Le Mylénium Tour de Mylène

Posté par francesca7 le 11 octobre 2011

« Quel vertige s’empare de nos souffles à présent……. «  

 

Source : IAO n°7 - avril 2006 – spécial Live 

 

 

Le Mylénium Tour de Mylène dans CONCERTS DE MYLENE MF2000_144a

 

le Mylenium Tour est la tournée de Mylène Farmer. C’est aussi la plus grandiose, et sans doute la plus fatigante pour toute la troupe (sur les routes de septembre à mars 2000, avec un petit mois de relâche). 

 

Flash-back sur l’événement avec Guy-Claude François, au décor, Laurent Buisson, au son et deux habilleuses, Nelly Giraud et Corinne Blandet. 

 

 

 

01150276-photo-pochette-mylenium-tour dans Mylène MYLENIUM TOUR« Mylenium Tour« , un jeu de mots comme un clin d’œil à l’an 2000, tant espéré, tant redouté, et qui n’a finalement rien changé à nos vies – comment aurait-il pu en être autrement de toute façon ? « Mylenium« , la contraction de « Mylène «  et de « Millénaire« . Il n’en faut pas plus à certains pour crier à la mégalomanie. Et si c’était justement ce qu’on aimait chez Mylène….. 

 

Irions-nous l’applaudir à tout rompre si elle ne nous offrait qu’un tour de chant avec guitare et piano, sans artifices, sans mise en scène, dans une Cigale ou un Bataclan ? Nous aurait-elle fait tant rêver sans des courts métrages en guise de clips ? L’aimerions-nous tant si ses tenues de scène ou de télé s’étaient résumées à des jeans, des sweats et des t-shirts ? 

 

Il faut être clair : l’univers Farmerien est né et ne peut perdurer que dans la démesure. C’est aussi ce qu’on aime chez Mylène. Une ambition que certains font rimer avec prétention. Tant pis pour eux s’ils n’ont rien compris. Il est clair que du côté de fans, le nom donné à la tournée laisse espérer le plus grand des shows pour célébrer le changement de siècle. 

 

Tout commence à Marseille – comme d’habitude, Mylène lance son show en province. Et ce n’est pas sans mal. Même si le concert est un succès, les problèmes sont nombreux. Mylène cafouille sur quelques paroles (la palme revenant à « Beyond my control« ). Christophe Danchaud, danseur et chorégraphe, chute sur « Désenchantée » (chaque danseur est sur un socle mouvant lui permettant de se pencher sur les côtés, en déviant les lois de la gravité, et Christophe semble avoir des problèmes avec le sien ce soir-là). Enfin, en présentant Abraham à la batterie, Mylène trébuche, manque de tomber et se rattrape en donnant un coup dans une des grandes cymbales. Heureusement, le reste de la tournée sera plus calme …   

 

 

318116069_smallUne tournée marathon. Jamais Mylène n’aura été sur les routes aussi longtemps. Elle passe l’automne et l’hiver 1999/2000 en tournée, avec une pause en janvier, le temps d’aller rafler trois récompenses à Cannes aux premiers NRJ Music Awards. De fin septembre au début du mois de mars, Mylène traverse toute la France, passe par la Belgique, la Suisse, s’arrête cinq fois à Bercy et termine par trois concerts évènementiels en Russie. Là-bas, « Beyond my control « , « Pas le temps de vivre«  et « Il n’y a pas d’ailleurs «  sont supprimés du tracklisting et remplacés par des tubes sans doute plus connus du public russe, « Je taime mélancolie « , « Que mon cœur lâche «  et « Sans contrefaçon« 

 

Le Mylenium Tour marque par l’énormité de son décor et par une entrée et une sortie de scène féériques. On déplore néanmoins la cruelle absence des années 80 – la genèse du mythe Farmer – dans le choix des chansons, qui se révèle par ailleurs très agréablement inattendu (« Mylène is calling« , « Il n’y a pas d’ailleurs« , « Dernier sourire« …) On regrette aussi le punch des réorchestrations du Tour 96. Le spectacle est beau, mais un peu trop linéaire. 

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...