Bénévolat de Mylène à Zidane ELA – mai 2002

Posté par francesca7 le 6 mai 2014

 

zidane1

 

« … Mylène Farmer est invité a l’émission Zidane Ela ;  Parainée par Zizou..! pour l »émission Mylène Farmer interprète « C’est Une Belle Journée »  But caritatif pour la lutte contre les leucodystrophies. Prestation avec Danseurs…!

 

Le 19 mai 2002 Michel Drucker présente sur France 2 l’émission Zidane ELA, pour soutenir l’Association Européenne contre les Leucodystrophie dont le parrain en France estZinédine Zidane. Mylène interprète C’est une belle journée dans un passage ampexé. Mylène n’est pas présente sur le plateau.
A noter que Mylène participe à la bande annonce de l’émission en compagnie des autres invités et techniciens en second plan. Tous reprennent en cœur Zidane ELA.

VIDEO disponible ici : http://www.4shared.com/video/n49oVtM1/Mylne_Farmer_TV_Zidane_Ela_Fra.html

Publié dans Mylène et L'ENTOURAGE | Pas de Commentaire »

À l’ombre de Tony Romera Club Remix

Posté par francesca7 le 6 mai 2014

Le Tony Romera Club Remix de Mylène Farmer   

 

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=AAxRXZMb99A

 

Nommé comme « deuxième meilleur espoir français en 2012» par le magazine français « Only For DJ », Tony Romera est un DJ français, producteur et remixeur né dans le début des années 90. 

tony-romeraAprès une série de succès EP de sur 17:44 Records et Strictly Rhythm de  » Wasted Youth « , sur la base de Lyon-la a recueilli le soutien de certains des le plus grand DJ comme Tiësto, Roger Sanchez, Chuckie, Fedde Le Grand, Fatboy Slim, Tristan Garner, DBN, Gregori Klosman, Joachim Garraud, Ron Carroll, Steve Aoki et beaucoup plus. 
En plus de ses productions, Tony est un DJ qualifié avec des performances régulières dans très propre « César Palace » de Lyon et de nombreux autres concerts tout autour de la France, la Belgique, la Suisse, etc …

Tony ROMERA vient de signer des remixes et productions sur le label prestigieux Enregistrements subliminaux, RUN DBN, Xtra Life etc Gardez un oeil sur ce jeune artiste prometteur, car il y a beaucoup de nouvelles productions, remixes et collab dans le pipeline!

 

Publié dans Mylène en VIDEOS, Mylène et L'ENTOURAGE | Pas de Commentaire »

ET’s Club Remix de Mylène Farmer

Posté par francesca7 le 6 mai 2014

 

« Monkey me » remix : par  Amir Afargan

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=kFYIPDIaALY

Amir Afargan a été une partie de la musique électronique au monde depuis plus d’ une décennie , mais c’est le nom derrière les plus belles mélodies et élever la scène house progressive est encore à découvrir .

 

941b1d131c464601b77c14f35c29bf34Pour beaucoup, Amir est connu comme un musicien de transe israélien nommé Une -Force , qui avait publié de nombreux # 1 hits de la légendaire label Armada Music depuis 2002 (pensez « Outbreak atomique « ,  » Behind The Silence  » , ou  » Continental Chaos  » , qui a marqué un rare « dix sur dix » par DJ Mag ) . Au fil des ans , Amir a été soutenue par les goûts de Armin Van Buuren , Tiesto , Gareth Emery , Blank & Jones , ATB , Cosmic Gate et Ferry Corsten . Son remix de Dana Intenational de  » Hakol Ze Letova  » a été choisi parmi plus de 1500 titres en compétition pour la bande originale officielle de « Vous n’avez pas le mess with the Zohan  » du film de Hollywood

Aujourd’hui Amir a quelque chose de nouveau à vous montrer , ce qu’il croit être l’avenir de ne pas juste un genre de niche de la musique électronique , mais l’avenir de la musique traditionnelle comme le monde entier le sait. L’exemple très récent de la nouvelle matière est le remix hypnotique de  » End Of Time  » de Beyoncé avec ravissement accueilli par les fans de Avicii , Swedish House Mafia , ou Fedde Le Grand , pour n’en nommer que quelques-uns. Avec les nouveaux grands remixes et versions originales sortir ce printemps , le lancement du nouveau site Web , DJ occasionnels à travers l’Europe , et des collaborations passionnantes , Amir est le nom à surveiller attentivement en 2012 .

Télécharger le bio comme un fichier PDF .

Publié dans Mylène en VIDEOS, Mylène et L'ENTOURAGE | Pas de Commentaire »

Le TIMELESS Tour 2013 de Mylène F. à MINSK (Biélorussie)

Posté par francesca7 le 5 mai 2014

 

LE DIMANCHE 27 OCTOBRE 2013 au MINSK ARENA

timeless-minsk

Ttrois jours avant son arrivée à Minsk, en Biélorussie, et suite à l’appel lancé par le FIDH (Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme)à en 2009, et le Centre de défense des droits de l’Homme Viasna, Mylène s’est engagée contre la peine de mort dans ce pays – le dernier de l’espace européen où la peine capitale est encore appliquée – en signant la pétition « Les défenseurs des droits humains contre la peine d mort en Biélorussie ». Elle a , pour l’occasion, cité une phrase de Victor Hugo : « Aussi ne connaîtrait-il pas de but plus élevé, plus saint, plus auguste que celui-là : concourir à l’abolition de la peine de mort » (extrait de la préface du « Dernier jour d’un condamné » parus en 1829).

