• Accueil
  • > Archives pour décembre 2012

Mylène Farmer Au fil des Mots

Posté par francesca7 le 17 décembre 2012

 

 

Les écrits de cette catégorie sont issus du livre de Benoît CACHIN sorti en octobre 2012.

Aux éditions Gründ.

 

Les textes des chansons de Mylène Farmer laissent apparaître une artiste sensible qui n’hésite pas à s’y livrer corps et âme. Ils promettent un voyage riche dans l’univers d’une chanteuse à la carrière immense.

Il suffit de reprendre Au Fil des Mots l’intégralité de ses chansons qui esquissent en filigrane ses influences littéraires, poétiques, picturales et cinématographiques.

De Maman a tort à Du temps, en passant par Libertine, Pourvu qu’elles soient douces, Désenchantée, XXL, l’Ame-stram-gram, Les Mots, Fuck Them All, Dégénération ou Oui mais … non, la magie des mots opère toujours celle des images aussi. Ce sont ici près de 80 photographies – plus de la moitié sont inédites – qui offrent l’artiste vue par les plus grands depuis près de trente ans.

Dans l’intimité, en voyage ou sur scène, entre mystère et désir, le plaisir est total.

 

Citation :

« On hante toujours les mêmes lieux, seules les personnes avec lesquelles on voyage changent parfois ; l’important, c’est que la magie des mots opère ».

 

Mylène Farmer Au fil des Mots dans Mylène AU FIL DES MOTS mylene-236x300

 

 

Suivre l’interview de Benoît Cachin lors de la sortie de son livre en cliquant ici ….

 

En parallèle de son activité journalistique pour différents médias (presse magazine, radio, télévision…) Benoît Cachin a écrit une dizaine d’ouvrages de référence sur la chanson française et le cinéma.

Depuis 2005, Benoît Cachin a publié des ouvrages consacrés à Sylvie Vartan, Michel Polnareff, Etienne Daho ou encore Michel Serrault. En 2006, il a signé deux livres sur Mylène Farmer, Le Dictionnaire des chansons de Mylène Farmer et Influences.

Publié dans Mylène AU FIL DES MOTS | Pas de Commentaire »

Mylène Farmer apprécie Emily Dickinson

Posté par francesca7 le 16 décembre 2012

 

Emily Elizabeth Dickinson, née le 10 décembre 1830 et morte le 15 mai 1886, est une poétesse américaine. Née à Amherst dans leMassachusetts, dans une famille aisée ayant des liens communautaires forts, elle a vécu une vie introvertie et recluse. Après avoir étudié dans sa jeunesse, durant sept ans à l’académie d’Amherst, elle vit un moment au séminaire féminin du mont Holyoke avant de retourner dans la maison familiale à Amherst. Considérée comme une excentrique par le voisinage, on la connaît pour son penchant pour les vêtements blancs et pour sa répugnance à recevoir des visiteurs voire, plus tard, à sortir de sa chambre. La plupart de ses amitiés seront donc entretenues par correspondance.

Description de cette image, également commentée ci-après

Bien qu’ayant été un auteur prolifique, moins d’une douzaine de ses presque mille huit cents poèmes ont été publiés de son vivant. Ceux qui furent publiés étaient généralement modifiés par les éditeurs afin de se conformer aux règles poétiques de l’époque. Les poèmes de Dickinson sont uniques pour leur époque : ils sont constitués de vers très courts, n’ont pas de titres et utilisent fréquemment des rimes imparfaites et des majuscules et une ponctuation non conventionnelle1. Un grand nombre de ses poèmes traitent de la mort et de l’immortalité, des sujets récurrents dans sa correspondance avec ses amis.

Même si la plupart de ses connaissances devaient savoir qu’Emily Dickinson écrivait, l’étendue de son œuvre ne fut connue qu’après sa mort, en 1886, quand Lavinia, sa plus jeune sœur, découvre sa cachette de poèmes. Son premier recueil est publié en 1890 par des relations personnelles, Thomas Wentworth Higginson et Mabel Loomis Todd, qui en altéreront fortement le contenu. Ce n’est qu’avec l’édition de Thomas H. Johnson en 1955, Les poèmes d’Emily Dickinson (The Poems of Emily Dickinson), que paraît pour la première fois un recueil complet et pratiquement intact de son travail. Malgré des critiques défavorables et un grand scepticisme vis-à-vis de ses performances littéraires de la fin du xixe siècle au début du xxe siècle, les critiques considèrent à présent Emily Dickinson comme un poète américain majeur.

 

Emily Dickinson naît dans la période précédant la guerre de Sécession, à un moment où de forts courants idéologiques et politiques s’affrontaient dans la haute et moyenne bourgeoisie américaine.

Même les familles les plus aisées n’ont alors ni eau chaude ni salle de bains. Les tâches ménagères représentent une charge énorme pour les femmes (même dans la famille Dickinson qui, en raison de sa position économique confortable, dispose d’une servante irlandaise). De ce fait la préoccupation d’Emily d’obtenir une bonne éducation constitue une exception dans la société rurale de la Nouvelle-Angleterre de son époque.

La chorale de l’église est pratiquement la seule expression artistique acceptée par la sévère religion puritaine partout présente. L’orthodoxie protestante de 1830 considère les romans comme une « littérature dissipée » et interdit les jeux de cartes et la danse. Il n’existe pas plus de concerts de musique classique que de représentations théâtrales. Pâques et Noël ne sont pas célébrés jusqu’en 1864, année où la première Église épiscopale, qui y introduit ses coutumes, est établie à Amherst. Les réunions de femmes seules, autres que le thé quotidien entre voisines, ne sont pas tolérées non plus.

Mylène Farmer apprécie Emily Dickinson dans Mylène et les AUTEURS fannicolas3-246x300Une fois l’Amherst College fondé par le grand-père et le père d’Emily, l’union entre celui-ci et l’église commence à former des missionnaires qui partent d’Amherst pour propager les idéaux protestants dans les recoins les plus reculés du monde. Le retour occasionnel de certains de ces religieux aboutit à l’introduction de concepts, d’idées et de visions nouvelles dans la société conservatrice du village qui commence alors à établir un contact avec le monde extérieur et tend à abandonner les coutumes et croyances d’antan plus rapidement que dans les autres endroits de la région.

Après la mort d’Emily, Lavinia tient sa promesse et brule une grande partie de sa correspondance. Cependant, elle n’avait laissé aucune instruction au sujet des quarante livrets et feuilles volantes rassemblés dans un coffre fermé à clé. Lavinia reconnait la valeur des poèmes et devient obsédée par leur publication. Elle demande alors de l’aide à la femme de son frère, Susan, puis à sa maîtresse, Mabel Loomis Todd. Une querelle s’ensuit, divisant les manuscrits entre les maison de Mabel et de Sue, et empêchant la publication des œuvres complètes d’Emily pendant plus d’un demi siècle.

Le premier volume des Poèmes d’Emily Dickinson, édité conjointement par Mabel Loomis Todd et T. W. Higginson, parait en novembre 1890. Même si Mabel Todd prétend que seuls des changements essentiels ont été faits, les poèmes ont été largement modifiés pour convenir aux standards de ponctuation et de majuscule de la fin du xixe siècle, se permettant des réécritures occasionnelles pour diminuer les circonvolutions d’Emily. Le premier volume, rassemblant 115 poèmes, est un succès critique et financier, et sera réédité onze fois pendant deux ans. Poems: Second Series suit en 1891, déjà réédité cinq fois en 1893; une troisième série parait en 1896. En 1892, un critique écrit : « Le monde ne sera pas satisfait tant que la moindre bribe de ses écrits, lettre ou œuvre littéraire n’aura pas été publié ». Deux ans plus tard, deux volumes paraissent rassemblant des lettres d’Emily Dickinson fortement modifiées. En parallèle, Susan Dickinson place quelques poèmes d’Emily dans des magazines littéraires commeScribner’s Magazine ou The Independent.

Entre 1914 et 1929, la nièce d’Emily, Martha Dickinson Bianchi, publie une nouvelle série de recueils, incluant de nombreux poèmes inédits, mais toujours avec une ponctuation et des majuscules normalisées. D’autres volumes suivront dans les années trente, édités par Mabel Todd et Martha Dickinson, rendant progressivement disponibles des poèmes inconnus jusque là.

La première publication critique a lieu en 1955 sous la forme de trois nouveaux volumes publiés par Thomas H. Johnson. Ils seront la base de toute étude ultérieure de l’œuvre d’Emily Dickinson. Pour la première fois, les poèmes sont imprimés quasiment sous leur forme originale. Ils n’ont pas de titre, sont classés dans un ordre chronologique approximatif, parsemés de tirets et de majuscules irrégulières, et souvent extrêmement elliptiques. Trois ans plus tard, Thomas Johnson et Theodora Ward éditent et publient un recueil complet des lettres d’Emily.

Œuvre 

Éditions anglaises

  • (en) Thomas H. Johnson (ed), The Complete Poems of Emily Dickinson, Boston: Little, Brown & Co., 1960 (ISBN 0316184136)
  • The Poems of Emily Dickinson, présenté par R. W. Franklin, Cambridge: Belknap Press. (ISBN 0674676246), 1999

Éditions françaises

  • Vingt poèmes, Minard, 1963
  • Quarante-sept poèmes, traduction de Philippe Denis, Genève, La Dogana, 1987
  • Poèmes, Belin, 1989
  • Vivre avant l’éveil, Arfuyen, 1989
  • Une âme en incandescence, traduction et présentation de Claire Malroux, collection « Domaine romantique», José Corti, 1998
  • excuses dans Mylène et les AUTEURSAutoportrait au roitelet, Hatier, 1990
  • Lettre au monde, Limon, 1991
  • Escarmouches, La Différence, 1992
  • Lettres au maître, à l’ami, au précepteur, à l’amant, traduction et présentation de Claire Malroux, collection « Domaine romantique », José Corti, 1999
  • Avec amour, Emily, traduction et présentation de Claire Malroux, collection « Domaine romantique », José Corti, 2001
  • Y aura-t-il pour de vrai un matin, traduction et présentation de Claire Malroux, collection « Domaine romantique », José Corti, 2008
  • Quatrains et autres poèmes brefs, traduction et présentation de Claire Malroux, édition bilingue, Gallimard, coll. poésie, 2000
  • Car l’adieu, c’est la nuit, édition bilingue français-anglais, traduction et présentation de Claire Malroux, collection NRFGallimard, 2007
  • Lieu-dit, l’éternité : Poèmes choisis, édition bilingue français-anglais, traduction et présentation de Patrick Remaux, collection Points, Seuil, 2007
  • Poésies complètes, édition bilingue, traduction de Françoise Delphy, Flammarion, 2009

Publié dans Mylène et les AUTEURS | Pas de Commentaire »

Mylène Farmer apprécie Choderlos Laclos

Posté par francesca7 le 16 décembre 2012

 

Description de cette image, également commentée ci-après

Pierre Ambroise François Choderlos de Laclos, né à Amiens le 18 octobre 1741 et mort à Tarente le 5 septembre 1803, militaire français et un franc-maçon, il a été longtemps considéré comme un écrivain scandaleux.

