La difficulté du BERCY 2006 de Mylène

Posté par francesca7 le 9 octobre 2011

 

 

La difficulté du BERCY 2006 de Mylène dans CONCERTS DE MYLENE MFBercy2006_55a   Mylène précise : « ça va être difficile de ne pas pleurer sur celle-ci » Elle tiendra pourtant le coup. Le stress de la première lui aura sans doute fait retenir ses émotions. Elle se lâchera plus volontiers les soirs suivants, notamment quand elle fera monter des fans sur scène, chose qu’elle n’a pas faite lors de cette première date. La chanson « Ainsi soit je… » est finie.

 

Mylène descend quelques instants de scène, le temps de régler un petit souci avec son micro casque. Quand elle remonte, une mélodie bien connue envahit Bercy

 

C’est « Désenchantée » ! Les huit danseuses occupent la croix géante. Mylène les rejoint. C’est l’hystérie. Tout Bercy est debout ! A la fin du morceau, Mylène présente un à un ses musiciens qui regagnent alors la scène principale par le pont qui est redescendu sur la fosse. Le public se met alors à chanter « Désenchantée » seul, a cappella, tandis que Mylène traverse à son tour le pont se penchant volontiers par-dessus  pour saluer les fans en-dessous. Une fois arrivée de l’autre côté, elle reprend « Désenchantée » dans l’hystérie collective. Un peu de calme avec « Nobody Knows », puis Mylène quitte la scène.

 

MFBercy2006_68a dans Mylène Tour BERCY 2006Elle revient perchée sur une plateforme, et cachée au centre d’une colonne de tissu blanc. C’est « Je t’aime mélancolie ». A la fin du premier refrain, la chanteuse sort enfin de sa cachette, révélant une nouvelle tenue, noir (cuissardes, shorty et soutien gorge à nouveau, sous une veste). Malgré la choré d’origine, la sauce ne prend pas trop. Mylène enchaîne sur « L’amour n’est rien ». Mais seule en scène c’est un peu tristounet pour une chanson si légère. Le ballet de rideaux derrière elle ne suffit pas à égayer l’ensemble. Dommage : cette chanson aurait mérité mieux. Puis c’est la surprise ; « Déshabillez-moi». Sur un son électro-rock puissant, Mylène reprend ce titre qu’elle n’avait plus chanté depuis dix-sept ans ! C’est une réussite. La belle s’amuse et ça se voit. Le plaisir est partagé. A la fin, elle se trompe dans les paroles et chante ; « Je me suis trompée» dans un rire mutin. Elle est humaine….

Laisser un commentaire

 

linergeek |
give to eat by eating |
ecouteconseil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hé ! lecteurs à Saint Marti...
| parlons-en!
| Je me SOUVIENS...