L’instant X de Mylène

Posté par francesca7 le 7 avril 2013

 L'instant X de Mylène dans Mylène AU FIL DES MOTS x

Lorsque l’album Anamorphosée sort dans les bacs, nous sommes le 17 octobre 1995, soit quatre ans avant l’an 2000. Tout le monde en France, et ailleurs, y va de ses prédictions et analyses concernant le siècle à venir. Que va être l’an 2000 ? Qu’est-ce qui va changer ? Des économistes aux astrologues en passant même par le couturier Paco Rabanne, tout le monde ne parle que de ça. Mylène n’échappe pas à la règle avec L’Instant X. mais, alors que beaucoup se prennent au sérieux en avançant des hypothèses farfelues, Mylène s’amuse de cette situation et écrit un texte drôle et incisif. Elle rappelle, dans un premier temps, le climat morose qui règne dans le monde : « Bloody lundi / Mais qu’est-ce qui / Nous englue la planète / Et embrume ma comète ». A noter le petit clin d’œil à l’un des groupes préférés de la chanteuse : U2, et  au tube Sunday Bloody Sunday. Elle répond à ses questions en avançant que « C’est l’instant X / Qu’on attend comme le messie / Comme l’instant magique / C’est l’équation / L’ax +b qui fait tilt ». L’instant X, ou l’an 2000, devrait tout arranger, c’est en substance la réponse de Mylène ;

Mais le second degré est de mise ici, et la chanteuse s’adresse directement au « messie », à savoir… le Père Noël ! Dans le refrain, Mylène déclare carrément : « Papa Noël quand tu descendras du ciel / Du fun, du Zoprack et des ales / l’an 2000 sera spirituel / C’est écrit dans Elle / Du fun pour une fin de siècle ». Qui a dit que Mylène n’avais pas d’humour ?

Outre le Père Noël, l’artiste évoque les antidépresseurs « Zoprack » pour « Prozac ». Le 16 octobre 1995 sur NRJ, aux questions du journaliste Eric Jean-Jean, qui lui parle de ce fameux « Zoprack », voici ce que Mylène répond : « J’ai été obligée ! (rire) Parce que c’est interdit. On n’ a pas le droit de faire la publicité d’un médicament, donc plutôt que de l’enlever et de le tuer, j’ai préféré le mutiler et m’en amuser ! (rires).

Autre référence, le magazine Elle, qui comme tous ses confrères se perd en conjectures sur notre proche futur ; Mylène met en regard la « prédiction » d’André Malraux (« Le 21ème siècle sera spirituel ou ne sera pas ») et le magazine féminin, qui n’a de cesse de publier des dossiers sur le prochain millénaire. Et que sera donc l’an 2000 selon Mylène ? Elle ne répond pas directement à cette question, mais en tout cas se sera « fun » ! A noter que la chanteuse fait référence au Styx, une rivière qui séparait le monde terrestre des Enfers en l’entourant neuf fois. Le Styx, le Phlégéthon, l’Achéron, le Léthé et le Cocyte convergeaient au centre du monde souterrain vers un vaste marais. Pour la chanteuse, nous somme sen plein dans ce bourbier, et le nouveau siècle va nous en sortir … on retrouve d’ailleurs explicitement le Styx dans la chanson : On est tous des imbéciles, puis dans Dégénération et symboliquement dans le clip d’A quoi je sers….

Une chanson qui fonctionne parfaitement, avec une musique très musclée de Laurent Boutonnat ; lors du second passage télé de Mylène avec ce titre, le 9 mars 1996 lors d’un « Top à Maritie et Gilbert Carpentier » sur TF1, elle n’hésite pas à embrasser ses danseuses sur la bouche. Un joli moment qui ne renierait pas Madonna….

                issu du livre de Benoît CACHIN sorti en octobre 2012. Aux éditions Gründ. Page 93/220

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...