Fils d’un secrétaire à l’intendance, Choderlos Laclos est admis à l’école de la Fère, en 1760. Il occupe la double fonction d’écrivain et d’officier militaire spécialisé dans l’artillerie. Il devient sous lieutenant à l’âge de 19 ans. En 1777, il est chargé de créer une école d’artillerie à Valence, qui recevra notamment Napoléon. Il est nommé maréchal de camp, mais est emprisonné pendant la trahison de Dumouriez pour Orléanisme. Libéré lors du 9 Therminador, il est réintégré dans l’armée par Carnot, qui l’affecte au rang de général de brigade. Il est de retour à Besançon en 1778. En 1781, il demande un congé de six mois et se lance dans l’écriture des Liaisons dangereuses, roman épistolaire sulfureux où Madame de Merteuil et Valmont se livrent à des libertinages. En 1785, il rédige un essai intitulé De l’éducation des femmes, appelant à une révolte pour l’égalité de sexes. En 1789, il est secrétaire du Duc d’Orléans et en 1800, il est nommé général de brigade dans l’artillerie, par Bonaparte. Il meurt à Tarente en 1803.

 

 Mylène Farmer apprécie Choderlos Laclos dans Mylène et les AUTEURS 3052808095_1_5_hfm4ipev-213x300Sa principale oeuvre sera portée au cinéma à plusieurs reprises et fera l’objet de nombreuses critiques.

 

Bibliographie :

  • « Souvenirs », dans Almanach des Muses, 1773
  • « Epîtres à Eglé », dans Almanach des Muses, 1773
  • La Procession (conte en vers)
  • Le Bon choix (conte en vers)
  • Ernestine (livret d’opéra), 1777
  • La Matrone (livret d’opéra), 1780
  • Les Liaisons dangereuses, 1782
  • Cecilia ou les mémoires d’une héritière, théorie du roman, 1784
  • De l’éducation des femmes, 1785
  • Considérations sur l’influence du génie de Vauban, 1786
  • Pièces fugitives, 1787
  • Les Vertus de Louis XVI, 1787
  • Correspondance avec Madame Riccoboni, 1787
  • De la guerre et de la paix, 1795
  • Lettres (posthumes), 1904
  • Poésies (posthumes), 1904

 

 

Publié dans Mylène et les AUTEURS | Pas de Commentaire »

Sainte Mylène et Farmer

Posté par francesca7 le 15 décembre 2012

Erwan Chuberre et Ste Mylène…

 

Sainte Mylène et Farmer dans Mylène et les AUTEURS photo-3368461-l-167x300Erwan Chuberre est alors l’un des rédacteurs de IAO, un magazine consacré à Mylène Farmer qu’il admire depuis ses débuts. Il écrit alors sa première biographie Mylène Farmer, phénoménale.

À la sortie du roman Sainte Mylène, priez pour moi, il travaille à plusieurs projets dont Mylène Farmer l’Intégrale qui paraîtra fin 2007. Il rejoint ensuite les éditions Alphée.

 Il publie ensuite Madonna absolument en 2008. C’est le départ de la rédaction de nombreuses biographies : Britney toujours vivante (2008), Lorie entre ange et glamour (2009), Mylène Farmer, des mots sur nos désirs (2009), Vanessa Paradis (2009).

 Certains artistes collaborent indirectement à ses livres : non officielles, ses biographies sont néanmoins validées. Ainsi Isabelle Adjani a-t-elle autorisé l’édition de La légende Adjani et Arielle Dombasle a-t-elle choisi la couverture de Et Dieu créa Arielle Dombasle.

En 2009, il publie un nouveau roman Sexe, Gloire et Bistouri.

 Par ailleurs, il anime l’émission Diva sur Canapé sur la chaîne de télévision « Public G tv », chaîne à destination d’un public gay et lesbien où il reçoit de nombreux artistes.

En 2010, il publie Lady Gaga, une diva venue d’ailleurs, première biographie française de la jeune star, ainsi que la biographie d’Arielle Dombasle. Il met ensuite à jour la biographie de Madonna Madonna Style qui avait été écrite par Carole Clerk avant sa mort, puis rédige la biographie d’Isabelle Adjani et enfin Olivia Ruiz, la diva aux pieds nus.

 En 2011, il réactualise L’intégrale Mylène Farmer et publie son dernier roman Sur mes lèvres, Mylène Farmer, puis L’Intégrale Lady Gaga et Katy Perry, une princesse californienne, première biographie française de la star.

 En parallèle de ces activités, Erwan Chuberre a monté en 2009 une structure d’attaché de presse afin de se charger des relations presse des artistes qu’il admire. Il est également l’attaché de presse du cabaret parisien Artishow, il en a écrit l’histoire « Artishow, Entre rêves et passion » en 2010 avant d’y fêter ses quarante ans en 2011.

 Son dernier roman, Dans la peau de Lady Gaga, est sorti le 30 août 2011 et rencontre déjà un très beau succès

 Acteur de la vie LGBT, il publie en 2010 Le guide pratique du couple gay, guide qui – dans sa version américaine – venait d’avoir un grand succès

Publié dans Mylène et les AUTEURS, Mylène et mes BLABLAS | Pas de Commentaire »

Mylène, une déception

Posté par francesca7 le 15 décembre 2012

Une déception pour certains fans

Mylène, une déception dans Mylène et mes BLABLAS f5-276x300Puis, l’hiver dernier, Mylène a proposé deux inédits – considérés comme décevants – à ses fans, « Du Temps » et « Sois Moi (Be Me) », tous deux sur un nouveau best-of. Mais pour Noël 2012, c’est avec un album intégralement inédit que Mylène Farmer revient. Le 3 décembre prochain, l’interprète de « Désenchantée » publiera ainsi son neuvième album, « Monkey Me », qui marque le retour de Laurent Boutonnat à ses côtés.

Ce matin, à 8 heures précises, Mylène Farmer a dévoilé « A l’ombre », premier extrait de ce nouveau disque. Un titre de chanson qui faisait espérer aux fans un retour aux sonorités d’ »Avant que l’ombre… », paru en 2005. Mais si certains voient en « A l’ombre » un « Désenchantée 2.0″, d’autres – dont puremedias.com - ont été déçus par ce titre à la production datée, kitsch et rappelant le décevant « Du Temps » ou encore l’album » Point de Suture », considéré comme l’un de ses plus mauvais. Heureusement, les paroles signées Mylène Farmer correspondent toujours à l’univers de l’artiste.

 

Publié dans Mylène et mes BLABLAS | Pas de Commentaire »

Mylène, un look électrique

Posté par francesca7 le 15 décembre 2012

 

Mylène, un look électrique dans Mylène et mes BLABLAS f12-200x300Ce n’est pas la première fois que la chanteuse française se retrouve en tête des ventes de singles. Selon le site Pure Charts, À l’ombre est le treizième titre de Mylène Farmer à se placer numéro un de ce classement.

Deux ans après Bleu Noir, elle revient avec un neuvième album, Monkey Me, qui sort le 3 décembre 2012. Sur la pochette de ce dernier, la belle rousse apparaît avec un nouveau look, cheveux blancs et yeux bleus électriques.

Sa prochaine tournée, intitulée Timeless 2013 , ne commencera qu’en septembre 2013. Une fois de plus, l’interprète de Libertine a battu des records, en vendant les places pour ses vingt-deux concerts en seulement quelques heures.

Elle a rarement été aussi présente sur la scène musicale. Il y a deux ans, Mylène Farmer sortait « Bleu Noir », son huitième album studio. Porté par les singles « Oui mais… non« , « Bleu Noir » et « Lonely Lisa« , l’opus s’était fait sans le collaborateur mythique de la rousse incendiaire, Laurent Boutonnat. En effet, Mylène Farmer s’était notamment entourée de RedOne, connu pour ses productions pour Lady Gaga.

Publié dans Mylène et mes BLABLAS | Pas de Commentaire »

PRESSE sur Mylène Farmer

Posté par francesca7 le 14 décembre 2012

 

PRESSE sur Mylène Farmer dans Mylène dans la PRESSE 128870_jul4chbnx5p6ccgcxmgxhzlwq3twtr_mylene-farmer-by-guen-29-12-2010_h195350_l-228x300Et si Mylène vous était contée autrement! Loin des clichés habituels, cette biographie récapitulative nous dévoile une Mylène Farmer méconnue, plus « vraie », plus accessible.

Christian Le Besnerais – www.sortiz.com

Cet ouvrage bien documenté et complet est une analyse pertinente d’un mythe. Une analyse psychosociale de Mylène Farmer.
Ce livre vous fera peut-être encore découvrir des choses que vous ne saviez pas.
Un regard passionnant et différent.

David Assolen – www.ecolesjuives.fr

Un ouvrage inédit et de très haute qualité, écrit par Julien Rigal.
Mylène Farmer ou « La culture de l’inaccessibilité » est un projet biographique en « or massif » avec de nombreuses anecdotes et citations (…) Certainement le livre le plus raffiné à ce jour sur l’oeuvre de Mylène Farmer.

