Symbolique de Porno graphique de Mylène

Posté par francesca7 le 2 mai 2012

Symbolique de Porno graphique de Mylène dans Mylène et SYMBOLISME 1-196x300Entrave toujours, mais sans soumission. Perversité ? Dépravation ? Art du corps plutôt.

Inventivité. Body art. Art brut, Faire d’un simple Amour une œuvre subversive et jusqu’au-boutiste. Au diable les paraboles de 1988 (Pourvu qu’elles soient douces) et les hyperboles de 1991 (Pas de Doute), on crée sans idée d’enjoliver ou romancer un acte sexuel somme toute cru et inesthétique.

La voix de Mylène est plus assurée que par le passé, mise en avant, peu retouchée. Les nombreuses nuances qu’elle y apporte sont une vraie surprise. Mais, elle ne s’est pas pour autant muée en un clone de Céline Dion et les signes de fragilité, de fêlures et autres décrochés dans les aigus sont toujours bel et bien là (heureusement !!). Musicalement, il y a beaucoup de cordes (violons, violoncelle, guitares), du piano, du xylophone, des nappes de claviers, un zeste de programmation et des arrangements classieux pour un ensemble très cosy et très soft.

Le hard, il faudra aller le chercher du coté des paroles de titres tels que « Q.I » ou « Porno graphique », qui devraient faire parler d’eux pour leur caractère explicite. D’ailleurs, les sonorités electro choisies comme ossature aux textes audacieux de Mylène (provoc à 2 balles diront les détracteurs !!) sont parfaites, calibrées pour devenir de futurs hits single et live.

 

 

 

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...