• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 4 mai 2013

Alizée, c’est difficile !

Posté par francesca7 le 4 mai 2013

 

Venez me rejoindre sur le FORUM : http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Alizée : « En France, c’est difficile de grandir »

Deux ans après [musique:25454 "Psychédélices"], son troisième album qui n’a pas rencontré le succès escompté, Alizée est de retour. L’ancienne protégée de Mylène Farmer, révélée par le carton international « Moi… Lolita », a désormais dix ans de carrière, et dévoile un nouvel opus aux influences rétro et électro. Baptisé [musique:363298 "Une enfant du siècle"], l’album est sorti ce lundi, précédé du single [musique:360910 "Les Collines (Never Leave You)"].

A l’occasion de la sortie de l’album, Alizée a répondu aux questions d’Ozap. Elle en dit plus sur cet album que certains considèrent comme branché ou bobo, et sur ce qui l’a poussée à collaborer avec le groupe Institubes. Inspirée par ce qui se passe à l’étranger, Alizée avoue qu’elle n’est plus très touchée par ce que proposent les artistes français aujourd’hui. Elle fait également part de son expérience et de sa perception de l’évolution de l’industrie musicale ces dix dernières années, et révèle aussi qu’elle ne participerait pas à l’Eurovision si on le lui proposait. Entretien….

« Je suis bien dans mes baskets »

Alizée, c'est difficile ! dans Mylène et ALIZEE alizee

Ozap : Ton nouvel album s’appelle « Une enfant du siècle ». Pourquoi ce titre ?
Alizée : Ah Ah. Déjà je pense que je suis une enfant du siècle, je me sens bien dans ma vie, bien dans ce siècle. Je suis bien dans mes baskets. Et en même temps, cet enfant du siècle, ce n’est pas seulement moi, ça peut être aussi – comme cet album est différent, concept – ça peut être Edie Sedgwick. C’est un personnage qui revient souvent dans mes chansons, ça peut être tous les jeunes mannequins de l’époque, ça peut être ma fille qui est née en 2005, et aussi toutes les personnes qui écouteront cet album, et aussi mes fans puisqu’on est un peu de la même génération.

C’est un album un peu rétro pourtant…n’est-ce pas un peu contradictoire?
Je suis un peu dans ce siècle-là. On me demande souvent « Quel siècle? ». Finalement ce n’est peut être pas seulement un siècle.

Tu es nostalgique de ce qui s’est passé avant ?
Je suis née en 84, tous les sons, toute la musique des années 80, c’est vraiment les premières notes de musique que j’ai pu entendre donc oui, je suis vraiment nostalgique de cette époque-là. Après il y a le bon son et le mauvais son des années 80, comme pour toutes les époques et toutes les musiques. Mais je trouve qu’il y a de bons trucs. Je pense que la musique c’est un peu comme la mode, c’est une boucle, on revient toujours à un moment ou un autre aux années 70, aux années 80, et là pour le coup, c’est les années 80.

« En France, c’est difficile de grandir »

L’année dernière, Patricia Kaas avait été choisie pour représenter la France à l’Eurovison, grâce à son rayonnement international. Si on te l’avait proposé, ça t’aurait tenté ?
Non, c’est pas trop mon truc. C’est une énorme responsabilité de représenter un pays. Déjà, quand je vais au Mexique, les gens me disent que je représente la France alors que ce que je fais ce n’est pas forcément la France, c’est juste la langue qui fait ça. Donc non, ce n’est pas un truc qui me brancherait.

Lire l’interview en entier ici : http://www.ozap.com/actu/interview-alizee-album-enfant-siecle-eurovision/332810

Publié dans Mylène et ALIZEE | Pas de Commentaire »

Disques de Mylène Farmer

Posté par francesca7 le 4 mai 2013

 

Venez me rejoindre sur le FORUM : http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Disques : Mylène Farmer et Amy Winehouse s’inclinent face à Adele, Shakira leader digital

Shakira

Disques de Mylène Farmer dans Mylène dans la PRESSE deprime

Un album de Mylène Farmer qui ne se classe pas en tête des ventes à sa sortie en France ? C’est presque inimaginable. Pourtant, cette semaine, le deuxième best of de la chanteuse française n’entre ni premier ni deuxième des ventes, devancé par deux chanteuses de soul britanniques. La première, Adele, atteint un nouveau record de ventes avec « 21″ tandis que la seconde, Amy Winehouse, fait des vagues avec son premier album posthume. Mais Adele n’est pas imbattable. Du moins, pas dans le classement album, où une chanteuse colombienne vient lui voler la vedette.

