Dechavanne et Mylène Farmer

Posté par francesca7 le 26 mars 2014

 

6 NOVEMBRE 1986 – C’EST ENCORE MIEUX L’APRÈS-MIDI

Présenté par Christophe DECHAVANE sur ANTENNE 2

1986-12-a

L’émission commence. On découvre Mylène assise sur les marches du plateau aux côtés de Christophe Dechavanne.

Christophe Dechavanne : (…) Mylène Farmer est à côté de moi. Comment allez-vous ?

Mylène Farmer : Très bien.

CD : Très bien ? Vous allez rester avec nous quasiment jusqu’au bout, c’est une fête pour nous ! Nous sommes tout à fait ravis ! J’ai appris récemment que le clip « Libertine » était nominé aux Oscars de la… (riresde Mylène) Comment ça s’appelle ?

MF : Aux… (elle cherche aussi)

CD : Aux Victoires de la Musique !

MF : Aux Victoires de la Musique, oui !

CD : Alors est-ce qu’on est pas un petit peu en même temps contente et en même temps un peu triste quand on a un clip qui est nominé et qu’on l’est pas soi-même ? Est-ce qu’on est très embêté de ça ?

MF : Embêté, non. Je pense que c’est une très bonne chose, d’abord pour le réalisateur. Je pense que c’est honorer un travail qui est très beau. Et moi, indirectement, de toutes façons, je suis citée au travers de ce clip, donc c’est très bien !

CD : Oui, donc c’est bien.

MF : Faut être philosophe, vous savez !

CD : Qu’est-ce que vous pensez de ces cadeaux, de ces prix qu’on donne à travers que ce soit la télévision, le cinéma, la chanson maintenant ?

MF : Moi, je vais vous dire quelque chose : j’aime l’esprit du concours, mais c’est vrai que le moment crucial, la cérémonie, c’est quelque chose que je n’aime pas.

CD : Ben c’est-à-dire que c’est quelque chose qui développe les jalousies, les aigreurs et tout ça, forcément au moins pendant cinq minutes !

MF : Oui. Certainement, certainement. Mais je pense que vous avez subi les mêmes phénomènes ! (Mylène fait allusion aux 7 d’Or)

CD : Non, non, pas du tout ! (rires) Parce que moi je le savais, donc c’était pas la surprise !

MF : Oui, bien sûr.

CD : Non mais c’est bien, et puis ça donne l’occasion aux gens du métier de se rencontrer, de se voir. Vous y allez aux Victoires ?

MF : Non ! Non, non !

CD : Vous êtes pas là ?

1986-12-dMF : J’ai quelque chose d’important à faire et malheureusement je ne peux pas ! (grand sourire)

CD : Vous avez du travail ! Hé oui ! Une émission de télévision, par exemple !

MF : Par exemple, oui ! (rires)

CD : Alors moi je vous propose, étant donné que c’est vrai qu’on connaît Mylène Farmer avec « Libertine » très, très bien, c’est un titre que nous entendrons à la fin de l’émission, mais « Libertine » c’est pas « un » disque, les chanteurs font plusieurs choses ! Et là, il s’agit d’un album, et sur cet album il y a donc « Libertine » et il y a également « Au Bout de la Nuit », qui est un titre que vous aimez bien ?

MF : Que j’aime bien, oui, et que j’ai écrit.

CD : Oui ? Ha ça c’est très bien, donc on va en profiter tout de suite : Mylène Farmer, « Au Bout de la Nuit ».

Mylène se lève et va rejoindre un coin du plateau où se trouve un grand billard à tapis bleu. Elle interprète donc « Au Bout de la Nuit », les cheveux lâchés (elle a ôté son nœud pendant le jingle).

 

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...