Le clip de Pourvu qu’elles soient douces

Posté par francesca7 le 25 février 2013

 

Le clip de Pourvu qu’elles soient douces est certainement celui qui fut le plus souvent diffusé en télévision ; mais rarement dans son intégralité, puisque la vidéo de la chanson réalisée par Laurent Boutonnat dure 17’. Encore un record pour Mylène, qui du coup détient également à l’époque le record du clip le plus cher (3 millions de francs, soit 46O OOO euros environ) et du clip comportant le plus de figurants (une centaine).

Le clip de Pourvu qu'elles soient douces dans Mylène AU FIL DES MOTS clippqsdmini07

D’énormes moyens pour Boutonnat donc (on est loin de Maman a tort) pour un clip qui n’est rien de moins que la suite de Libertine. On s’en souvient, à la fin du clip de LIbertine, Mylène et son compagnon sont laissés pour morts dans un champ. Issue trompeuse, puisque Mylène-Libertine est simplement blessée… au début du clip de Pourvu qu’elles soient douces, elle est recueillie par le commandant anglais Alec Parker le 18 août 1757 – alors que Libertine n’était pas daté (on comprenait que l’action se déroulait au XVIIIè siècle grâce aux décors et aux costumes), ici Boutonnat situe précisément l’intrigue dans le temps.

Rappelons qu’à cette date, la France est en guerre avec les Anglais. Il s’agit de la guerre de Sept ans (1756-1763). Dans le clip, les Anglais se trouvent en France par hasard (et pour leur plus grand malheur), car ils pensent être chez leurs alliés prussiens. Ils découvrent donc notre Libertine et la ramènent dans leur campement. Le commandant Parker tombe immédiatement sous le charme de la jeune file et n’hésite pas à regarder sa « vue de dos ». Un enfant premier tambour le surprend en plein voyeurisme, et le commandant, furieux, décide de la punir en fouettant son arrière-train… Mais Libertine arrive et fouette le visage du commandant avec une crache, lui casse une bouteille sur la tête avant de s’enfuir à cheval. Bientôt rattrapée par le commandant, Libertine cède aux charmes du militaire, et ils décident de rentrer au campement pour consommer leur nouvelle union.. Dans le même temps, l’armée française, ayant appris que des Anglais se sont égarés sur leur territoire, demande à des prostituées de les saouler et de les « occuper » en vue d’une attaque en règle prévue pour le petit matin. Et qui est à la tête des prostituées ? La rivale de Libertine, incarnée par Sophie Tellier, qui tue le commandant et découvre que Libertine n’est pas morte, mais se trouve dans les bras du militaire.

L’attaque a bien lieu dès l’aurore ; nous assistons alors au massacre des Anglais par les troupes françaises ainsi qu’à une bataille particulièrement violente entre Libertine et sa rivale. A la fin, Libertine transpercera le corps de son ennemie avec une baïonnette et tous les Anglais seront tués..

Tous les Anglais ? Pas tout à fait, puisque le petit garçon au tambour est sauvé par la Mort, qui lui apparaît à cheva let sous les traits de Mylène… Le clip est très réussi, et Boutonnat démontre ici sa maîtrise de la narration et de la caméra. Aucun détail n’a été oublié, des costumes aux décors en passant par les accessoires et les musiques additionnelles. Tourné en huit jours d ans la forêt de Rambouillet à la fin du mois d’août 1988, le clip de Pourvu qu’elles soient douces reste l’un des plus aboutis de Mylène.

Une parfaite réussite donc, qui sera projetée le 6 Octobre 12988 en avant-première au cinéma UGC sur les Champs-Elysées.

Image de prévisualisation YouTube

                issu du livre de Benoît CACHIN sorti en octobre 2012. Aux éditions Gründ. Page 52/220

 

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...