Première fois pour Mylène

Posté par francesca7 le 31 octobre 2011

Mylène Farmer raconte ses premières fois – Secrets et confessions

gif et floatiesMon premier souvenir ?

Au Canada, à Montréal très exactement : un petit autocar, un schoolbus, qui m’amenait à l’école. J’adorais ça.

Mon premier livre ?

« Oui-Oui et les gendarmes ». Sans blaguer ! Le titre est génial, non ?

Mon premier film ?

« Bambi » de Walt Disney. C’est toujours mon film préféré.

Mon premier achat important ?

 Mon singe.

La première fois que j’ai conduit ?

 C’était une R5 Alpine, au bois de Boulogne. Je n’avais pas mon permis, je me suis fait arrêter. J’ai évidemment chanté que j’étais libertine !

Mon premier fétiche ?

Mon pouce.

La première fois que je me suis maquillée ?

J’avais dix-sept ans. Je me suis mis le bâton dans l’œil…

La première fois que je suis sortie seule le soir ?

 J’allais encore à l’école. Je me suis trompée, je ne retrouvais plus le chemin pour rentrer à la maison. C’est un car de police qui m’a ramenée.

Ma première boum ?

Je n’ai jamais été en boum. J’ai toujours eu horreur de ça. En revanche, la vraie boum pour moi au Canada, c’était la fête d’Halloween. Tous les enfants se déguisent, sortent dans la rue et, sonnent aux portes. Si les adultes ne leur donnent pas des bonbons, on leur jette de la farine dessus !

La première fois que je suis montée en avion ?

Toute petite. Pas de souvenirs marquants. En revanche, je me souviens d’une traversée en paquebot sur le France, la traversée de l’Atlantique. Six jours, très malade. Je mangeais de la macédoine de légumes.

feeMon premier voyage ?

A la Guadeloupe. Un souvenir très carte postale. Et puis des moustiques géants. J’étais devenue un véritable self-service pour les moustiques.

Mon premier baiser ?

J’ai dû faire de bouche-à-bouche à mon nounours. Érotique, non ? Le second, avec mon capucin.

Mon premier dîner en tête-à-tête ?

 Je ne m’en souviens pas. Avec Dieu, peut-être !

Mon premier « Je t’aime » ?

Une petite lettre d’un petit garçon de Colmar qui m’a écrit : « J’aime deux choses, toi et la rose. La rose pour un jour et, toi pour toujours ». Moi, je ne dis jamais je t’aime.

Mon premier chagrin ?

 On donnait des prix de chant à l’école. Une année, j’étais première, l’année suivante, deuxième. J’ai injurié tout le monde. Depuis ce jour, mon caractère s’est développé dans ce sens-là !

Ma première dispute ?

 Jamais le temps de me disputer, je tue avant !

Mon premier enregistrement ?

C’était « Maman a tort ». Vraiment magique. Après, toutes les angoisses. Une longue chevauchée en mobylette à travers Paris à la recherche d’une maison de disque !

Ma première scène ?

Je suis venue, j’ai chantu, et j’ai beaucoup ému !!!

Mylène Farmer à nu : sexe, la première fois…

Le Bonus : Comment mieux conclure ce dossier évoquant les premières fois de Mylène Farmer qu’avec un extrait audio de l’interview de l’émission Sexy Folies en 1987. Vous avez certainement deviné que Mylène va nous parler de sa première fois…

 

 

fleur

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...