Adele plus forte qu’Amy et Mylène

 A quelques jours de Noël, les Français se précipitent apparemment chez leur disquaire dans les supermarchés pour offrir ou s’offrir « 21″, le deuxième opus d’Adele, qui passe une douzième semaine non-consécutive en tête des charts. Les ventes de l’album ont à nouveau augmenté de 24% pour atteindre un nouveau record à 61.189 ventes, pour un total supérieur à 730.000 ventes depuis sa sortie en janvier dernier. Du coup, les deux plus grosses entrées de la semaine doivent se contenter d’une deuxième et d’une troisième place. Et c’est Amy Winehouse qui ouvre la danse avec « Lioness : Hidden Treasures », son album posthume qui a séduit 45.749 acheteurs, un excellent démarrage. Outre-Manche, l’album a séduit près de 200.000 acheteurs en première semaine.

 Mylène Farmer ne peut donc pas faire mieux qu’une troisième place avec son « 2001 2011 Best Of », suite de « Les Mots » qui regroupaient tous ses tubes jusque 2001. L’album ne s’est pas arraché puisqu’il affiche 40.455 ventes au compteur, un bon score mais assez faible étant donné l’incroyable popularité de la chanteuse dans les charts français. Derrière, Benabar débarque directement quatrième avec « Les Bénéfices du Doute », qui s’est écoulé à 34.594 ventes en première semaine. Son dernier album, « Infréquentable », était entré numéro un des ventes avec 59.113 ventes physiques à sa sortie en octobre 2008.

Publié dans Mylène dans la PRESSE | Pas de Commentaire »

Mylène commentaires

Posté par francesca7 le 4 mai 2013

 Mylène commentaires dans Mylène dans la PRESSE 1-2-300x160

Mylène Farmer a filé. Et elle doit sacrément s’ennuyer en Californie. Peut-être chante-t-elle le soir, toute seule dans le noir, « Je t’aime mélancolie » ? Elle nous avait pourtant bien fait comprendre, avec son single « California », que l’endroit l’angoissait : « Sous ma peau, j’ai L.A en overdose », susurrait-elle, en porte-jarretelles, entre deux dédoublements de personnalité. Eh bein alors Mylène ! Optimistique-toi, pleure pas ! Au premier coup de mou, remballe tout et viens vivre à Chatou !

Sans contrefaçon, je suis un glaçon 

Mylène a toujours été une princesse de glace. Il faut dire que les plaines enneigées de son enfance au Québec l’ont rendue un peu givrée. Il n’y a qu’à voir Giorgino , le film réalisé par son jumeau diabolique Laurent Boutonnat ! Vous ne faites pas partie des 60 000 spectateurs qui se sont précipités dans les salles obscures en 1994 ? C’est bien dommage… Car ce clip de 3 heures est un régal, pour qui aime les cannibales, les enfants morts et les pendus. Mylène, plus rousse que jamais, est folle à lier dans cette mélopée baignée d’inquiétante étrangeté. Jouer un fantôme autiste ? Pas vraiment un rôle de composition pour la chanteuse spectrale de Comme j’ai mal… Un film culte, donc, à partager avec ses amis névrosés, dans un vieux grenier, entre deux PLV d’Anamorphosée.

 Aussi vivace qu’un chrysanthème

 Les fans de Farmer ont bon dos : on leur reproche d’aduler une icône un peu coconne alors que tout le monde, au fond, aime Mylène. N’ayez pas honte de le dire : les 30 millions de disques ne se sont pas vendus tout seuls, si ? Grâce à vous, la pleurnicharde gothique, aussi vivace qu’un chrysanthème, est devenue l’artiste féminine ayant vendu le plus d’albums en France. Et non, ce n’est pas Jenifer… Bien sûr, la poupée suturée a commis quelques impairs. Mais qui n’a pas fait une seule erreur en trente ans – de vie ou de carrière ? Peu importe qu’elle ait enregistré une chanson aussi niaise qu’Appelle mon numéro – désolé Mylène, j’ai plus de forfait – ou qu’elle entonne ses faux tubes de RedOne affalée dans un fauteuil Maisons du Monde. Sans elle, pas de coup de bouteille dans la gueule pendant une partie de cartes, pas de cafard dans la soupe, pas de dame blanche attachée à une locomotive, pas de prostituée schizophrène sur Sunset Boulevard, pas de Bouddha volant à Bercy, pas d’Alizée , pas de chute sur les marches de l’Elysée. Et a-t-on déjà trouvé un titre plus cul-culte que « Pourvu qu’elles soient douces » ? Quant au fameux « je, je suis libertine, je suis une catin », il fait encore hurler plus d’une demoiselle d’honneur éméchée à des mariages complètement ratés !

http://www.ozap.com/actu/lonely-mylene/435223

Publié dans Mylène dans la PRESSE, Mylène et des CRITIQUES | Pas de Commentaire »

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...