 

-          changement dans la setlist : Mylène a chanté « L’amour n’est rien… » à la place de de « Elle a dit », chantée plus tard pendant le concert, à la place de « Bleu noir » (sans bras métallique ni nacelle).

-          Erreur de paroles dans le deuxième couplet de « C’est une belle journée » : « Voir l’amour / Si c’est du lourd » au lieu de : « Tout est dit puisqu’en amour / Si c’est du lourd » Par ailleurs, Mylène a chanté le « Ooooh » qui marque la fin de la chanson beaucoup trop tôt, et s’est fait surprendre par la reprise de la musique. Réalisant son erreur, elle a immédiatement enchaîné une nouvelle fois sur le refrain, en reprenant directement à : « …. belle journée ».

Juste avant « Rêver », alors que le public l’ovationnait, Mylène a dit : « It’s so beautiful. Thank you so much – thank you. Spasibo – don’t make me cry (à la fois émue et sur un ton humoristique). Cry all the time. It’s because of you. You are such a public for me, thank you so much. Puis afin de prévenir le public qu’en raison de son émotion, elle allait attendre un peu avant de chanter « Rêver » elle a ajouté : « I’m afraid you have to wait a bit, I’m sorry« . Par ailleurs, il n’y avait pas de rideau LED à la fin de la chanson. Ce sera également le cas de Moscou, le 1er novembre, et Saint-Pétersbourg, le 4 novembre.

EXTRAIT du Magazine Styx Timeless 2013 page 28

 

Publié dans Mylène Autrement, Mylène TIMELESS 2013 | Pas de Commentaire »

Le MOMENTS CLES de Mylène Farmer à STRABOURG en 2013

Posté par francesca7 le 5 mai 2014

 

Que vous ayez ou non assisté à l’un des concerts de la tournée Timeless 2013, cette rubrique s’adresse à vous… Nous revenons ici sur les trente-neufs dates qui l’ont composée et sur tous ces instants qui ont donné, à chacune de ces soirées une saveur particulière : les « petits ratés » (bourdes, chutes, erreurs de paroles…), mais aussi les mots de Mylène, ses larmes, et ses instants d’émotion partagés avec son public….

DU 18 AU 19 OCTOBRE 2013 :  GENEVE (SUISSE) - PALEXPO ARENA.

Le MOMENTS CLES de Mylène Farmer à STRABOURG en 2013 dans Mylène Autrement 946913_414706798637855_1573553449_n

photo du site Hugues Royer

Le vendredi 18 octobre 2013 : Après « Sans contrefaçon » Mylène a dit : « Merci beaucoup, merci beaucoup. Vous allez bien ? C’est une salle ma-gni-fi-que ». Puis pour lancer « Maman a tort » elle a dit : « Il y a quelques années, nous nous sommes rencontrés, il y avait une chanson, la toute première chanson… Il s’agit de celle-ci ! Charlie ? Après que le public a chanté une première fois le premier couplet, une petite fille est montée sur scène. Elle s’est jetée dans les bras de Mylène, qui l’a portée pendant que le public chantait, une deuxième fois, le premier couplet. Mylène a ensuite dansé avec la petite fille dans les bras, qui a déposé un gros bisou sur sa joue. Pendant que la petite fille retournait dans la salle, Yvan Cassar a improvisé une petite berceuse au synthétiseur. Enfin, le public a repris une troisième fois le premier couplet avec Mylène.

 

Le samedi 19 octobre 2013 : Pour la première fois depuis le début du spectacle Timeless, Mylène a f ait chanter une reprise du refrain de « Sans contrefaçon » au public. Elle le refera sur certaines dates de la tournée. Durant cette reprise, Mylène a dit ; « Merci beaucoup (ires) J’en profite« .

EXTRAIT du Magazine Styx Timeless 2013 page 26

 

Publié dans Mylène Autrement, Mylène TIMELESS 2013 | Pas de Commentaire »

Le MOMENTS CLES de Mylène Farmer à STRASBOURG en 2013

Posté par francesca7 le 5 mai 2014

 

Que vous ayez ou non assisté à l’un des concerts de la tournée Timeless 2013, cette rubrique s’adresse à vous… Nous revenons ici sur les trente-neufs dates qui l’ont composée et sur tous ces instants qui ont donné, à chacune de ces soirées une saveur particulière : les « petits ratés » (bourdes, chutes, erreurs de paroles…), mais aussi les mots de Mylène, ses larmes, et ses instants d’émotion partagés avec son public….

DU 15 AU 16 OCTOBRE 2013 :  STRASBOURG – ZENITH EUROPE.

bandeau-33

Le mardi 15 octobre 2013 : La salle était complète (12 000 personnes), ce qui est intéressant à signaler dans la mesure où peu d’artistes réussissent à remplir entièrement ce Zénith, qui est le plus grand de France.

 

Le mercredi 16 octobre 2013 : Mise à part la chorégraphie de « Oui mais.. non », le danseur Manuel Gouffran étati absent sur toutes les autres chorégraphies. il a été remplacé par Christophe Danchaud, sauf sur « A l’ombre » et l’outro de « Je t’aime mélancolie », où les danseurs étaient juste au nombre de cinq.

