Mylène et succès

Posté par francesca7 le 12 mai 2013

Soldier of Love : Sade est de retour avec un album intemporel

Mylène et succès dans Mylène dans la PRESSE mylene1Le succès de certains artistes est aussi basé sur le mystère et la rareté (exemple de chez nous : Mylène Farmer). Sade (prononcez « cha-dé ») fait partie de cette catégorie. Seulement cinq albums en 25 ans de carrière, mais quelques 50 millions de disques vendus. L’histoire commence en 1984 lorsque Sade (qui est en fait un groupe) explose avec le désormais culte « Smooth Operator », début d’une carrière internationale sans faute. Pourtant, on en sait très peu sur Sade Adu. Mais c’est comme ça. Ses fans, qui se comptent par millions à travers le monde, attendent un nouvel album de Sade comme un astronome guette une éclipse, et il aura fallu attendre presque 10 ans avant ce nouvel album « Soldier of love » Pourquoi si longtemps ? On ne le saura jamais. Mais c’est comme ça.

Ce qui explique le succès de Sade ? C’est une pop/soul classieuse et une voix de velours pour des albums intemporels - et « Soldier of love » ne déroge pas à la règle. Toujours accompagnée de son groupe, Sade ne propose « que » 10 titres qualitatifs. Ni tout à fait le même que ses prédécesseurs, ni tout à fait un autre, ce nouvel album reste teinté de soul, de funk, de pop et de jazz. Les titres langoureux se suivent au timbre mélancolique mais toujours sensuel de son auteur.

La véritable révolution vient finalement du nouveau single [musique:350236 "Soldier of Love"], qui mêle un rythme hip-hop à de la musique militaire (le tout accompagné d’une somptueuse vidéo), sur lesquels la belle pause lentement son texte désenchanté. Le deuxième chef d’oeuvre de ce nouvel opus est le titre « Babyfather », qui ose mélanger reggae, raggamuffin et pop, mais toujours enveloppé de tendresse Sadéenne. Le reste de l’album ne déçoit pas une seconde, de « The Moon and the Sky » à « Skin », en passant par « In Another Time » ou « Bring Me Home ». En huit ans, Sade a eu le temps de préparer un bel album où la qualité l’emporte sur la quantité, et avec pour thème récurrent l’amour. Ce n’est d’ailleurs pas forcément un hasard si l’album est sorti six jours avant la Saint Valentin…

http://www.ozap.com/

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...