- www.musiqueradio.com

Pour un coup d’essai, Julien Rigal à réussi un coup de maître. Face à son succès, sa biographie autorisée de Mylène Farmer est, en effet, en cours de réimpression.

Christian Desmazes – Midi Libre.com

Julien Rigal fait le rapprochement entre les chansons et leur création, et ce que l’artiste en dit dans les médias.
Le livre parle de l’ascension de Mylène Farmer, de l’éclosion d’une star qui est entourée d’une aura de mystère.

Nicolas Leclercq – La Sambre (Nord Pas de Calais)

mylene-farmer_clip_c-est-une-belle-journee_captures_002-300x140 dans Mylène dans la PRESSECe livre écrit par Julien Rigal permet de découvrir qui se cache derrière ce mythe et de comprendre quelles sont les influences de Mylène Farmer, pourquoi l’amour, le sexe, la mort, la religion, le temps qui passe et la mélancolie sont les thèmes récurrents de ses chansons.

Et par-dessus tout, on se rend compte qu’elle est une véritable artiste qui n’a de cesse de développer sa créativité dans divers domaines artistiques…

Françoise Bachelet – www.livres-a-lire.net

Grâce à ses mots, on découvre une autre artiste, plus vraie. Si comme elle le dit, elle ne cultive pas le mystère, il n’en reste pas moins que ses rares apparitions et ses interviews comptées lui confèrent le statut de personnage inaccessible.

Julien Rigal relate une carrière hors norme avec un sens aiguisé du détail qu’il ponctue d’anecdotes et de citations peu connues.

- Tribu Move

« Mon parti pris était de ponctuer le texte de ressentis de Mylène et son entourage, pour ne pas en faire qu’une biographie linéaire, ainsi que d’analyses de ses choix et comportements. »
Julien Rigal

Sébastien Rozier – http://farmeraddict.mabulle.biz

Comment, par qui et pourquoi un mystérieux mythe s’est construit autour de la chanteuse Mylène Farmer?
Julien Rigal, grand admirateur de la chanteuse à laquelle il a consacré un site internet, nous propose de répondre à ces questions en présentant une artiste méconnue, plus « vraie », plus accessible.

- www.sauramps.com

 

Et si Mylène vous était contée autrement…Loin des clichés habituels, cette biographie nous dévoile une Mylène Farmer méconnue, plus « vraie », plus accessible.

Marie Ange Pinelli – France Bleu Besançon

 

L’un des biographes de Mylène Farmer qui nous propose une version originale et personnelle de l’artiste.

« C’est à ce jour le seul livre qui retrace l’intégralité de sa carrière de ses débuts jusqu’aux premières diffusions du dernier titre « Oui mais…non », produit par RedOne. » Julien Rigal

Christophe Mangelle – www.lafringallelitteraire.com

Publié dans Mylène dans la PRESSE | Pas de Commentaire »

Une Mylène désenchantée !

Posté par francesca7 le 14 décembre 2012

 

Une Mylène désenchantée ! dans Mylène et mes BLABLAS fanfrancoise3-300x216Désenchantée a bien failli ne jamais exister ! Laurent Boutonnat n’arrivait pas à trouver le bon arrangement pour la chanson. Un jour, excédé, il a quitté le studio en disant : « Je vais la jeter ! », en parlant de la maquette de la chanson. Thierry Rogen, ingénieur du son, a repris la chanson calmement, et avec Laurent, ils ont finalement réussi à créer ce qui est devenu… le plus gros succès de Mylène Farmer !

Dans les rushes de l’interview avec Laurent Boyer sur le tournage de Désenchantée en 1991, on peut clairement voir et entendre Mylène parler en off avec son manager sur un ton tout à fait normal et d’une voix assurée. Laurent Boyer reprend tout d’un coup l’interview, et Mylène répond alors d’un coup d’une petite voix fluette et hésitante, celle qu’elle a l’habitude d’avoir lorsqu’elle s’exprime dans les médias. Le contraste est intéressant à noter et démontre la sincérité de la femme lorsqu’elle prétend être mal à l’aise en interview. 

Publié dans Mylène et mes BLABLAS | Pas de Commentaire »

Mylène Farmer ou la culture

Posté par francesca7 le 14 décembre 2012

Mylène Farmer ou « La Culture De L’inaccessibilité »

En amont au premier duo féminin de Mylène Farmer, « C’est Pas L’heure » qu’elle partage avec Line Renaud, Julien Rigal, Webmaster depuis plus de huit ans du site Internet Sans-logique.com, présente une biographie d’exception pleinement dédiée à la chanteuse de « C’est Dans L’air », joliment titrée « La Culture De L’inaccessibilité ». Dans ce livre biographique indispensable pour tous les fans de Mylène Farmer, à paraître le 28 septembre 2010 aux Editions Premium, Julien Rigal revient sur son parcours artistique prodigieux, hors normes et toujours inégalé, agrémenté de nombreuses anecdotes et citations, parfois méconnues ou inconnues du grand public.

Mylène Farmer ou la culture dans Mylène dans la PRESSE mf90_187a-158x300Et si Mylène Farmer était contée autrement… Loin des clichés habituels, « La Culture De L’inaccessibilité » est l’ouvrage qui dévoile une Mylène Farmer méconnue, plus « vraie », plus accessible. De ses timides débuts en 1984 avec « Maman A Tort » aux duos événements qu’elle aurait enregistrés avec Ben Harper et Line Renaud en 2010, sa carrière musicale y est retracée dans les moindres détails et agrémentée de nombreuses anecdotes et citations, parfois méconnues ou inconnues du grand public.

« Il y avait en moi depuis longtemps cette envie de sortir du lot, de faire quelque chose que les autres ne font pas… » (Mylène Farmer, ‘Studio Magazine’, janvier 1994). Des paroles qui peuvent laisser songeur tant elles incarnent la chanteuse française, de son art jusqu’à sa relation unique avec ses fans. Car si Mylène Farmer a déclaré qu’elle ne cultivait pas le mystère, peut-on en dire autant de son inaccessibilité ? Ses longues absences, rares télévisions et interviews en font un personnage mystérieux que Julien Rigal du site Internet Sans-logique.com, l’auteur du livre biographique « La Culture De L’inaccessibilité », a tenté de décrypter… Une réussite totale ! Dans cet ouvrage écrit avec énormément d’amour, Julien Rigal, grand admirateur de Mylène Farmer depuis plus de dix ans et Webmaster d’un des sites les plus visités sur Internet, revient finalement en détail sur le parcours artistique de l’artiste préférée des français, une aubaine pour tous les fans de la première seconde ! La biographie « La Culture De L’inaccessibilité », au prix dérisoire de 18,90 euros, sera publiée le 28 septembre 2010 aux Editions Premium.

 

Paru dans la presse de http://www.musiqueradio.com/

 

Publié dans Mylène dans la PRESSE, Mylène et mes BLABLAS | Pas de Commentaire »

Critique Mylène – Bleu noir

Posté par francesca7 le 13 décembre 2012

Critique: Mylène Farmer – Bleu noir (2010)

  parution chez http://dimanchematin.com/

Depuis Cendres de lune, 1er album studio de Mylène Farmer paru en 1986, chaque nouveau disque est attendu plus que le précédent.  Et la démone rousse a su livrer la marchandise à maintes reprises.  Que ce soit par le biais de Anamorphosée, L’autre ou même Point de suture,Mylène a toujours su offrir à ses fans des albums d’une qualité remarquable avec, à tout coup, des pièces fracassantes qui ont marqué l’univers musical. Désenchantée, L’instant X et Sans contrefaçon en sont que quelques exemples.

Critique Mylène - Bleu noir dans Mylène et des CRITIQUES mylene-farmer-2012-300x200Par contre, avec son dernier opus, Bleu noir, Mylène déçoit.  Le premier extrait radio Oui mais non laisse présager un album semblable aux précédents avec des mélodies accrocheuses, intenses et touchantes mais il n’en est rien.  À part Oui mais non, le reste de l’album est un enchaînement lourd et pénible de chansons ternes, mornes et sans saveur.  Dès la première écoute du nouvel album de la grande et séduisante rousse, on perd l’intérêt.  On cherche l’étincelle, la flamme, l’intensité.  On y trouve rien de tout ça.  On retrouve plutôt des ballades sirupeuses saupoudrées d’un brin de trip-hop et de musique new age.  Que s’est-il donc passé?

Lorsqu’on jette un coup d’œil au petit livret qui accompagne l’album, on comprend immédiatement ce qui manque.  Laurent Boutonnat.  Son complice de toujours est absent de Bleu noir. Mylène a décidé de s’impliquer davantage pour son plus récent disque.  Elle a laissé de côté le talent exceptionnel de Boutonnat pour faire confiance à Moby, Red One et Darius Keeler.  Pour ce qui est de Moby, nul besoin de présentation, le chanteur qui a prêté sa voix au succès de Mylène en 2006 Slipping away, signe 5 des titres du dernier album de la chanteuse d’origine québécoise.  Quant à Red One, à qui l’on doit entre autre Just Dance & Poker Face de Lady Gaga, il signe trois titres dont Oui mais non. Finalement, Darius Keeler, qui a connu un succès mitigé avec son groupe de trip-hop/ rock progressif Archive, signe quant à lui, les 3 autres pièces de l’album de Mylène.

