• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 13 août 2012

Rappel du Mylène Tour 2009

Posté par francesca7 le 13 août 2012

 

Rappel du Mylène Tour 2009 dans Mylène et mes BLABLAS contrefaçon-300x300Le Stade de France a été envisagé par le staff de Mylène dès janvier 2006 (lors des 13 concerts à Bercy). Tous comme les 13 concerts en question, Mylène pensait qu’elle ne le remplirait pas.

Alain Escalle a été appelé personnellement par Mylène le vendredi 19 septembre 2008 pour travailler sur la tournée 2009.

A la fin de l’année 2008, il se murmurait que Mylène n’appréciait pas plus que ça la chanson C’est dans l’air, et qu’elle envisageait même de ne pas chanter le titre lors de la Tournée 2009 qui approchait. Si tel a bien été le cas, elle a heureusement changé d’avis et a réalisé que la chanson était unanimement plébiscitée. Aujourd’hui, maintenant que les concerts sont passés, la chanson fait clairement partie des titres-phares de Mylène.

Des images ont été tournées par Alain Escalle mais n’ont pas été retenues par Mylène : des mises en scène de bougies et une scène sur une montagne de coussins.

Comme on peut le voir sur un croquis dans les bonus du film Stade de France, la colonne dorée qui entoure Mylène lors de son entrée en scène devait au départ être différente, évoquant plus une sorte de chrysalyde…
On sait également que le final du spectacle ’indoor’ devait être différent : il était prévu que Mylène porte une longue robe sur laquelle des images auraient été projetées. Mais l’idée a été abandonnée, le rendu étant jugé insuffisant.

Parmi les excellentes surprises dans la setlist de la Tournée 2009 figure A quoi je sers…. Mais une autre chanson a été un temps envisagée à la place : We’ll never die ! Les bonus du concert nous apprennent également que L’histoire d’une fée, c’est… a été envisagée pour être chantée dans les stades.

mylene-farmer-entete-300x225 dans Mylène et mes BLABLASC’est une belle journée aurait du faire partie du spectacle ’outdoor’ (dans les stades) de la Tournée 2009. La chanson bénéficiait d’un habillage vidéo (avec notamment des ballons rouges qui éclatent à la fin de la chanson), et a été répétée plusieurs fois à Genève, juste après Dégénération. Mais à quelques heures seulement de la première, Mylène et Laurent ont décidé de faire disparaitre la chanson, jugeant qu’elle s’intégrait mal au reste du spectacle.

Tout comme pour le ’Mylènium Tour’, Rêver n’était pas prévu initialement pour la Tournée 2009 et a été ajouté une fois toute l’équipe sur place à Nice pour la première date.

Contrairement à d’habitude, pour le merchandising de la Tournée 2009, Mylène a principalement travaillé avec Charmandising (filiale merchandising d’Universal) et non pas exclusivement avec Henry Neu. C’est donc Charmandising qui a proposé beaucoup d’idées de produits à Mylène qui les a validées ou non (parapluie, porte-clés, t-shirts…). Il en est de même pour le coffret collector du film live, qui a été fabriqué par Charmandising en étroite collaboration avec Mylène. Précisons également que Mylène participe financièrement à la production de tout ça, du coup elle a une marge plus importante que n’importe quel autre artiste là-dessus.

Le vibromasseur Sextonik vendu lors de la tournée a été fabriqué par la même entreprise sarthoise (Le Mans) que la statuette présente dans le coffret collector du film live du concert. Pour l’anecdote, les statuettes ont été importées de Chine. Arrivées à la douane, elles ont été bloquées car les douaniers ont cru à un trafic d’oeuvres d’art et ont attendu les « papiers » de la part du fabricant pour les laisser passer.

On sait le contrôle que Mylène exerce sur toutes les photos d’elle. A ses yeux, le moindre détail compte. Par exemple, certaines photos prises lors du montage de la scène et des répétitions au Stade de Genève n’ont pas été validées parce qu’on voyait des cartons sur la pelouse.

D’après un technicien son, les problèmes de coupures du son en stades sont intervenues à cause de trop grandes secousses de la scène. 

Publié dans Mylène et mes BLABLAS | Pas de Commentaire »

La Chanson Regrets de Mylène F.

Posté par francesca7 le 13 août 2012

 Regrets est le quinzième single de Mylène Farmer, ainsi que le premier duo de sa carrière (avec Jean-Louis Murat), sorti en juillet 1991. C’est le deuxième single extrait de l’album L’autre….

