• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 5 octobre 2013

Philippe Stegemann pour Timeless 2013 de Mylène

Posté par francesca7 le 5 octobre 2013

  Robots de Philippe Stegemann

Robots de Philippe Stegemann

Sur sa tournée « Timeless 2013« , Mylène Farmer s’est entourée de robots-danseurs qui assurent le show et sont une des surprises du concert. Les confidences de Philippe Stegemann, le roboticien qui les a programmés.

Sur scène à Bercy, le 11 septembre 2013. Mylène Farmer les appelle « ses filles ». Des danseuses ? Il n’y en a aucune sur sa dernière tournée, « Timeless 2013« , qui a débuté le 7 septembre à Bercy. Non, elles, c’est plutôt le gabarit 115 kilos, deux mètres de haut. Des robots. La chanteuse française de tous les records, habituée des mises en scène spectaculaires, a encore une fois créé la surprise avec sesrobots-danseurs, une première mondiale pour un show de cette envergure. D’autant que ces robots à usage habituellement industriel ne sont pas un élément parmi d’autres du décor, mais sont intégrés aux chorégraphies et assurent même un peu plus de 4 minutes du spectacle à eux seuls.

Au troisième morceau, deux bras articulés blancs portant un masque aux yeux lumineux font leur apparition sur scène. Présence menaçante. Mylène Farmer les regarde l’un, puis l’autre, d’un air attendri qui les habille aussitôt d’humanité, avant d’entamer les premiers pas de danse de C’est une belle journée. Les robots embrayent, mimant les mouvements de la star. Six danseurs de chair et d’os rejoindront le tableau, les robots devant. Et ça fonctionne, le public est archi-conquis.

« Montrer que la robotique peut être artistique »

Le marionnettiste, derrière les vedettes de métal de Timeless 2013, s’appelle Philippe Stegemann. Ce spécialiste en automatismes et en robotique a créé en 2006 sa société de prestations en robotique, après 18 ans passés à programmer des robots industriels. Musicien amateur, il s’amuse alors à programmer des robots pour qu’ils bougent en rythme sur de la musique. En 2008, il crée sa première chorégraphie en hommage à Daft Punk, vite repérée sur YouTube. Ce qui l’incite à creuser ce filon en créant une deuxième activité, roboLounge, dédiée à l’événementiel. « L’idée, c’est de s’amuser avec la robotique et de montrer que cela peut être artistique. J’essaie d’humaniser les robots, de les rapprocher des gens », explique-t-il.

Image de prévisualisation YouTube

Ce type de chorégraphie (préprogrammée ou en temps réel) est principalement destiné à être produit sur scène. Les possibilités d’emploi de ces robots dans le cadre culturel et artistique sont sans limites.

Son business fonctionne bien et prend même progressivement le pas sur son activité de conseil dans l’industrie. La société réalise des prestations dans des salons professionnels, pour créer du trafic sur les stands des exposants. Jusqu’à ce que la production de l’émission « La France a un incroyable talent » le remarque, et l’invite à participer au divertissement de M6. Robolounge va jusqu’en demi-finale avec une chorégraphie de trois robots se battant au sabre laser. C’est là que l’équipe de Mylène va le repérer. « Anthony Souchet, le meilleur ami de Mylène, m’a appelé en 2012 pour me rencontrer. J’ai cru à une farce. Il m’a expliqué qu’ils avaient envie de quelque chose de futuriste pour le concert. » De fait, les tableaux avec les robots ont quelque chose de froid mais s’intègrent parfaitement à l’univers de Timeless, dont l’affiche donnait déjà le ton.

La musique de l’interlude a été composée en fonction des robots

Au départ, Robolounge a créé le tableau de C’est une belle journée en travaillant sur les vidéos de la chorégraphie. Puis l’idée d’assurer le premier interlude, pendant lequel la chanteuse change de tenue au bout d’environ 35 minutes de spectacle, s’est imposée. Et là, ce ne sont pas les robots qui se sont adaptés à la chorégraphie, mais le directeur musical, Yvan Cassar, qui a composé la musique en fonction des robots. « Il a consulté nos vidéos et a très bien analysé notre registre, confie Philippe Stegemann. Cela cadre parfaitement, avec une montée en puissance en partant de la musique classique pour aller vers du dubstep. Chaque tableau a une émotion particulière. »

 En savoir plus sur http://lexpansion.lexpress.fr      

Publié dans Mylène 2013 - 2014, Mylène en VIDEOS, Mylène et L'ENTOURAGE, Mylène TIMELESS 2013 | Pas de Commentaire »

Mylème et Gary Jules

Posté par francesca7 le 5 octobre 2013

Gary Jules Aguirre, né le 19 mars 1969 à Fresno (Californie), est un auteur-compositeur-interprète américain.

Mylème et Gary Jules dans Mylène et L'ENTOURAGE gary-jules-2013

Gary Jules enregistra avec son ami Michael Andrews une reprise de la chanson Mad World du groupe Tears for Fears pour le film Donnie Darko.

En décembre 2003, deux ans après la sortie de ce film, le single fut réédité en Angleterre, à l’occasion de Noël, où il devint un énorme tube se classant 1er durant trois semaines consécutives ; puis se propagea au Canada et aux États-Unis où il fut souvent présent dans des séries télévisées (Smallville ou encore Jericho et même Les Experts et FBI : Portés disparus) ainsi que dans la bande-annonce du jeu vidéo Gears of War, et est maintenant la bande son du trailer de The Crazies. Cette reprise fut également un grand succès en Europe continentale, notamment en Allemagne, en Autriche, au Danemark, aux Pays-Bas et en Suède, atteignant dans ces pays le Top 20.

Il est présent lors du Timeless Tour de Mylène Farmer, dès le 7 septembre 2013 à Bercy. Il interprète avec elle Mad World puis Les Mots.

son site officiel : http://www.garyjules.com/

Pour ceux qui ont eu la chance de voir le film « Donnie Darko », ils pourront dire à quel point ce film est marquant. Une oeuvre étrange, inclassable, entre drame et fantastique, véritable plongée dans la folie et la schizophrénie.
Difficile d’expliquer le film: chacun peut en avoir sa propre vision, mais en résumé, il s’agit de l’histoire d’un adolescent en souffrance qui trouve refuge dans ses pensées morbides, et qui a pour seul ami, un lapin géant et monstrueux.
Mais un évenement peu banal va être le déclencheur d’une série d’événements étranges. Je n’en dirai pas plus. Mieux vaut voir le film pour se forger sa propre opinion.

http://www.dailymotion.com/video/xlt9c

En vérité, « Donnie Darko » est une oeuvre touchante et bouleversante. La fin, également étrange, révélera toutes les clés de l’intrigue.
Pour rendre la fin du film encore plus marquante, le réalisateur choisit une chanson magnifique, « Mad World » interprétée par Gary Jules.

En vérité, la voix de Jules, particulièrement sensible, fait surtout penser à celle du chanteur de R.E.M. Le clip est somme toute assez classique mais efficace.
La vidéo nous montre bien sûr des extraits du film, mais Gary Jules apparaît par moments sur une sorte d’écran immense. Pour ceux qui seraient intéressés, « Mad world » est tiré de l’album « Trading snakeoil for worlftickets », sorti en 2002.
Un morceau brillant, en tout cas infiniment triste, qui a tout à fait sa place sur ce film encore une fois étrange et chaotique.

Eelsoliver

Publié dans Mylène et L'ENTOURAGE, Mylène TIMELESS 2013 | Pas de Commentaire »

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...