Mylenium Tour et les Percussions

Posté par francesca7 le 19 juillet 2012


confidences de Susie Davis (Claviers, percussions)

 

Mylenium Tour et les Percussions dans Mylène en CONFIDENCES MF99_43aPourquoi êtes-vous la seule du groupe de 96 à ne pas avoir fait le « Mylenium Tour » ?

Je ne sais pas. On ne m’a pas contactée. Cette année-là, je tournais avec Pat Benatar, donc je n’aurais probablement pas été libre de toute façon. Il est vrai aussi que j’ai déménagé sur Sans Francisco. J’ai entendu dire plus tard que Philippe Rault avait essayé de me joindre, mais qu’il n’avait pas mon nouveau numéro de téléphone. Tant pis pour moi !

En tant que musicienne, que pensez-vous de la musique de Laurent Boutonnat ?

Je pense que Laurent est un artiste brillant. Il s’est avéré qu’il était en outre un homme très doux, très gentil et que j’ai pris beaucoup de plaisir à fréquenter.

Quelle est la chanson sur laquelle vous avez pris le plus de plaisir à jouer sur cette tournée ?

J’ai vraiment beaucoup aimé le groove de « California ». J’aimais beaucoup danser dessus !

Qu’est-ce qui vous a le plus surpris pendant le Tour 96 ?

Je ne pensais pas qu’une artiste puisse être si populaire dans un seul pays.

B1404-226x300 dans Mylène en CONFIDENCESMylène était-elle proche du groupe ?

Oui. C’était un bonheur de travailler avec elle et de traîner avec elle.

Comment était l’ambiance dans la troupe ?

On s’est beaucoup amusé. On avait un groupe de gens très différents – hétéros, gays, noirs, blancs, hispaniques, américains, hommes, femmes – mais on était très bien ensemble et on a passé des moments merveilleux. Mylène s’est très bien occupée de nous. On a bien gagné notre vie pendant cette tournée, et on a eu des repas fantastiques après chaque show. Cela a été une tournée très spéciale pour chacun d’entre nous.

Qu’avez-vous pensé du public ?

Le public français est excellent !

Vous rappelez-vous du concert de Lyon, de la chute de Mylène qui s’est fracturé le poignet ?

Oui ! Tout d’un coup, Mylène n’était plus sur scène. Je ne l’ai pas vue tomber, mais j’ai rapidement compris que ce devait être le cas. Jeff, le guitariste, a sauté en bas et l’a relevée, puis l’a amenée sur le côté. David, un danseur, était tombé avec elle. C’était un moment horrible. Passer si rapidement d’un état d’excitation et de bonheur à un moment où le temps s’arrête et où on se demande si Mylène va bien, c’était incroyable.

Que faites-vous depuis cette tournée ?

J’enseigne le piano, le chant, la guitare et l’écriture de chansons à des enfants dans mon home studio, à Richmond, en Californie. Je me suis mariée très récemment, et j’ai deux beaux-fils, donc j’essaie de rester à la maison et de ne plus trop faire de tournées. Les seules que je m’accorde sont celles d’un groupe appelé Those Darn Accordions, avec qui je joue de l’accordéon et je chante, et avec un groupe de R’n’b, Rythmtown Jive. Je travaille aussi sur une méthode d’apprentissage de la musique à l’oreille pour les enfants. 

issu du Magazine IAO de  2006

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...