Choix surprenants de collaborateurs, résultats décevants.  Ceux qui aiment Mylène ne l’aiment pas seulement un peu; ils l’adorent.  Ils l’adulent.  Et de leur servir un tel album est honteux.  Par contre, à la défense de la chanteuse née sous le nom de Mylène Gautier à Pierrefonds, on se doit de souligner qu’elle fêtera ses 50 bougies en septembre de cette année.  Et comme plusieurs autres artistes; un virage musical plus smooth n’est pas si hors du commun rendu à un certain âge.  Tout de même dommage pour ses fidèles fans qui ont trippé comme de véritables groupies sur la démone rousse depuis maintenant 25 ans…

 

Publié dans Mylène et des CRITIQUES | Pas de Commentaire »

Gilles Luka et Mylène Farmer

Posté par francesca7 le 13 décembre 2012

Gilles Luka et Lonely Lisa interview

confidences de Gilles Luka (Remixeur Lonely Lisa)

 

Gilles Luka et Mylène Farmer dans Mylène et L'ENTOURAGE mylene-farmer-20071019-326978-300x264Les fans de Mylène Farmer te connaissent surtout grâce à tes tubes en 2009 avec le groupe Ocean Drive ? Pourrais-tu te présenter brièvement auprès d’eux ?
J’ai démarré ma carrière en 2001 avec un groupe qui s’appelait Galleon et le titre « So I begin » qui a été un succès dans le monde. Je pense être un artiste très éclectique qui aime autant travailler avec des artistes de différents univers en tant que compositeur ou producteur que pour mes propres projets, ce qui m’a amené par exemple à travailler avec Nadiya sur son dernier album ou Murray Head dans un tout autre style. En 2009, j’ai effectivement sorti un album avec mon groupe Ocean drive et je poursuis depuis en solo avec notamment le titre « Plus prés- We can make it right » (générique des « Anges de la téléréalité » sur NRJ12) et mon nouveau single « I can believe ».

Connaissais-tu le travail de Mylène Farmer et cette chanson « Lonely Lisa » avant de la remixer ?
Je connais évidement l’immense carrière de Mylène Farmer depuis ses débuts, son univers incomparable m’a toujours fasciné. C’est une artiste majeure qui a toujours su se démarquer.

« Lonely Lisa » a été composée par RedOne. Est-il plus difficile de remixer un titre déjà dance ou électro à la base qu’une chanson plus pop par exemple ?
Par rapport au brief qui était une direction électro, ça a été plus facile pour Romain Curtis et moi de travailler sur une chanson dont les vocals ont été enregistrés à un tempo rapide. Il est souvent difficile de remixer des titres lents en dance.

C’est la première fois que tu remixes une chanson de Mylène Farmer. Tu as réalisé ce remix avec Romain Curtis. Qui vous a contacté et quand ?
C’est effectivement la première fois que je travaille avec Mylène Farmer et je dois avouer que nous étions très fiers d’avoir été contactés le mois dernier (interview effectuée fin mai 2011, ndlr) par son équipe.

Pourquoi avoir choisi de bosser dessus avec Romain Curtis ?
Romain est mon binôme depuis 2009, je l’ai rencontré au travers de « Some people » qu’il avait remixé. Depuis nous faisons énormément de productions ensemble notamment sur mon album solo. C’est un excellent DJ et nous sommes très complémentaires en studio.

Avez-vous été libres ou reçu des directives de la maison de disques ?
La seule directive était que ca plaise à Mylène (lol)

Comment avez-vous travaillé et combien de temps vous a-t-il fallu pour réaliser ce remix ?
Nous avons été immédiatement inspirés par ce titre, il nous a fallu une semaine.

Comment définirais-tu ce remix ?
Notre priorité était de mettre en valeur la voix de Mylène et de garder les paroles dans leurs intégralité. Nous avons cherché harmoniquement à respecter la mélodie de départ tout en dynamisant la production. C’est un remix qui est plus « radiophonique » que véritablement « club ».

On a découvert le Curtis & Luka Radio Mix . Existe-t-il d’autres versions ?
Il y a également un extended.

Avez-vous eu un contact direct avec Mylène Farmer à un moment donné ?
Uniquement par mail. Pour la petite anecdote, elle nous a demandé de rajouter un élément rythmique au 2nd couplet pour qu’il soit différent et que le titre évolue.

Des retours de la maison de disques ou de Mylène sur ce remix ?
Tout le monde a bien aimé, on espère surtout que les fans aimeront.

As-tu écouté les autres remixes de « Lonely Lisa » ? Qu’en penses-tu ?
Je trouve que le pack est trés bon, mention spéciale pour celui de mon ami Mathieu Bouthier.

live96-300x202 dans Mylène et L'ENTOURAGEQuel morceau de Mylène aimerais-tu ou aurais-tu aimé remixer ?
« Maman a tort », c’est avec ce titre que je l’ai découvert

De nouveaux projets avec Mylène ?
Peut-être…

Peux-tu nous parler de ton actu et notamment de ton album qui doit sortir bientôt ?
Je viens de sortir un nouveau single qui s’appelle « I can believe » et dont le clip vient d’être dévoilé. 
Je participe à pas mal de scènes et fait des clubs, les dates sont sur mon site www.gillesluka.com  , je serais ravi d’y retrouver les fans de Mylène ! L’album à venir s’appelle « Ici ensemble ». Quant à Romain Curtis, son single s’appelle « Can U call me » et c’est une bombe !
Le binôme continue, il a travaillé sur mon single et j’ai travaillé sur le sien. 

Extrait du site M.net du 30 mai 2011

Publié dans Mylène et L'ENTOURAGE | Pas de Commentaire »

Monkey My décembre 2012

Posté par francesca7 le 12 décembre 2012

A dix jours de la sortie de son neuvième album, « Monkey Me », décembre 2012,  la star française se confie dans un entretien exclusif accordé à TV Magazine. Voici quelques extraits de cette interview.

Encore un peu plus d’une semaine de patience pour les fans de Mylène Farmer. Son nouvel album, « Monkey Me », sera disponible le 3 décembre 2012. Pour les faire patienter, la star, que l’on sait réservée et avare d’apparitions dans les médias se confie à TV Magazine, disponible avec certains quotidiens nationaux et régionaux. Un entretien exclusif dans lequel l’interprète de « Désenchantée » revient sur ses retrouvailles avec Laurent Boutonnat, le challenge que représente l’attente du public pour ses concerts qui démarreront en septembre prochain ou encore l’intérêt constant dont elle fait l’objet sur Internet.

 Monkey My décembre 2012 dans Mylène dans la PRESSE mf_timeless_2013-f5df41-202x300Le journaliste, Walter Choubert, démarre l’entretien sur la question qui taraude beaucoup de fidèles de la star, pourquoi un album deux ans  »seulement » après « Bleu noir », son précédent, elle qui met souvent le double de ce temps pour livrer un nouvel opus, elle répond qu’il s’agit  »probablement d’un manque et de l’envie de remonter sur scène ». Elle précise que « Bleu noir » n’était pas une infidélité par rapport à Laurent Boutonnat, simplement  »le fruit de rencontres avec Moby, Archive et RedOne », d’autant que son partenaire historique  »travaillait de son côté sur d’autres projets ».

« Ne pas décevoir et se décevoir »

Au cours de l’interview, Mylène Farmer avoue être  »beaucoup impressionnée par Muse« ,  »fascinée par la vitesse de l’information », son amour pour les animaux… Elle revient aussi sur la préparation de son prochain spectacle :  »on ne veut pas décevoir ni se décevoir. On a donc un an pour se préparer à embrasser le regard de tous ceux qui ont la générosité d’attendre ».

Et la suite ? Le journaliste lui pose la question qui revient sans cesse lors de ses différentes et rares rencontres avec la presse, si elle a déjà fixé une date pour arrêter de se produire sur scène ou enregistrer des disques. Elle affirme ne pas se projeter dans l’avenir, concluant l’entretien par un joli  »quand le désir n’existera plus, alors je me volatiliserai ». L’attente que suscite ce nouvel album, le neuvième, et la vitesse à laquelle se sont vendues les places de ses prochains concerts, laisse espérer que Mylène Farmer ne prendra pas sa retraite de sitôt.

Article paru sur http://lci.tf1.fr/culture/musique/mylene-farmer-quand

Publié dans Mylène dans la PRESSE | Pas de Commentaire »

La reprise surprise de Mylène

Posté par francesca7 le 12 décembre 2012

Mylène Farmer par Jonatan Cerrada

VIDÉO. Actuellement en pleine préparation de son nouvel album, l’ex-vainqueur de «Nouvelle Star» vient de poster sur le net une vidéo où il reprend le tube « XXL » de Mylène Farmer. Regardez!  Article issu de TETU Magazine…

Jonatan Cerrada prépare son grand retour. Le vainqueur de la première édition de Nouvelle Star - qu’on avait un peu perdu de vue depuis son participation à l’Eurovision en 2004 – vient de diffuser sur le web une vidéo où on le voit reprendre XXL de Mylène Farmer ! En version accoustique en plus ! Accompagné d’un guitariste très mignon, le chanteur belge, aujourd’hui âgé de 24 ans (et qui a bien vieilli), propose une relecture étonnante et intimiste du tube de l’icône rousse.

Reprendre un hit de Mylène quelques jours après le passage de la star au Stade de France, rien de mieux pour créer le buzz. Jonatan Cerrada travaille actuellement sur son troisième album studio, dont la sortie est prévue en 2010. Il est également toujours à l’affiche de la comédie musicale de Laurent Ruquier J’me voyais déjà en tournée dans toute la France.

Et vous, que pensez-vous de cette reprise de Mylène Farmer?

«XXL» (version acoustique) sur ce site : http://www.tetu.com/actualites/culture/la-reprise-surprise-de-mylene-farmer-par-jonatan-cerrada-15501

Pour mémoire, Jonatan Cerrada avait représenté la France à l’Eurovision 2004 avec la chanson A chaque pas….. 

