mauvaises prestations au Palais 12 pour Mylène Farmer

Posté par francesca7 le 20 novembre 2013

 

 images (11)

Le concert était grandiose, mais l’organisation de la nouvelle salle bruxelloise catastrophique…

Il y a deux mois, la presse avait été invitée à découvrir en grande pompe le Palais 12 du Heysel, le nouveau temple de la musique de la capitale. Une capacité de 18 000 spectateurs, une technologie de pointe, des infrastructures gigantesques (dont le méga-parking du Heysel…). De quoi éclipser Forest National de la carte. Mais, de la théorie à la réalité, il y a parfois un monde. Et, mercredi soir, ce sont les spectateurs du premier des trois concerts bruxellois de Mylène Farmer qui ont essuyé les plâtres. 

Visiblement, les organisateurs du Palais 12 ont été débordés par l’affluence, qu’ils ont été incapables de gérer. Nombre insuffisant d’accès d’entrée, indications contradictoires ou incomplètes. La foule, complètement perdue, s’est retrouvée massée aux portes de la salle et il nous a fallu plus d’une heure pour y entrer ! Le chaos complet. Si bien que le concert en lui-même a été retardé d’une demi-heure pour permettre à tout le monde de pénétrer dans le nouveau saint des saints. Une fois à l’intérieur, comme on n’avait pas eu le temps de manger, nouvelle file d’une demi-heure pour un quart de pizza (au demeurant plutôt bonne, c’est déjà ça). Ici aussi, le personnel, malgré toute sa bonne volonté, est dépassé. 

Et une fois le spectacle commencé, comme si la guigne nous poursuivait, on s’est retrouvé avec un agent de sécurité devant notre tribune qui avait mis son talkie-walkie à fond. Lorsque les spectateurs lui ont fait comprendre qu’ils en avaient assez d’entendre tous ses messages au lieu de pouvoir apprécier la musique, il n’a rien trouvé d’autre que de répondre : « Si vous voulez, on sort et on s’explique. » Sidérant ! 

Autant d’éléments qui nous ont empêchés d’apprécier pleinement un concert pourtant sublime. Le Palais 12 ne manque incontestablement pas d’atouts (l’acoustique écrase celle de Forest National). Mais l’organisation devra être revue au plus vite (les deux prochains shows de Mylène Farmer ont lieu ce vendredi et ce samedi) sans quoi, on risque d’avoir encore droit à cette sentence implacable qu’on a entendue plus d’une fois hier soir : «  Le Palais 12, plus jamais ! »

article Frédéric Seront au magazine http://www.cinetelerevue.be/fr

 

 

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...