Les travers de Mylène Farmer

Posté par francesca7 le 24 juillet 2012


CONFIDENCES DE John Frost (Photographe)

 Cigarettes

Les travers de Mylène Farmer dans Mylène en CONFIDENCES 186473763-300x251Venant d’Angleterre, j’ai tout d’abord travaillé en tant que photographe de plateau et je me suis vite installé dans un studio près de Clichy, à Paris, où j’ai commencé à faire des portraits de gens, au cours Florent. Isabelle Nanty (ndlr : l’inoubliable « nurse » de Tatie Danielle!) y était à l’époque, avec Marie-Sophie L., la future femme de Lelouch, et, entres autres, Mylène Gautier! On a fait des reportages et des photos ensemble, pour faire son book. De là est née la première pochette de Mylène pour Maman a tort. Je crois qu’il s’est passé un truc entre nous et elle s’est livrée à des photos assez fascinantes. Ça ne s’est d’ailleurs pas passé sans heurts! Mylène est quelqu’un d’extrêmement nerveux. Petite anecdote, je n’ai jamais vu quelqu’un pouvoir déchirer un paquet de cigarettes en si peu de temps! Extraordinaire! Après les prises de vue, on allait prendre un café et elle réduisait son paquet de cigarettes en poudre! Mylène était aussi d’une extrême timidité. On a parlé de ça il n’y a pas longtemps avec Isabelle Nanty, avec qui je suis resté en contact… Mais Mylène a « rompu » avec tous ces gens-là, dès le début de sa carrière de chanteuse, il me semble. 

Maman a tort

DSCF0014-300x225 dans Mylène en CONFIDENCESJ’avais donc fait ces photos avec Mylène, et puis Jérôme Dahan et Laurent Boutonnat sont venus me voir. Ils voulaient utiliser les photos de ce reportage pour aire la pochette du premier 45 tours. Pourquoi Laurent n’a pas fait ces photos lui-même, ça reste un grand mystère… Mais je ne connais pas bien le lien entre Laurent et Mylène. Elle ne m’avait en tout cas pas dit, en faisant les photos, qu’elle pensait à une carrière de chanteuse. Elle voulait être comédienne, même si elle ne se sentait pas à l’aise au cours Florent. Comme beaucoup, d’ailleurs. Les cours Florent, c’est très spécial, il y a beaucoup d’enfants de riches qui y vont pour passer le temps. Mais il y a aussi, dans le tas, beaucoup de gens connus qui en sont sortis… C’est sûr que Mylène n’était pas très heureuse au cours Florent. Mylène était pudique et en même temps, elle avait envie de se montrer. Et je crois que ça se sent dans les photos que j’ai faites. Ça m’a plu de faire des photos avec elle. Il me semble qu’on a fait trois séances, qui se passaient dans mon studio. Mylène amenait un certain nombre de vêtements, et moi je décidais ce qu’on faisait. Ça durait trois-quarts d’heures à chaque fois. Je me rappelle qu’à un moment, elle est partie du studio en pleurant, mais je ne me souviens plus exactement pour quelle raison! Je l’ai rattrapée, et après ça s’est très bien passé! 

Texte issu de l’Instant-Mag – 2002

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...