Absence également de la choriste Johanna Manchec à partir de la deuxième moitié du spectacle.

 

JE CROIS QUE MES LARMES PARLENT A MA PLACE FINALEMENT, PAS BESOIN DE MOTS, MERCI POUR TOUTES CES EMOTIONS. ETRE ICI A MA PLACE EST UNE CHOSE MERVEILLEUSE DANS LA VIE ET JE REMERCIE LE CIEL TOUS LES JOURS, CROYEZ MOI .

MERCI POUR CE QUE VOUS ME DONNEZ

 

EXTRAIT du Magazine Styx Timeless 2013 page 26

 

Publié dans Mylène Autrement, Mylène TIMELESS 2013 | Pas de Commentaire »

Le MOMENTS CLES de Mylène Farmer à NANTES en 2013

Posté par francesca7 le 5 mai 2014

 

Que vous ayez ou non assisté à l’un des concerts de la tournée Timeless 2013, cette rubrique s’adresse à vous… Nous revenons ici sur les trente-neufs dates qui l’ont composée et sur tous ces instants qui ont donné, à chacune de ces soirées une saveur particulière : les « petits ratés » (bourdes, chutes, erreurs de paroles…), mais aussi les mots de Mylène, ses larmes, et ses instants d’émotion partagés avec son public….

DU 08 AU 12 OCTOBRE 2013 :  NANTES – ZENITH METROPOLE.

                                                                                                      amille

Le mardi 8 octobre 2013 : Impossible pour Mylène de finir « Je te dis tout » tant elle était émue. le public a pris le relais et Mylène l’en a remercié ; « Merci beaucoup. Merci pour toutes ces émotions, Merci d’être là ». Très forte émotion sur « Inséparables », Mylène n’a presque pas pu chanter le deuxième refrain.

 

Le mercredi 9 octobre 2013 : Mylène a très légèrement trébuché durant la descente des marches sur « A force de..  Sur « Elle a dit », souci de coordination entre Mylène et les musiciens au début de la chanson. La chanteuse, qui se retournait sans cesse vers le fond de la scène, n’était pas bien calée sur la musique.

Un technicien est venu rapidement à son secours alors qu’elle était en train de chanter. Mylène s’est excusée de ces soucis à la fin de la chanson : « Désolée pour ce petit problème technique. Je vais m’assurer que tout se passe bien dans ces oreilles si vous me le permettez. Merci (rires) Tout va bien ! Merci beaucoup (rires) Merci. Vous avez chaud ? Moi aussi (rires).

 

Le vendredi 11 octobre 2013 : A la fin de « Sans contrefaçon » et pour annoncer « Maman a tort » Mylène a dit : « Si je vous fais ça » ? en levant le pouce vers le haut (pour indiquer

« 1″) puis a continué en faisant le signe du « 2″, et celui du « 3″ avec ses doigts. Elle a ensuite dit : « il y a donc bien longtemps (rires) c’était ma première chanson. Nous nous sommes rencontrés. Il s’agit de « Maman a tort » . Mylène a alors chanté le premier couplet de la chanson a capella (habituellement, c’est lorsqu’elle chante le premier couplet pour la seconde fois) avant que la musique ne démarre et qu’elle propose au public : « Encore une fois » et chante une seconde fois le premier couplet de la chanson avec les spectateurs.

A la fin de « A l’ombre »… lorsque Mylène s’est penchée pour aider une petite fille à monter sur scène, elle a malencontreusement glissé avant de tomber à terre. Un danseur, Ivo Bauchiero, s’est alors précipité pour l’aider à se relever, manquant lui aussi de glisser. Mais plus de peur que de mal pour Mylène qui, prenant tout cela avec humour, a ajouté : « Une gamelle et une magnifique petite fille« . Enfin, juste avant « Inséparables », les spectateurs ont dû patienter le temps que deux techniciens balayent la scène en vitesse pour éviter un nouvel incident sans doute… même si l’un d ‘eux a également failli glisser durant l’opération nettoyage. Le public, voyant le temps passer, craignait alors que Mylène ne se soit fait mal lors de sa chute et ne puisse plus revenir. Fort heureusement, il n’en fut rien, et la chanteuse a pu assurer la fin du spectacle sans problème.

 

Le samedi 12 Octobre 2013 : Sur « Rêver » Mylène a laissé le public chanter le premier ainsi que le troisième et dernier refrain (alors qu’habituellement, elle laisse chanter le deuxième refrain au public), puis elle a ajouté : « C’est magnifique, merci beaucoup » Après le dernier « aimer » avec le public, elle a ajouté : « Et je vous aime Merci ».

Personnalité présente ce soir là : Louis Bodin.

EXTRAIT du Magazine Styx Timeless 2013 pages 22-23-25

 

Publié dans Mylène Autrement, Mylène TIMELESS 2013 | Pas de Commentaire »

Le MOMENTS CLES de Mylène Farmer à MONTPELLIER en 2013

Posté par francesca7 le 5 mai 2014

 

Que vous ayez ou non assisté à l’un des concerts de la tournée Timeless 2013, cette rubrique s’adresse à vous… Nous revenons ici sur les trente-neufs dates qui l’ont composée et sur tous ces instants qui ont donné, à chacune de ces soirées une saveur particulière : les « petits ratés » (bourdes, chutes, erreurs de paroles…), mais aussi les mots de Mylène, ses larmes, et ses instants d’émotion partagés avec son public….

