• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 7 septembre 2012

Mylène Farmer et Mario Luraschi

Posté par francesca7 le 7 septembre 2012

 

Mylène Farmer et Mario Luraschi dans Mylène et L'ENTOURAGE 85349-vincent-perrot-et-mario-luraschi-637x0-1-532x800-199x300Mario Luraschi est un cascadeur équestre français, dresseur de chevaux pour le cinéma.

C’est sa grande passion pour les indiens d’Amérique du Nord qui amena Mario à s’intéresser aux chevaux, et plus tard à la cascade et au cinéma. En 1965, il avait 18 ans lorsqu’il participa à la création du parc d’attraction « la vallée des peaux rouges ». Pour les besoins du parc, il vécut sous un tipi, s’habilla comme un indien et exécuta les danses rituelles comme la danse du vent. Malgré les mises en garde de son père, Mario choisit de faire du cheval et du spectacle son métier.

Plus tard, il voyagea en Espagne, au Portugal et en Argentine, ce qui lui permit de rencontrer Paco Yanez et Luis Valencia. Ils lui apprirent à vivre et à travailler en parfaite harmonie avec le cheval.

Il a collaboré en tant que cascadeur et conseiller équestre à de nombreux spectacles et à plus de 400 films de genres très différents, et réalisé des courts métrages. La cavalerie de Mario Luraschi comporte quelques « stars » comme Sueno, Apollo et Napolitano (successivement Jolly Jumper, l’étalon noir et le cheval venu de la mer).

Son écurie a brûlé en 2007 et 4 des chevaux de son dernier spectacle (Ben Hur) ont péri dans l’incendie.

Le 29 janvier 2010, en ouverture des Rencontres internationales du cinéma de patrimoine et de films restaurés de Vincennes, après être arrivé dans les salons de l’hôtel de ville de Vincennes avec son cheval Quijote, il reçoit le Prix Henri-Langlois Arts et Techniques du Cinéma.

411f7897 dans Mylène et L'ENTOURAGEEn mars 1998, au palais omnisport de Bercy, Mario LURASCHI fête ses 30 ans de cinéma, celui qui l’aida pour le clips de « Pourvu qu’elles soient douces ».

Pour l’occasion, Mylène élégament vétue d’un manteau noir et de grandes bottes cuisardes, participait au spectacle sur un magnifique cheval tacheté gris.

Retour pour elle a une passion d’adolescente, où elle suivait des cours dans la prestigieuse école du Cadre Noir de Saumur.

Publié dans Mylène et L'ENTOURAGE | Pas de Commentaire »

Marianne Rosentiehl ET Mylène Farmer

Posté par francesca7 le 7 septembre 2012


 

Marianne Rosentiehl ET Mylène Farmer dans Mylène et L'ENTOURAGE 3052808095_1_5_hFM4IpEv-213x300Marianne Rosentiehl : Elle est photographe. Ne prononcez pas le mot people devant elle, elle grimpera aux rideaux ! Elle aime trop son métier pour succomber au chant des sirènes qui défilent depuis 25 ans devant son objectif.  Le gotha du cinéma et de la politique ont défilé sous ses yeux perçants sans la faire dévier de son rôle de journaliste.  « J’adore simplement cette petite danse qui consiste à embarquer et se faire embarquer dans l’univers de l’autre. » Bref, elle n’a jamais confondu son book et son carnet d’adresses. Elle a accompagné la carrière d’Isabelle Adjani, Carla Bruni, Mylène Farmer, Amélie Nothomb et Juliette Binoche, qu’elle adore plus que tout photographier, une histoire qui dure depuis 25 ans et qui a donné lieu à une très belle exposition chez Artcurial en 2009.

10 ans de collaboration avec l’agence H&K, le label chic des portraits de stars, et auparavant 13 années de reportages pour Sygma. Une foule de rencontres et des expériences en solitaire. Si elle sait s’amuser de nos multiples visages, elle a aussi la persévérance et l’humilité des artisans, de ces compagnons capables de consacrer une vie à leur « chef d’œuvre » en silence.

Rien ne prédestinait pourtant cette fille d’un grand mathématicien, spécialiste du labyrinthe, à devenir photographe.

