INNAMORAMENTO de Mylène 1999

Posté par francesca7 le 2 mai 2013

 

INNAMORAMENTO de Mylène 1999 dans Mylène AU FIL DES MOTS innamoramentoC’est le 7 avril 1999 que sort dans les bacs le cinquième album studio de Mylène, Innamoramento. Cette sortie suit de près la sortie d’un premier single le 9 mars 1999, l’Ame tram gram. On peut dire que cet album est particulièrement attendu par les admirateurs de la chanteuse après un an et demi de silence médiatique, le temps pour elle de peaufiner les treize titres qui composent cet album…

Le titre de l’album a le mérite d’être clair : Innamoramento. Ce mot italien fait directement référence à l’œuvre de Francesco Alberoni, Innamoramento e amore (Le Choc amoureux en français). Une citation de la quatrième de couverture du libre (faussement attribué à Alberoni…) ouvre même le livret : « l’amour naissant, l’Innamoramento » italien.

L’étincelle dans la grisaille quotidienne. Le bonheur mêlé d’inquiétude parce qu’on ignore si ce sentiment est partagé. Un état transitoire qui débouche parfois sur l’amour. Un phénomène comparable aux mouvements collectifs révolutionnaires ». Le ton et l’influence de l’artiste sont donc précisés d’emblée. L’amour sera en effet au coeur de cet album, avec des titres aux couleurs différentes ; l’amour naissant, l’Ame tram gram, Pas le temps de vivre, Dessine moi un mouton, Je te rends ton amour, Méfie toi, Innamoramento, Optimistique moi, Serais-tu là ? Consentement, Et si vieillir m’était conté, Souviens-toi du jour .. et Mylenium.

Avec cet album, Mylène explore donc toutes les facettes de l’amour, du début (L’Amour naissant) à la fin (Je te rends ton amour). Un album concept qui apparaît très harmonieux ; enregistré à Los Angeles (ocean Way Recording et Recod One) et mixé en partie à Paris (Guillaume Tell), l’album bénéficie toujours de la présence de Bertrand Châtenet au mixage, de Jeff Dahlgren aux guitares et de l’omniprésence de Laurent Boutonnat. Omniprésence à tempérer tout de même, puisque et c’est une grande première, Mylène signe tous les textes certes, mais également cinq musiques sur les treize (Pas le temps de vivre, Méfie toi, Optimistique moi, Serais-tu là ? et Et si vieillir m’était conté). Presque la moitié de l’album, alors que pour le précédent, Anamophosée, elle n’avait composé qu’une seule musique, Tomber 7 fois… Les chœurs, quant à eux, sont assurés par Carole Rowley, Sophia Nelson, Caroline Pascaud Blandin et Johanna Ferdinand. Grande première également, Boutonnat fait appel à des chœurs africains pour l’Amour naissant et Mylenium. Quoi qu’il en soit, Innamoramento est un succès immédiat grâce au single  L’ame stam gram, qui draine les acheteurs. L’album se vendra à 1 300 000 exemplaires, un chiffre faramineux ! Ce qui explique peut-être que cinq singles aient été extraits de l’album (L’Ame tram gram, Je te rends ton amour, Souviens-toi du jour… Optimistique-moi et Innamoramento).

Côté visuel, Mylène paraît encore plus lumineuse que dans Anamophosée. Une photo de Mario Parisotto Vay nous montre une Mylène tout de blanc vêtue juchée sur une cage en fer au milieu de la mer. La porte de la cage est ouverte ; la chanteuse vient-elle de s’échapper ? Sur la photo, elle regarde la porte ouverte ; va-t-elle y entrer à nouveau ? Ces questions restent ouvertes bien sûr, mais les photos de Parisotto Vay ne manquent pas de susciter interrogations et admiration. Ici, on est très loin de la Mylène sombre et dépressive d’autrefois, même si encore une fois aucun sourire ne vient illuminer son visage….

                issu du livre de Benoît CACHIN sorti en octobre 2012. Aux éditions Gründ. Page 111/220

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...