Mylène apprécie E.A. POE

Posté par francesca7 le 25 novembre 2011

L'écrivain en novembre 1848, daguerréotype de W.S. Hartshorn, Providence, Rhode Island Edgar Allan Poe (Boston, 19 janvier 1809 – Baltimore, 7 octobre 1849) est un poète, romancier, nouvelliste, critique littéraire, dramaturge et éditeur américain, ainsi que l’une des principales figures du romantisme américain. Connu surtout pour ses contes — genre dont la brièveté lui permet de mettre en valeur sa théorie de l’effet, suivant laquelle tous les éléments du texte doivent concourir à la réalisation d’un effet unique — il a donné à la nouvelle ses lettres de noblesse et est considéré comme l’inventeur du roman policier. Nombre de ses récits préfigurent les genres de la science-fiction et du fantastique. 

Poète et critique littéraire, mais surtout nouvelliste d’exception, auteur de contes mystérieux et macabres. L’occulte, le satanisme, le vampirisme, la passion morbide et la mort sont quelques uns de ses thèmes.

Mylène Farmer lui rend hommage avec sa chanson Allan (également sur l’album Ainsi sois-je) où elle évoque le « Ligéia », qui est une de ces nouvelles funestes. 

Plus d’informations sur Edgar Allan Poe ! 

Né à Boston, Edgar Allan Poe perd ses parents, David Poe Jr. et Elizabeth Arnold, dans sa petite enfance ; il est recueilli par John et Frances Allan de Richmond, en Virginie, où il passe l’essentiel de ses jeunes années, si l’on excepte un séjour en Angleterre et en Écosse, dans une aisance relative. Après un bref passage à l’Université de Virginie et des tentatives de carrière militaire, Poe quitte les Allan. Sa carrière littéraire débute humblement par la publication anonyme d’un recueil de poèmes intitulés Tamerlan et autres poèmes (1827), signés seulement « par un Bostonien ». Poe s’installe à Baltimore, où il vit auprès de sa famille paternelle et abandonne quelque peu la poésie pour la prose. En juillet 1835, il devient rédacteur-assistant au Southern Literary Messenger de Richmond, où il contribue à augmenter les abonnements et commence à développer son propre style en matière de critique littéraire. La même année, il se marie avec Virginia Clemm, sa cousine, âgée de 13 ans. 

Une éducation pour Edgar Allan Poe 

Mylène apprécie E.A. POE dans Mylène et les AUTEURS 280px-Poe_Grave_at_Westminster_1Edgar passe son enfance à Richmond, chez ses parents adoptifs, qui l’élèvent avec tendresse. En 1814, à peine âgé de 5 ans, il commence ses études primaires sous la conduite de Clotilda ou Elizabeth Fisher. L’année suivante, il passe brièvement, à l’école de William Ewing. En 1815, en effet, John Allan (1780-1834), qui est d’origine écossaise, décide de partir en Grande-Bretagne pour y étudier le marché et, si possible, ouvrir à Londres une succursale. La Bible occupe une grande place dans la vie d’Edgar, et ce malgré le rationaliste John Allan. Edgar, qui a six ans, quitte l’école de Richmond et embarque avec ses parents et la jeune sœur de Mme Allan, Ann Moore Valentine (appelée Nancy) à Norfolk (Virginie) à bord du Lothair.

 Débarqués à Liverpool le 28 juillet, les Allan gagnent d’abord l’Écosse. Mais le marché écossais se révèle mauvais, et la famille s’installe bientôt à Londres. Edgar suit, de 1816 à 1818, des études primaires à l’école des demoiselles Dubourg (146 Sloan Street, Chelsea, Londres), où il est connu sous le nom de « Master Allan », puis à la Manor House School de Londres, à Stoke Newington, dirigée par le révérend John Bransby (elle pourrait avoir servi de modèle au collège de William Wilson), sous le nom d’« Edgar Allan ». Il suit des études classiques et littéraires solides. Mais la situation se dégrade. D’abord, sa mère adoptive, dont la santé a toujours été fragile, tombe sérieusement malade, ce qui a pour effet de la rendre nerveuse, irritable. Par ailleurs, John Allan connaît de graves ennuis financiers : la bourse de tabac s’effondre, puis un employé l’escroque. Le jeune Edgar, qui est séparé de sa famille, fait une première fugue. En 1817, Edgar est envoyé à l’école de Stoke Newington, à la campagne. 

Œuvres de Edgar Allan Poe à voir sur la Source wikipédia.com 

Il existe une catégorie dédiée à ce sujet : Edgar Allan PoeSur les autres projets Wikimedia : 

·         « Edgar Allan Poe », sur Wikimedia Commons (ressources multimédia) 240px-Edgar_Allan_Poe%3B_a_centenary_tribute_-_signature dans Mylène et les AUTEURS·         « Edgar Allan Poe », sur Wikimedia Commons (ressources multimédia) 

·         « Edgar Allan Poe », sur Wikimedia Commons (ressources multimédia)  ·         « Edgar Allan Poe », sur Wikisource (bibliothèque universelle) ·         « Edgar Allan Poe », sur Wikiquote (recueil de citations) 

Liens externes  

MF90_136a

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...