• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 19 février 2012

Ligne de vêtements Mylène Farmer

Posté par francesca7 le 19 février 2012

 

Ligne de vêtements Mylène Farmer dans Mylène dans la PRESSEL’interprète de Libertine est décidément une artiste complète. Désormais, elle ajoute une nouvelle corde à son arc et devient créatrice de mode. Elle vient en effet d’imaginer sa propre ligne de vêtements, intitulée Lonely Lisa… des créations « sans contrefaçon » !

Une ligne de vêtements, c’est pas très innovant… Loana y avait pensé bien avant elle ! Mais Mylène, elle, la complètera par une ligne de linge de maison, de jouets, de papiers peints et d’objets de papeterie. Pour le lancement de sa marque Lonely Lisa, elle a pensé à tout ! Question design, la rousse mystérieuse s’est inspirée des croquis de sa fable Lisa-Loup et le Conteur, qu’elle avait publié en 2003 à 75 000 exemplaires…

Un succès qui a poussé Mylène à reprendre l’héroïne de l’histoire, la petite Lisa, pour en faire le logo de la marque, selon l’agence Relaxnews.

Décidément, la chanteuse est une femme d’affaire avisée. Elle est d’ores et déjà à la tête de six sociétés ( dans l’édition d’enregistrement sonore et la production de pubs). Son dernier album, Avant que L’ombre, s’est écoulé à 700 000 exemplaires rien qu’en 2005. Et l’année dernière, ses revenus ont été évalués à 3 280 000 euros !

Publié dans Mylène dans la PRESSE | Pas de Commentaire »

Point de Suture

Posté par francesca7 le 19 février 2012

Point de Suture dans Mylène dans la PRESSE ClipQMCL11Son album Point de Suture

Gala a publié ceci :

Erotico-morbide, électro- gothique, lyrique et enfantin, le nouvel album de la rousse icône comble les fans. Auréolé de mystère jusqu’à sa sortie, ce 7ème opus entretient le mythe «Mylène», chanteuse sombre et torturée. En vente depuis ce matin, le disque suscite déjà des réactions. Et dérange. Sa pochette représente une poupée scarifiée, démantibulée, sanguinolente… Tout un programme.

 

Tristesse


Entre génie marketing et phobie de la médiatisation, l’idole mystique a entouré d’un épais brouillard son grand retour. Point de Suture sort officiellement aujourd’hui dans le commerce. Mais la créature au teint opalin ne sort pas de l’ombre pour autant. Pas la peine de s’exposer au grand jour et aux flashes des photographes. Les plus mordus de la libertine ont déjà placé ses nouveaux titres en tête des plate-formes de téléchargement sur Internet. Il faut dire que le clip de Dégénération, sur les écrans depuis quelques jours, a de quoi ensorceler. La sculpturale Mylène, écartelée sur une table d’opération, soigne sa douleur en s’adonnant à la jouissance physique. Pas étonnant que le coffret collector qui contient des outils chirurgicaux s’arrache depuis ce matin. Peut-être les inconditionnels espèrent-ils avoir le plaisir de décortiquer la star?


Success


ClipQMCL08 dans Mylène dans la PRESSEEntre ballades romantiques et provocations sexuelles, ce nouveau disque est mis en place à près de 350 000 exemplaires. Parallèlement, 250 000 portables SFR-Sony Ericsson contenant l’album en exclusivité sont en vente, soit 100 fois plus qu’avec les ritournelles du dandy Julien Doré.
Avec sa tournée à guichet fermé prévu en 2009 et ses deux dates au Stade de France, dont les billets se sont écoulés en deux heures, la dépravée âgée de 47 ans fait mieux que Madonna, U2 et même notre Jojo national. Aux dix titres originaux s’ajoute un morceau caché. Il s’agit d’une reprise de l’Ave Maria de Schubert. Notre interprète avait déjà chanté ce cantique lors des obsèques du compositeur Frédéric Botton (ex-mari de Nathalie Rheims et grand ami de la chanteuse) en juin dernier.


Confesse


ClipQMCL14Marie-Hélène Gautier de son vrai nom (et pas Chuckie), se confie dans le magazine Têtu daté du 20 août, le seul média auquel elle aura accepté d’accorder une interview. Habituellement si secrète, la star évoque sa carrière, son dernier disque, son sentiment après le raz-de-marée des ventes de places pour ses concerts en 2009, son public gay et ses futurs projets. Pour cette couverture exceptionnelle, elle a accepté d’être relookée en garçon et pose en train de se raser. Et confesse: « Je partage avec le public gay le sentiment d’être différent, qui provoque des difficultés de vivre dans ce monde. »
On y découvre notamment que pour le nom de son nouvel album Point de Suture, elle s’est référée à une phrase d’Al Pacino dans le film L’Impasse: « Tous les points de suture du monde ne pourront nous recoudre ».
Enfin, à la question « imaginons qu’une personne ne connaisse absolument pas votre œuvre, par quoi lui diriez-vous de commencer pour vous connaître un peu? », elle répond: « Par le titre caché dans ce nouvel album… ». Ave Mylène.


Issu du site   http://www.gala.fr/

Publié dans Mylène dans la PRESSE | Pas de Commentaire »

Hymne Générationnel

Posté par francesca7 le 19 février 2012

 

Hymne Générationnel dans Mylène dans la PRESSE ClipQMCL03Enfin, la quatrième partie du spectacle où la succession de Libertine, Sans contrefaçon, L’Instant X, Fuck Them All, Dégénération et C’est dans l’air a transformé le stade en un espace mouvant avec l’ensemble du public emporté dans la danse et le chant. Restait le final, Désenchantée, dont la chorégraphie n’a pas été touchée, ou presque, depuis sa création en spectacle en 1996. L’hymne générationnel a figuré dans les spectacles du Tour 1996 (du 25 mai au 15 décembre 1996), Mylenium Tour (du 21 septembre 1999 au 8 mars 2000) et Avant que l’ombre… à Bercy (du 13 au 29 janvier 2006). Il est ici utilisé au rappel, avec un lancer de bandes argentées, des ballons de baudruche amenés par les fans qui se les passent de mains en mains jusque vers la chanteuse. Histoire de garder, jusqu’à la dernière seconde, l’esprit du concert-anniversaire. La multitude de caméras présentes pour filmer les deux concerts du Stade de France n’en perd pas une seconde.

Un DVD devrait paraître en mars 2010. Et Thierry Suc, producteur des cinq tournées de la chanteuse depuis la première en 1989, nous avait indiqué, lors d’un court entretien, le 4 septembre, avant le premier des deux concerts au Stade de Genève, qu’une exploitation en salles de cinéma était «  envisagée… mais pas encore totalement décidée  ».

Article Ecrit par Sylvain Siclier publié dans le Monde.fr

Publié dans Mylène dans la PRESSE | Pas de Commentaire »

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...