• Accueil
  • > Archives pour septembre 2013

Rongée par le doute, Mylène se confie

Posté par francesca7 le 3 septembre 2013

 Rongée par le doute, Mylène se confie dans Mylène en CONFIDENCES images

Mylène Farmer se confie à propos de sa carrière

On ne compte plus les tubes de la diva aux cheveux roux. Le succès ne l’a jamais quittée. Un secret ?

On aurait pu penser qu’après vingt-sept ans de carrière et presque autant de succès, Mylène Farmer aurait pris la grosse tête ou se serait tout simplement endormie sur ses lauriers. Pas du tout.

La chanteuse, qui s’est confiée à TV magazine, avoue douter comme au premier jour : « Je suis toujours rongée par le doute, et je me demande encore « Pourquoi moi ? » »

Pourquoi moi ? A l’heure où tout le monde tente sa chance en se demandant « Pourquoi pas moi » cette phrase sonne étrangement. C’est peut-être là la clé de son succès. Mylène Farmer se remet tout le temps en question et ses états d’âme viennent aiguiller ses choix artistiques.

Sa carrière ? Elle la compare à un « long fleuve tumultueux » Vingt-sept ans que l’artiste est présente et que son public la suit. Pas moins de 600 000 exemplaires vendus de son dernier album Bleu noir. Peu d’artistes durent autant.

C’est pour cette raison que Mylène Farmer peut se permettre de donner un tout petit conseil aux futurs chanteurs :

« L’humilité est noble quand elle est vraie, qu’elle n’est pas une faiblesse. Mais elle doit néanmoins être soutenue et accompagnée de beaucoup de travail, de remise en question. (…) Tout est possible si on a la force d’accepter de souffrir…et donc de vivre.» A méditer…

 

Parution chez : http://www.voici.fr/news-people/

 

Publié dans Mylène en CONFIDENCES, Mylène et mes BLABLAS | Pas de Commentaire »

Mylène égérie de Jean-Paul

Posté par francesca7 le 3 septembre 2013

La chanteuse aux cheveux de feu est l’égérie du défilé Haute Couture de son ami Jean Paul Gaultier : regardez sa coiffure hors du commun !

Après Valérie Lemercier, c’est au tour de Mylène Farmer de devenir le clou du spectacle chez Jean Paul Gaultier ! Le créateur a choisi de les transformer en mannequin sur son catwalk le temps d’un aller retour vêtues d’une création de son cru.

Et pour la Fashion Week haute couture parisienne automne-hiver 2012, Mylène Farmer a défilé dans une robe de mariée noire digne de Black Swan, et coiffée d’un chignon entremêlé de plumes.

Les cheveux roux de la chanteuse étaient relevés en chignon complexe dont les longueurs ont été surélevées et tenues par de grandes plumes noires, des plumes de cygne certainement…Un entrelacement du plus bel effet qui correspond parfaitement au style de Mylène Farmer !

Parution à http://www.plurielles.fr/ 

Mylène égérie de Jean-Paul dans Mylène dans la PRESSE mylene-farmer_exact810x609_l

Samedi 28 janvier, Mylène Farmer s’est vue remettre un NRJ Music Award de diamant pour l’ensemble de son exceptionnelle carrière musicale.

C’est le créateur de mode Jean Paul Gaultier qui a remis en main propre le superbe trophée à la star de la musique. Le couturier a profité de l’occasion pour couvrir de compliments l’interprète des tubes « Sans contrefaçon » ou encore  » Désenchantée » :

« Tu es un diamant brut. On t’aime, on t’adore, tu nous fais rêver. Tu es une icône de mode. Tu es inspirante et tu m’inspires. (…) Tu es ce diamant et mon diamant à moi, c’est toi ! »

Précisons que ce prix, qui n’était pas présent dans les précédentes cérémonies, a été créé cette année pour honorer les artistes qui ont laissé leur empreinte dans le monde de la musique. Mylène Farmer devient donc la première célébrité à recevoir un NRJ Music Award de diamant.

 

 

Publié dans Mylène dans la PRESSE, Mylène et SYMBOLISME | Pas de Commentaire »

Mylène farmer dans Podium – novembre 1984

Posté par francesca7 le 1 septembre 2013

Mylène farmer dans Podium – novembre  1984 dans Mylène en INTERVIEW 1984-05

A propos de son enfance et sa scolarité :

- J’ai passé mes onze premières années au Canada, à Montréal, et j’ai d’ailleurs les deux nationalités, française et canadienne. Puis le travail de mon père nous a amenés à Paris. J’ai donc fait mes études ici, jusqu’au bac

. En classe, j’étais très douée pour la poésie, la lecture.

A propos des circonstances qui l’ont amenée au casting de « Maman a Tort » et au sujet de celui-ci :

- Je prenais des cours d’équitation, parce que j’adore les chevaux, en vue de faire de la compétition.

Malheureusement, j’ai raté le concours de formation au monitorat, ce qui m’a complètement dégoûtée. Il faut dire que j’avais dix-sept ans et les autres candidats, vingt-cinq en moyenne ! La chanson c’est un coup de chance dans ma vie. J’ai rencontré Jérôme Dahan et Laurent Boutonnat, qui sont les auteurs et producteurs de mon disque. Leur chanson était déjà écrite, ils me l’ont proposée. C’est un peu magique, tout ça !