DU 1er AU 05 OCTOBRE 2013 :  PARK et SUITES ARENA.

farmer_1

le mardi 1er Octobre 2013 : Erreur de paroles sur « A l’ombre » : « le froid se ferme » au lieu de « Mon cœur se ferme » dans le deuxième couplet. A la fin de la chanson, Mylène a dit : « Merci beaucoup, j’ai passé une soirée merveilleuse grâce à vous. Merci infiniment. Et bonsoir Et on reprend… » avant la reprise musicale du titre.

Le mercredi 02 Octobre 2013 : Erreur de paroles dans  le deuxième couplet de « C’est une belle journée » : Mylène a chanté ; « Voir la vie / Son côté pile / Oh philosophie / Dis-moi des élégies » au lieu de : « Tout est dit puisqu’en amour / Si c’est du lourd / Si le cœur léger / Des élégies toujours ».

Personnalités présentes ce soir là : le groupe Mutine.

 

Le samedi 5 Octobre 2013 : sur « Et pourtant… », erreur de paroles dans le premier couplet : « Un écran.. de toi » au lieu de : « Un éclat .. de toi ». Après la troisième reprise avec le public du refrain de « Désenchantée », Mylène s’est fait surprendre par la musique qui a redémarré, entrainant les spectateurs dans un nouvelle reprise. Mylène en a alors profité pour lancer une peluche dans le public.

Personnalité présente ce soir là : Hélène Mandroux (maire de Montpellier).

EXTRAIT du Magazine Styx Timeless 2013 pages 22

Publié dans Mylène Autrement, Mylène TIMELESS 2013 | Pas de Commentaire »

Le MOMENTS CLES de Mylène à LYON en 2013

Posté par francesca7 le 3 mai 2014

 

Que vous ayez ou non assisté à l’un des concerts de la tournée Timeless 2013, cette rubrique s’adresse à vous… Nous revenons ici sur les trente-neufs dates qui l’ont composée et sur tous ces instants qui ont donné, à chacune de ces soirées une saveur particulière : les « petits ratés » (bourdes, chutes, erreurs de paroles…), mais aussi les mots de Mylène, ses larmes, et ses instants d’émotion partagés avec son public….

DU 24 AU 28 SEPTEMBRE 2013 :  LYON – HALLE TONY GARNIER.

mylene-farmer-hall-tony-garnier_1koo2_l5cnr

Le mardi 24 septembre 2013 : La grande question des fans était de savoir si Gary Jules serait présent sur les dates de province ; la réponse semble être «oui », puisqu’il est bel et bine aux côtés de Mylène ce sir-là pour chanter « Mad World » et « Les Mots ».

Le mercredi 25 septembre 2013 : A la fin de « A l’ombre », Mylène a remercié l’équipe de la tournée : « Merci beaucoup, merci beaucoup ! Je voudrais en profiter pour remercier tous les musiciens qui sont à mes côtés, remercier tous les techniciens qui ont travaillé dur pour monter tout ce spectacle aussi, remercier Laurent Boutonnat, Thierry Suc, remercier tous ceux que j’aime, Anthony… et il y en a tant d’autres. Et merci à vous, public, infiniment. Et ma foi, c’est fin (rires). C’est la fin ! je vous aime, merci beaucoup. Par la suite, durant la reprise musicale, Mylène a remercié chacun de ses danseurs par un petit baiser. A compter de cette date, elle les remerciera chaque soir, à ce moment-là du show, d’une petite caresse sur l’épaule et/ou d’un petit baiser.

Les personnalités présentes ce soir là : Karine Ferri, Yoann Gourcuff, Mico (remixeur de « Du temps »).

Le vendredi 17 septembre 2013 : Erreur de paroles de Gary Jules sur « Les mots » ; dans son premier couple, le début de la phrase : « And to lives thats stoop to notice mine », a été remplacé par d’autres mots, une sorte de yaourt… seule a été chantée correctement la fin de la phrase (« to notice mine »).

Le samedi 28 septembre 2013 : Erreur de paroles sur « A l’ombre » : dans le deuxième couplet, Mylène a chanté : « Le froid se cabre / Le diable harcèle » au lieu de : « Mon cœur se ferme / le diable harcèle ». Par ailleurs, à la fin de la chanson, Mylène a remercié son public Lyonnais : « Merci beaucoup. Je voudrais vous remercier pour toutes ces soirées magnifiques que nous avons passées. Vous êtes un public merveilleux. J’ai beaucoup de chance. Beaucoup beaucoup de chance. Nous allons nous quitter. Je vous aime. Et puis (propos inaudibles…) Merci beaucoup »

EXTRAIT du Magazine Styx Timeless 2013 pages 18-19-20

 

Publié dans Mylène Autrement, Mylène TIMELESS 2013 | Pas de Commentaire »

Le MOMENTS CLES du Timeless 2013 de Mylène

Posté par francesca7 le 3 mai 2014

 

Que vous ayez ou non assisté à l’un des concerts de la tournée Timeless 2013, cette rubrique s’adresse à vous… Nous revenons ici sur les trente-neufs dates qui l’ont composée et sur tous ces instants qui ont donné, à chacune de ces soirées une saveur particulière : les « petits ratés » (bourdes, chutes, erreurs de paroles…), mais aussi les mots de Mylène, ses larmes, et ses instants d’émotion partagés avec son public….

