John Nollet coiffeur de Mylène au Timeless

Posté par francesca7 le 26 octobre 2013

 

John Nollet coiffeur de Mylène au Timeless dans Mylène et L'ENTOURAGE images-121« Je ne suis pas né à Londres ou à New York mais à Courchelettes [59], une petite commune du nord de la France, le 17 octobre 1970. Je suis fils unique. Mon père était belge et, à l’époque, c’était la grande mode des prénoms à consonance anglophone en Belgique. Alors… Peut-être que j’ai toujours été bon en anglais à l’école pour justifier ce choix de mes parents. »

Naissance d’une vocation

« Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours voulu coiffer. Dès l’âge de 4 ans, j’étais fasciné par les mariées qui venaient fêter ce grand jour dans le petit hôtel-restaurant de mes parents, leurs coiffures, leurs voiles… Je me dépêchais de reproduire la texture des cheveux avec des fils et de la laine. À 8 ans, j’ai demandé à Noël toute la panoplie du coiffeur, et ma grand-mère me l’a offerte. Dans la famille, on était ravi de constater que j’avais déjà une passion dans la vie. »

Premiers pas

« Vers 10 ou 11 ans, j’ai décidé de travailler durant la moitié des vacances scolaires chez Michel, qui possédait un salon de coiffure à quelques kilomètres de chez nous. J’adorais l’odeur des produits, observer la technique des coupes… À 14 ans, j’ai décroché mon CAP en travaillant également chez Maurice, à Valenciennes. J’ai obtenu un 19,25 sur 20. J’ai réussi à inviter Maurice pour le Festival de Cannes cette année. Il est ravi. Je lui dois bien ça! »

Premières marches

« Ma grand-mère Renée m’a permis de monter pour la première fois les marches à Cannes à 14 ans. Devenue veuve, elle avait quitté le Nord pour s’installer au soleil. Elle savait qu’elle m’offrait mon rêve. J’étais fasciné par cet événement où les femmes brillaient de beauté et d’élégance. En marchant sur le tapis rouge, j’ai décidé d’évoluer dans cet univers-là. J’ai mis dix ans à y parvenir. En 1995, je faisais partie de la bande de Jean-Pierre Jeunet qui présentait La Cité des enfants perdus en ouverture du Festival, et depuis, je reviens tous les ans. Cette année, je m’occupe exclusivement de Nicole Kidman. »

Monica

« J’ai rencontré Monica Bellucci en 1996, sur le tournage du film L’Appartement. Elle a aimé mon travail et m’a imposé sur tous ses shootings. C’est mon amie et ma bonne fée. Depuis, je slalome entre mode et cinéma. » bb La quintessence « Ce que j’aime avant tout, c’est lorsque la femme que je coiffe change soudainement son regard sur elle, lorsqu’elle découvre, étonnée, sa beauté. »

P.H. – Le Journal du Dimanche

 

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...