• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 3 juillet 2012

Interview TV Magazine Mylène Farmer

Posté par francesca7 le 3 juillet 2012

 

Interview TV Magazine Mylène Farmer dans Mylène dans la PRESSE 2005-Claude-Gassian-013b-200x300Bleu noir, son dernier album, vient de dépasser les 600 000 exemplaires vendus, confirmant au passage que Mylène Farmer reste la chanteuse préférée des Français. À l’heure de la sortie de son nouveau single et du clip Lonely Lisa, la mystérieuse Mylène sort de son silence pour TV Magazine. Choix de carrière, bonheurs, regrets, projets, elle se confie en toute intimité. Voici quelques extraits.

Mylène Farmer, quel regard portez-vous sur votre carrière ?
C’est un long chemin fait de choix, de rencontres heureuses… Un long fleuve tumultueux. Mais surtout une très longue et passionnante conversation avec le public et cela me rend heureuse.

Avez-vous l’impression d’avoir changé ?
Fondamentalement, non… Mais je suis toujours rongée par le doute, et je me demande encore : « Pourquoi moi ? ». D’autres aussi certainement doivent se poser cette question pour moi ! (Rires.) Si, pour certains, le succès donne des ailes, moi il m’aura aidée à m’ouvrir davantage aux autres.

Quel est le grand regret de votre existence ?
De n’avoir pu partager mes émotions avec deux êtres disparus trop tôt de ma vie… Une absence trop présente, dont je souffre chaque jour.

[...]

On présente souvent Laurent Boutonnat comme votre mentor. Vrai ou faux ?
Un mentor est un guide dont la démarche est personnelle, volontaire et gratuite. La relation que j’ai avec Laurent est une relation de complicité et de complémentarité. C’est une personne de grand talent qui est indissociable de mon chemin de vie.

Bleu noir est le premier disque que vous ayez fait sans lui. Est-ce une rupture définitive ou une passade ?
Bleu noir est tout sauf une passade ! Il s’agit bien de chansons qui sont incarnées, qui sont des moments de la vie. De ma vie ! Laurent préparait un film et le fait de réaliser moi-même ce disque était un choix de ma part. Mais il est certain que nous nous retrouverons tous les deux.

[...]

Pourquoi ne vous voit-on jamais aux Restos du Cœur ou dans des événements caritatifs ?

Si je comprends cette démarche, je ne me sens toutefois pas à l’aise en groupe. Je suis plus sereine dans une démarche individuelle. C’est une question de caractère, je crois.

[...]

Quelle est la chose la plus précieuse que vous possédiez ?
Mes incertitudes.

Qu’est-ce que votre statut de star vous interdit de faire ?
De chuter sur les marches de l’Élysée ! (Rires.) [Invitée en mars 2010 par Nicolas Sarkozy pour la visite du président russe Medvedev, la chanteuse avait trébuché sur le perron de l’Élysée.]

[...]

L’interview intégrale de Mylène Farmer à découvrir dans TV Magazine

Publié dans Mylène dans la PRESSE | Pas de Commentaire »

J.Pierre Foucault et Mylène Farmer

Posté par francesca7 le 3 juillet 2012

 

J.Pierre Foucault et Mylène Farmer dans Mylène et L'ENTOURAGE jean-pierre-foucault-arrete-qui-veut-gagner-des-millions_72489_w250Jean-Pierre Foucault, né le 23 novembre 1947 à Marseille, est un animateur de radio et de télévision français.

Présent sur les écrans depuis le milieu des années 1970, il a présenté L’Académie des neuf et Sacrée Soirée produite par Gérard Louvin. Depuis 2000, il présente le jeu Qui veut gagner des millions ? sur TF1. Il est aussi le présentateur attitré de l’élection de Miss France sur TF1 depuis 1995.

A la radio, il débute sur RMC en 1966, il a été animé différentes émissions sur RTL, Europe 1 et MFM. Aujourd’hui, il anime le jeu La Bonne Touche, sur RTL en duo avec Eric Laugérias.

Suite à une demande faite par son ami Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille, il devient président bénévole du centre de formation de l’Olympique de Marseille. Il est par ailleurs à la tête de trois sociétés qui gèrent ses différentes activités et biens. Il est enfin membre du Comité Stratégique de France Pari, une société de paris en ligne.

Débauché par TF1, en septembre 1987, il anime l’émission de variétés Sacrée Soirée pendant sept saisons (1987-1994), produite par Gérard Louvin et réalisée par Gilles Amado. Les moments forts en furent la brouille en direct de Linda de Suza avec sa mère, Michel Charasse (Ministre délégué au budget) prenant à parti au téléphone le chanteur Alain Barrière qui venait de se plaindre de ce qu’il versait aux impôts, et la bourde de Jean-Pierre Foucault qui, voulant rappeler le titre de la chanson de Karen Cheryl À l’envers à l’endroit, la rebaptise Par devant par derrière… La dernière saison, il s’entoure d’Amanda Lear et de Laurent Baffie.

Description de cette image, également commentée ci-aprèsEn 1994, il devient directeur des programmes de RMC, tout en animant à partir de 1997 une nouvelle émission de variétés pour TF1, les Années tubes.

En 2000, alors que sa célébrité s’est légèrement ternie, il la retrouve avec l’animation du jeu de questions Qui veut gagner des millions ?. Ce jeu lui permet de jouer sur l’image que le public a de lui depuis les années 1980 : sa gentillesse et sa politesse deviennent partie intégrante de son personnage d’animateur, accompagnant le candidat entre les réponses d’un grand questionnaire à choix multiples.

En 2001, il relance le jeu du Quitte ou double sur la chaîne de radio RTL, mais ses obligations radios et télés l’empêchent de se consacrer vraiment à « sa » propre chaîne TV marseillaise.
En 2003, TF1 le choisit pour animer un autre jeu d’inspiration américaine : Zone rouge.
En 2005, il publie son autobiographie, Le Sourire aux larmes où il révèle que son père, Marcel, a été assassiné par des inconnus à Alger en 1962 et que sa mère a longtemps caché son passé de juive polonaise, rescapée de la barbarie nazie. Il devient cette même année président de la nouvelle chaîne locale marseillaise LCM.

En avril 2006 il co-anime avec Christophe Dechavanne l’émission Je suis une célébrité, sortez-moi de là !

En mai 2006, il publie un nouveau livre nommé Les Cigales sont de retour (publié chez Albin Michel), où il raconte sa Provence qui lui est chère, les histoires de ses racines et de sa terre de vie.
Depuis septembre 2006, il présente en direct du lundi au vendredi de 11H30 à 12H30 sur RTL « La Bonne Touche » avec Cyril Hanouna.

 

mylene-farmer-mylene-farmer-20060103-img dans Mylène et L'ENTOURAGELa première action caritative publique de Mylème  se déroule lors de l’émission de TF1 animée par Jean-Pierre Foucault le 17 décembre 1988 Une soirée pour les Restos. Cette soirée est organisée en faveur des Restos du Cœur et elle coïncide avec l’arrêt de la fabrication du Solex. Jean-Pierre Foucault met aux enchères le Solex présent sur le plateau et dédicacé par Mylène. L’enchère dure le temps pour Mylène d’interpréter Pourvu qu’elles soient douces et est remporté par un certain Samir T. qui propose la somme de 120 000 francs (18 300 Euros). Lors de cette annonce, Mylène sort de derrière son dos un chèque qu’elle remet à l’animateur. Jean-Pierre Foucault, surpris et ému, remercie vivement Mylène sous les applaudissements du public.

Publié dans Mylène et L'ENTOURAGE | Pas de Commentaire »

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...