DU 7 AU 21 SEPTEMBRE 2013 :  PARIS-PALAIS OMNISPORTS DE BERCY.

ob_123e81_banniere

Le 7 septembre, premier soir : les placeuses dans Bercy sont, ce soir-là, habillées d’un T-shirt bleu et d’une perruque blanche en clin d’œil à l’affiche de la tournée.

Les personnalités présentes ce soir là : Benoît Di Sabatino (son compagnon), Nathalie Rheims, Laurent Delahousse, Ysa Ferrer, Adel (2be3), Patricia, Nathaly et Bruno Aveilan, Josiane Balasko, Willy Rovelli, Vincent Lagfaf, KamelOuali, Michal, Edouard Collin, Jean Paul Gaultier, Jean-Luc Romero, Mika, Cyril Ferraud.

Le dimanche 8 septembre 2013 : pas mal d’erreur dans les paroles des chansons pour Mylène, des faux départs, et une très forte émotion sur « Je te dis tout », au point que Mylène s’est arrêtée de chanter lors du deuxième couplet (après « Je dis tout au vent ») et a laissé Yvan Cassar improviser quelques mesures, le temps qu’elle s’apaise, reprenant ensuite le couplet directement à ; « Mon amour / Je te dis tout ».

Et juste avant d’entamer « Rêver », Mylène a dit : « J’aimerais la chanter, la terminer sans pleurer. Qu’y puis-je ? Cette émotion vient de vous, du plus profond de mon âme, ne n’y peux rien, n’en déplaise à certains« .

Les personnalités présentes ce soir là : Lisa (la nièce de Mylène), Julien Doré, John Nollet, Nathalie Rhiems, Isabelle Boulay, François Ozon, Marie-Agnès Gillot, Caroline Loeb, Roberto Alagna, Orelsan, Willy rovelli, Edouard Collin, Patrick Le Lay, Laurent Artufel.

Le mardi 10 septembre 2013 : Mylène n’a rien dit ce soir-là pour annoncer « Maman a tort ». Elle a juste attendu que la musique démarre et a alors demandé au public, après avoir ri : « ça vous dit quelques chose ? On a faire durer le plaisir ? C’est à vous…«  Après avoir chanté une première fois le premier couplet avec les spectateurs et attendu le temps d’une très courte pause, Mylène a enchaîné directement en disant ; « …. (la musique a redémarré ultérieurement sur le « 3.. »), encourageant le public à chanter de nouveau le premier couplet avec elle. A partir de cette date, Mylène chantera systématiquement deux (ou exceptionnellement trois) fois le premier couplet avec les spectateurs.

Les personnalités présentes ce soir là : Max Guazzini, Anggun, Jennifer Ayache (Superbus), Mouloud Achour, Christophe Bongrand, Nicolas Canteloup, Pascal Nègre, Jean-Claude Camus, Max Boubil, Vincent Niclo, la chanteuse Irma.

Le mercredi 11 septembre 2013 : Mylène a passé une bonne partie du show à régler son boitier micro : quelques problèmes de retour son, sans doute. Les fans n’ayant pas oublié que le lendemain c’était l’anniversaire de Mylène, certains d’entre eux, situés en fosse or, lui ont offert un bouquet de fleurs durant « Désenchantée ». A la fin de la chanson, après les trois reprises du couplet et une fois la musique arrêtée (durant le noir), le public qui aurait bien aimé reprendre une quatrième fois, a commencé à chanter de nouveau le refrain. Mais les musiciens, tenus par le temps, n’ont malheureusement pas donné suite à ce désir et ont lancé « Bleu noir » (cela se reproduira sur d’autres dates de la tournée).

Les personnalités présentes ce soir là : Alizée, Shy’m, Emmanuel Moire, Stéphane Rotenberg, Bruno Julliard, Michel Boujenah, François Baroin, Michel-Edouard Leclerc, Christophe Beaugrand, Nathalie Rheims, K-Moro, Laurent Petitguillaume.

Le vendredi 13 septembre 2013 : Pour annoncer « Maman a tort », Mylène a dit : « Petit exercice de mémoire » puis tandis que les premières notes retentissaient sur scène : « Vous connaissez » Après avoir chanté une première fois le premier couplet avec le public, Mylène a laissé le public le chanter une seconde fois (à noter, à ce moment-là l’ajout de basse – comme dans la version longue de la chanson de 1984 – que l’on n’entendait pas les soirs précédent).

Les personnalités présentes ce soir là : Isabelle Nanty, Vincent Lindon, Elie Semoun, Franc Riester, Thierry Moreau, Jean Luc Romero, Gérard Louvin, Willy Rovelli.

Le samedi 14 septembre 2013 : Durant « Monkey Me » Mylène a pris un ballon en forme de tête de singe donné par un fan. Elle a voulu, à la fin de la chanson, le relancer dans le public… mais le ballon étant gonflé à l’hélium, difficile donc, de la faire aller ailleurs que dans les hauteurs de Bercy : J’AI PASSE UNE SOIREE MAGNIFIQUE GRACE A VOUS MERCI BEAUCOUP MERCI A TOUT LE MONDE JE VOUS AIME JE VOUS EMBRASSE !

ob_5f64c0_tim15

 

Les personnalités présentes ce soir là : Nathalie Rheims, Lisa (la nièce de Mylène), Dominique Besnehard, Pierre Palmade, Thomas Boissy, William Réjault, Thomas Joubert, Louis Delort.

