FRANCE SOIR avec Mylène F.

Posté par francesca7 le 23 février 2014

 

3 AVRIL 1987 – Un clip dans les Cévènes avec des loups et de la neige – Entretien avec Catherien DELMAS

1987-07La journaliste constate que malgré le succès, Mylène garde la tête froide :

- C’est mon tempérament. Il n’y a pas de quoi prendre des grands airs. Avec Laurent Boutonnat, nous arrivons à exprimer ce qui nous touche. Et surtout à bien se comprendre. Je préserve jalousement l’esprit de mon équipe. Il pense à moi quand il compose et il ne se disperse pas. Libre à lui d’aller ‘convoler’ ailleurs. Dans ce cas, je l’étrangle (rires)

A propos de l’évolution de son image :

- J’ai débuté petite fille un peu perverse, je vais devenir un jour ou l’autre une femme énigmatique. Mon rêve !

A propos de l’écriture :

- Il va falloir penser au prochain album. Il faut bien un petit frère à « Libertine » !

A propos du show-business :

- Je ne connais pas vraiment la constellation de ce drôle de métier. Mais je reconnais que j’adore signer des autographes.

A propos du clip « Tristana », alors en préparation :

- Dans les Cévennes, nous avons découvert un élevage. Nous allons donc tourner dans les champs de neige qui sont restés sauvages. Si la neige manque nous apporterons les canons à neige !

A propos de la participation de Movie Box à la production de ses clips :

- Il nous faut de grands moyens et surtout le talent qu’ils nous ont déjà prêté la première fois. Ils font des pubs et du cinéma d’habitude et veulent bien passer quelques jours de folie avec nous.

A propos du travail en équipe :

- Ma rivale de Libertine dansera aussi pour « Tristana ». Si elle n’était pas là, je ne serais pas tranquille.

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...