BELLE DE SCENE Mylène

Posté par francesca7 le 8 novembre 2011

Résumé du livre

BELLE DE SCENE Mylène dans Mylène et mes BLABLAS 9782915957075Belle de scène‘ retrace les quatre tournées de l’artiste (qui se sont déroulées en 1989, 1996, 1999 et 2006), avec entretiens exclusifs de ses collaborateurs les plus proches (couturiers, danseurs, musiciens, décorateurs, coiffeurs, choristes.. .), anecdotes inédites, documents d’archives et photos officielles de Marianne Rosenstiehl et Claude Gassian.

Informations [pratiques] 

Prix éditeur : 29.9 eurosPrix Fnac.com : 28.41 euros 

Nombre de pages : 117 pages     ISBN : 9782915957075 

> Commandez le livre « Mylène Farmer 

Actualités

Ils en parlent
Parmi les collaborateurs et
artistes qui ont bien voulu participer à l’ouvrage, on retrouve les couturiers Franck Sorbier et Dominique Borg, le coiffeur pour stars John Nollet, les musiciens Bruno Fontaine et Jean-Philippe Audin, les décorateurs Xavier Grobois et Jean-Michel Laurent, la troupe des Los Vivancos…

 

Les extraits de « Mylène Farmer, belle de scène » 

La première phrase
MF90_152a dans Mylène et mes BLABLASA la fin des années 80, il est une énigme qui demeure, plus pernicieuse que celle du Sphinx, plus mystérieuse que l’emplacement supposé de l’Atlandide : Mylène Farmer sait-elle chanter autrement qu’en play-back ? 

 

La phrase à retenir
La déesse est donc humaine. Amen. 

 

Morceau choisi
Une musique angoissante retentit. Un moine encapuchonné vient ouvrir la porte des immenses grilles, qui s’écartent comme par magie, dévoilant un cimetière chic de discothèque, baigné par des fumigènes. Un tic-tac bien connu se fait entendre. Soudain, dans un halo de lumière ocre, une dame en noir apparaît, entre deux tombes, en haut des marches, lointaine tout d’abord, drapée dans une cape sombre. Mylène est là, coiffure à catogan, main [... ] 

chapitre : 1 – Danse avec les mortspage : 24éditeur : K&B 

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...