• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 12 novembre 2011

Mylène, fortune de la musique

Posté par francesca7 le 12 novembre 2011

 Mylène, fortune de la musique dans Mylène et mes BLABLAS

Le magazine Challenges publie aujourd’hui son classement des chanteurs français les plus fortunés. Yannick Noah est en tête.

 

 

Réalisé en collaboration avec le cabinet de conseil Weave, le classement des plus grosses fortunes de la musique en France, établi par le magazine Challenges, est cette année présidé par le roi Noah avec son revenu annuel de 3,8 millions d’euros. Son album Frontières se serait vendu à 400 000 exemplaires. Viennent ensuite le DJ David Guetta et Mylène Farmer, avec respectivement, des revenus de 3,2 et 3,1 millions d’euros. Christophe Maé arrive au pied du podium avec un revenu de 1,9 millions d’euros. On note la sortie du top 10 de Johnny Hallyday ainsi qu’une sortie de scène remarquée d’Eddy Mitchell, qui se classe à la cinquième position avec un revenu annuel de 1,5 millions d’euros. 

                                                     Drag and drop me

Publié dans Mylène et mes BLABLAS | Pas de Commentaire »

Mylène F. La Culture de l’inaccessibilité

Posté par francesca7 le 12 novembre 2011

La Culture de l’inaccessibilité 

LIVRE

Titre  Mylène Farmer: La culture de l’inaccessibilité 
Auteur  Julien Rigal 
Éditeur  Editions du Lac, 2010 
ISBN  2356360964, 9782356360960 
Longueur  207 pages 

Mylène F. La Culture de l'inaccessibilité dans Mylène et mes BLABLAS 9782356360960 

Et si Mylène vous était contée autrement

Loin des clichés habituels, cette biographie nous dévoile une Mylène Farmer méconnue, plus « vraie », plus accessible. De ses timides débuts en 1984 avec Maman à tort au duo qu’elle aurait enregistré avec Ben Harper en 2010, sa carrière est retracée dans les moindres détails, et est agrémentée de nombreuses anecdotes et citations, parfois méconnues ou inconnues du grand public.
« Il y avait en moi depuis longtemps cette envie de sortir du lot, de faire quelque chose que les autres ne font pas… » (Mylène Farmer, Studio Magazine, janvier 1994). Des paroles qui peuvent laisser songeur tant elles incarnent la chanteuse, de son art jusqu’à sa relation unique avec ses fans. Car si Mylène Farmer a déclaré qu’elle ne cultivait pas le mystère, peut-on en dire autant de son inaccessibilité ? Ses longues absences, rares télés et interviews en font un personnage mystérieux que l’auteur a tenté de décrypter.

Julien Rigal, grand admirateur de la chanteuse depuis plus de dix ans et webmaster d’un des sites les plus visités sur la toile (Sans-Logique.com), revient en détail sur le parcours d’une artiste unique.

                                               Drag and drop me

Publié dans Mylène et mes BLABLAS | Pas de Commentaire »

Mylène Farmer, Référentiel 2008

Posté par francesca7 le 12 novembre 2011

Livre Mylène Farmer, Référentiel 2008

 

Livre Broché – Date de parution: 18 Octobre 2007 – Prix Fnac: 21 €

Mylène Farmer, Référentiel 2008 - Discographie et vidéographie

Mylène Farmer, Référentiel 2008 dans Mylène et mes BLABLAS 9782915957327FSCe luxueux référentiel recense la quasi-intégralité des visuels discographiques de Mylène Farmer, depuis son premier titre « Maman a tort » jusqu’à ses dernières productions. Les supports et labels, présentés en recto/verso, sont annotés et comportent le détail des références, chansons, différents pressages, imprimeurs et indications de valeur.

Cette édition 2008 a été intégralement repensée et considérablement augmentée par rapport aux années précédentes. Près de 1 600 visuels ont ainsi été rajoutés, soit près de 2 500 visuels au total. Elle comprend également tout le merchandising des albums et des tournées, les plans médias, dossiers de presse, invitations, PLV, disques d’or, ainsi que les plus belles photos des objets de collection qui ont contribué à façonner le mythe « Farmer ».

                                   Drag and drop me

Publié dans Mylène et mes BLABLAS | Pas de Commentaire »

Mylène Farmer Marraine

Posté par francesca7 le 12 novembre 2011

 

Mylène Farmer Marraine dans Mylène et mes BLABLASDans l’ensemble, l’album « Gourmandises » est un très bel album qui peint avec  beaucoup de justesse le passage de l’adolescence à l’âge adulte et les troubles que cela implique. Il est empreint de douceur, de fraicheur et de légèreté. On a souvent dit qu’alizée chantait des textes qui n’étaient pas de son âge ce qui est totalement infondé. D’une part l’adolescence est une période assez vaste, et à 15 ans, ou à 18 ans, une jeune fille a toujours envie de retrouver ses nounours quand tout va mal. d’autre part, beaucoup de jeunes filles peuvent se retrouver dans cet album puisqu’il explore une grande partie de l’univers de l’adolescence. Le seul côté négatif que l’on peut voir est l’absence de textes un peu plus noirs mais on ne va quand même pas reprocher à Alizée de ne pas être aussi mélancolique que sa marraine.

Publié dans Mylène et mes BLABLAS | Pas de Commentaire »

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...