VIDEO : Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Mylène dans la PRESSE, Mylène et des CRITIQUES | Pas de Commentaire »

Critiques sur le dernier Mylène

Posté par francesca7 le 12 décembre 2012

« Le problème n’est pas que Laurent Boutonnat ait un synthé Joué Club mais qu’il l’utilise »

« Déçue par le nouveau titre de Mylène Farmer, après première écoute. Apparemment, c’est sa période électro… » écrit une fan. « Le nouveau single de Mylène Farmer prouve que cette artiste est complètement périmée » juge un utilisateur de Twitter tandis que d’autres rejettent la déception de ce titre sur la production de Laurent Boutonnat. « Le problème n’est pas que Laurent Boutonnat ait un synthé Joué Club à 50 euros, mais qu’il l’utilise » ironise un twittos. Malgré tout, la sortie du single reste un événement puisqu’il se classe 6ème sur iTunes en une heure de vente…

Les déçus espèrent désormais que l’intégralité de l’album ne sera pas du même acabit. Fort heureusement, ils pourront redécouvrir les grands tubes de Mylène Farmer puisque l’artiste repartira sur les routes dès le 7 septembre prochain à Paris-Bercy pour son « Timeless 2013« . Et la tournée est attendue puisque plus de 150.000 places se sont vendues en six heures.puremedias.com vous propose de découvrir un extrait d’ »A l’ombre » mis en ligne par nos confrères de Pure Charts : http://www.ozap.com/actu/mylene-farmer-va-t-elle-retourner-a-l-ombre/443571Critiques sur le dernier Mylène dans Mylène et des CRITIQUES pleure

Publié dans Mylène et des CRITIQUES | Pas de Commentaire »

Mylène Farmer et Ph.Combes

Posté par francesca7 le 11 décembre 2012

Philippe Combes,directeur de la compagnie de danse Cave Canem

 

Mylène Farmer et Ph.Combes dans Mylène et L'ENTOURAGE combes-109x300Philippe Combes Après avoir dansé aux côtés de Régine Chopinot et Angelin Preljocaj, Philippe Combes poursuit un travail personnel en plaçant la question de la responsabilité de l’interprète au centre de sa démarche. La création de la Compagnie Cave Canem en 2001 et ses rencontres avec Susan Buirge lui permettent d’approfondir sa recherche axée sur le geste, sur le lien entre danse écrite et dans d’état.

Il compose en 1999 « La balade des acolytes », un trio pour une femme et deux hommes. Cette première pièce est la mise en scène, par un huis clos, d’un questionnement sur l’indépendance et l’interdépendance des individus. À l’issue de ce premier travail, il développe avec Cave Canem, groupe constitué en 2000, une recherche dont les dramaturgies puisent régulièrement leurs sources dans des problématiques d’existence commune.

Cette dynamique confère à la démarche artistique une appréhension particulière puisque chaque thématique de référence peut nourrir plusieurs propositions composant ainsi un cycle. C’est ainsi le cas du mythe grec du Minotaure visité par quatre fois lors des pièces « Minotaure » en 2000, « Asterios » et « Minotaur-Ex » (court-métrage en collaboration avec le réalisateur Bruno Aveillan), et « Sur les traces… » en 2002. Cette exploration volontairement étirée dans le temps lui permet de considérer à chaque fois différemment un propos qui prend corps dans des espaces et sur des supports distincts selon les pièces.

En 2003 il participe aux ateliers proposés par Susan Buirge à la Fondation Royaumont. Cette première rencontre est importante dans le parcours de Philippe Combes car Susan Buirge pose la question de l’interprétation du mouvement, succession de gestes, approche à laquelle il est particulièrement sensible. Entre danse bâtie et danse habitée, quelles sont les notions nécessaires à l’abstraction tout en permettant à l’individu d’exister pleinement dans sa singularité.

De 2003 à 2005, deuxième cycle, c’est la mise en scène de la responsabilité individuelle dans un ensemble qui alimente la recherche artistique. « L-dopa », duo 2003, « Magma », quintette 2004, et « X », performance 2005 pour des espaces particuliers, portent cette réflexion. À partir de 2006, année du deuxième atelier auprès de Susan Buirge, « Dromos » démarre un nouveau cycle axé sur la considération du corps comme substance première de la danse. Ce solo, forme picturale verticale tourné vers le multimédia, inclut une composition originale de Cécile Babiole, vidéaste. La deuxième partie, en rupture, composée sur un plan horizontal, sera présentée début 2007 à Toulouse.

canem2 dans Mylène et L'ENTOURAGELa compagnie Cave Canem, implantée à Toulouse depuis août 2000, porte les travaux de Philippe Combes. Elle est subventionnée par le Ministère de la Culture/Direction Régionale des Affaires Culturelles Midi-Pyrénées (Aide à la compagnie), le Conseil Régional Midi-Pyrénées, le Conseil Général de Haute-Garonne. Ses projets culturels sont soutenus par la ville de Toulouse (2006 à 2008). La compagnie est en résidence à Colomiers (31) depuis 2005. Ses travaux sont soutenus par la Fondation BNP Paribas par le biais d’une convention de partenariat (2002/2006). Le Centre de Développement Chorégraphique de Toulouse Midi-Pyrénées accompagne la compagnie sur deux saisons (2005 à 2007).

The Farmer Project : Divers (00h15min) De Bruno Aveillan Avec Mylène Farmer, Martin Hub

Dans un pays imaginaire, au milieu de la nuit, deux policiers véreux sont surpris par l’apparition soudaine d’une créature luminescente. Alors que celle-ci prend une apparence humaine, les deux comparses paniquent et neutralisent violemment l’humanoïde…

464774399_small-300x251En tant qu’artiste plasticien, Aveillan développe un parcours singulier, dense et syncrétique, sous la forme de films expérimentaux et de photographies, au centre desquels les thèmes récurrents de l’effacement, de la mémoire et du corps humain jouent des rôles majeurs. Son travail a fait l’objet de plusieurs expositions et a été primé lors de nombreux festivals. Il a notamment régulièrement collaboré avec le chorégraphe Philippe Combes (Compagnie Cave Canem) en réalisant plusieurs films expérimentaux autour de la danse, du geste et du corps. On peut citer « Minotaur-Ex » avec une musique originale de Laurent Garnier et le projet « Morpholab » avec le compositeur Raphael Ibanez de Garrayo Raphaël.

Raphaël est né en France en 1966 de père espagnol et de mère française. il commence l’étude de la guitare classique et flamenco à 10 ans, et suite à un rapide passage à la Schola Cantorum de Paris, se lance directement dans la compositon électronique et clasSique à l’adolescence, accompagné par de petites formations. Occupé ensuite par des études à l’ESSEC et par un début de carrière dans le marketing, Raphaël Ibanez de Garayo ne reprendra une activité musicale soutenue qu’à 26 ans, âge auquel il décide ne plus avoir d’autre occupation que la composition.

A partir de 1995, il rencontre différents créateurs et producteurs de musique intéressés par ses compositons classiques et électroniqes, dans ce qu’elles ont de très compatibles avec l’image et le mouvement. Ces rencontres, dont le réalisateur Bruno Aveillan et le chorégraphe Philippe Combes, l’amèneront à beaucoup travailler pour la publicité, la danse contemporaine et la télévision, aussi bien en France qu’à l’étranger.

Julien Webmaster a écrit sur un forum:

IAO paline a écrit : apparement ca serait donc : Raphaël Ibanez de Garayo le site :
http://www.raphaelibanez.com/

c’est également à lui que l’on doit les petits jingles de pubs de France 3, et pleins d’autres musique de pub (rasoir électrique Robotskin de Philips entre autres )… bref, un compositeur plein de talent…

Publié dans Mylène et L'ENTOURAGE | Pas de Commentaire »

PPDA et Mylène Farmer

Posté par francesca7 le 11 décembre 2012

 

 

Description de cette image, également commentée ci-aprèsPatrick Poivre d’Arvor (souvent surnommé « PPDA »), né Patrick Poivre, est un journaliste et écrivain français né le 20 septembre 1947 à Reims dans la Marne.

Présentateur du journal de 20 heures d’Antenne 2 de 1976 à 1983, il est le présentateur-vedette du journal de 20 heures de TF1 de 1987 à 2008 et, depuis cette période, est considéré comme une personnalité importante du paysage audiovisuel français, que ce soit en tant qu’interviewer ou animateur d’émissions littéraires. Il inspire la création en 1988 du personnage de PPD, la marionnette centrale de l’émission de Canal+, Les Guignols de l’info.

Également écrivain, PPDA a publié une soixantaine d’ouvrages.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Patrick_Poivre_d’Arvor

 

Patrick Poivre d’Arvor est le fils d’une mère née à Nantes de parents auvergnats et d’un père d’origine bretonne, représentant en chaussures. Il a une sœur, Catherine, et un frère, Olivier (né en 1958, écrivain et responsable culturel).

Dès l’âge de deux ans et durant toute son enfance, il passe toutes les vacances à Trégastel, en Bretagne, lieu auquel il est très attaché depuis.

À 13 ans, il est atteint d’« un début de leucémie » et se fait soigner en Alsace. Cette maladie lui inspire à 17 ans l’écriture de son premier roman Les Enfants de l’aube publié bien plus tard, en 1982.

Dès les années 1970, il ajoute à son nom – « Poivre » – un pseudonyme – « d’Arvor » – emprunté à son grand-père maternel, Jean-Baptiste Jeuge, relieur et poète connu sous le nom d’auteur de Jean d’Arvor, qui l’avait initié à l’écriture.

En 1962, Patrick Poivre est bachelier à 15 ans.

Il poursuit ses études à l’Institut d’études politiques de Strasbourg, où il effectue sa première année, profitant ensuite des procédures en place à l’époque pour aller à l’Institut d’études politiques de Paris dont il sort diplômé. Jack Lang, son professeur de droit, se souvient plus tard d’un étudiant « très brillant ».

Il est alors militant des Républicains indépendants (favorables à Valéry Giscard d’Estaing), et responsable régional de son mouvement de jeunesse, les Jeunes républicains indépendants (JRI) dont il avait intégré le bureau national avant d’en devenir le vice-président. Il figure d’ailleurs à la une du mensuel France Moderne n°350 de mars 1970, le journal de la Fédération nationale des républicains indépendants.

Il étudie le russe et le serbo-croate à Langues O dont il ne sort pas diplômé. Il est par ailleurs licencié en droit de la faculté de Reims.

En 1970, âgé de 22 ans, il intègre finalement le Centre de formation des journalistes (CFJ) pour devenir journaliste. Il en sera diplômé l’année suivante.

Il quitte en 1972 les Jeunes républicains indépendants.