Les vocations naissent souvent de manière cocasse. C’est un amour d’adolescence qui a décidé de la carrière de Marianne Rosenstiehl.

A 14 ans, elle est secrètement amoureuse d’un garçon de son lycée. Pour se rapprocher de lui, elle prétexte de prendre des photos de son groupe d’amis mais c’est lui seul qu’elle couche sur la pellicule. Marianne plonge alors dans la chambre noire. Le garçon ? oublié. En revanche, elle a trouvé son langage.

Alors qu’elle est encore lycéenne à Henry IV, c’est comme stagiaire qu’elle entre au service photo de Libération. A seulement 18 ans, bac en poche, elle vit déjà de ses clichés en photographiant des personnalités.

Après 25 ans de photographie, Marianne Rosenstiehl n’a aucune nostalgie pour l’argentique. Elle se passionne au contraire pour la photographie contemporaine et les nouvelles technologies. Elle s’intéresse notamment aux travaux de l’Américain Gregory Crewdson, de l’Anglais Tim Walker et du Français Patrick Swirc.

Marianne Rosenstiehl a choisi l’association Amnesty International.

« Ça m’a toujours fait beaucoup de bien de savoir qu’ils veillent sans relâche à la dignité et au respect des droits humains. »

Voir tous les articles de Marianne Rosenstiehl

 

Mylène sortira en mai 1990 un extrait live de sa tournée de 1989. Le titre sera donc Plus grandir, il s’écoulera au environ de 60.000 exemplaires (c’est peu !).Il disposera de 5 supports commerces dont un magnifique vinyle Picture avec une photo de la photographe Marianne Rosentiehl de la chanteuse pendant le concert.

La meilleure place du single sera 35ème dans le TOP 50 dans la 5ème semaine d’exploitation et sortira du Top trois semaines après.

 

Marianne Rosenstiehl (Photographe)
Sur le tournage de Beyond my control

 

1988MarianneRosenstiehl01 dans Mylène et L'ENTOURAGEDirection les studios de cinéma à Paris… Dans un décor des plus simples, une équipe réduite au maximum exécute différents gestes. Au milieu d’eux, une tête rousse attire tous les regards. Mylène Farmer tourne le clip de sa nouvelle chanson « Beyond my control ». Derrière la caméra, le pygmalion de la star immortalise une nouvelle fois son visage : Laurent Boutonnat est la réalisateur de la vidéo. Une ambiance très intimiste règne sur le plateau. On ose à peine respirer, de peur de déranger. Dans un coin, une photographe shoote quelques plans : Marianne Rosenstiehl, une fidèle de Mylène, pourrions-nous dire ! Déjà deux jours que tout ce monde travaille d’arrache-pied ! Pas de cri, pas de crise, chacun occupe la place qu’il doit sans fausse note ! Il est temps pour OK! d’en savoir un peu plus.

Marianne, quel est le scénario de ce clip ?
Je crois qu’il n’y a pas vraiment de scénario dans cette vidéo. Je dirais plutôt que c’est une suite d’images, mais des images qui épousent les paroles de la chanson…

Quels en sont les temps forts ?
Toutes les images sont fortes, sublimes, avec trois points importants : Mylène sur un bûcher, immolée ; jeu d’amour mortel entre Mylène et un acteur, Frédéric Lagache, déjà présent sur d’autres clips ; et une dernière scène qui fait appel à des loups. Des vrais. Ce clip est une succession d’images liées par la chanson. Un clip un peu dans la lignée de « Ainsi soit-je », vous vous en souvenez ?…

Depuis combien de jours cette équipe travaille-t-elle ?
C’est le deuxième et le dernier… du matin jusqu’au soir.

Qui a créé la robe de Mylène ?
C’est une couturière et cette robe a été faite sur mesure. On peut dire que c’est une pièce unique.

Marianne, que pourriez-vous ajouter ?
Je n’ai pas grand chose à dire… Je travaille avec Mylène car je l’apprécie et aussi car il y a une grande amitié entre nous… Je ne veux donc pas faire des déclarations qui m’engagent personnement. Vous comprenez…

Publié dans Mylène et L'ENTOURAGE | Pas de Commentaire »

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...