FRANCE DIMANCHE et Mylène

Posté par francesca7 le 7 juillet 2013

 23 JUILLET 1984

Entretien avec Dominique Préhu

un forum : http://devantsoi.forumgratuit.org/

FRANCE DIMANCHE et Mylène dans Mylène en INTERVIEW mylene-3-300x289

« Mes parents me voyaient mariée à un jeune diplômé de l’ENA qui me ferait cinq enfants ! »

A propos de « Maman a Tort » et de l’opposition parents/enfants :

- La chanson « Maman a Tort » me ressemble assez. Je me suis opposée deux fois à l’avenir que mes parents envisageaient pour moi. Ils souhaitaient me voir poursuivre des études générales jusqu’au bac pour préparer ensuite un examen d’entrée dans l’une ou l’autre des grandes écoles. Ils me voyaient énarque, ou ingénieur, comme mon père. De même, mes parents me voyaient mariée à un jeune diplômé de l’ENA qui me ferait cinq enfants !

A propos de son passé dans l’équitation:

- Moi, à 17 ans, j’avais passé avec succès un diplôme d’équitation. Je ne rêvais plus que d’entrer à l’école d’équitation de Saumur et de passer un diplôme de monitrice. Cela n’a pas plu à mes parents. Il était sans doute écrit que je n’enseignerais jamais l’équitation, puisque j’ai été victime d’une chute qui m’a interdit de poursuivre ma formation. Une fracture de la clavicule et un traumatisme crânien ont ruiné ma carrière de cavalière. J’ai vraiment eu peur de rester paralysée à vie.

A propos de ses débuts dans la chanson :

- Deux producteurs cherchaient une jeune comédienne qui sache aussi chanter pour leur prochain clip. Je me suis dit que je n’avais rien à perdre. Quand je suis arrivée pour l’audition, j’ai failli m’évanouir dès l’ascenseur !

Nous étions cinquante candidates pour ce petit rôle. Dans l’ascenseur, les parfums les plus capiteux se mariaient mal avec les eaux de toilette bon marché. Les odeurs me donnaient envie de vomir, mais surtout le regard de mes concurrentes qui cherchaient à évaluer mes chances m’a franchement désarçonnée. Je perdais mes moyens de minute en minute. En face du magnétoscope qui enregistrait ma prestation, je me suis pourtant sentie très à l’aise. Quand le « Coupez !» final a retenti, j’avais l’impression que cela ne faisait que commencer, j’aurais bien continué un peu, des heures même, devant cette caméra. Ils ont choisie cinq candidates sur cinquante. J’étais retenue pour la semaine suivante.

A propos de sa réaction quand elle a été choisie pour enregistrer le disque :

- Moi qui ne bois jamais une goutte d’alcool, ce jour-là j’avais tellement le trac que j’ai bu un cognac. La tête me tournait, mes jambes étaient en coton. Devant la caméra, j’avais l’œil brillant. C’est moi qui ai été sélectionnée. Et voilà !

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...