Mylène et mes blablas

Posté par francesca7 le 28 octobre 2011

 

 

Mylène et mes blablas dans Mylène et mes BLABLAS MF2000_112a« Aidée, je ne sais pas, mais avoir envie de comprendre, de percer les mystères de ce silence, de ce repliement sur soi… je me souviens du rôle de Catherine dans Giogino,  à un trouble profondément enfoui en elle. Le comportement des enfants autistes est tellement intrigant, leur retrait du monde est inexplicable, on ne sait pas… Oui, j’ai peut-être la sensation d’être proche des enfants malades. Une communion dans le silence avec ces personnes-là me paraît plus enrichissante parfois qu’une conversation… » 

 

Je préfère les paroles murmurées aux mots criés. En fait, je n’aime pas imposer, je préfère proposer ; cela tient d’une pudeur et d’une timidité qui font partie de moi. C’est ma personnalité, et mon jeu s’en ressent certainement. D’autre part, Catherine  dans Giorgino  me semblait plus proche de  » l’introvertie  » que de son contraire… je n’avais donc pas envie, quand elle, de basculer irrémédiablement, de passer soudainement à un état épileptique et voyant. Dans cet univers de conte où l’on bascule constamment entre le vrai et le faux, le réel et l’irréel, la lecture ne doit pas être trop évidente. La présence des loups, les comportements ambigus des personnages… pendant toute l’histoire on ne sait pas, et c’est pour moi toute la magie de ce film. 

 

Extrait de Giorgino.

wiq0b0ev dans Mylène et mes BLABLAS

 

 

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...