• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 29 juin 2013

Mylène Farmer se confie à Paris Match

Posté par francesca7 le 29 juin 2013

Mylène Farmer se confie à Paris Match dans Mylène dans la PRESSE match

Ca aurait pu passer inaperçu tant la une de Paris Match est discrète à propos de l’interview que la Star rousse a accordé au journaliste, Jérôme Béglé. La belle Mylène Farmer ne fait pas la une, juste un petit encard qui signale cette interview. Pour l’édition belge dont la couverture est accordée à Sophie Marceau, rien ne signale que le magazine a obtenu une interview de l’artiste…pourtant, l’interview est déjà annoncée sur tous les forums et/ou sites consacrés à la mystèrieuse chanteuse.

Si Paris Match n’a pas fait grand bruit de cette interview, la toile s’en est chargée car Mylène Farmer sait créer l’évènement. L’interview montre une artiste qui est loin de l’image pop glacée qu’on veut bien généralement lui coller. Le journaliste d’ailleurs en interview sur le site de Paris Match explique que la flamboyante rousse est loin d’être le personnage distant, froid et mélancolique qu’on veut trop souvent faire endosser. C’est une femme qui sait s’amuser, rire.

Dans l’article, illustré par de superbes photos de Claude Gassian, Mylène apparaît mutine comme un personnage de manga (dixit le magazine). Une Mylène qui semble avoir envie de communiquer avec le journaliste. Elle explique son envie de scène et le pourquoi de ce Stade de France en 2009. Elle confirme par ailleurs qu’il y aura bien une tournée. Que le choix du 12 septembre 2009 n’a rien à voir avec le fait que ce sera le jour de son anniversaire. Elle parle de la relation privilègiée qu’elle entretien avec son public et va même jusqu’à raconter comment elle a rencontré l’homme de sa vie, le réalisateur de films d’animation, Benoît Di Sabatino.

L’article permet également de lever un court instant le voile qui recouvre le nouvel album de Mylène. Un album qui devrait être plus électro avec des titres « up tempo ». Enfin, La jolie rouquine évoque les rapports qu’elle entretien avec la mort et l’au-delà.

Une interview intéressante à lire dans le Paris Match du 20 au 26 mars 2008 ou à consulter dans son intégralité sur www.parismatch.com

A lire sur le site http://www.paperblog.fr/ 

 

Publié dans Mylène dans la PRESSE, Mylène en INTERVIEW | Pas de Commentaire »

Lonely Farmer décriptage

Posté par francesca7 le 29 juin 2013

 

Mylène Farmer : décryptage de « Lonely Lisa » par pure charts

Mylène Farmer rime également avec la Spiritualité vor ICI : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Mylène Farmer dévoilait mercredi son nouveau clip « Lonely Lisa », troisième extrait de son album « Bleu noir ». Ce titre fait suite à « Oui mais… non » et « Bleu noir » dont les clips avaient divisé les fans. Celui de « Lonely Lisa » pourrait les réconcilier puisqu’il allie quelques thématiques emblématiques de l’univers de la chanteuse : analyse !

Pour son clip « Lonely Lisa », Mylène Farmer s’immerge de nouveau dans l’univers surréaliste qui caractérise bon nombre de ses vidéos. Les images sont soignées et apportent un aspect planant à ce titre qui en avait bien besoin pour lui éviter de tomber dans l’écueil de l’auto-dérision. « Lonely Lisa », c’est ce personnage créé par Mylène Farmer, à la découverte du monde et de l’humanité. « Lonely Lisa », c’est aussi le côté femme-enfant de la chanteuse dans son aspect le plus visible.

Regardez le nouveau clip de Mylène Farmer, « Lonely Lisa » :

Image de prévisualisation YouTube

En ballerine, « Lonely Lisa » est témoin d’une scène. Elle reste immobile au milieu des autres danseuses qui exécutent une chorégraphie que n’importe quel enfant serait capable de reproduire. La scène qu’elle observe, c’est celle de la mort qui prend le pas sur la vie. Le coupable : c’est le temps. Mylène Farmer l’a beaucoup chanté depuis ses débuts, commençant par pleurer qu’elle ne voulait plus grandir, comprenant que la mort était inéluctable par la suite, pour désormais avancer sereinement jusqu’à elle, un peu comme elle avance dans ce désert vers la fin, depuis le ciel ensoleillé jusqu’au ciel ombragé par des nuages orageux : « aimer encore, gagner le ciel ». Non contente, et pour « faire de la mort une immortelle », Mylène Farmer a créé une machine permettant de rajeunir. Les personnes âgées entrent dans ce qui ressemble davantage à un lit pour UV, pour en ressortir avec cinquante ans de moins : « Y a pas de génie sans grain de folie ! ». Il faut du rêve pour éviter de tomber dans la routine, et Mylène en offre une fois de plus. Elle offre surtout une l’opportunité de repousser la mort, mais aussi de nier la fatalité. C’est sa « révolution ».

