Mylène Farmer de 1985 à 1989

Posté par francesca7 le 28 décembre 2011

MYLENE FARMER … 1985-1989

Mylène Farmer de 1985 à 1989 dans Mylène dans la PRESSE MF80_142aEn mars 1984 et aprés un an de recherche d’une maison de disque, Maman à tort sort chez RCA. La première édition du 45 tours montre un manque de budget visible ; Bertrand Lepage reprend en main le single et lui fournit une pochette en couleur, une version anglaise destinée à l’export, My mum is wrong ainsi qu’une version maxi. Le succés arrive, bien que modéré avec 100 000 exemplaires vendus. Le prochain single se prépare dès novembre 1984 et devrait s’intituler ‘Bip Be Bou Rock’n'Roll / L’Amour au Téléphone’ ; malheureusement, il ne paraîtra jamais. Dès février 1985, un nouveau single est en préparation : On est tous des imbeciles , écrit par Jérôme Dahan, tandis que Laurent Boutonnat signe la face B : l’annonciation. L’échec de ce dernier titre avec seulement 40 000 ventes provoque la fin de la collaboration avec RCA et le départ de Jérôme Dahan. Polydor reprend le duo et leur fournit de meilleurs moyens. Le 25 septembre 1985, Plus grandire sort dans les bacs. Mylène en a écrit le texte ainsi que celui de la face B : Chloé et désormais les textes de tous les singles suivants. Bien que ce single n’est pas un véritable succés commercial, le clip permet de marquer l’empreinte du duo dans le métier artistique. Mais ce n’est vraiment qu’en mars 1986, avec la sortie de Libertine couplé à Greta que la carrière de Mylène Farmer se lance. Le style du duo se forge dans le succés : Mylène a désormais une couleur rousse dans les cheveux et le clip en cinémascope de 11minutes montre les talents de réalisateur de Laurent ; et 370 000 exemplaires vendus. Arrive finalement le premier album, Cendres de lune, le 1er avril 1986, qui contient alors seulement 9 titres.

Tristana émerge en février 1987 (face B : Au bout de la nuit ); le clip, tourné dans le Vercors, est encore grandiose et définie désormais l’univers farmerien. Ce nouveau titre sera réinséré dans l’album Cendres de lune pour relancer les ventes. Le single suivant, Sans contrefaçon (face B : La ronde triste) est immédiatement un succés avec 500 000 exemplaires vendus : le clip qui ne sera fini que quelques temps aprés, mettra en scéne la commédienne Zouc. Ainsi sois-je… marque un contraste de ton avec les anciens singles ; il fera l’objet d’un couplage expérimental d’une nouvelle technologie : CDV-maxi. Le deuxième album, Ainsi sois je… voit le jour en avril 1988. Avec 1 700 000 ventes, il permettra à Mylène de recevoir son premier disque de diamant le 14 novembre 1989. Pourvu qu’elles soient douces sort le jour de son 27e anniversaire, le 12 septembre 1988. Le single reste l’une de ses plus grosses ventes avec 700 000 exemplaires et le clip est l’un des plus impressionnants par sa réalisation. Alors, le 19 novembre 1988, la récompense qu’elle reçoit lors des 4e Victoires de la Musique comme meilleure interpréte féminine de l’année la propulse au sommet. Suit Sans logique qui s’accompagne du magnifique Dernier sourir, puis un autre superbe single, A quoi je sers accompagné de La veuve noire.

 Attendu depuis décembre 1988, le tour 89 de 40 dates est un succés : débuté au Palais des Sports de Paris du 18 au 25 mai 1989, il s’interrompt pour un voyage de repos en Inde puis continue de septembre à décembre et termine le 7-8 décembre au Palais Omnisport de Paris-Bercy. A peine le tour fini, sort En concert, la vidéo du tour qui sera primée par le Prix Européen de la Vidéo Musicale. Allan live et Plus grandire live sont tiré de cet album live.

Parution sur http://www.melty.fr

 

                                                                      Gif fleurs tournesol

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...