Le mardi 17 septembre 2013 : sur le final de « Rêver », la mise en scène a été modifiée, et ce jusqu’à la fin de la tournée : au moment où le cercle descend et jette de la fumée sur Mylène, le rideau LED, habillé de teintes bleues, se referme désormais progressivement pendant que les plateformes où jouent les musiciens redescendent sur la scène (sur les dates précédentes après la disparition de Mylène dans la fumée, le rideau LED ne réapparaissait pas, les musiciens restaient visibles pour les spectateurs jusqu’à la fin du morceau, et les lumières s’éteignaient d’un coup sur scène après la dernière note).

Les personnalités présentes ce soir là : Xavier Bertrand, Alain Chamfort, Jean-Michel Jarre, Laurent Petitguillaume, Adeline Blondieau.

Le mercredi 18 septembre 2013 : Enorme bug ce soir-là : les robots sont restés au placard pour cause de panne électrique avant le début du concert. de fait, l’interlude durant lequel les robots sont à l’honneur, après « Oui mais .. non » a été remplacé par une prestation assurée par les choristes, les danseurs et les musiciens (le piano d’Yvan Cassar a été installé très rapidement par les techniciens), ce qui a permis à Mylène de se changer en coulisses avant de venir retrouver Gary Jules sur « Mad World ». Mylène s’est excusée bien entendu… « Nous sommes désolés, désolés, pour les incidents techniques que nous rencontrons ; les robots ne sont pas là. C’est très dommage. J’en suis vraiment désolée, mais nous allons passer une soirée merveilleuse quand même« .

Les personnalités présentes ce soir là : Line Renaud, Orlando, France Gall, Christophe Dechavanne, Alain Chamfort.

Le vendredi 20 septembre 2013 : Sur « XXL » pour la première fois depuis le 7 septembre, Mylène a retrouvé ses habitudes du Tour 2009 en s’agenouillant devant l’un de ses musiciens – le guitariste Bernard Gregory Suran Jr – suggérant un acte sexuel particulièrement apprécié de ces messieurs. Elle le refera sur certaines dates de la tournée, toujours avec le même musicien.

Les personnalités présentes ce soir là : Florence Foresti, Jean Rochefort, François-Xavier Demaison, Christophe Maé, Catherine Deneuve, Kamel Ouali, Clémence (la nièce de Mylène), Thomas Hugues, Billy, Arthur H, Jérôme Commandeur.

Le samedi 21 septembre 2013 : A la fin du duo « Les mots » et pour la première fois depuis le 7 septembre, Mylène a fait un petit baiser sur la bouche à Gary Jules en guise de remerciement. Elle le fera désormais sur toutes les dates jusqu’à la fin de la tournée.

Les personnalités présentes ce soir là : Luc Besson, Salman Rushdie, Maric-Olivier Fogiel, Jonathan Lambert, Elisabeth Levy, Olympe, Marcel Ruffo, Jean Hugue Anglade, Sylvie Testud, Benjamin Petrover, Leila Bekhti, Marguerite (la maman de Mylène), Brigitte (la sœur de Mylène), Lisa (la nièce de Mylène), Michel Gautier (le frère de Mylène), Ugo Di Sabatino (le fils de Benoît) et Christophe Di Sabatino (le frère de Benoît).

EXTRAIT du Magazine Styx Timeless 2013 pages 14-15-16-18

Publié dans Mylène Autrement, Mylène TIMELESS 2013 | Pas de Commentaire »

REVIEW DU CONCERT TIMELESS 2013 (partie 1)

Posté par francesca7 le 1 mai 2014

 

à partir du 7 septembre 2013, Mylène a brassé large, piochant dans son répertoire un ou plusieurs titres de  chacun de ses albums et enchaînant les surprises, comme le duo virtuel avec Moby sur « Slipping Away (Crier la vie) », les duos réels avec Gary Jules, ou encore le Break « Maman a tort ». Quant aux chorégraphies de la chanteuse, moins nombreuses et énergiques qu’en 2009, elles furent largement compensées par sa présence scénique particulièrement remarquable : Mylène avait beaucoup d’amour à dire à son public. C’est chose faite, et nous espérons tous que ce Timeless 2013 ne sera pas le dernier …

IMG_0015

A FORCE DE….

Si l’ambiance et les couleurs de ce concert ne vont pas sans rappeler le Tour 1996 – un univers épuré, futuriste, composé de blanc, de transparence et de gris métallique – le premier morceau du show a également de quoi nous projeter dix sept ans en arrière ! « A force de mourir / Je n’ai pas su te dire / Que j’ai envie de vivre / Donner l’envie de vivre », clame Mylène à l’entame de ce Timeless 2013. « Plus loin plus haut / J’atteins mon astre / (je vertige de vivre) / plus loin plus haut / L‘esprit voyage / (Je vertige de vivre) », chantait-elle au tout début du concert en 1996 …. Dans les deux cas, une chanson énergique, entraînante, au rythme galopant, et criant un appel à la vie.