Mylène Farmer a également fait de la dualité un thème récurent. Dans « Que mon cœur lâche » (1992), elle est un ange habillé d’une robe blanche en arrivant sur terre et parée d’une tenue très légère, noire, en regagnant le Paradis. On retrouve exactement cette même dualité dans le clip « Lonely Lisa » : tantôt affublée d’un tailleur baroque de couleur blanche, tantôt dans une tenue plus sexy de couleur noire. L’une siège sur un divan plutôt moderne, tandis que l’autre avance à grand pas dans le désert. L’une est spectatrice, l’autre est actrice alors qu’une jeune femme tout de blanc vêtue court vers les montagnes. Mais Mylène Farmer prend le temps d’y aller : pas de précipitation. Cette jeune femme fait le grand saut depuis le sommet d’une falaise. C’est à ce moment précis que tout ce rêve s’écroule littéralement puisque le décor s’effondre, les danseuses se brisent en mille morceaux, et les lumières s’éteignent. Le temps ne peut être vaincu, ce qui explique pourquoi Mylène Farmer avance sereinement sans se presser, hantée par ces démons.

Lonely Farmer décriptage dans Les Clips de Mylène lonely

Plusieurs témoins observent cette lutte contre le temps et démontrent l’impossibilité de cette expérience le défiant. Il y a ce jeune garçon qui s’achète une glace. La chaleur a eu raison de sa boule saveur fraise puisqu’elle fond avant qu’il ait eu le temps de la manger. A contrario, une femme plus âgée a bien compris qu’il valait mieux manger le fruit pendant qu’il était bien mûr, prenant même le temps de s’asseoir pour le déguster. L’âge apporte la maturité et la sérénité. Le dernier témoin, c’est cet homme blond vêtu d’une robe argentée et accompagnée d’un dromadaire lui aussi paré d’un costume à paillettes. Qu’il soit un roi mage ou un prophète, il est représentatif de personnages bibliques. Sa lente et difficile traversée du désert s’interrompt avec la chute du rêve de « Lonely Lisa ». Le dromadaire perd son costume : le masque tombe. La Religion n’empêchent donc pas non plus l’inéluctable.

« Lonely Lisa » semble donc le seul véritable antidote pour contrer ce temps qui passe perçu pendant de longues années comme un fardeau par la chanteuse. « Lonely Lisa », c’est aussi le moyen de se réfugier dans un monde fou où tout est permis. Enfin « Lonely Lisa », c’est la part surréaliste de l’univers de la chanteuse pleinement assumé.

Publié dans Les Clips de Mylène, Mylène dans la PRESSE, Mylène en VIDEOS, Mylène et SYMBOLISME | Pas de Commentaire »

Mylène Farmer ose,

Posté par francesca7 le 29 juin 2013

Dégénération : Mylène Farmer ose, mais ose quoi au juste ?

 

Mylène Farmer rime également avec la Spiritualité vor ICI : http://devantsoi.forumgratuit.org/

 Mylène Farmer ose, dans Mylène dans la PRESSE mil-193x300

Attendu depuis des mois, que dis-je, des années, le nouveau single de Mylène Farmer n’en est que plus décevant. A la première écoute, cette « Dégénération » qui n’a ni queue ni tête est intrigante : aurais-je téléchargé la version remix par accident ? Où est le couplet ? Mais… c’est ça le refrain ?

Et en fait, oui, c’est bien ça. Ca parle de « sexy coma », de « sexy trauma », du fait qu’il « faut que ça bouge », sur un beat lourd et une instrumentation électro qui devrait séduire les fans de tecktonik. La production made in Boutonnat ne fait pas de concession, mais mis à part ce parti pris, « Dégénération » n’a ni le charme ni l’audace des succès passés de Mylène. Dommage, parce qu’après l’accueil mitigé de son dernier album, [musique:108346 "Avant que l'ombre"], Mylène a bien besoin d’un hit pour se remettre en selle

source http://www.ozap.com/actu/

Publié dans Mylène dans la PRESSE | Pas de Commentaire »

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...