A propos du thème de « Maman a Tort » : est-ce éloigne de son vécu ?

- Oh ! Pas vraiment… Ce n’est pas complètement éloigné de moi, c’est vrai, mais je n’ai pas vraiment eu de problème avec mes parents.

A propos de ses débuts dans le métier :

- Il a été relativement facile de faire ce premier disque. Maintenant, je voudrais progresser, devenir une artiste à part entière. L’aisance sur scène ou sur un plateau de télé, ça ne s’improvise pas.

A propos de ses goûts et ses envies :

- Je lis énormément, ou j’écoute Marvin Gaye, Reggiani et Brel. J’habite Paris, mais j’aimerais bien pouvoir m’installer en banlieue, dans une grande maison pleine d’animaux. Impossible pour le moment : je bouge trop !

 

Publié dans Mylène en INTERVIEW | Pas de Commentaire »

Mylène sur FR3 Lorraine

Posté par francesca7 le 1 septembre 2013

 Mylène sur FR3 Lorraine dans Mylène en INTERVIEW my1-225x300

PATATOES PATATORUM

AVRIL 1985 – FR3 LORRAINE

Mylène est l’invitée de cette émission dans laquelle la parole est donnée aux enfants. Pour commencer, Mylène interprète « Maman a Tort » dans un petit décor à fond blanc, devant un lit d’hôpital et une table de chevet, vêtue de sa grenouillère verte et d’une veste rose. La chanson terminée, Mylène rejoint l’animatrice et s’assied à ses côtés.

X : Mylène, tu vas un peu nous dire tout ce qui s’est passé depuis « Maman a Tort ».

Mylène Farmer : Hé bien, depuis « Maman a Tort » j’ai préparé un autre 45-Tours qui s’intitule « On est Tous des Imbéciles » et j’ai terminé la promotion de ce disque, et puis pour la suite je vais sortir un album, je pense aux alentours de septembre, octobre (1985, ndlr).

X : Dans le même style ?

MF : Oui, on va garder le même style (rires).

X : D’accord. Et Mylène, toutes tes envies de faire des instruments, enfin de jouer des instruments, de faire un peu de comédie, des choses comme ça… ?

MF : Pour l’instant, j’ai toujours les mêmes passions, qui sont la lecture et le dessin. Quant au théâtre, je le laisse de côté pour l’instant. Je vais essayer de parfaire ce métier de chanteuse, et puis je vais peut-être voyager, puisque c’est le sujet !

X : Oui, est-ce que t’aimes bien voyager ?

MF : Bien sûr, oui ! J’ai pas la chance pour l’instant de voyager, parce que j’ai pas beaucoup de temps, mais j’irai sans doute au Canada prochainement.

X : Pour ton métier ?

MF : Non, non, non : pour des vacances ! (rires)

Des enfants arrivent alors sur le plateau et s’assoient aux pieds de l’animatrice et de Mylène. La présentatrice s’intéresse alors à eux et les interroge sur les pays qu’ils ont déjà visités, avant de poser la même question à Mylène X : Mylène, t’as voyagé quand t’étais petite ?

MF : Je suis allée de Montréal en France, je suis allée aussi en Guadeloupe et en Angleterre. C’est tout.

X : D’accord, donc pas encore dans les pays plus lointains.

MF : Non.

Après la diffusion d’un extrait du film « Roar » consacré aux lions, on retrouve Mylène avec un petit chien blanc sur les genoux qu’elle caresse chaleureusement. La présentatrice présente ensuite aux enfants des petites poupées en costume traditionnel de différents pays et ils doivent deviner leur pays d’origine. Ils en reconnaissent certaines mais sèchent sur une en particulier…

X : Tu sais toi, Mylène ?

MF : Oui, c’est le Pérou !

Le jeu continue avec d’autres poupées (mexicaines, russes…) L’animatrice lance ensuite le jeu fil-rouge de l’émission : l’invité présente un objet mystère et les téléspectateurs doivent écrire à l’émission pour donner leur réponse.

MF : Je vais vous présenter mon papatoès…patatoès ! Alors, c’est un tout petit objet qui est en plastique et en aluminium, il comporte des numéros dessus et on le met autour de quelque chose. Voilà !

L’animatrice énonce l’adresse à laquelle écrire pour donner sa réponse. On aura la réponse au patatoès de Mylène dans l’émission du mois suivant : il s’agissait d’un petit compteur à accrocher au bout d’une aiguille à tricoter afin de compter ses mailles et ses rangs.

X : Mylène, est-ce que c’est vrai qu’on est tous des imbéciles ?

MF : Oui, affirmatif !

X : Affirmatif ? Tu vas encore nous le redire, alors ?!

MF : Oui !

Mylène se lève et va interpréter « On est Tous des Imbéciles » dans un coin du plateau au milieu de quelques bustes de mannequins posés sur des colonnes. A la fin de la chanson, l’animatrice salue les téléspectateurs et l’émission s’achève.

 

 

Publié dans Mylène en INTERVIEW | Pas de Commentaire »

12
 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...