Monkey My décembre 2012

Posté par francesca7 le 12 décembre 2012

A dix jours de la sortie de son neuvième album, « Monkey Me », décembre 2012,  la star française se confie dans un entretien exclusif accordé à TV Magazine. Voici quelques extraits de cette interview.

Encore un peu plus d’une semaine de patience pour les fans de Mylène Farmer. Son nouvel album, « Monkey Me », sera disponible le 3 décembre 2012. Pour les faire patienter, la star, que l’on sait réservée et avare d’apparitions dans les médias se confie à TV Magazine, disponible avec certains quotidiens nationaux et régionaux. Un entretien exclusif dans lequel l’interprète de « Désenchantée » revient sur ses retrouvailles avec Laurent Boutonnat, le challenge que représente l’attente du public pour ses concerts qui démarreront en septembre prochain ou encore l’intérêt constant dont elle fait l’objet sur Internet.

 Monkey My décembre 2012 dans Mylène dans la PRESSE mf_timeless_2013-f5df41-202x300Le journaliste, Walter Choubert, démarre l’entretien sur la question qui taraude beaucoup de fidèles de la star, pourquoi un album deux ans  »seulement » après « Bleu noir », son précédent, elle qui met souvent le double de ce temps pour livrer un nouvel opus, elle répond qu’il s’agit  »probablement d’un manque et de l’envie de remonter sur scène ». Elle précise que « Bleu noir » n’était pas une infidélité par rapport à Laurent Boutonnat, simplement  »le fruit de rencontres avec Moby, Archive et RedOne », d’autant que son partenaire historique  »travaillait de son côté sur d’autres projets ».

« Ne pas décevoir et se décevoir »

Au cours de l’interview, Mylène Farmer avoue être  »beaucoup impressionnée par Muse« ,  »fascinée par la vitesse de l’information », son amour pour les animaux… Elle revient aussi sur la préparation de son prochain spectacle :  »on ne veut pas décevoir ni se décevoir. On a donc un an pour se préparer à embrasser le regard de tous ceux qui ont la générosité d’attendre ».

Et la suite ? Le journaliste lui pose la question qui revient sans cesse lors de ses différentes et rares rencontres avec la presse, si elle a déjà fixé une date pour arrêter de se produire sur scène ou enregistrer des disques. Elle affirme ne pas se projeter dans l’avenir, concluant l’entretien par un joli  »quand le désir n’existera plus, alors je me volatiliserai ». L’attente que suscite ce nouvel album, le neuvième, et la vitesse à laquelle se sont vendues les places de ses prochains concerts, laisse espérer que Mylène Farmer ne prendra pas sa retraite de sitôt.

Article paru sur http://lci.tf1.fr/culture/musique/mylene-farmer-quand

Laisser un commentaire