La Spiritualité de Mylène F.

Posté par francesca7 le 1 juin 2012

 

 Ange, parle-moi

 La Spiritualité de Mylène F. dans Mylène et SYMBOLISME MF99_23a-237x300La spiritualité qui semblait hanter l’album depuis ses premiers vers se fissure, et on croit voir davantage une recherche de spiritualité, vaine, comme un appel dans le vide, auquel de toute façon on ne croit pas. Une chanson qui tire son intérêt de son interprétation volontairement maniérée.

 L’amour n’est rien

 Une nouvelle fois, on flirte avec cette spiritualité nouvelle, mais enfin débarrassée des pulsions bouddhiques et de ses Lamas à l’optimisme béat qui polluaient anamorphosée (1995). Mylène FARMER aime. Et pour l’instant ? Rien d’autre. Pas même les grands auteurs dont elle se désintéresse. On se tourne avec bien plus de désinvolture vers des références légères, comme Dorothée à laquelle elle empreinte le mélodique refrain de Hou la menteuse pour ces couplets.

 

Signé J.S.M http://fr.wikipedia.org/wiki/Jodel_Saint-Marc

 

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...