PATRICK POIVRE D’ARVOR, a dit de Mylène en  1988 :

PPDA et Mylène Farmer dans Mylène et L'ENTOURAGE 1996-marianne-rosenstiehl-001b-205x300«Mylène Farmer est quelqu’un que j’aime beaucoup. (…) J’admire tellement ses spectacles :
c’est une des rares artistes en France qui fait de vrais shows.
Elle se donne et je trouve ça très bien.»

 

Mylène Farmer en Interview au JT de 20h avec PPDA sur TF1

Patrick Poivre d’Arvor : Nous avons le plaisir de recevoir Mylène Farmer dont l’actualité est florissante en ce moment: le DVD de son spectacle à Bercy vient tout juste de sortir, et, on la retrouvera demain au cinéma dans « Arthur et les Minimoys » de Luc Besson, où elle a prêté sa voix à la Princesse Sélénia.
Patrick Poivre d’Arvor: Mylène Farmer, bonsoir.
Mylène Farmer : Bonsoir.

Patrick Poivre d’Arvor: La dernière fois que je vous avais reçue, c’était d’ailleurs la dernière fois que vous vous étiez exprimée en direct, c’était il y a douze ans. Pourquoi ce mystère? Est-ce qu’il est cultivé? Est-ce qu’il est entretenu? Est-ce que c’est de la timidité?
Mylène Farmer: Vous m’avez observée depuis dix minutes, je crois, et je suis paniquée à l’idée que de parler de moi, de… C’est un exercice très difficile pour moi. Donc, il n’y a pas de marketing dans le mystère. Ma nature profonde est, je crois, la discrétion et l’humilité. C’est un exercice, je me répète, mais vraiment difficile.


Patrick Poivre d’Arvor: Mais il n’y a pas d’agoraphobie, en revanche. Chanter devant 15 000 personnes, ça ne vous gêne pas…

Mylène Farmer: Il y a ce fameux paradoxe. Je suis, je crois, plus à l’aise sur scène que sur un plateau de télévision (rires).

Patrick Poivre d’Arvor: Alors, j’ai remarqué, aussi bien sur scène -je suis allé à Bercy – que là, à l’instant, vous fermez souvent les yeux.
Mylène Farmer: Oui. C’est une manière de me replier sur moi-même probablement, de me concentrer également.

Patrick Poivre d’Arvor: Alors, Bercy, on va pouvoir voir, on voit déjà un petit peu sur nos écrans et, grâce notamment à ce DVD qui vient de sortir, qui vous ressemble d’ailleurs, puisqu’il faut l’ouvrir, c’est comme une sorte de petit tabernacle, « avant que l’ombre » etc, etc… Et puis, il y a la possibilité de vous découvrir sur les écrans, les grands écrans aujourd’hui, à travers une voix: celle d’une Princesse évidemment, il fallait évidemment que ça soit une princesse…

Mylène Farmer: Oui, j’ai un joli cadeau. Luc Besson m’a proposé de faire, donc, la voix de la Princesse Sélénia. Et, j’ai pris un très, très grand plaisir

 

Patrick Poivre d’Arvor: Et, avec Luc Besson, il n’est pas impossible que vous continuiez à travailler, car c’est aussi un producteur…

Mylène Farmer: Je l’espère. Et, j’ai eu la chance de rencontrer Nathalie Rheims qui est un auteur que vous connaissez également et qui a écrit ce très, très, très beau livre, très, très joli personnage pour moi qui est le personnage de Tess et, « L’ombre des autres »; et puis, l’ultime cadeau de Noël, c’est un scénario de Claude Berri. Donc, j’avoue que je suis comblée; plus un DVD qui a un accueil formidable.

Patrick Poivre d’Arvor: Donc, au fond, l’ombre, ça vous va bien? Plus que la lumière…
Mylène Farmer: J’aime l’ombre et la lumière. J’aime le silence et, parfois, le chant plus que la parole, probablement.

 

Patrick Poivre d’Arvor: Alors, votre concert, c’était archi-plein. Il y a beaucoup de gens qui auraient aimé vous voir, notamment, en province. C’est pas possible que vous créiez une tournée.
Mylène Farmer: Non, malheureusement, ça a été quelque chose d’assez difficile, aussi bien pour le producteur Thierry Suc qui m’a accompagné dans cette très, très belle aventure. Et, malheureusement, parce que c’était un spectacle intransportable, on ne pouvait pas aller en province. Donc, là cette fois, dans un manque d’humilité, j’ai demandé aux personnes de venir à moi.

Patrick Poivre d’Arvor: On ne peut pas faire une resucée à Paris quand même, parce qu’il y avait beaucoup de monde qui aurait bien aimé… Non?
Mylène Farmer: C’est fini et, j’espère remonter sur scène une autre fois, un autre jour.

Patrick Poivre d’Arvor: Ce n’est pas pour l’instant prévu…
Mylène Farmer: Non. Ce spectacle est vraiment dans sa boîte (en désignant de la tête le DVD, ndlr), fermé, scellé.

Patrick Poivre d’Arvor: D’accord. Il est fermé. On va le refermer. Et, on va mettre fin à votre supplice.
Mylène Farmer: Non, tout va bien. Merci à vous.

Patrick Poivre d’Arvor: Merci beaucoup Mylène.

 

Publié dans Mylène et L'ENTOURAGE | Pas de Commentaire »

A L’ombre – Mylène 2012

Posté par francesca7 le 9 décembre 2012

Mylène Farmer signe son 13ème numéro un en 30 ans de carrière

A L'ombre - Mylène 2012 dans Mylène 2011 - 2012 11-190x300Avec « A l’ombre », Mylène Farmer classe son treizième titre en tête des charts français, à peine un an après y avoir placé « Lonely Lisa », troisième extrait de l’album « Bleu noir » (2010). La chanteuse bat ainsi son propre record. Depuis « Dégénération » en 2008, l’artiste a hissé presque tous ses singles en pole position du Top, à l’exception des morceaux live (« Paradis inanimé ») et de l’inédit « Du temps », sorti à l’occasion de la parution du « Best-of 2001-2011″ (2011).

C’est en 1988 que Mylène Farmer s’est emparée pour la première fois de la tête du Top Singles avec « Pourvu qu’elles soient douces », qui y est resté cinq semaines consécutives. En 1991, la chanteuse classait « Désenchantée » en tête, pendant neuf semaines. En 1995, le rock-électrique du titre « XXL » se positionnait numéro un, puis il a fallu attendre 2006 et le duo « Crier la vie » enregistré avec Moby pour que Mylène Farmer reprenne de la hauteur, son duo « Les mots » (2001) avec Seal s’étant échoué sur la deuxième marche du podium. Depuis, des titres comme « C’est dans l’air », « Appelle mon numéro » et « Oui mais… non » se sont succédé.

6 dans Mylène 2011 - 2012 Retrouvez notre chronique de l’album « Monkey Me » de Mylène Farmer.

Publié dans Mylène 2011 - 2012 | Pas de Commentaire »

La nature insolite de Mylène Farmer

Posté par francesca7 le 9 décembre 2012

 

INTERVIEW -À l’occasion de la sortie de son album Monkey Me et de sa tournée, la chanteuse française se confie. (Avec TV Magazine) en Novembre 2012 par LE FIGARO.

 

La nature insolite de Mylène Farmer dans Mylène en INTERVIEW au-tf1-2012Son nouvel album, Monkey Me, sortira le 3 décembre. Douze titres composés par Laurent Boutonnat sur des textes de Mylène Farmer. Un mélange éclectique où cohabitent des morceaux pop-rock émergeant d’une base électrique, de sons de batterie, de guitares et de saxo. Les paroles manient les thèmes chers à l’interprète, mais teintés d’une fraîcheur et d’une poésie qu’on ne lui connaissait pas. En exclusivité pour TV Magazine, Mylène Farmer se livre à un exercice rare pour elle: l’interview-confession. Voici la star comme vous ne la lirez jamais.

TV MAGAZINE – Mylène Farmer, votre dernier album remonte à deux ans. Vous nous aviez habitués à des intervalles plus longs…

Mylène Farmer- Oui. Je ne m’en rends pas compte. Deux ans dans un monde chronophage, où chaque jour engloutit le temps, cela paraît une éternité. Il s’agit probablement d’un manque et de l’envie de remonter sur scène.

Monkey Me marque la reformation de votre tandem artistique avec Laurent Boutonnat. Qu’est-ce que votre «infidélité» vous a apporté?

Il ne s’agit pas d’infidélité! Mon précédent album, Bleu noir, n’était autre que le fruit de rencontres avec Moby, Archive et RedOne. Ils m’ont proposé des chansons qui ont provoqué mon désir et l’envie d’écrire… C’est aussi simple que ça. En outre, Laurent Boutonnat travaillait de son côté sur d’autres projets.

On vous connaissait rousse et vous vous montrez blonde platine sur l’album et les affiches de votre tournée. Que s’est-il passé?

Moi aussi, je me connaissais rousse! (Rires.) Mais sous le roux se cachent d’autres couleurs. Ne sommes-nous pas tous constitués de mille facettes? Celle-ci avait envie de vivre…

Quel look allez-vous adopter pour votre tournée? Et quelles surprises avez-vous concoctées pour ces concerts?

Je ne peux y répondre maintenant. Mais, puisque vous l’évoquez, le mot surprise sera bien au rendez-vous.

Une nouvelle fois, vous avez battu le record de réservations en un minimum de temps. Cela vous touche-t-il encore?

Je suis bouleversée à chaque fois! Tellement bouleversée… Et, quelques instants plus tard, totalement affolée! Il est impensable d’être blasée par un geste d’amour comme celui-ci. C’est un véritable cadeau et une responsabilité aussi. On ne veut pas décevoir ni se décevoir. On a donc un an pour se préparer à embrasser le regard de tous ceux qui ont la générosité d’attendre.

Quels conseils donneriez-vous à ceux qui écoutent vos chansons pour garder de l’espoir dans un monde aussi dur?

