Jérôme Dahan et Mylène F.

Posté par francesca7 le 23 juillet 2012

 

Jérôme Dahan et Mylène F. dans Mylène et L'ENTOURAGE headshot_1Jérôme Dahan, né en 1962 et mort le 11 octobre 2010, est un auteur-compositeur français.

Il est le premier à avoir composé pour la chanteuse Mylène Farmer au début de sa carrière avec Laurent Boutonnat. Il a notamment écrit et composé le titre Maman a tort avec ce dernier pour la chanteuse ainsi qu’écrit et composé intégralement la chanson On est tous des imbéciles. Cet échec commercial marquera la fin de sa collaboration avec Laurent Boutonnat et Mylène Farmer ; Jérôme Dahan voulait faire de la jeune artiste une nouvelle Françoise Hardy tandis que son complice et le reste de la production ne jurait que par Jeanne Mas.

Il meurt le 11 octobre 2010 des suites d’un cancer. Mylène Farmer lui aurait rendu visite plusieurs fois à son chevet avant sa mort.

Celui qui a écrit les mémorables paroles du premier 45 tours de Mylène Farmer, Maman a tort, c’était lui, Jérôme Dahan. Il s’est éteint le 11 octobre, des suites d’une longue maladie, annonce sur son blog perso Hugues Royer, auteur de la biographie non-officielle Mylène.

« Sans Maman a tort, Mylène Farmer aurait-elle fait la carrière qu’on lui connaît?, s’interroge Hugues Royer. Ce qui est certain, c’est que sans Jérôme Dahan, la chanson n’aurait pas existé. Cet ami de Laurent Boutonnat, qui va organiser le casting permettant de « recruter » Mylène pour interpréter ce titre, est donc bien à l’origine, en 1984, de la carrière de celle qui n’est pas encore rousse. On lui doit en partie la musique et, surtout, les paroles, de cette comptine licencieuse dont le thème a été imaginé en communion avec Laurent Boutonnat. »

Image de prévisualisation YouTube

 

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez surMylène Farmer – Clip Maman a tort 1984 -

Jérôme Dahan est l’un des artisans qui ont révélé la plus mystérieuse des stars françaises : Mylène Farmer. En 1984, avec Laurent Boutonnat, Dahan lui écrit et compose son premier tube, Maman a tort, écoulé à 100 000 exemplaires.

Charts in France vient d’annoncer le décès du musicien, survenu le 11 octobre dernier, à l’âge de 48 ans. Il a « succombé à une longue maladie qu’il combattait depuis des années et a été enterré quatre jours plus tard dans l’intimité, en présence de sa famille et de ses amis les plus proches. » L’annonce de ce décès a été officialisée par Hugues Royer, auteur d’une biographie de Mylène Farmer.

On doit également à Jérôme Dahan le second single de Farmer, On est tous des imbéciles, un échec qui marque la fin de leur collaboration, peu avant l’ascension fulgurante de la star. Pourtant, en février 2009, la chanteuse s’est rendue à plusieurs reprises au chevet de Dahan suite à son hospitalisation.

MF99_42a-215x300 dans Mylène et L'ENTOURAGEhttp://www.purepeople.com/article/mylene-farmer titrait : Mylène Farmer, que l’on dit volontiers nombriliste, égocentriste et peu encline à manifester ses sentiments, n’a pas oublié Jérôme Dahan, à qui elle doit son premier tube. Coauteur (avec Laurent Boutonnat) de Maman a tort, Jérôme Dahan, 48 ans, souffre aujourd’hui d’une grave maladie et a dû être hospitalisé, et Mylène lui rend régulièrement visite à l’hôpital.

C’est grâce à lui qu’en 1984, Mylène Farmer avait fait des débuts remarqués avec Maman a tort, une histoire pas très limpide, où l’on croise une infirmière, et où Mylène chante, avec déjà ce mélange de voix enfantine et de perversité  » J’aime ce qu’on m’interdit / Les plaisirs impolis / J’aime quand elle me sourit / J’aime l’infirmière maman ».

Le disque « fera » 100 000 exemplaires, pas un carton, mais une belle vente et surtout, servira de tremplin à la créature un peu frêle qui se drape déjà dans son mystère, puisqu’elle vit à l’époque cloîtrée, ou presque, dans une petit appartement de la rue Saint-Martin, à Paris, avec  pour toute compagnie celle de deux singes capucins…

Maman a tort était l’oeuvre de Laurent Boutonnat et de Jérôme Dahan. Ce dernier va,  malheureusement, assez rapidement, disparaître du premier cercle de la chanteuse au profit du seul Laurent Boutonnat, qui, deviendra le compagnon / Pygmalion de Mylène Farmer.

En ce jour, Mylène Farmer vient de sortir le single Oui mais… Non. Un titre dont elle a écrit le texte et dont la musique n’est, pour la première fois, pas signée par Laurent Boutonnat. La rousse s’est tournée vers RedOne, compositeur préféré de Lady Gaga

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...