Mais il est temps, désormais, pour Mylène de quitter son vaisseau et de venir à la rencontre de son public. Tandis que le bas de l’accélérateur de particules s’est transformé en escalier, elle attend d’avoir chanté le premier couplet et d’entamer le refrain pour en descendre les marches. Laissant ses choristes prendre le relais sur certaines phrases de ce dernier, elle avance sur cette immense scène, s’y promène et assure le reste de la chanson seule, ses musiciens et ses choristes étant encore invisibles au milieu de ce décor très cinématographique rappelant aussi bien « 2001, l’Odyssée de l’espace » que « Stargate » ou « Alien ». Saluant son public puis frappant dans les mains lors du pont musical pour l’entraîner à faire la fête avec elle, Mylène se montre souriante et heureuse d’être là. Sa voix est plus assurée et plus dense qu’à l’habitude ; sans conteste, elle l’a beaucoup travaillé aux côtés de sa coach vocal, Karen Nimereal, et a pour cette série de concerts, davantage misé dessus que sur les chorégraphies.

Mylene-Farmer_inside_right_content_pm_v8

COMME J’AI MAL

Interprétée pour la première et dernière fois sur scène lors du Tour 1996, « Comme j’ai mal »=, quatrième single extrait de l’album « Anamorphosée » (1995), fait sa réapparition en live lors de ce Timeless 2013. L’occasion pour Mylène, de délaisser sa cape et de dévoiler l’entièreté de son costume signé Jean Paul Gaultier ; et l’occasion, pour le public, de découvrir, durant le pont musical, les musiciens qui surgissent des dessous de scène pendant que les éléments de l’accélérateur de particules se séparent pour retrouver leur place initiale.

L’apparition de « Comme j’ai mal » juste après « A force de… » dans la setliste de ce spectacle est particulièrement remarquable ; il est en effet davantage question, dans ce titre, de la mort suivi d’une renaissance (dont-on y lira l’évocation du suicide comme libération ou plutôt l’idée d’une réincarnation » ?) Que d’une ode à la joie, au bonheur et à l’envie de vivre ; deux chansons aux thèmes radicalement opposés, qui se suivent et mettent en exergue l’un des nombreux paradoxes propres à la chanteuse…

C’EST UNE BELLE JOURNEE

Alors que l’univers étoilé fait sa réapparition sur l’écran géant, d’étranges créatures s’invitent sur scène durant l’introduction réorchestrée de « c’est une belle journée » ; deux robots qui pointent leurs yeux rouges et menaçants sur nous, encadrant  une Mylène qui, dans la même tenue que « Comme j’ai mal », semble attendre qu’ils finissent leur « inspection » du public pour avancer davantage vers celui-ci. Mais bientôt, les premières  mesures de piano se font entendre, et tandis que la chanteuse regarde avec sourire et bienveillance ses deux « gardes du corps » effectuer un drôle de ballet, elle débute, à son tour, une chorégraphie. Les deux robots, comme envoûtés, l’observent, puis se mettent à bouger avec elle, rejoints dès la moitié su premier couplet par les danseurs qui patientaient jusqu’alors de part et d’autre de la scène.

timeless-620x330

Premier tableau chorégraphié de ce Timeless 2013, « C’est une belle journée » est un titre que nous avons pu découvrir sur le best of « Les mots » en 2001, et qui a connu un beau succès tant auprès des fans de Mylène que du grand public lors de sa sortie en 2002. Ce titre méritait donc de vivre à nouveau sur scène, puisque sa première et jusqu’alors unique interprétation en live remontait à 2006, durant a série de concerts Avant que l’ombre… à Bercy. Si, en 2006, huit danseuses entouraient Mylène seulement six danseurs l’encadrent cette fois-ci, les deux robots faisant office de remplaçants des deux éléments manquants. Il n’en reste pas moins que, pour cette version 2013, Mylène a fait le choix de reprendre la même chorégraphie que celle effectuée à Bercy il y a sept ans, laquelle diffère quelque peu de celle proposée en télévision (dans le Hit Machine sur M6, le 27 avril 2002, puis dans l’émission Zidane Ela sur France 2, le 19 mai 2002). Sur scène en effet, la chanteuse ne tombe pas dans les bras de ses danseurs durant le refrain, mais laisse le soin à ces derniers de le faire « entre eux ». Par ailleurs, durant le pont, ni Mylène ni ses danseurs ne s’accroupissent ; en revanche, la chanteuse s’assied sur les genoux de ses acolytes avant de se relever et de balancer les bras.

Comme « Désenchantée », « C’est une belle journée » est une chanson qui comporte un paradoxe frappant ; celui d’allier une mélodie entraînante et enjouée à des paroles très sombres évoquant ici le mal-être et le suicide. Si, en ce sens, elles s’inscrivent dans la lignée de « Comme j’ai mal », elles contrastent néanmoins, et là encore, avec celles de « A force de… »

EXTRAIT du Magazine Styx Timeless 2013 page 6

Publié dans Mylène TIMELESS 2013 | Pas de Commentaire »

REVIEW DU CONCERT TIMELESS 2013 (partie 2)

Posté par francesca7 le 1 mai 2014

 

à partir du 7 septembre 2013, Mylène a brassé large pour la Tournée TIMELESS, piochant dans son répertoire un ou plusieurs titres de  chacun de ses albums et enchaînant les surprises, la suite de sa sélection :

mylene-farmer-2009-monkey-004

MONKEY ME

Il aura fallu patienter de nombreux mois pour que « Monkey Me », troisième single extrait du dernier album de Mylène, sorte enfin dans les bacs. Selon les sondages réalisés auprès des fans, ce titre reste l’un de leurs préférés de cet opus mais aussi l’un des plus attendus sur scènes. Joli cadeau donc, que Mylène fait ici à son public. 