Le monde a toujours été dur. Sous certains aspects, il l’est peut-être moins aujourd’hui, même s’il est autrement cruel. Moins solidaire, plus solitaire aussi. Je ne peux que penser à ceux qui sont bien plus malheureux, dans le besoin ou cloués sur un lit d’hôpital, et me dire qu’il faut affronter la vie et trouver des pépites dans des moments simples, ces moments qui sont souvent à portée de soi, mais qu’on ne voit plus. Être aimé de quelqu’un ou d’un plus grand nombre reste l’essentiel de la vie. Se préoccuper d’autrui rend meilleur.

On vous dit solitaire. Pouvez-vous nous décrire une de vos journées quand vous ne travaillez pas?

2012 dans Mylène en INTERVIEWVous voulez dire quand je ne travaille pas comme une personne qui doit se rendre quotidiennement à son bureau? (Sourire.) C’est un grand privilège de n’avoir pas le sentiment de travailler, même lorsque je finis une séance de studio à 2 heures du matin ou lorsque je sors de scène exsangue. C’est du travail, mais je ne le vis pas comme un poids ni comme une obligation. C’est un choix et une immense chance. Je dois certainement partager ce sentiment avec toutes les personnes passionnées par ce qu’elles font. Mais je suis, c’est vrai, d’une nature solitaire. J’ai besoin de m’occuper de mes animaux, de dessiner, de nager, de regarder des films et je retrouve mes amis avec d’autant plus de plaisir…

Quels sont les journaux et les émissions de télévision que vous suivez régulièrement?

Je ne regarde pas beaucoup la télévision finalement, surtout en période de travail. Mais j’ai toujours aimé les débats, quand les points de vue sont exprimés avec respect. La télévision est un média parfois trop pressé pour traiter le fond des choses. Je n’aime pas le cynisme systématique et la télévision bruyante. Il m’arrive de dévorer des séries comme Downton Abbey,Dexter ou Les Tudors et je regarde toujours avec autant de bonheur Un jour, un destin. Dans le fond, je ne recherche pas l’information à tout prix… Je la laisse me cueillir au détour d’un article, d’un reportage.

L’industrie musicale souffre et les ventes de CD ne cessent de baisser. Imaginez-vous un jour ne plus pouvoir sortir de disques?

Chaque époque a connu la disparition d’un support. Il y aura toujours des disques physiques, même si le digital annonce une ère nouvelle. En tout cas, il y aura toujours un rapport affectif à l’objet quel qu’il soit. Les albums ou une autre forme restant à inventer rencontreront toujours un public. La musique existait dès la naissance de l’humanité.

Que pensez-vous des télé-crochets? Est-ce un miroir aux alouettes, un mal nécessaire ou le seul moyen aujourd’hui d’être découvert?

Je ne peux pas juger cette génération d’émissions puisque je ne les connais pas bien. Mais je suis toujours un peu gênée quand l’art devient un concours.

Le Québec, où vous êtes née, est en proie à de violents mouvements protestataires. Avez-vous conservé des attaches là-bas?

La violence m’a surprise dans ce pays, à la réputation modérée. Je n’y ai conservé malheureusement aucune attache… Si ce n’est l’envie d’y retourner pour ses paysages de neige et peut-être transporter le prochain spectacle là-bas…

Quels artistes récents vous semblent dignes d’intérêt?

Je suis impressionnée par Muse. Et par Matthew Bellamy, qui est aussi fascinant que Freddie Mercury!

Que pensez-vous des réseaux sociaux et des sites si nombreux qui vous sont consacrés?

Je suis fascinée par la vitesse de l’information et la possibilité pour de nombreuses personnes de partager instantanément des sujets communs. Je pense aussi à ceux qui n’y ont pas accès. Avec qui partagent-ils leurs passions? Aussi, je ne m’attarde pas sur les sites qui me sont consacrés. J’aurais l’impression d’entrer, sans y avoir été invitée, dans une pièce où les gens parlent de moi.

Une photo vous montre avec un gibbon. Est-ce celui que vous avez adopté il y a plusieurs années?

Non. E.T. était un singe capucin, plus menu. Elle a partagé ma vie pendant plus de vingt-cinq ans. Il s’agit ici de Betty, une demoiselle de 4 ans, qui a été volée lorsqu’elle avait 3 mois et retrouvée huit mois plus tard. J’ai croisé son chemin grâce à Vincent Lindon, qui m’a un jour envoyé une petite vidéo d’elle sur le tournage de son film Augustine . J’ai immédiatement contacté le parc zoologique du bois d’Attilly, où elle vivait. C’est une rencontre inoubliable, une émotion tellement forte. Elle était d’une douceur incroyable. Quant à E.T., elle me manque terriblement…

L’avez-vous remplacée?

Non. Elle restera l’unique.

Avez-vous déjà décidé d’une date à laquelle vous arrêteriez de vous produire sur scène ou d’enregistrer des disques?

C’est, semble-t-il, une question qui taraude beaucoup les médias, mais, vous savez, il y a dix ans déjà, on me demandait: «Quand saurez-vous que ce n’est pas le combat de trop?». Je ne me projette pas dans l’avenir. Trop angoissant. Quand le désir n’existera plus, alors je me volatiliserai.

Publié dans Mylène en INTERVIEW | Pas de Commentaire »

Du Temps de Mylène Farmer

Posté par francesca7 le 8 décembre 2012

4ème place du TEMPS

Michel Telo remplace Shakira

Du Temps de Mylène Farmer dans Mylène dans la PRESSE mf_nmaDans le classement singles, le top 5 est bousculé mais les ventes ne sont toujours pas transcendantes – loin de là ! Avec 9.476 ventes au compteur, soit une montée en puissance de 87% sur une semaine, Michel Telo s’envole de six étages et se classe numéro un avec « Ai Se Eu Te Pego ». Le chanteur brésilien détrône donc Shakira, qui dominait le classement depuis cinq semaines avec « Je l’aime à mourir », titre qui chute d’un étage malgré des ventes presque stables à 9.379 exemplaires (-6%). Shakira devance Sexion d’Assaut, qui signe la meilleure entrée de la semaine avec « Avant qu’elle parte », qui a séduit 8.965 acheteurs.

 Du coup, Mylène Farmer se contente de la quatrième place avec « Du Temps ». Entré huitième en novembre dernier et disparu presque aussitôt, le single inédit « Du Temps » a finalement bénéficié d’une sortie physique la semaine dernière : résultat, le titre s’envole de 71 étages et pointe à la quatrième position avec 8.031 ventes, dont 6.601 physiques. La chanteuse devance Lana Del Rey, stable en cinquième position avec « Video Games », dont les ventes ont sensiblement augmenté à 6.280 exemplaires (+18%). Du coup, David Guetta et Sia reculent de trois étages avec « Titanium », sixième (6.131 ventes, -4%) tandis qu’Adele, coincée en deuxième position depuis cinq semaines, perd six places avec « Someone Like You » (5.578 ventes, -17%).

 A l’extérieur du top 10, les singles restent globalement stables sur une semaine jusqu’en 17ème position, où Marlon Roudette grimpe de huit étages avec « New Age », grâce à une hausse des ventes de 41% à 3.143 exemplaires. Rihanna, elle, semble avoir du mal à imposer « You Da One » puisque le single part à la baisse et perd trois places, se classant 26ème avec 2.357 ventes, même si les ventes sont stables sur une semaine. En revanche, Jessie J semble tenir un hit avec « Domino » : le titre s’envole encore de 21 places et atterrit 29ème (1.944 ventes, +63%).

 Retrouvez les classements des meilleures ventes en France sur Pure Charts

Publié dans Mylène dans la PRESSE, Mylène et mes BLABLAS | Pas de Commentaire »

Décembre 2012 – Mylène Farmer au JT

Posté par francesca7 le 8 décembre 2012

 

 

Décembre 2012 - Mylène Farmer au JT dans Mylène 2011 - 2012 tf11TF1 – Avez-vous regardé Mylène Farmer invitée du journal télévisé de TF1 présenté par Claire Chazal ? En effet, la belle rousse Mylène Farmer était invitée du JT de TF1 de ce Dimanche 2 Décembre 2012  pour présenter son nouveau clip vidéo « A l’ombre » présenté samedi soir en exclusivité sur TF1 ! Revivez l’interview vidéo de Mylène Farmer par Claire Chazal au JT de TF1 !

Mylène Farmer est une icône de la musique française notamment depuis ses titres  « Sans contrefaçon », « Pourvu qu’elle soient douces » ou encore « Désenchantée ». Pour son nouvel album intitulé « Monkey Me », Mylène Farmer était interviewée par Claire Chazalau Journal Télévisé de 20h de TF1 pour présenter entre autres sa ballade « Quand », dévoilée sur le site de TF1 la semaine dernière ou encore « A l’ombre » son nouveau single !

Le nouveau clip vidéo de Mylène Farmer « A l’ombre » a été réalisé par son complice Laurent Boutonnat et inspiré des oeuvres d’Olivier de Sagazan. Avez-vous vu l’interview de Mylène Farmer au JT de 20h de TF1 ? Si vous avez raté l’interview, n’hésitez pas à vous connecter au site TF1 Replay afin de revoir les images de Mylène Farmer au journal télévisé de TF1, animé par la journaliste Claire Chazal.

Publié dans Mylène 2011 - 2012, Mylène dans la PRESSE | Pas de Commentaire »

Mylène F. 2 concerts supplémentaires 2013

Posté par francesca7 le 7 décembre 2012

Mylène Farmer : 2 concerts supplémentaires à Bercy en 2013

La star sera de retour à Bercy en septembre 2013. Elle y présentera son album Monkey Me sur pas moins de dix dates.

Mylène F. 2 concerts supplémentaires 2013 dans Mylène 2011 - 2012 mf_timeless_2013-f5df4-202x300Les fans s’en souviennent encore avec émotion. Au mois de janvier 2006, Mylène Farmer se produisait sur la scène de Paris-Bercy avec son spectacle Avant que l’ombre. Près de 170 000 billets s’étaient arrachés un an plus tôt afin de pouvoir assister à l’une des 13 dates de cette mini-résidence. 