La Chanson Regrets de Mylène F. dans Mylène et mes BLABLAS Mylene_Farmer_0001390La naissance de ce duo vient d’une correspondance par courrier entre les deux interprètes pendant un an. Déjà en 1989, Mylène Farmer déclarait apprécier les chansons de Jean-Louis Murat et son album Cheyenne Automne, ainsi que sa manière d’écrire. D’après Jean-Louis Murat, c’est Mylène Farmer qui a eu l’idée du duo. Après avoir écouté une version sur cassette audio de Regrets, dans laquelle Mylène Farmer chante les deux voix (pour les lignes de Murat, elle prendra une voix plus grave), il a accepté. A cette époque, Mylène Farmer a déclaré considérer Murat comme son « frère », son « double », son « jumeau », et un « poète ». Murat a déclaré quasiment la même chose. Cependant, d’après l’auteur Erwan Chuberre, il est impossible de savoir si le duo est réellement le résultat d’une profonde amitié ou d’une stratégie marketing. En 2004, dans le journal L’Express, Jean-Louis Murat déclarera que ce duo l’a aidé à lancer sa carrière.

Jean-Louis Bergheaud, qui signe ses albums Jean-Louis Murat est un auteur-compositeur-interprète, né le 28 janvier 1952 à la Bourboule. Il passe une grande partie de sa jeunesse chez ses grands-parents dans une ferme isolée à Murat-le-Quaire (d’où il tire son pseudonyme).

Visionnez le site officiel de JL Murat ici …. http://www.jlmurat.com/

Publié dans Mylène et mes BLABLAS | Pas de Commentaire »

Hugues Royer pour Mylène Farmer

Posté par francesca7 le 13 août 2012

 

Hugues Royer pour Mylène Farmer dans Mylène et L'ENTOURAGE h-20-1364807-1229971278

Hugues Royer (né le 12 janvier 1965 à Saint-Cyr-l’École) est un écrivain et journaliste français.

Hugues Royer grandit dans une famille d’agriculteurs originaires des Yvelines, qui s’installent en Touraine un an après sa naissance. C’est le cadet d’une fratrie de trois garçons.

Il effectue sa scolarité au lycée Alfred de Vigny de Loches, puis en Hypokhâgne au lycée Descartes de Tours et en Khâgne au lycée Balzac à Paris. Titulaire d’un DEA de philosophie, d’un DESS de psychologie sociale et d’un DEA de littérature comparée, il commence par enseigner la philosophie à l’Institut Saint-Exupéry de Paris.

En 1991, il quitte l’enseignement pour devenir journaliste et directeur de collection dans l’édition. Il publie plusieurs ouvrages : contes pour enfants, biographies et beaux livres.

En 1998, âgé de trente-trois ans, il sort son premier roman, Mille et Une raisons de rompre. L’année suivante, il rejoint la rédaction du magazine people Voici. En 1999/2000, il signe trois expositions d’art contemporain, à Neuchâtel, à Genève puis à Paris, dans la galerie Quai Voltaire, où il présente l’installation Je ne suis pas madame Soleil.

Dans la foulée, d’autres romans paraissent : Mémoire d’un répondeur, en 1999, salué par la critique, La vie sitcom, en 2001, avec l’éditeur Bernard Wallet, Comme un seul homme, en 2004, récit de son année sous les drapeaux.

Le 17 novembre 2004, il devient papa de Mathilde et Solenn. En mai 2005, il épouse Pascale, la maman. Au Cherche Midi, sous la direction de Pierre Drachline, il publie Ma mère en plus jeune, en 2006, puis Daddy blue, en 2007.

En novembre 2008, il sort une biographie de Mylène Farmer, qui rencontre un grand succès, et que les fans de la chanteuse saluent comme « le livre de référence ». Il dédie cet ouvrage à son père, Guy Royer, qui disparaît à l’âge de 68 ans, des suites d’un cancer, le 19 avril 2009. Entre-temps, il a signé La Société des people, un essai philosophique qui prolonge les analyses de Guy Debord. En novembre 2010, il publie Cabrel, la biographie la plus ambitieuse jamais consacrée au chanteur d’Astaffort. Le 6 janvier 2011 paraît Je reviens bientôt (Michalon), un hommage poignant à son père disparu.

 

9782352871392 dans Mylène et L'ENTOURAGEŒuvres romanesques

  • Mille et Une Raisons de rompre, Zulma, 1998
  • Mémoire d’un répondeur, Le Castor Astral, 1999
  • La Vie sitcom, Verticales, 2001
  • Comme un seul homme, La Martinière, 2004
  • Ma mère en plus jeune, Le Cherche Midi, 2006
  • Daddy blue, Le Cherche Midi, 2007
  • Je reviens bientôt, récit, Michalon, 2011

 

Autres livres

  • La Société des people, essai, Michalon, 2008
  • Mylène, biographie, Flammarion, 2008 (l’Archipoche, 2009)
  • Cabrel, biographie, Flammarion, 2010

 

 

Publié dans Mylène et L'ENTOURAGE | Pas de Commentaire »

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...