur Twitter ou Facebook, nous disant : « Mais pourquoi ne  le faites pas dans tel cinéma ou dans telle ville » nous encouragions les gens à aller au cinéma en question et à demander la diffusion de « Timeless 2013 LE Film « 

 

Avez-vous eu des retours de l’équipe de Mylène  sur ce succès ?

Ils sont enchantés. Enchantés que les fans suivent comme ça et qu’il y ait eu cette réactivité. Tout le monde est heureux d e pouvoir faire cet événement, et surtout que ce soit un événement de qualité. Le but, c’est vraiment que les salles soient pleines. Et certaines le sont déjà…

timeless_2013_cinema-650x300

extrait du magazine Styx TIMELESS 2013 – page 66

 

Laisser un commentaire