Petite particularité  notable ; pas de noir ni de silence absolu entre la fin de « c’est une belle journée » et « Monkey Me », mais un enchaînement musical direct, assuré par quelques mesures de synthétiseur, de charleston puis de guitare saccadée, qui brouillent les pistes pour le spectateur qui se demande alors de quelle chanson il peut bien s’agir ici, avant de découvrir les premières notes de « Monkey Me ». Pour ce titre, Mylène délaisse ses robots et ses danseurs et opte pour une mise en scène sobre aux jeux de lumières rouges et dorées qui permettent une véritable mise à l’honneur de la chanson. Toujours vêtue du même costume, encadrée de ses deux guitaristes et de son bassiste, la chanteuse se place au centre de la scène, face à son micro-pied, ce qui ne l’empêche pas, cependant, de partir à la rencontre de son public.

 

SLIPPING AWAY (CRIER LA VIE) (EN DUO VIRTUEL AVEC MOBY)

 Mylène et Thierry Suc nous avaient promis des surprises pour ce Timeless 2013. Autant dire qu’ils nous ont gâtés. Après les robots, c’st au tour de Moby de faire son apparition sur scène à travers l’écran géant du spectacle pour interpréter, avec Mylène, leur célèbre premier duo « Slipping Away » (Crier la vie). Sorti en septembre 2006, ce single a rencontré un succès de taille auprès du public et restait l’un des grands absents du Tour 2009. 

Alors que les premières notes de la chanson résonnent dans la salle, nous voyons apparaître, sur l’écran, le crâne de Moby, de dos et en très gros plan. Puis c’est en majorité son visage, éternellement impassible, qu’il nous offre durant tout le temps de la chanson à travers des images inédites, sans doute filmées pour l’occasion. Mylène, seule sur scène, éclairée par des jets de lumière blanche faisant écho aux couleurs plutôt froides qui règnent sur l’écran, assure ses couplets avec brio.

Etait-ce la volonté des deux artistes que la chanson soit ainsi présentée sur scène, ou Moby n’a-t-il pu être physiquement aux côtés de Mylène pour d’autres raisons ? Quoiqu’il en soit, outre le plaisir de retrouver enfin ce titre interpréter en live, ce tableau s’inscrit parfaitement dans le scénario de ce Timeless 2013, la présence virtuelle de Moby ajoutant en effet au caractère fantastique du show.

 

moby_concert_12 (1024x768)

ELLE A DIT / L’AMOUR N’EST RIEN

Encore une fois, Mylène a choisi la sobriété pour l’interprétation de « Elle a dit », titre qui ouvre son dernier album « Monkey Me », pas de chorégraphie, pas d’artifices sur scène, juste un éclairage dans les tons violets et une Mylène debout, au milieu de la scène, face à  son micro-pied. Honneur au texte donc, pour cette chanson qui traite d’homosexualité féminine et de la difficulté à accepter et vivre sa différence dans notre société. Inspirée, a priori, de la bande dessinée de Julie Maroch, « Le bleu est une couleur chaude », il aurait été délicat pour Mylène de passer à côté de ce titre sur scène pour deux raisons : non seulement celui-ci est assez populaire auprès de ses fans, mais il fait également écho au film d’Abdellatif Kechiche, « La vie d’Adèle – Chapitres 1 et 2″, librement inspiré de l’oeuvre de Julie Maroch, et sorti en pleine tournée, le 9 octobre 2013, après s’être fait palmer d’or à Cannes lors de la cérémonie 2013 du célèbre festival.

En Russie cependant, lors des concerts à Moscou (le 1er novembre  2013) et à Saint-Pétersbourg (le 4 novembre 2013), exit « Elle a dit » et bienvenue à « l’amour n’est rien… » Lors du Tour 2009 déjà, la star avait offert cette chanson en remplacement de « A quoi je sers » lors de ses concerts à Saint-Pétersbourg (le 28 juin 2009) et Moscou (le 1er juillet 2009) en raison de sa grande popularité auprès du public russe. Et si, le 27 octobre 2013 à Minsk (en Biélorussie), « l’amour n’est rien… » a également été – comme en Russie – chantée entre « Slipping Away » et « Oui mais..non », « Elle a dit » a bien été interprétée, mais à la place de « Bleu noir » cette fois-ci et sans bras métallique ni nacelle.

Mylène aurait-elle pris goût, en Russie et Biélorussie, à chanter « l’amour n’est rien… » ? Tout porte à le croire puisque ce titre, a, par la suite, définitivement rejoint la setlist des spectacles jusqu’à la fin de la tournée, le 6 décembre, au Palais Nikaïa à Nice. Pour cette chanson, Mylène a de nouveau fait le choix de la simplicité dans la mise en scène : tandis que l’écran géant s’habille de rouge (excepté durant le pont musical où il se retrouve envahi d’une pluie de lumière blanche), plusieurs séries de projecteurs éclairent la scène pendant que la chanteuse s’y promène en interprétant le titre.

EXTRAIT du Magazine Styx Timeless 2013 page 7

 

Publié dans Mylène TIMELESS 2013 | Pas de Commentaire »

12
 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...