Crise oblige, le prochain passage de la chanteuse dans la grande salle parisienne sera sans doute plus court. D’autant plus que, cette fois, des concerts sont également programmés en province. Mais les réservations étant au rendez-vous, ce sont aujourd’hui 10 dates qui sont ouvertes à la location. Mylène sera donc à Bercy les 7, 8, 10, 11, 13, 14, 17, 18, 20 et 21 septembre 2013. Ces deux derniers spectacles ont été confirmés le 30 novembre. Leurs places seront mises en vente lundi 3 décembre 2012, à 10h.

Mylène aurait-elle décidé de se reposer le jour de son anniversaire, le 12 septembre ? En tous cas, cette tournée Timeless 2013 lui permettra de défendre son nouvel albumMonkey Me.

A en croire certains magazines TV, Mylène Farmer devait monter sur la scène de l’Olympia en 2011 ! Elle était supposée y rejoindre Line Renaud, le temps du duo C’est pas l’heure figurant sur l’album Rue Washington.

L’événement devait se dérouler le mercredi 25 mai 2011. Ce concert devait même être retransmis le lendemain, dès 20h35 sur France 3. Finalement, Mylène n’a pas été de la partie. Dommage !

Pour découvrir l’agenda 2013 des concerts à Pariscliquez ici ! 

 

Publié dans Mylène 2011 - 2012 | Pas de Commentaire »

Clip A L’OMBRE de Mylène F.

Posté par francesca7 le 7 décembre 2012

Mylène Farmer : ’A l’ombre’, le clip officiel est arrivé !

 

http://www.dailymotion.com/video/xvjffa

A l’ombre est le nouveau single de Mylène Farmer. Il s’agit du premier extrait de l’album Monkey Me, disponible le 3 décembre 2012. Découvrez son clip sur Evous.fr !

Le nouvel album de Mylène Farmer s’intitule donc Monkey Me, ou « Singe moi » en traduction littérale. Un album toujours entouré d’un voile de mystère et qui est partiellement dévoilé avec la mise en ligne de son premier extrait. Il s’intitule A l’ombre et s’inscrit dans la lignée des Du temps et Sois moi – Be Me… Ce titre écrit par Mylène et composé par Laurent Boutonnat est disponible en téléchargement légal depuis lundi 22 octobre dès 8h.« L’onde est si calme, un présage d’automne. La peur s’engage sur mon visage, le doute frissonne… », chante-t-elle.

 

Deux heures plus tard, la rousse idole était déjà au top des ventes. « Le nouveau titre de Mylene Farmer composé par Laurent Boutonnat est déjà N°1 sur iTunes ! », s’emballe Pascal Nègre, PDG d’Universal Music France, sur Facebook. A titre de comparaison, il a fallu 4 heures à Rihanna pour atteindre le même score avec son tube Diamonds. Il sort fin novembre 2012, sur les supports Single (à confirmer), Maxi, et Maxi Vinyl. Le 3 novembre, NRJ diffuse un remix de A l’ombre, signé Guena LG. A noter qu’une autre version alternative du titre a été réalisée par le duo The Young Professionals

Clip A L'OMBRE de Mylène F. dans Mylène 2011 - 2012 1-190x300Quant au clip, il a été réalisé par Laurent Boutonnat et est diffusé en exclusivité sur TF1, à la suite du JT de 20h, le samedi 1er décembre 2012. On y voit Mylène se couvrir le visage d’une boue grisâtre… Cette vidéo se base sur le travail – angoissant – de l’artiste français Olivier de Sagazan. A noter que le lendemain, elle répond aux questions de Claire Chazal, toujours sur la première chaine.

A 51 ans, la chanteuse partira sur les routes en 2013, en tournée internationale à travers la Suisse, la Belgique et la Russie. Dans l’Hexagone, le Stade de France a été délaissé au profit de plusieurs concerts à Paris-Bercy. Heureusement pour les fans, contrairement au spectacle Avant que l’ombre (2006) dont l’infrastructure gigantesque avait proscrit tout déplacement en province, Timeless 2013 sera présenté dans plusieurs régions, partant notamment à la rencontre du public à Strasbourg, Nantes, Lyon, Montpellier, ou encore Toulouse.

 

 

Publié dans Mylène 2011 - 2012 | Pas de Commentaire »

A l’Ombre de Mylène Farmer

Posté par francesca7 le 4 décembre 2012

Les premières images du clip « A l’ombre », premier extrait de l’album « Monkey Me », à paraître lundi, seront diffusées samedi soir sur TF1 et sur TF1 News.

 

A l'Ombre de Mylène Farmer dans Mylène 2011 - 2012 a-lombre-300x200Fans de Mylène Farmer, nous vous avions promis des surprises concernant votre star préférée, en voici une très belle ! En attendant de découvrir l’album « Monkey Me », disponible lundi, TF1 vous dévoilera samedi après le journal de 20h de Claire Chazal, vers 20h30, les premières images du nouveau clip « A l’ombre ». La vidéo sera également diffusée dans la foulée sur les sites du groupe TF1 dont TF1 News.

Mystère sur la teneur du clip mais TF1 News est en mesure de vous dévoiler que c’est Laurent Boutonnat qui l’a réalisé. Un retour derrière la caméra pour le complice de toujours de Mylène Farmer qui augure le meilleur. D’ailleurs, le duo s’est reformé, après la parenthèse « Bleu noir », pour la réalisation de ce neuvième album studio.

Mylène Farmer vous donne rendez-vous également dimanche soir dans le journal de Claire Chazal pour une interview exclusive, l’une des seules apparitions télévisées de la star pour la sortie de son dernier opus. A cette occasion, TF1 News vous donne la parole et vous permet de poser une question à la star. 

Publié dans Mylène 2011 - 2012, Mylène dans la PRESSE | Pas de Commentaire »

QUAND de Mylène Farmer

Posté par francesca7 le 4 décembre 2012

MYLÈNE FARMER DÉVOILE L’INÉDIT « QUAND », EXTRAIT DE L’ALBUM « MONKEY ME »

Alors que les fans attendaient le clip de « A l’ombre », Mylène Farmer a surpris cet après-midi en dévoilant une lyric video de « Quand », autre titre de son album.

QUAND de Mylène Farmer dans Mylène 2011 - 2012 mylene-et-chazal-300x130Le retour musical de Mylène Farmer ne se passe pas aussi bien que la chanteuse aurait pu l’espérer. Deux ans après « Bleu Noir », la rousse incendiaire a dévoilé le mois dernier « A l’ombre« , premier extrait d’un nouvel album, « Monkey Me », attendu le 3 décembre. Un titre écrit par Mylène Farmer en personne et dont la composition est signée Laurent Boutonnat. Mais le résultat a divisé les fans, certains reprochant au titre d’être daté, d’autres le hissant comme l’un de ses meilleurs singles.

 Cela n’a pas empêché « A l’ombre » d’entrer directement à la quatrième place des ventes en première semaine avant de chuter très lourdement la semaine suivante. Mais alors que l’on attendait le clip de « A l’ombre », Mylène Farmer a pris tout le monde de court en dévoilant cet après-midi une lyric vidéo de « Quand« . Une stratégie étonnante mais que la chanteuse avait déjà utilisée pour « Bleu Noir » en proposant « Leïla » sur internet. Mylène Farmer opte donc pour une ballade sur une histoire d’amour, dans le style de ce qu’elle a pu faire par le passé. Reste à savoir si « Quand » sera le nouvel extrait de « Monkey Me »…

 

A découvrir ici : http://www.ozap.com/actu/mylene-farmer-devoile-quand-nouveau-titre-de-son-album/444219

Publié dans Mylène 2011 - 2012, Mylène dans la PRESSE | Pas de Commentaire »

Paroles de Quand de Mylène Farmer

Posté par francesca7 le 2 décembre 2012

Paroles de Quand de Mylène Farmer dans Les Chansons de Mylène quand-295x300

voir un extrait sur  : purepeople.com  

 

 

QUAND Vidéo : Image de prévisualisation YouTube

 

Les paroles de Quand ont été relues et mises en page autant que faire se peut. Cependant, il est fort probable qu’elles contiennent encore des fautes. N’hésitez pas à me prévenir par mail. Vous pouvez écouter la chanson de Mylène Farmer avec la vidéo qui se situe sous le bloc des lyrics.

Paroles de Quand de Mylène Farmer

 

Toi
A demi-mot…
Mes paroles sans écho
Pourquoi m’y faire ?

Moi
Noyée dans l’eau
Quand tu n’oses pas les mots
Vois
La rosée gèle

Quand ?
Les mots s’arrêtent sur tes lèvres
Dis-moi
Quand ?
Sauras-tu dire
Que nos coeurs ont vu trop grand

Les étoiles tombent une à une
Les bougies sont de fortune
Et ces vagues de nausées
Tu vois j’ai l’âme enserrée

Comment t’y prends-tu ?
Au moins le sais-tu ?
Pour mener ta vie
Dans le vent j’entends
Tes renoncements
La mélodie dure, se répand

Quand
Les mots s’arrêtent sur tes lèvres…
Dis-moi
Quand
Sauras-tu dire
Que nos coeurs ont vu trop grand

Les étoiles tombent une à une
Les bougies sont de fortune
Et ces vagues de nausées
Tu vois j’ai l’âme enserrée

Quand
Les mots s’arrêtent sur tes lèvres…
Dis-moi
Quand
Sauras-tu dire
Que nos coeurs ont vu trop grand

Les étoiles tombent une à une
Les bougies sont de fortune
Et ces vagues de nausées
Tu vois j’ai l’âme enserrée

Quand
Les mots s’arrêtent sur tes lèvres…
Dis-moi
Quand
Pourras-tu dire
Que l’amour est suffisant

Les étoiles tombent une à une
Mes émois sont de Saturne
Et ces vagues de nausées
Tu vois j’ai l’âme enserrée

spectacle-2013-300x185 dans Mylène 2011 - 2012

Publié dans Les Chansons de Mylène, Mylène 2011 - 2012 | Pas de Commentaire »

123
 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...